Demain le 17 mars, l’émission de France Inter “La marche de l’histoire” sera consacrée aux sagas islandaises.

De 13h30 à 14h00, l’invité Régis BOYER répondra aux questions de Jean LEBRUN.

Régis Boyer,  a été professeur de langues, littératures et civilisation scandinaves à l’Université de Paris – Sorbonne jusqu’en 2001. Passionné par la littérature nordique il est un spécialiste mondialement reconnu des civilisations de l’Europe du Nord. Il a publié un nombre important d’études, de traductions et de livres en rapport avec les saga islandaises.

 

Nom:
Email:

La situation vient d’évoluer sur le Kilauea avec un rapide dégonflement du Pu’uO’o puis du sommet du Kilauea donnant lieu à un effondrement au pied de la paroi Est du Pu’uO’o, accompagnée d’un panache de cendre.
En même temps que le plancher du Pu’uO’o s’effondrait, un essaim sismique était enregistré le long de la Middle East Rift Zone au niveau des cratères Maka`opuhi et Napau où s’est ouverte une fracture éruptive entre le Pu’uO’o et le cratère Napau.

Un spectacle extraordinaire…

Une photo spectaculaire de l’éruption fissurale est disponible de ici

Pour en savoir plus, visitez le site HVO (en anglais) de surveillance des volcans hawaïens.

Retrouvez nos voyages à Hawaii
S’inscrire à la newsletter

Nom:
Email:


Un article de Jeremy Goldbogen dans le N° de mars du magazine “Pour la Science” nous révèle une biomécanique alimentaire originale des Baleines à Fanons.
Comment certaines baleines à fanons parviennent-elles à consommer plus d’une tonne de krill par jour ?
Extrait de l’article :
“En pleine mer, un rorqual commun affamé plonge pour effectuer une série d’accélérations rapides la gueule grande ouverte, au milieu d’un banc de petits crustacés pélagiques, le krill. À chacun de ces bonds vers l’avant, la baleine engouffre en quelques secondes une dizaine de kilogrammes de proies, contenus dans environ 70 000 litres d’eau, ce qui représente plus que son propre poids. Pour accélérer, elle fait osciller sa queue et ses nageoires. Lorsqu’elle ouvre sa gueule d’environ 90 degrés, l’eau s’y engouffre.? La cavité buccale se distend grâce à des plis cutanés situés sous la tête, qui peuvent s’étirer considérablement. Quand les mâchoires sont refermées, le corps de la baleine prend la forme d’un « têtard boursouflé ». Mais en moins d’une minute, toute l’eau engloutie est rejetée bouche fermée hors de la poche buccale, qui se dégonfle alors, les proies étant retenues par les fanons, lesquels jouent le rôle d’un tamis.”
Retrouvez la suite dans le magazine “Pour la Science” N° 401 de mars 2011.

Baleines Franches Australes… et les fanons ! Lors de nos voyages en Afrique du Sud

Conférences du volcanologue Jaques-Marie Bardintzeff, Professeur au Laboratoire de Pétrographie-Volcanologie, CNRS – Université Paris-Sud.

J.M. Bardintzeff s’est révélé au grand public au printemps dernier en répondant à de nombreuses interviews sur l’éruption de l’Eyafjallajökull en Islande. Il a notamment été très présent sur les ondes de France Info et France Inter.

Vendredi 11 mars à 17h au CEES, Maison du Tourisme de Grenoble – 38000 Grenoble

Vendredi 18 mars à 18h30, Parc naturel régional du Luberon, 84400 Apt

Revoir notre vidéo de l’éruption de l’Eyafjallajökull : ici

S’inscrire à la newsletter

Nom:
Email:

 

Le volcan Manua Kea où trône l’observatoire “Canada-France-Hawaii” devrait accueillir un nouveau télescope. En effet, le Département des Terres et Ressources Naturelles d’Hawaï, a unanimement approuvé la construction d’un télescope de 30 mètres, le plus grand du monde.

Ce nouveau télescope devrait permettre d’observer les planètes qui gravitent autour d’autres étoiles que le Soleil et des étoiles en cours de formation.

Lors de nos séjours à Hawaii, après être monté au sommet du Manua Kea, une pause nocturne s’impose pour regarder le ciel à l’aide de télescopes (plus petits !) et profiter du spectacle sans pollution lumineuse qu’offre ce volcan culminant à 4200m au milieu du pacifique…

Les images “d’Hawaiian Starlight” de l’observatoire Canada-France-Hawaii ICI

S’inscrire à la newsletter

Nom:
Email:

Une équipe franco-allemande du CNRS et l’Université Paul Sabatier, a identifié, à partir de mesures en laboratoire, une forme encore inédite de soufre présente dans les fluides géologiques : l’ion S3 !

La détection de S3 est réalisé par une méthode optique, la spectroscopie Raman. En effet, il est impossible d’aller plonger des sondes dans les fluides hydrothermaux qui circulent entre les roches, c’est pourquoi les scientifiques ont reproduit des conditions  analogues à celles de la croûte et du manteau terrestre dans leur laboratoire.

Ces nouveaux résultats pourraient par exemple aider à remonter aux conditions géologiques qui régnaient dans la croûte terrestre et à la surface de la Terre lors des premiers instants de la vie, mais aussi à favoriser la recherche de nouveaux gisements de métaux nobles auxquels ce souffre est éventuellement lié !

Lire la publication du CNRS ici

S’inscrire à la newsletter

Nom:
Email:

Cristallisation de soufre, Krafla, Islande

Nous vous parlions la semaine dernière de l’éruption solaire du jeudi 24 février et des liens entre ces éruptions solaires et les aurores boréales.

Cette éruption solaire à durée environ 90 min, et la Nasa nous permet aujourd’hui de voir un film de l’éruption reconstitué grâce aux images de SDO.

Lors de ces éruptions solaires, en plus des rayonnements, le soleil éjecte également dans l’espace des quantités massives de particules chargées. Ce sont ces particules projetées à près de 900 kilomètres par seconde qui en atteignant l’orbite terrestre  permettent l’observation d’aurores boréales.

La vidéo de la Nasa ici

Retrouvez nos voyages d’observation des aurores boréales en Groenland

S’inscrire à la newsletter

Nom:
Email:

 

 

Les fausses orques, sont bien des dauphins (famille des delphinidés), mais c’est leur ressemblance avec l’orque qui leur a donné leur nom de “fausses orques”. Habituellement en eau profonde, l’archipel hawaïen abrite la seule population connue à vivre si près des côtes. Mais il semble que leur nombre diminue au cours des dernières décennies, probablement en raison de pêches accidentelles ou d’accidents.

L’administration Obama débat en ce moment pour classer l’espèce en tant “qu’espèce menacée” et tenter de préserver cette population d’environ 150 individus.
S’inscrire à la newsletter

Nom:
Email:

 

Le photographe Allemand Olaf Otto Becker rend une fois encore hommage au Groenland et ses glaces… Dans la lignée de son premier ouvrage photographique “Under the nordic light” son ouvrage  “Above zero” nous présente la fonte des glaces et des icebergs au Groenland et en Islande.
A 51 ans, Olaf Otto Becker a déjà été exposé à de nombreuses occasions en Allemagne et à l’étranger. Ses précédentes photographies de la côte du Groenland (“Broken Line”) ont connu un large succès.
En octobre dernier, ses photos des glaciers pour “Above Zero” ont été présentées au Breda Photo Festival aux Pays-Bas.

Voir ses photos ici

Visiter notre page Groenland

S’inscrire à la newsletter

 


Nom:
Email:

 

Mardi dernier à eu lieu la plus importante éruption solaire de ces 4 dernières années. Or, les aurores boréales accompagnent souvent les éruptions solaires et comme le ciel est actuellement clair en Islande, touristes et locaux ont espoir d’assister à un spectacle spectaculaire.

D’après l’astronome Thorsteinn Saemundsson qui suit de très près les éruptions solaires, il est difficile d’estimer précisément l’arrivée des aurores boréales liées à cette éruption mais il estime qu’elles devraient être visible d’ici quelques  jours.

S’inscrire à la newsletter

Nom:
Email: