La photo de la semaine #2 est un moment de partage entre les habitants des Moluques du Nord en Indonésie et les voyageurs 80 Jours Voyages présents pour observer l’éclipse de Mars 2016.

Grâce au matériel équipé pour observer le soleil, les habitants ont pu faire des observations en toute sécurité.

Indonésie – Moluques du Nord Mars 2016

 

Le Mont Karangetang , Sulawesi du Nord, qui est entré en éruption mercredi, a continué à émettre des cendres dans le ciel ce jeudi.

Le volcan, situé sur l’ile de Siau , Tagulandang Biaro régence (Sitaro), North Sulawesi, a émis des laves chaudes jusqu’à 2 kilomètres de son cratère quand il est entré en éruption autour de 17 heures, heure locale, le mercredi.
« Le Mt. Karangetang est entré en éruption à nouveau. Il n’y a eu aucune activité volcanique au cours des derniers jours avant qu’il entre en éruption mercredi après-midi « , a déclaré Abed Anthoni, un résident du subdistrict de Bebali , district Est Siau.
Il dit que les habitants de East Siau ne considéraient pas l’éruption d’hier comme hors de l’ordinaire, mais restent en alerte dans l’exercice de leurs activités quotidiennes.
«J’ai dis à ma femme et nos enfants que nous devions anticiper le potentiel d’une plus grandes éruptions», a déclaré Abed.

Le responsable de l’ Agence d’atténuation des catastrophes (BPBD) de Sitaro , Bob Chalton Wuaten , a déclaré que la lave du mont Karangetang a commencé à couler à environ 17 heures le mercredi. « Elle se dirigea vers la rivière Kahetang, à environ 2.000 mètres du cratère. Le nouveau dôme de lave s’est effondré lors de l’éruption, provoquant l’écoulement d’un flux de lave chaude « , a t-il dit.
Bob a ajouté que l’ état d’alerte volcanique du Karangetang est resté au niveau 2, ce qui indique la nécessité d’être prudent, malgré l’éruption de mercredi.

« Nous appelons à tous les résidents de Boro, Tararone subdistrict, district East Siau, de rester vigilant parce que le potentiel pour que le volcan émette des nuages ??pyroclastiques est encore énorme. Le sommet du mont Karangetang ne peut pas être contrôlé visuellement car il est encore enveloppé avec des panaches de cendres épaisses », a déclaré Bob.

29/04/2016. Karangetang , Indonesie :

Source : The Jakarta Post.

Des évacuation se préparent à cause de l’augmentation d’activité sismique du mont Kerinci .

1.697 ° S, 101,264 ° E
Altitude 3800 m

Les autorités préparent des routes et des abris pour l’évacuation tandis que l’activité sismique du mont Kerinci,dans le district Kerinci de Jambi augmente, ont déclaré des responsables de l’agence d’atténuation de catastrophe et de volcanologie du pays, ce vendredi.
Plus de 10.000 personnes vivant sur la pente du volcan sont vulnérables aux risques d’éruption, a révélé Ansari, haut fonctionnaire de l’agence en cas de catastrophe au niveau du district .

« L’activité du volcan a augmenté au cours des derniers jours. Nous devons donc anticiper,» a t-il déclaré à Xinhua par téléphone .
La coordination entre les autorités du district et celles du niveau provincial ont été renforcées pour contrer les effets possibles de l’éruption, a ajouté Ansari .
Le Mont Kerinci , 3.805 mètres d’altitude dans l’île de Sumatra a été témoin de petites éruptions récemment, a déclaré vendredi Hendra Gunawan, chef de l’observation à l’agence de volcanologie nationale .
« Et son éruption a été intense depuis les deux dernières semaines, » a déclaré le volcanologue à Xinhua par téléphone à partir de l’Ouest de Java.
« L’agence de volcanologie a recommandé aux gens de ne pas entrer dans une zone du rayon de 3 kilomètres autour du cratère », a déclaré Gunawan.

Sur la base des rapports du PVMBG, le Darwin VAAC a déclaré que le 16 avril , des panaches de cendres du volcan Kerinci se sont élevés à une altitude de 4,6 km (15.000 ft) a.s.l. et ont dérivé vers l’Est.

Le Gunung Kerinci , 3800 m de haut , dans le centre de Sumatra forme le plus haut volcan de l’Indonésie et est l’un des plus actifs de Sumatra. Le Kerinci est coiffé par un jeune sommet conique sans végétation qui a été construit au Nord-Est des vestiges d’un cratère plus ancien . Le volcan contient un profond cratère de 600 m de large au sommet , souvent partiellement rempli par un petit lac de cratère , qui se trouve sur le plancher Nord-Est du cratère , en face du sommet Sud-Ouest sur le bord du Kerinci. Le massif du volcan de 13 x 25 km de superficie , s’élevant de 2.400 à 3.300 m au-dessus des plaines environnantes est allongé dans une direction Nord-Sud . La fréquence d’activité du Gunung Kerinci a été la source de nombreuses éruptions explosives modérées depuis sa première éruption enregistrée en 1838.

23/04/2016. Kerinci , Indonésie :

Sources : shanghaidaily.com , GVP.

Photos : Wikipedia

Evaluation:

Sur la base des observations visuelles du Soputan après l’éruption du 6 Février 2016 , les conditions visuelles ont permis d’observer des fumées blanches , fines , moyennement élevées (allant de 50 à 200 m). La nuit , aucune incandescence n’a été observée.
La sismicité du Soputan montre une diminution des tremblements de terre d’avalanches et du tremor volcanique . Le 20 Avril 2016 , les sismographes ont enregistré 13 événements de tremblement de terre d’avalanches , 4 séismes et 1 essaim de séisme tectoniques lointains (TJ). Le graphique RSAM est encore haut en énergie volatile visible, mais sur une tendance à la baisse.
Les mesures des spectres d’amplitude sismique (SSAM) dans les stations sismiques SOP, WNR et SLN ont montré la tendance à la baisse de l’activité volcanique, ce qui indique une diminution de la pression dans le système magmatique du Soputan

Conclusion.

Sur la base de l’analyse et de l’évaluation de la surveillance sismique et visuelle, à compter du 21 Avril 2016 à 12h00, les niveaux d’activité du Soputan passent du niveau III (SIAGA) au niveau II (WASPADA).

La surveillance intensive en continu menée afin d’évaluer l’activité du G. Soputan ainsi que la fourniture d’informations sur le danger de l’éruption du mont Soputan se poursuit afin de faire comprendre aux personnes autour du Soputan les dangers du phénomène.

S’il y a une diminution / augmentation de l’activité volcanique du Soputan de manière significative, le niveau d’activité peut être abaissé / relevé en conformité avec le niveau d’activité et de menaces.

22/04/2016. Soputan , Indonésie :

Source : VSI

Photo : Photovolcanica

Notre ami Oystein Lund Andersen est présent sur place pour nous donner des nouvelles du Mont Bromo. Je le cite :

Activité du volcan:
L’activité éruptive qui a commencé en Décembre 2015 continue , après avoir eu une courte période de repos entre la fin Février jusqu’à la fin Mars. Pendant cette période, l’activité a été dominée par un dégazage mais pas d’ émission de cendres / éruptions. Le Bureau d’Enquête Volcanologique Indonésien (PVMBG) a noté une augmentation de l’activité sismique dans la première semaine d’Avril, qui a été suivie par une nouvelle activité éruptive, similaire à l’activité qui a eu lieu au cours de la période de Décembre-Février.

Le Bureau d’Enquête Volcanologique Indonésien (PVMBG) a officiellement déclaré que les gens ne sont pas autorisés à s’aventurer dans la région du cratère du volcan depuis que le volcan a commencé à montrer des signes d’activité accrue, mais cette zone de restriction n’est pas mis en œuvre, car il n’y a pas de fonctionnaires qui gardent l’accès à la zone du cratère. Des dizaines de personnes ont été observées debout sur le bord du cratère le 16 Avril . Ceci est inquiétant, en tenant compte que la plupart des gens qui visitent la région arrivent en tant que touristes, et ne sont pas conscients des dangers potentiels d’un volcan en éruption.

17 Avril
L’ activité volcanique était au même niveau aujourd’hui. Un pic dans les émissions et les chutes de cendres a été observé au cours de l’après-midi, mais le mauvais temps a empêché la photographie . Le niveau d’activité actuel, caractérisé par des périodes intermittentes de dégazage et des éruptions / émissions de cendres semble être légèrement inférieur par rapport aux niveaux de février. Cependant, les niveaux d’activité pourraient augmenter à nouveau.

19/04/2016. Bromo , Indonésie :

Source et photos : Oystein Lund Andersen ( http://www.oysteinlundandersen.com/ )

Sur la base des images satellite et des informations du PVMBG, le VAAC de Darwin a rapporté que pendant la période du 6, 8,10 et 12 avril des panaches de cendres du Sinabung se sont élevés à des altitudes de 3,3 à 4,8 km (11,000-16,000 ft) a.s.l. et ont dérivé vers le Sud-Ouest , L’Ouest et l’ Ouest-Nord-Ouest.

Le 10 Avril le BNPB a rapporté que l’éruption du Sinabung n’a pas montré de signes de faiblesse depuis le début de l’activité en Septembre 2013. L’activité est restée élevée, caractérisée presque tous les jours par l’extrusion de la lave, des coulées pyroclastiques, et des niveaux élevés de sismicité.

Quatre événements le 10 Avril ont généré des panaches de cendres qui sont élevés de 2 km. Le BNPB a noté que même si il n’y avait pas de nouvelles personnes évacuées , ce jour-là, 9,322 personnes (2.592 familles) sont toujours dans 10 centres d’évacuation.

De nombreuses familles attendent un relogement . 1212 personnes avaient déjà été déplacées en permanence vers de nouveaux foyers. Le niveau d’alerte est resté à 4 (sur une échelle de 1-4). Il a été rappelé au public de rester en dehors d’un rayon de 3 km. Les personnes , dans une zone de 7 km du volcan dans le secteur du Sud-Sud-Est, de 6 km dans le secteur de l’Est-Sud-Est, et de 4 km dans le secteur du Nord-Nord-Est doivent rester évacués.

Le Gunung Sinabung est un stratovolcan datant du Pléistocène et de l’ Holocène avec plusieurs coulées de lave sur ses flancs. La migration des évents au sommet le long d’une ligne Nord-Sud donne au complexe des cratères du sommet une forme allongée.

Le plus jeune cratère de ce cône de 2.460 m de haut , de nature andesitique à dacitique est à l’extrémité sud des quatre cratères sommitaux qui se chevauchent .

Une éruption non confirmée a été notée en 1881, et une activité solfatarique a été vue au sommet et sur les flancs supérieurs en 1912. Des éruptions historiques non confirmées ont été enregistrées avant l’éruptions explosives d’ Août-Septembre 2010 qui a produit des panaches de cendres jusqu’à 5 km au-dessus du sommet.

14/04/2016. Sinabung , Indonésie :

3.17 ° N, 98,392 ° E
Altitude 2460 m

Sources: Volcanic Centre Darwin Ash Advisory (VAAC), PVMBG, GVP.

Photos : Sadrah Peranginangin

Évaluation :
Sur la base des observations visuelles , le volcan Soputan, était généralement clairement visible . Le cratère principal a été observé avec des émissions de fumée , blanche , mince , modérée , s’élevant d’ environ 20 à 100 mètres en s’inclinant vers l’Est. Vent calme à modéré vers le Nord-Ouest. Températures de 20,5 à 36 ° C.
Les données sismiques du 4 Avril au 11 Avril 2016 ont été dominées par des tremblement de terre d’ avalanches et des essaims . Des tremblement de terre volcaniques (VA) et volcanique peu profonds (VB) ont été enregistrés sur les 6, 9 et 10 Avril 2016 avec un nombre pas trop élevé (maximum 1 par jour). Les tremblements de terre tectoniques lointains ont été de nombreuses fois enregistrés . L’intensité des tremblement de terre d’ avalanches par rapport à la semaine précédente ont commencé à décliner , cela montre que la fourniture de magma de l’intérieur vers la surface a commencé à diminuer. Tous les jours les données de tremor et RSAM n’ont montré aucune diminution de l’activité sismique du 4 Avril au 11 Avril 2016.

Conclusion :

Sur la base des observations visuelles et de la sismicité, ainsi que la menace potentielle d ‘éruption du Soputan , en date du 11 Avril 2016 à 18h00, le niveau d’activité du Soputan est au NIVEAU III (SIAGA). La surveillance intensive est toujours en cours afin d’évaluer l’activité du G. Soputan ainsi que de fournir des informations sur le danger de l’éruption du mont Soputan . Si des changements diminution / augmentation significatifs de l’activité volcanique du Soputan , les niveaux d’activité peuvent être abaissés /relevés conformément au niveau d’activité et de menaces.

13/04/2016. Soputan , Indonésie :

Source : VSI.

Photo : Photovolcanica

L’ aéroport de Malang fermé à cause de l’ éruption du Mont Bromo .

10 avril 2016. L’activité volcanique accrue du Mont Bromo a nécessité la fermeture temporaire de l’aéroport Abdul Rachman Saleh , situé à Malang, East Java, ce dimanche (10/04).
L’aéroport a dû fermer à plusieurs reprises depuis Novembre, lorsque les autorités d’abord ont enregistré des signes d’activité accrue du volcan de 2329 mètres, qui est populaire auprès des visiteurs pour ses sentiers de randonnée ainsi que pour la beauté de son site.

Un vol Batik Air et un de Sriwijaya Air,venant de Jakarta, ont dû être redirigés vers l’aéroport Juanda , à Surabaya East Java, à 90 kilomètres.
Tous les autres vols vers et depuis l’aéroport de Malang, à quelques 30 kilomètres du volcan, ont dû être annulés.
Le porte-parole de l’aéroport Juanda , Liza Anindya dit que les fonctionnaires se préparent à un éventuel afflux de passagers, si la fermeture de l’aéroport de Malang continue.
« Nous avons coordonné avec les compagnies aériennes le transport des passagers de Surabaya à destination de Malang par la route», a déclaré Liza. « Jusqu’à présent, on n’a pas vu une augmentation significative des vols étant redirigés vers l’aéroport de Juanda, parce qu’il n’y a pas que de nombreux vols sur Malang. »

11/04/2016. Bromo , Indonesie :

Source : JAKARTA GLOBE

Photo : Manjik photography

Évaluation:

Les observations visuelles n’ont montré aucun changement dans les fortes rafales de gaz et de fumée qui s’élèvent au-delà des murs du cratère. Les émissions de gaz sont confinées sur le plancher du cratère sous forme de « fosses à solfatares » avec une forte intensité de fumée .
Les enregistrements sismiques ont montré que les tremblements de terre volcaniques (VA, LF et Tremor) enregistrés depuis le début de Janvier 2016 ont vu leur nombre augmenter jusqu’au début Mars 2016.
La durée maximale de l’amplitude de vibration du Tremor a augmenté au début de Mars 2016, ce qui indique un écoulement de fluide qui se rapproche de la surface. La présence d’événements sismiques LF depuis Janvier 2016 indique également que la pression / impulsion de fluide provenant de l’intérieur du corps du volcans est plus importante.

Au cours de la période du 1 Janvier au 6 Mars 2016 l’activité sismique est dominé par des tremblements de terre tectoniques lointains et locaux. En effet, l’emplacement du KieBesi , est situé sur le côté Est de la crête de la crête du Mayu, où la sismicité est très élevée. Le tremblement de terre ressenti en Novembre 2015 aurait joué un rôle dans l’activité sismique accrue du KieBesi , indiqué par l’augmentation de la profondeur des séismes volcaniques (VA) et leur basse fréquence (LF) en Janvier 2016. Par conséquent, il est nécessaire de faire attention aux tremblements de terre tectoniques locaux qui peuvent causer une montée rapide de l’activité.

Sur la base des observations visuelles et instrumentales et des danger potentiel d’éruption, le niveau d’activité du Kiebesi est passé du niveau NORMAL (niveau I) au niveau Waspada (niveau II) à compter de la date du 7 Mars 2016 10h00 .

08/04/2016. Kiebesi , Indonesie :

Source : VSI

Photo : Ruska Hadian, 1985 (Volcanological Survey of Indonesia).

L’activité du Lokon , dans la période allant du 5 Février 2016 jusqu’au 7 Mars 2016 , n’a visuellement pas indiqué d’éventuelles anomalies ou de changements sur des parties importantes du cratère. L’activité actuellement est dominée par une forte sismicité en rafales avec des colonnes de gaz qui ont atteint 200 m au-dessus du cratère.

Les données d’évaluation durant la période du 5 Février au 7 Mars 2016 peuvent être décrite comme suit:

Les statistiques montrent qu’il n’y a pas eu de sismicité d’éruption pendant la période allant de Septembre 2015 au 7 Mars 2016 . Les tremblements de terre volcaniques, en particulier peu profonds (VB) ont augmenté le 6 Mars 2016,jusqu’au nombre de 98 . D’après les calculs d ‘énergie volcanique, l’activité volcanique jusqu’au 7 Mars a montré une augmentation. Les évènements de type Tremor ont également connu une augmentation de leur valeur d ‘amplitude maximale. L’ activité volcanique du Lokon pendant la période du 5 Février au 7 Mars 2016 a été caractérisée par des tremblements de terre peu profonds en cours d’enregistrement (VB) avec des chiffres qui fluctuent de sorte que des éruptions phréatiques (explosion de vapeur) peuvent se produire soudainement, surtout pendant de fortes précipitations.
La station de sismogramme EMP (Empung) dans les dernières 24 heures indique que la séquence d’enregistrement de la sismicité est dominée par les tremblements de terre volcaniques peu profonds avec des vagues caractéristiques arrivée / apparition de séisme de plus en plus affirmée et qui ont tendance à être de plus grande amplitude.

Les tremblements de terre de fréquences dominantes qui ont été détectés dans la période du 24 Février au 7 Mars 2016 sont généralement supérieurs à 8 Hz (haute fréquence). Physiquement, l’activité volcanique à haute fréquence indique une activité de fracturation des roches dans l’ édifice en raison de pression volcanique accrue , magmatique / hydrothermale.
La déformation en utilisant la méthode de tiltmètre (Tilting) montre des changements pour l’axe Y / radial (cratère) ,qui indiquent l’inflation du Lokon. L’inflation peut se produire en raison de la pression accrue sous la surface en raison de mouvements de la dynamique des fluides magmatiques / hydrothermaux. Quant à l’axe X / tangentiel ( perpendiculaire au cratère ) , il n’a pas montré de changement significatif.

Les résultats de l’évaluation des données sur les observations visuelles, la sismicité et la déformation durant la période du 5 Février au 7 Mars, 2016 ont montré que l’activité du mont Lokon a considérablement augmenté. Par conséquent, le niveau d’activité du Lokon est porté du niveau II (Waspada) au niveau III (Siaga) à partir du 8 Mars, 2016 au 14:00.

08/04/2016. Lokon-Empung , Indonésie :

Source : VSI

Photos: french.people.com.cn ( 2012 ) ,