Plus de cent baleines blanches (bélougas) sont actuellement piégées en mer de Bering. Classés parmi les espèces menacées, les cétacés seraient en danger de mort. Les autorités russes envisageaient d’envoyer un navire brise glace pour permettre aux cétacés de rejoindre la pleine mer, mais les conditions météo rendent difficile l’accès à la zone. Le navire Russe pourrait arriver sur site en fin de week-end si les conditions météo deviennent plus clémentes. Toutefois, les scientifiques estiment que les individus les plus robustes pourraient tenir dans cette situation jusqu’au mois de Janvier avant de succomber au manque de nourriture ou à l’épuisement.

Découvrez nos voyages d’observation des cétacés.

Les Açores :

L’Afrique du Sud :

L’Islande :

La Patagonie (Argentine) :

 

A vos agendas… voici les dernières conférences de J.M. Bardintzeff pour cette fin d’année 2011.

Pour mémoire, J.M. Bardintzeff est professeur au Laboratoire de Pétrographie-Volcanologie à l’Université Paris-Sud. Il est l’un des plus grands spécialistes des volcans actifs et des dynamismes éruptifs.

Il est actuellement “la référence française” en matière de volcanologie, mais son sens de la pédagogie lui permet de s’adapter à son public et de mettre à la portée de tous des phénomènes volcaniques complexes. Qualité que l’on retrouve à travers ses nombreuses interventions dans les média (France Inter, France Info, France télévision, M6, TF1, etc.), ses conférences et ses nombreux ouvrages.

Jeudi 24 novembre 2011,
20h30, École des Mines d’Alès
Renseignement : limier@supagro.inra.fr, elisabeth.sansot@mines-ales.fr 04 66 38 70 06, 06 21 01 10 82

Vendredi 2 décembre 2011,
10h, Paris 16e, “Volcans, séismes et tsunamis : la Terre en colère”
Renseignement : 01 43 80 02 43, 06 03 55 72 40, racc.association@free.fr

Mardi 6 décembre 2011,
14h, 91210 Draveil, “Les volcans et l’Homme”
Renseignement : 01 69 42 41 68

Vendredi 9 décembre 2011
En soirée, Brienne le château (à 40 km de Troyes)
Renseignement : 03 25 92 33 56, nadege.habrant@andra.fr

S’inscrire à la newsletter

Nom:
Email:

VOIR TOUTES LES NEWSLETTERS

On peut lire sur le site web de l’INGV une description du 18ème paroxysme de l’Etna le 15 novembre 2011, soit 23 jours après le précédent. En fait, ce fut une répétition quasi à l’identique des épisodes précédents.
La phase la plus intense a duré environ une heure et s’est terminée assez brutalement. Les retombées de cendres ont affecté essentiellement le versant SE, entre Acireale et Zafferana Etnea.
Outre les fontaines de lave et les importantes émissions de cendres, le paroxysme a donné naissance, comme les précédents, à une coulée de lave qui a suivi la trajectoire habituelle dans la Valle del Bove. Après un parcours d’environ 4 km, elle a cessé d’avancer au SO des Monti Centenari.


Suite à l’accumulation de matériaux, le cône SE a grandi un peu, surtout dans sa partie méridionale et sa hauteur est maintenant estimée à 180-200 mètres depuis sa base.
A noter pour terminer que le 18ème paroxysme a eu lieu une heure après un séisme de magnitude M 4 dont l’épicentre se trouvait au large de la côte tyrrhénienne de la Sicile, entre Capo d’Orlando et Sant’Agata di Militello.

Sources : Claude Grandpey
http://volcans.blogs-de-voyage.fr/

Découvrez nos voyages d’observation volcanique sur l’Etna

TOUTES NOS NEWSLETTERS EN LIGNE

La NASA, dans le cadre de son programme “Operation Ice-Bridge”, la plus grande étude aérienne jamais conduite sur les glaces polaires de la Terre étudie le glacier de Pine Island considéré comme instable et ayant déjà laissé échapper un gigantesque iceberg de 42 km de long sur 17 de large en novembre 2001.
Les scientifiques ont découvert une fissure s’étendant sur 29 kilomètres et large de 80 à 250 mètres suivant les lieux.
Si l’iceberg se détache en un seul bloc, il recouvrira quelques 880 kilomètres carrés de surface, d’après les estimations de la NASA. Le bord de la calotte glaciaire de Pine Island reculera alors de la plus grande distance jamais observée depuis la première localisation du glacier dans les années 1940.
« Cela fait partie d’un processus naturel mais c’est très excitant d’être là et d’observer comment cela se passe. » a expliqué Michael Studinger, scientifique du Goddard Space Flight Center.

Découvrir nos séjours en Antarcitque

S’inscrire à la newsletter

Nom:
Email:


VOIR TOUTES LES NEWSLETTERS

Le site Lonely Planet (version anglophone) publie chaque année son palmarès des destinations. Cette année, ses lecteurs ont voté pour la destination 2012, dans la catégorie Pays et dans la catégorie Ville.
La première place est revenue à l’Islande dans la catégorie Pays et à la capitale islandaise Reykjavík dans la catégorie Ville.

Pour découvrir la page « Travels readers’ Choice Award » (en anglais) du Lonely Planet décrivant les atouts du pays et de la capitale Islandaise, suivez le lien ICI.

Consultez nous pour organiser votre séjour en Islande avec ou sans l’aérien.

Retrouvez nos exemples de voyages par thèmes :

Retour page :

LIRE TOUTES NOS NEWSLETTERS EN LIGNE

WOW Air est le nom choisi par Skúli Mogensen pour sa nouvelle compagnie aérienne qui devrait relier l’Islande à l’Europe continentale à partir du printemps prochain.
Le site de la compagnie est disponible ici.

Consultez nous pour organiser votre séjour en Islande avec ou sans l’aérien.

Retrouvez nos exemples de voyages par thèmes :

Retour page :

Petit rappel : Voici les dates des conférences de J.M. Bardintzeff pour novembre 2011.

Pour mémoire, J.M. Bardintzeff est professeur au Laboratoire de Pétrographie-Volcanologie à l’Université Paris-Sud. Il est l’un des plus grands spécialistes des volcans actifs et des dynamismes éruptifs.

Il est actuellement “la référence française” en matière de volcanologie, mais son sens de la pédagogie lui permet de s’adapter à son public et de mettre à la portée de tous des phénomènes volcaniques complexes. Qualité que l’on retrouve à travers ses nombreuses interventions dans les média (France Inter, France Info, France télévision, M6, TF1, etc.), ses conférences et ses nombreux ouvrages.

Vendredi 18 novembre 2011,
19h30, Palais de l’Univers et des Sciences (PLUS) de la communauté urbaine de Dunkerque
“Rencontre avec un volcanologue : la volcanologie, de la passion à la vocation“
Renseignement : irma.appora@cud.fr, 03 28 60 50 95

Mardi 22 novembre 2011,
14h30 Dreux, UTL, “Volcans, séismes et tsunamis : la Terre en colère”
Renseignement : udtl.dreux@wanadoo.fr, 02 37 50 15 49, 02 37 42 07 03, 06 24 48 79 74

Jeudi 24 novembre 2011,
20h30, École des Mines d’Alès
Renseignement : limier@supagro.inra.fr, elisabeth.sansot@mines-ales.fr 04 66 38 70 06, 06 21 01 10 82

S’inscrire à la newsletter

Nom:
Email:

VOIR TOUTES LES NEWSLETTERS

Natures fortes – Le Groenland
Le parc national du Nord-Est du Groenland, le plus grand du monde, s’étend sur un million de km². Le réchauffement climatique provoque ici une fonte dramatique des glaciers. Balade à la découverte des boeufs musqués, des ours polaires, des morses et des eiders à duvet. Ces espèces survivront-elles ?

Retrouvez le documentaire de 43mn sur Arte+7 : ICI

Découvrez nos voyages “nature” au Groenland :

Destination Groenland

Le saviez-vous ? Une saga n’est que très rarement une légende ou un conte. “On appelle saga un récit en prose rapportant la vie et les faits et gestes d’un personnage digne de mémoire pour diverses raisons, depuis sa naissance jusqu’à sa mort, en n’omettant ni ses ancêtres ni ses descendants s’ils ont quelque importance”, écrit Régis Boyer, spécialiste de l’Islande médiévale.
Du milieu du XIIe au début du XIVe siècle, les auteurs islandais – souvent anonymes – coucheront sur des parchemins en peau de veau près d’une quarantaine de récits épiques. Les mythes nés de ces écrits continuent d’irriguer le paysage culturel islandais comme en témoignent les travaux des écrivains Gudbergur Bergsson et Hallgrímur Helgason, de la plasticienne Gabriela Fridriksdóttir, de la traductrice Ursula Giger, du scénographe Halldór Halldórsson, du compositeur Hilmar Örn Hilmarsson, du chanteur-conteur Steindór Andersen et de la chorégraphe Erna Ómarsdóttir.

Retrouvez le documentaire sur Arte+7 (52min) ICI

Découvrez nos séjour en Islande

Lire toutes nos newsletters en ligne

Une nouvelle série de tremblements de terre a eu lieu la nuit (mercredi 5/10) dans le nord de la caldeira du volcan Katla, sous du glacier Mýrdalsjökull dans le sud de l’Islande.
Le plus important de la série a été mesuré à plus de 3 sur l’échelle de Richter.

L’activité sismique est apparue peu avant 3 heures du matin et a duré de façon intermittente jusqu’à 05h30.

Les habitants de Vik à la pointe sud de l’Islande craignent les éruptions de Katla car elles entraînent des crues des rivières glaciaires du Mýrdalsjökull qui peuvent provoquer de gros dégâts.

Nos voyages en Islande

Lire nos newsletters en ligne

Photo : Éruption du Grimsvötn au printemps dernier