Le volcan Merapi, sur l’île de Java, est entré en éruption ce lundi 18/11, à 4h53 du matin. L’explosion a surpris les habitants, et plus de 600 familles ont rejoint les centres d’évacuation. Mais le niveau d’alerte est resté “normal”, et la plupart des familles ont retrouvé leur village dans la journée. Les volcanologues indonésiens parlent d’une éruption phréatique, certainement due aux fortes pluies qui ont touché Yogyakarta dimanche, et au séisme de magnitude 4,7 qui a été enregistré dans l’ouest de Java juste avant l’éruption. ( source : Claude Granpey ).

L’information vient du journal Le Monde : un iceberg de la taille de Manhattan dérive actuellement en Antarctique, surveillé de près par les équipes de chercheurs. Cet énorme bloc de glace pourrait devenir problématique pour la navigation, et sa fonte pourrait altérer la densité et la vitesse des courants côtiers. Même si cet iceberg n’est pas assez grand pour créer un impact décisif sur l’environnement, la multiplication de ce genre de phénomènes pourrait, elle, avoir des conséquences bien plus importantes et non négligeables.

Toujours d’après Le Monde, l’iceberg se serait détaché début juillet du glacier de Pine Island, dans l’ouest de l’Antarctique. Mais il ne dérive que depuis une ou deux semaines dans l’Atlantique, depuis le début du printemps austral.

Si vous rêvez de découvrir le continent blanc, le pôle Sud et les manchots empereurs, découvrez nos voyages accompagnés en Antarctique !

En cette fin d’année, la comète Ison, découverte en 2012 par des astronomes amateurs russes, passionne la communauté scientifique : à l’heure qu’il est, elle est visible depuis la Terre avec une simple paire de jumelles. D’après les astronomes, la comète devrait être la plus proche du soleil le 28 novembre, soit en plein milieu de notre séjour d’observation des aurores boréales dans le désert de Kjölur, en Islande. Ison passera en effet à seulement 1,2 million de km du soleil ( le diamètre du soleil étant de 1,4 million de km et la distance entre la Terre et l’étoile de 150 millions de km ! ). Si elle survit à un passage aussi proche du soleil, elle devrait ensuite frôler la Terre le 26 décembre, à une distance de 64 millions de kilomètres.

Astronomes amateurs, amoureux des cieux nocturnes, nos voyages d’observation des aurores boréales sont faits pour vous !

Photo 80 Jours Voyages, comète Panstarrs observée en Islande

Ce volcan est situé à l’extrême ouest de l’île de São Miguel, la plus grande de l’archipel des Açores. Sur cette superficie de 744 km2, on trouve 3 stratovolcans actifs, le Fogo, le Furnas et Sete Cidades. Ce dernier occupe à lui seul une superficie de 110km2 et culmine à 873m. Sa large et profonde caldeira, d’un diamètre de 5km et d’une profondeur de 350m, est occupée par un lac.

Notre voyage au Yellowstone, programmé pour Juillet 2014 avec Jacques-Marie Bardintzeff, est l’occasion de rester à l’affût des activités géothermiques du parc. Le blog de Claude Granpey nous apprend que cette année, après 8 ans de calme, le geyser Steamboat s’est enfin réveillé !L’activité du geyser remonte quand même au 31 Juillet 2013, mais étant donné qu’il ne s’était pas manifesté depuis 2005, on peut considérer cette nouvelle comme importante ! Contrairement à d’autres geysers très réguliers ( le Old Faithfull, toujours à Yellowstone, ou le Stròkur, en Islande ), le Steamboat est totalement imprévisible.

Crédit photos : Denis Bécaud

Après leurs aventures africaines (cf  Le volcan se réveille), nos quatre amis Jacky, Michèle, Bernard et Litchi ont décidé de profiter des vacances pour partir visiter les autres planètes en soucoupe volante. Ils découvriront les planètes bien connues du système solaire et leurs spécificités mais aussi leurs satellites, les astéroïdes, les étoiles, et les grands noms de la conquête spatiale.
Ils apprendront aussi à repérer, dans le ciel, les principales constellations.

Le Sinabung est à nouveau entré en éruption jeudi 07/11 entre 6 heures et 9 heures (heure locale) avec un panache de cendre qui a atteint 3 km de hauteur. Les secteurs situés à l’est, au sud et au sud-est du volcan ont reçu une bonne pluie de cendre. Les retombées de cendre affectent de plus en plus les villages autour du volcan et ont tendance à dépasser le périmètre de sécurité de 3 km mis en place au début de l’éruption. Les panaches de cendre atteignent une hauteur de 4 km tandis que des avalanches pyroclastiques dévalent les flancs du volcan sur plusieurs centaines de mètres. Les villageois ont été relogés dans une zone éloignée du Sinabung, donc à l’abri du danger.
L’éruption avait été précédée d’une série de petites explosions mercredi après-midi et jeudi matin jusqu’à la crise éruptive.
Il est demandé à la population de trois villages – Sukamerian, Bekerah and Simacem- de s’éloigner afin d’éviter l’exposition à la cendre.

La dernière éruption du Sinabung a eu lieu en septembre dernier. 15 000 personnes avaient alors été évacuées et relogées dans des tentes et des bâtiments publics.
Une autre éruption avait déjà eu lieu en août 2010.

Source : Claude Granpey.

( photo 80 Jours Voyages : le Semeru, sur l’île de Java )

Une drôle de question que l’on peut lire sur le site Iceland Review Online ! L’article précise qu’il existe des preuves d’une éruption volcanique sous-marine au large de la côte nord de l’Islande, entre les îles Grimsey et Kolbeinsey. Les scientifiques auraient retrouvé des morceaux de lave fraîche venant du fond des océans, à environ 50 km de Grimsey. D’après les géophysiciens Bryndis Brandsdottir et Pall Einarsson, ces échantillons de lave auraient à peine quelques mois ! Des analyses plus poussées permettront de confirmer cette hypothèse.

Les fonds sous-marins au large de la côte nord islandaise sont très étudiés depuis maintenant 12 ans. Diverses recherches ont notamment permis de découvrir de nouveaux volcans sous-marins, et les nombreux tremblements de terre de ces 10 dernières années rendent l’hypothèse de cette éruption sous-marine tout à fait crédible.

(Illustration : manifestation phréatique à Kleifarvatn – Islande)

Pour connaître toutes nos nouveautés en avant première et les offres, inscrivez vous à la newsletter, vous en recevrez quelques unes par an avec les nouveaux voyages proposés.


Newsletter 80 Jours Voyages