Nulle part sur Terre, dans la nature, il ne fait aussi chaud qu’au cœur d’un volcan en éruption, à proximité de la lave en fusion. C’est pourtant là que les volcanologues s’aventurent pour faire progresser les connaissances ! Comment résistent-ils à ces températures extrêmes ?

L’émission E=M6 Situations extrêmes : comment notre corps y résiste-t-il ? nous propose de nous pencher sur la question avec le volcanologue J.M. Bardintzeff.

Vous pouvez voir l’émission sur M6 replay ici

S’inscrire à la newsletter

Nom:
Email:

Des scientifiques anglais conduits par le Dr Travis Horton viennent de publier une étude dans la revue Biology letters des scientifiques de l’Université de Canterbury sur les capacités d’orientations des baleines à bosses lors de leur longue migration. Selon eux, l’orientation solaire et individuelle de chaque mammifère ne suffirait pas à expliquer autant de précision. Ainsi, ils ont utilisé de la technologie satellite afin de suivre 16 baleines à bosses durant leur migration. Un voyage de plusieurs milliers de kilomètres pendant lequel les mammifères parviennent à maintenir une direction rectiligne sans être affectés ni par la météo, ni par les courants océaniques. Ne déviant pas plus d’un degré, les baleines conservent alors le même cap jusqu’à atteindre leur objectif. « Une précision directionnelle aussi remarquable est difficile à expliquer par les modèles d’orientation déjà établis« , ont écrit dans leur publication les chercheurs.

Si de nombreuses découvertes ont été faites sur les baleines, leur mode de communication, leurs chants, etc.  le mystère reste entier quant à leur étonnante précision à se diriger dans les océans. C’est un peu la conclusion de cette étude que de monter qu’il n’existait à ce jour aucune théorie capable d’expliquer les capacités de navigation de ces mammifères marins.

Retrouvez nos voyages d’observation des baleines en Islande, en Afrique du Sud, au Groenland ou à Hawaii

S’inscrire à la newsletter


Nom:
Email:


L’activité éruptive du Cratère SE de l’Etna s’est poursuivie de manière soutenue pendant plusieurs heures au cours de la nuit. En effet, vers 03 h du matin le 12 mai (heure locale = GMT +2), une fontaine de lave a illuminée le ciel nocturne .

l’Etna a eu une activité strombolienne vigoureuse et une coulée de lave s’est déversée dans la Valle del Bove. La fontaine de lave n’aura duré que deux heures et s’est terminée à l’aube. Ce matin, le tremor est en chute libre, ce qui signifie que l’on se dirige sans doute vers un retour à la normale.

Une photo de notre collègue de l’Institut de Volcanologie de Catane est disponible ICI.

Retrouvez nos voyages d’observations volcaniques sur l’Etna (Photo d’une coulée dans la Valle del Bove – 2005)

S’inscrire à la newsletter

Nom:
Email:

La Russie créera un centre scientifique à Barentsburg, sur le Spitzberg (Svalbard – Norvège), a annoncé mardi à Saint-Pétersbourg le député à la Douma russe  (chambre basse) Artour Tchilingarov, représentant spécial du président russe pour la coopération internationale en Arctique et en Antarctique.

« Nous avons décidé de créer un centre scientifique russe à partir de l’observatoire existant de Barentsburg », a indiqué M.Tchilingarov.
Les travaux de construction pourraient commencer dès cette année, estime le parlementaire.

La ville de Barentsburg est située sur la côte ouest de l’île norvégienne du Spitzberg. Le Traité du Svalbard de 1920 permet aux pays signataires d’exploiter les ressources naturelles de l’archipel du Spitzberg. L’observatoire hydro-météorologique russe de Barentsburg a été créé par l’URSS en 1933.

Selon M.Tchilingarov, les autorités de Spitzberg ont récemment confirmé leur intention de respecter leurs obligations concernant la présence russe au Spitzberg.

Source : Saint-Petersbourg, 26 avril – RIA Novosti

nos voyages au Spitzberg

S’inscrire à la newsletter

Nom:
Email:

Que vous voyagez avec une agence ou seul par vos propre moyens, combien d’entre vous n’ont pas dans leur sac un « guide de voyage » ?

Vincent Noyoux, rédacteur de guides de voyages est l’auteur d’un nouvel ouvrage : Touriste professionnel, L’anti-guide de voyage à paraître le 13 avril 2011 aux Editions Stock
L’auteur nous dévoile les « dessous de l’écriture des guides touristiques » !
Extrait : « vous allez découvrir que l’on vous roule un peu dans la farine. Non, écrire un guide de voyage ce n’est pas dire la vérité, toute la vérité et rien que la vérité. C’est parler d’hôtels dans lesquels on n’a pas dormi et de restaurants dans lesquels on n’a pas mangé ! »

Écoutez l’interview de l’auteur sur France Inter ici

Et pour vous, qui a choisi l’hôtel ?

S’inscrire à la newsletter


 
Nom:
Email:

Après le violent séisme et le tsunami qui ont frappé les côtes nord-est du Japon, la société de pêche à la baleine Ayukawa Whaling a tout perdu lors de la catastrophe. Le tsunami a emporté les bâtiments de stockage de la viande mais aussi tous les bateaux de pêche. Mais le répit des baleines aura été de courte durée.  Seulement six semaines après, deux navires nippons ont repris la mer hier pour reprendre la chasse… En effet, le gouvernement a aidé à financer la reconstruction de la flotte baleinière du pays détruite en grande partie par le violent tsunami du 11 mars.

Encore une belle preuve du lobby des baleiniers nippons qui, au nom de la « recherche scientifique » tuent de nombreuses baleines dont la viande est vendue en grande partie et à bas prix dans les commerces japonais ! D’ici juin, la campagne de pêche côtière devrait ainsi se solder par la capture de 60 baleines. Ainsi, pour nous, amoureux de la nature et compatissants pour les nombreux japonais qui ont tout perdu ou ont été déplacés il est incompréhensible que le gouvernement japonais devant faire face aux immenses dégâts provoqués par le séisme et le tsunami, puis ceux provoqués par  la centrale nucléaire ait choisi de venir au secours des « chasseurs de baleines » !!!!

Retrouvez les baleines (vivantes !!!) lors de nos voyages en Afrique du Sud, en Islande ou à Hawaii

S’inscrire à la newsletter

Nom:
Email:

Au large des côtes de Kailua-Kona (Big Island), le photographe Joshua Lambus a réalisé de magnifiques clichés des créatures des grandes profondeurs du pacifique. En plongée nocturne à plus de 2000 mètres de profondeurs, le jeune photographe a photographiés quelques créatures aussi étranges qu’impressionnantes !

La plupart des animaux photographiés appartiennent à des espèces connues telles que calamars, méduses ou crevettes, certains n’ont pas encore été identifiés. Les créatures surprennent par leurs couleurs ou leur transparence. « Les couleurs qu’ils produisent sont les couleurs naturellement réfléchies de leur pigmentation« , a expliqué au Guardian Joshua Lambus.

Cliquez ici pour voir les photos des Joshua Lambus

Lors de nos séjour à Hawaii, nous profitons des eaux de Kailua-Kona pour faire de la plongée (sous-marine ou avec masque et tuba). Les plongées nocturnes nous permettent de profiter du spectacle fascinant des raies Mantas. En fonction de l’expérience de chacun, les plongées se font avec bouteilles ou en surface avec masque et tuba. Sans aller dans les eaux sombres des grandes profondeurs tel que Joshua Lambus, ce petit coin de paradis, riche en poissons, multicolores, en tortues et en raies mantas ne peut laisser personne indifférent !

Découvrez nos voyages à Hawaii, mariant plongées dans le pacifique et découverte du volcan actif du Kilauea et ses coulées de lave…

S’inscrire à la newsletter


Nom:
Email:

 

les Inuits ont maintenu la tradition d’une chasse vivrière indispensable à leur survie. Très éprouvante, elle nécessite la participation de tous et chaque journée printanière est mise à profit. C’est l’histoire d’une communauté et de ses traditions dont le ciment est les activités de pêche blanche et de chasse aux phoques et aux narvals… Survie, traditions et modernisme, les Inuits doivent s’adapter à la fois au monde de « l’homme blanc » et à la rudesse des territoires polaires.

 

Pour voir le reportage sur Arte+7, cliquez ici (43 min) ou la rediffusion sur Arte le mardi 26 avril à 9h15.

Partez à la découverte des terres polaires et du Groenland…

S’inscrire à la newsletter

Nom:
Email:

 

Pour les fêtes de pâques, le premier petit rorqual de la saison a été observé à Husavik (Islande) lors de la sortie en mer d’observation des cétacés. Depuis l’ouverture de la saison 3 espèces différentes ont déjà été observées, baleine à bosses, orques et maintenant un petit rorqual…

Observez les baleines en Islande ou en Afrique du Sud…

S’inscrire à la newsletter

 
Nom:
Email:

Puissantes, majestueuses, hors normes, pacifiques et joueuses,  elles n’ont pratiquement pas de prédateurs ni d’ennemi(e)s, exception faite de l’homme !
Leur chair est très prisée dans certain pays, elles ont été chassées pour produire corsets, parfums et toutes sortes de produits lucratifs. A une époque leur huile éclairait le monde entier et faisait tourner la roue du progrès…
Le destin de l’humanité aurait été bien différent sans les baleines…
Un nouveau chapitre s’ouvre dans l’histoire commune des baleines et de l’homme, désormais,nous préférons observer ces grands mammifères marins plutôt que de les chasser, les photographier au lieu de les harponner…

Pour voir le reportage sur l’histoire des baleines, « Ces animaux qui ont marqués l’histoire », cliquez ici (Arte+7 – 43 min)
Retrouvez nos voyages d’observation des baleines en Afrique du Sud, en Islande, au Groenland ou au Spitzberg.

S’inscrire à la newsletter

Nom:
Email: