Après avoir voyagé dans le monde entier à observer les volcans, Claude Grandpey nous décrit territoire par territoire les glaciers menacés par le réchauffement climatique. D’un ton alarmiste l’auteur explique que la planète doit être protégée. Mêlant expérience personnelle et avis des scientifiques, Claude Grandpey nous dépeints les conséquences du réchauffement climatique. Il nous explique

Il semble que l’activité volcanique en cours depuis maintenant 3 mois dans le secteur de l’Holuhraun, en Islande, perde en intensité. Les scientifiques ont en effet déclaré qu’il n’y avait pas eu de changement significatif depuis plusieurs semaines et que tout porte désormais à croire que la lave s’écoule à l’intérieur de canaux fermés.

Les scientifiques sont toujours sur le qui-vive sur le site de l’éruption dans l’Holuhraun en Islande, mais il reste toujours aussi difficile d’expliquer et d’analyser les événements. Dans la journée d’hier, mercredi 3 septembre, une partie des routes situées au nord du glacier Vatnajökull ont été fermées aux scientifiques et aux journalistes autorisés. L’accès étant

On ne compte plus les articles et études qui paraissent sur la fonte des glaces, toutes plus catastrophiques les unes que les autres. C’est le journal Sciences et Avenir que relaie la dernière étude menée par des chercheurs allemands.

Hier soir, le site Iceland Review publiait un article expliquant qu’une éruption du Bàrðarbunga était toujours possible, l’activité sismique ne montrant aucun signe de ralentissement. Les scientifiques du Met Office islandais et de l’Université d’Islande, Institut des sciences de la terre envisagent à ce jour trois scénarios.

L’alerte rouge (urgence) est passée à orange (danger) dans le secteur du volcan islandais Bárðarbunga. Les dernières analyses ont montré qu’il n’y avait pas d’éruption sous le glacier Dyngjujökull.

C’est sur le blog de Claude Granpey que l’on peut lire un article expliquant qu’en plus du réchauffement climatique, les glaciers de l’ouest Antarctique sont victimes de volcans sous-glaciaires et de points chauds géothermiques. Les parties du glacier Thwaites situées près de zones géologiques d’origine volcanique fondent plus vite que les régions éloignées des points

D’après le site web Iceland Review, une crue glaciaire (« jökulhlaup » en islandais) a commencé au niveau du Grímsvötn. Selon les mesures effectuées par les scientifiques du Département des Sciences de la Terre de l’Université d’Islande, le volume d’eau émis est similaire à  celui émis lors de l’inondation glaciaire de novembre 2012. Il est cependant peu

C’est sur le blog de Claude Granpey que nous avons trouvé ce lien d’une vidéo publiée sur YouTube par la National Oceanic and Atmospheric Administration.

Un nouvel essaim sismique est en cours depuis mardi soir au niveau du glacier Myrdalsjökull sous lequel se cache le volcan Katla. Les événements ne sont pas très violents (un seul dépasse M 2). Ils se situent à faible profondeur (entre 3 et 7 km). Il est très difficile d’interpréter cette sismicité. Elle peut être