Découvrez le nouvel ouvrage de Jacques-Marie Bardintzeff : « Tout savoir sur les volcans du monde, séismes et tsunamis » (2e éd.)
Volcans, séismes, tsunamis ont, depuis les origines, suscité la curiosité mais aussi la crainte des hommes. La peur qu’ils inspirent, leurs manifestations aussi soudaines que dévastatrices, la beauté des laves en fusion leur confèrent un mystère qui aiguise les passions.

Comment naissent,vivent et meurent les volcans ? Où sont-ils situés et à quoi ressemblent- ils ? Comment prévenir leurs colères et mettre à profit leurs richesses ? Peut-on limiter les conséquences terribles des séismes et des tsunamis et quels moyens de protection doit-on mettre en œuvre pour s’en prémunir ? Quelles sont, en France (métropole et Outre-mer) et ailleurs, les zones à risques ? Autant d’énigmes que ce voyage à travers les différentes régions du monde et jusqu’au centre de la Terre, tente d’élucider.

Editions Orphie, 160 pages en couleur, 16 x 24 cm, 18 euros.

Claude Grandpey présentera le lundi 12 octobre 2015 une conférence intitulée « Volcans et risques volcaniques » dans le cadre de l’Université du Temps Libre d’Agen (Lot-et-Garonne). Elle aura lieu à 15 heures à la salle Luigi Comencini, rue Ledru Relin.

L’exposé se poursuivra avec deux diaporamas en fondu-enchaîné sonorisé destinés à illustrer deux grands types de volcans. La Java des Volcans conduira le public auprès des volcans gris d’Indonésie tandis que Hawaii le Feu de la Terre fera côtoyer les coulées de lave rouge du Kilauea.

A l’issue de la séance, les spectateurs pourront se procurer les ouvrages Terres de Feu et Mémoires Volcaniques. Pour rappel, Volcanecdotes et Killer Volcanoes sont épuisés.

Les conférences de l’UTLA sont ouvertes à tous, adhérents et non-adhérents. Pour ces derniers, l’entrée est à 8 €.

Plus de détails directement sur le blog de Claude Grandpey :  https://claudegrandpeyvolcansetglaciers.wordpress.com/

Les voyageurs ainsi que les accompagnateurs Sylvain Chermette (directeur de l’agence 80 Jours Voyages) et Jacques-Marie Bardintzeff (volcanologue) sont bien rentrés de leur séjour ” spécial éruption ” au Sinabung en Indonésie. Le volcan émettait une à cinq nuées ardentes par jours en plus de nombreuses avalanche du dôme de lave. Ils sont revenus en France avec le sourire suite à ces observations sur place.

Pour être alerté(e) par les prochains départ éruptions, inscrivez vous à notre liste spécial éruption : Liste “spécial éruption.”

Sinabung1 Sinabung2 Sinabung3 Sinabung5

Sinabung7 Sinabung8 Sinabung9 Sinabung10 

Voici les dates des prochaines conférences données par Jacques-Marie Bardintzeff  :

le mardi 24 fevrier, 20h30, CDMP, Maison de l’Habitant, Avenue des îles de mars, 38800 Le Pont-de-Claix
“Volcans d’Islande et d’ailleurs”
renseignements : lilianebarontini@yahoo.fr

le Jeudi 26 mars 2015, 14h30, 28130 Saint-Piat (à 5,5 km au sud de Maintenon)
“Les volcans d’Afrique”
Renseignements : danor11@sfr.fr

le Vendredi 10 avril, 19h, 91200 Athis-Mons
“Vocation volcanologue”
Renseignements : Mylene.GENAH-BRETON@adp.fr

le Vendredi 22 mai, 03000 Avermes (près Moulins) Salle Isléa
Renseignements : itomasi@mairieavermes.fr

Jacques-Marie est présent comme expert scientifique lors de certains de nos voyages. Le prochain séjour avec Jacques-Marie sera sur les volcans du Pérou cet été.

Pour mémoire, J.M. Bardintzeff est Professeur à l’Université de Cergy-Pontoise et à l’Université Paris-Sud Orsay, UMR CNRS 8148 GEOPS. Il est l’un des plus grands spécialistes des volcans actifs et des dynamismes éruptifs.

Il est actuellement “la référence française” en matière de volcanologie, mais son sens de la pédagogie lui permet de s’adapter à son public et de mettre à la portée de tous des phénomènes volcaniques complexes. Qualité que l’on retrouve à travers ses nombreuses interventions dans les média (France Inter, France Info, France télévision, M6, TF1, etc.), ses conférences et ses nombreux ouvrages.

 

 

Le voyage « spécial éruption » du Fogo (Cap Vert) accompagné par le volcanologue Jacques-Marie Bardintzeff et par Sylvain Chermette (8O JOURS VOYAGES) au début de l’année 2015 nous donne l’occasion de rapporter des images de la plus active des îles de l’archipel du Cap-Vert et de revenir sur l’éruption qui a marqué la fin de l’année 2014 et le début 2015.

Lors de notre séjour  du 11 au 18 Janvier 2015, les valeurs des émissions de gaz étaient estimées à 1000-1500 T/j. L’éruption était encore bien active et le volcan était entré dans une phase plus explosive. Il projetait par intermittence de lourds nuages de cendres jusqu’à 2 km de hauteur. Des bombes incandescentes étaient visibles, en particulier les 13 et 16 janvier.

Et une petite vidéo :

Au cœur de l’ Ethiopie, dans le désert Afar, une des régions les plus inaccessibles et les plus chaudes du monde, les caravanes et les travailleurs du sel forment un étonnant spectacle ; les couleurs du Dallol quant à elles ne sont égales à aucune autre, et le lac de lave de l’Erta Ale permet d’assister à un  autre spectacle des plus fascinants.

C’est un Noël pas comme les autres qu’ont passé les participants de ce séjour accompagné par Sylvain Chermette. Tous ont été récompensés par le spectacle du lac de lave très haut et particulièrement agité au moment du voyage !

Notre confrère et concurrent Guy de Saint-Cyr (Aventure & Volcans) fait état d’une possible éruption au Dallol en Éthiopie. Il écrit :

” Vendredi 02 janvier 2015 vers midi, un épais panache de fumée très sombre s’est élevé brutalement au dessus du Dallol. Celui-ci à été observé par tous les habitants du petit village de Ahmed Ila. […] Durant une grande partie de la nuit, des lueurs rouges irrégulières d’intensité variable se sont semble t-il reflétées sous le panache !”

J’étais avec un groupe sur le site à peine quelques jours avant et rien ne laissait présager d’une activité anormale, d’autant que je fais partie de ceux qui considèrent le Dallol plus comme un champs géothermique (vraisemblablement lié à une intrusion magmatique profonde) que comme un volcan actif.

Bien que les échos que nous avons eu des chauffeurs et guides remontés ces derniers jours ne plaident pas en faveur d’un évènement majeur (certains parlent vaguement de fumeroles !), je reste très attentif aux informations (et photos) que nous aurons à propos de cette possible éruption du 2 janvier et des traces qu’elle aurait laissée !? En fonction des prochaines informations, il me faudra peut être revoir ma position et considérer le Dallol comme un volcan actif !

La littérature fait état d’une autre éruption qui aurait eu lieu en 1926 dans la région de “Black Mountain” (Nord-Est du site du Dallol) mais les dernières études et forages n’ayant pas fait apparaître de traces de roches volcaniques, nous sommes plusieurs à penser qu’il s’agissait d’une éruption uniquement phréatique peut-être liée à un dégazage violent provenant de la dissolution de carbonates au sein de la formation évaporitique ! C’est d’ailleurs ce phénomène qui se passe au “petit Dallol” parfois appelé “lac aux geysers” où l’on peut observer un dégazage continu de CO2.

J’invite d’ailleurs ceux que le sujet intéresse à lire (ou relire) l’excellent article de Michel DETAY dans le bulletin LAVE de juillet 2011.

En attendant d’avoir des nouvelles fraîches, vous pouvez profiter de la petite vidéo de notre dernier séjour sur place lors duquel le lac de lave de l’Erta Alé était haut et très agité !

Sylvain CHERMETTE