Évaluation :
Sur la base des observations visuelles , le volcan Soputan, était généralement clairement visible . Le cratère principal a été observé avec des émissions de fumée , blanche , mince , modérée , s’élevant d’ environ 20 à 100 mètres en s’inclinant vers l’Est. Vent calme à modéré vers le Nord-Ouest. Températures de 20,5 à 36 ° C.
Les données sismiques du 4 Avril au 11 Avril 2016 ont été dominées par des tremblement de terre d’ avalanches et des essaims . Des tremblement de terre volcaniques (VA) et volcanique peu profonds (VB) ont été enregistrés sur les 6, 9 et 10 Avril 2016 avec un nombre pas trop élevé (maximum 1 par jour). Les tremblements de terre tectoniques lointains ont été de nombreuses fois enregistrés . L’intensité des tremblement de terre d’ avalanches par rapport à la semaine précédente ont commencé à décliner , cela montre que la fourniture de magma de l’intérieur vers la surface a commencé à diminuer. Tous les jours les données de tremor et RSAM n’ont montré aucune diminution de l’activité sismique du 4 Avril au 11 Avril 2016.

Conclusion :

Sur la base des observations visuelles et de la sismicité, ainsi que la menace potentielle d ‘éruption du Soputan , en date du 11 Avril 2016 à 18h00, le niveau d’activité du Soputan est au NIVEAU III (SIAGA). La surveillance intensive est toujours en cours afin d’évaluer l’activité du G. Soputan ainsi que de fournir des informations sur le danger de l’éruption du mont Soputan . Si des changements diminution / augmentation significatifs de l’activité volcanique du Soputan , les niveaux d’activité peuvent être abaissés /relevés conformément au niveau d’activité et de menaces.

13/04/2016. Soputan , Indonésie :

Source : VSI.

Photo : Photovolcanica

Bulletin d’activité extraordinaire du volcan Nevado del Ruiz, le 8 Avril, 2016.
Le niveau d’activité du volcan Nevado del Ruiz est au niveau Jaune ou (III) reste: changements dans le comportement de l’activité volcanique.

En ce qui concerne le suivi de l’activité du volcan Nevado del Ruiz, le Service Géologique Colombien rapporte que:

Durant la journée du 8 Avril 2016 à 5h33 (heure locale), un séisme volcano-tectonique, associé à la fracturation des roches à l’intérieur du volcan, d’une magnitude de 3,0 ML, situé au Nord de l’ édifice volcanique a été enregistré , à une profondeur de 7,2 km. Cet événement a été signalé comme ressenti par les habitants de la zone d’influence du volcan.

La localisation de l’évènement est :

Latitude: 57.70 4? ‘N
Longitude: 75? 20.03 ‘W
Profondeur: 7,2 km
Magnitude: 3,0 ML

Il est recommandé que les communautés continuent de surveiller tout changement pouvant se produire dans l’activité du volcan.

La Commission géologique Colombienne suit de près l’évolution du phénomène volcanique et continuera de faire rapport en temps opportun sur les changements qui peuvent survenir.

13/04/2016. Nevado Del Ruiz , Colombie :

Source : SGC.

Le volcan Santiaguito enregistre des éruptions avec coulées pyroclastiques.

Le volcan Santiaguito a enregistré à 07h30 le lundi 11 Avril une explosion qui a généré une forte colonne de cendres qui s’est élevée à 4 500 mètres au-dessus du niveau de la mer . L »explosion a également généré des flux pyroclastiques qui sont descendus sur les pentes du volcan comme indiqué dans le bulletin spécial volcanologie BEVST # 55-2016 de l’Institut national de sismologie, volcanologie, météorologie et d’hydrologie -INSIVUMEH-.

Selon les informations de l’ INSIVUMEH, le volcan Santiaguito maintient la phase d’activité élevée qui a été observée au cours des dernières semaines, et générer des chutes de particules fines dans les communautés environnantes . L’explosion de ce matin à engendré des chutes de cendres dans les villages de Monte Bello et à Loma Lina, San Marcos Palajunoj et d’autres communautés à proximité .

Selon les informations de l’organe scientifique du système de coordination national pour la prévention des catastrophes-Conrad, il est indiqué que le volcan Santiaguito est en phase éruptive de sorte que des événements semblables peuvent être générés au cours des prochaines heures ou jours à venir. Il est recommandé de ne pas rester à proximité du complexe volcanique, car il peut générer des flux pyroclastiques atteignant les populations .

A la Direction générale de l’aviation civile -DGAC-, il est conseillé de prendre des précautions avec la navigation aérienne, car ce type de cendres générées par le volcan Santiaguito se déplacent vers l’Ouest, Sud-Ouest et le Nord-Ouest , à une hauteur de 4500 mètres au-dessus du niveau de la mer avec possibilité d’être transportées sur des distances de 50 kilomètres.

12/04/2016. Santiaguito , Guatemala :

Source : Conred .

Photo : Felix Von Aulock

Haute activité du volcan Fuego .

Type d’activité : Vulcanienne
Morphologie: Stratovolcan composite
Localisation géographique : 14° 28? 54?Latitude Nord ; 90° 52? 54? Longitude Ouest.
Hauteur: 3,763m.

Comme indiqué dans les bulletins quotidiens, l’activité du volcan Fuego est continue, générant de modérées à fortes explosions, éjectant des colonnes de cendres s’élevant de 4.600 à 4.800 mètres ,vers l’Ouest et le Sud-Ouest , sur une distance de 15 kilomètres.
Ces explosions génèrent de forts grondements sonores , entendus à de plus de 30 kilomètres, accompagnés par des ondes de choc qui font vibrent les toits et les fenêtres des maisons dans les villages et hameaux dans les 15 kilomètres du périmètre volcanique.
Cette activité du volcan Fuego est élevée et alarme la population à proximité du volcan, les sons de grondements sont signalés dans Santa Lucia Cotz, Yepocapa et d’autres communes du département de Chimaltenango.

Des chutes de cendres ont été rapportées sur les villages de Morelia, Panimache I et II, Sangre de Cristo , Yepocapa et d’autres. L’activité sismique enregistrée par la stations FG3 montre que des événements comme des explosions et des tremors (vibration interne) associés à la montée du magma sont élevés. Il y a une probabilité de générer la sixième éruption forte de l’année dans les prochains jours ou semaines.

L’ INSIVUMEH recommande:
A la CONRED:
D’être conscient de l’évolution de l’activité du volcan Fuego.
A la Direction générale de l’aviation civile:
Il est recommandé de prendre des précautions avec le trafic aérien dans la région du volcan Fuego, car les cendres sont dispersées sur 15 kilomètres sur les flancs Ouest et Sud-Ouest du complexe volcanique.

12/04/2016. Fuego , Guatemala :

Source : Insivumeh.

Photo : David Rojas.

11 avril 11h00 (16h00 GMT le 11 avril)

Au cours des dernières 24 heures, par le biais des enregistrements sismiques du système de surveillance du volcan Popocatepetl , 163 exhalaisons de faible intensité accompagnées par des émissions de vapeur d’eau et de gaz, ont été identifiées. Elle avait une visibilité partielle et une émission très faible de vapeur et de gaz a été observé que les vents ont dispersé vers le Nord-Est.

Une incandescente , la nuit, qui a augmenté lors de certaines des exhalaisons a été observée.
Depuis ce matin une légère émission de vapeur d’eau et de gaz jusqu’au moment de ce rapport , dispersée par des vents du Nord est notée.
Les autres paramètres de surveillance restent sans changements importants.

Le CENAPRED demande de pas approcher le volcan et en particulier le cratère, à cause du danger de retombées de fragments balistiques.
Le Semaphore d’alerte volcanique du volcan Popocatepetl est situé à Amarillo Phase 2.

12/04/2016. Popocatepetl , Mexique :

Source : Cenapred .

Photo : Erik Gómez Tochimani .

Des centaines de photographies ont été publiées sur les réseaux sociaux, du volcan Villarrica avec des fumerolle intense émanant du cratère de ce volcan des Andes.
Il convient de noter que le SERNAGEOMIN n’a pas émis de rapports supplémentaires concernant l’activité du volcan, concernant une augmentation de l’activité.
Le volcan Villarrica reste sous alerte jaune depuis le 3 Avril dernier, lorsque l’ organisme technique a détecté une activité sismique associée à des enregistrements et des mouvements de lave à l’intérieur du cratère.

Le Service National de Géologie -Sernageomin, par le réseau de surveillance des volcans du Chili, avait déclaré une alerte jaune sur le volcan Villarrica, après qu’une augmentation de la sismicité de type Tremor ait été enregistrée, associée à des mouvements de magma dans le conduit volcanique et des explosions de surface, et avait également augmenté la restriction d’accès de moins de 500 mètres à 1 km autour du cratère.
Grâce à un rapport spécial d’activité volcanique, l’institution avait déclaré que «les stations de surveillance ont enregistré une augmentation de l’énergie du signal sismique du tremor volcanique, qui, dans le cas du Villarrica est étroitement liée à la dynamique du lac lave, qui a atteint des valeurs maximales de déplacement réduit de 20 cm2 et des amplitudes sismiques de 12 microns / s, valeurs considérées comme modérées pour ce volcan. En outre, à travers les caméras Web installées autour du volcan, on a observé une augmentation de l’activité de surface, représentée par l’observation d’incandescence et d’ explosions stromboliennes (projection de particules de tailles diverses) en provenance du cratère « .

Ce dimanche , le volcan Villarrica à présenté une fumerolle intense, un fait qui a été enregistré par les utilisateurs de réseaux sociaux.
Malgré cela, le SERNAGEOMIN n’a pas apporté de modifications à l’alerte jaune mise en place.

12/04/2016. Villarica , Chili :

Sources : redinformativa.cl , Publimetro.

Photos : Lago Villarica , volcan Villarica .

Les volcans continuent à émettre du gaz: vols de surveillance des gaz volcaniques .

Environ une fois par mois, nous prévoyons d’effectuer des mesures atmosphériques de dioxyde de soufre (SO2), de dioxyde de carbone (CO2) et de sulfure d’hydrogène (H2S) émis par les volcans actifs. Les conditions chaudes et humides de cet été nous ont contrarié, mais la semaine dernière nous avons fait des vols réussis sur White Island (Whakaari), Ruapehu et Ngauruhoe. La production de gaz n’a pas beaucoup varié sur chacun des des volcans.

Les conditions étaient vraiment bonnes sur le Ruapehu et de très bonnes données ont été obtenues. Il y a une légère augmentation de la production de gaz; mais cela est bien dans la gamme habituelle . Le lac de cratère est apparu avec une couleur gris clair, calme , sans convection ou remontée d’eau. La température du lac est actuellement de 23 ºC. Les bonnes conditions a également permis que les données soient collectées sur le Ngauruhoe. La production de gaz à partir du Ngauruhoe est très faible, donc s’il y a du vent turbulent, nous pouvons souvent ne pas obtenir de résultat. La valeur du dioxyde de carbone (CO2) montre une augmentation, mais nous attribuons ceci surtout pour les bonnes conditions. Elles n’étaient pas si bonnes pendant le vol précédent.
De l’avion , sur White Island, nous avons pu constater qu’ il y a eu une diminution de la production de gaz qui allait de 36 à 55% de moins que le résultat de Février. Le vent sur le volcan était léger et variable. Cela ne suffit pas pour que le gaz soient très dispersés au-dessus du volcan et difficiles à mesurer. Les données aéroportées correspondaient aux données DOAS pour le même jour. Aucun changement n’a été noté dans le lac de cratère.

À propos des vols de surveillance.
Nous utilisons plusieurs techniques pour surveiller et évaluer les émissions de gaz volcanique de nos volcans actifs. Environ une fois par mois, nous prévoyons d’effectuer des mesures atmosphériques de dioxyde de soufre (SO2), de dioxyde de carbone (CO2) et de sulfure d’hydrogène (H2S) issus des volcans.
Deux spectromètres de gaz DOAS SO2 sont également installés sur l’île White , qui , dans des conditions favorables mesurent la production de gaz de dioxyde de soufre (SO2). Nous pouvons obtenir des données 3 à 5 jours par semaine.

11/04/2016. White Island , Ruapehu , Ngauruhoe , Nouvelle Zelande :

Source : Geonet ( Brad Scott )

L’éruption explosive du volcan se poursuit. Des explosions de cendres jusqu’à 19,700-26,240 pieds (6-8 km) a.s.l. pourrait survenir à tout moment. L’activité en cours pourrait affecter les avions internationaux volant à basse altitude.
L’éruption volcanique explosive de type strombolienne qui a commencé le 03 Avril se poursuit jusqu’à présent. Une activité gaz-vapeur forte du volcan se poursuit aussi. Les données satellitaires du KVERT ont montré une anomalie thermique sur le volcan les 01 et 05-07 Avril; le volcan a été obscurci par des nuages durant les autres jours de la semaine.

Au cours de l’éruption de 2015 du Kliuchevskoi, une petite coulée de lave s’était déversée sur le flanc Sud-Est. Cette année, les émissions de matériaux incandescents sont observés dans la partie Sud-Est du cratère central. Très probablement, nous verrons dans le futur proche , un flux de lave au mème endroit, parce qu’ il y a là une diminution du bord du cratère.
Si l’éruption est plus forte (comme en 2013), les coulées de lave peuvent couler dans d’autres directions.

11/04/2016. Klyuchevskoy , Kamchatka :

56.06 N, 160,64 E;
Altitude 15580 ft (4750 m)
Code couleur Aviation : JAUNE

Source : Kvert, Volkstat Ru. ( Yu.Demyanchuk ).

Le niveau du lac du Rincon de la Vieja est descendu de trois mètres.

10 avril 2016. Le niveau du lac du volcan Rincon de la Vieja a perdu trois mètres au cours des quatre derniers mois. Ceci a été déterminé par les volcanologues du Réseau Sismologique National (RSN) lors d’une visite. Raul Mora Amador, un des spécialistes, a attribué ce fait à la diminution de la quantité des eaux de pluie et aux éruptions phréatiques constantes (composées de gaz, de boue et d ‘eau). Celles-ci ont dépassé les parois du cratère et se sont dispersées dans le secteur Nord du volcan.
L’éruption phréatique la plus récente, qui a été enregistré par la caméra permanente du RSN à Buenos Aires de Upala, a eu lieu à 10h34 a. m. le Mercredi 30 Mars. Selon les spécialistes, de Novembre 2015 (date de la dernière visite) à Avril de cette année, le lac a subi une perte de 190.000 mètres cubes d’eau.

Les experts ont également appelé leur attention sur les fumerolles situées dans le cratère. Celles-ci ont une grande activité, les températures étaient de 130 ° C et il y a des flux de soufre, qui n ‘ étaient pas observés en Novembre. Ils ont également noté que , à distance, les murs sont de couleurs blanchâtres. Ceci indique que certains des émanations ont envahi le cratère et ont reversé la matière dans les vallées de plusieurs cours d’eau, en particulier la rivière Pénjamo.

Bien qu’ils estiment que pour le moment il n’y a pas de danger d’une violente explosion, ils ont mis en garde les habitants des villes environnantes de ladite rivière, avec un état d’alerte au démarrage de la saison des pluies, car il peut se produire des lahars ou coulée de boue. Le Pénjamo passe près des villes de Buenos Aires, Arménia et Aguas Claras de Upala , soit près de 4000 personnes. Il est un affluent de la rivière Niño, qui se jette dans le lac Nicaragua.

En parallèle, le volcanologue a dit qu’ils ont trouvé un déséquilibre thermique dans le lac. Ainsi, alors qu’en surface, il est à une température de 46 ° C, le fond du lac peut atteindre 150 ° C. L’accès du volcan Rincon de la Vieja, situé dans le parc national du même nom est fermé . Situé entre le cantons du Libéria et Bagaces (Guanacaste) et Upala (Alajuela) , il a commencé une nouvelle période d’éruptions phréatiques au cours de la dernière moitié de 2011.

En raison de cette activité constante, la Commission Nationale d’Urgence (CNE) a accueilli les recommandations du RSN et de l’Observatoire des Volcan du Costa Rica (OVSICORI), et a décidé de fermer l’accès des touristes au cratère actif. Ceci à cause des risque d’une éruption phréatique , dont les gaz et les boues sont à haute températures.
Raul Mora a déclaré que le parc national du Rincon de la Vieja lui-même est ouvert et que le seul chemin fermé mène au cratère actif. «Les gens peuvent visiter le parc et en profiter, mais pas jusqu’au cratère actif. Voilà la recommandation, » a t-il dit.

11/04/2016. Rincon de la Vieja , Costa Rica :

Source : La NACION

Photos : agaudi.wordpress.com , Magiclub .

L’ aéroport de Malang fermé à cause de l’ éruption du Mont Bromo .

10 avril 2016. L’activité volcanique accrue du Mont Bromo a nécessité la fermeture temporaire de l’aéroport Abdul Rachman Saleh , situé à Malang, East Java, ce dimanche (10/04).
L’aéroport a dû fermer à plusieurs reprises depuis Novembre, lorsque les autorités d’abord ont enregistré des signes d’activité accrue du volcan de 2329 mètres, qui est populaire auprès des visiteurs pour ses sentiers de randonnée ainsi que pour la beauté de son site.

Un vol Batik Air et un de Sriwijaya Air,venant de Jakarta, ont dû être redirigés vers l’aéroport Juanda , à Surabaya East Java, à 90 kilomètres.
Tous les autres vols vers et depuis l’aéroport de Malang, à quelques 30 kilomètres du volcan, ont dû être annulés.
Le porte-parole de l’aéroport Juanda , Liza Anindya dit que les fonctionnaires se préparent à un éventuel afflux de passagers, si la fermeture de l’aéroport de Malang continue.
« Nous avons coordonné avec les compagnies aériennes le transport des passagers de Surabaya à destination de Malang par la route», a déclaré Liza. « Jusqu’à présent, on n’a pas vu une augmentation significative des vols étant redirigés vers l’aéroport de Juanda, parce qu’il n’y a pas que de nombreux vols sur Malang. »

11/04/2016. Bromo , Indonesie :

Source : JAKARTA GLOBE

Photo : Manjik photography