Géologue et Docteur en hydrologie, Sandrine divulgue et enseigne les sciences de la terre sous forme de cours, sorties de terrain et conférences, aussi bien dans les Universités académiques de Bretagne (Lorient-Vannes et Rennes) que dans les Universités de Tous Ages (UTA) et du Temps libre. Médiatrice scientifique, spécialiste de la vulgarisation, elle saura très facilement vous expliquer, de manière pédagogique, les phénomènes scientifiques les plus complexes ainsi que les relations existantes entre les différentes interfaces « sol-roche-eau-atmosphère ».
Sa passion pour les volcans l’amène chaque année à accompagner des petits groupes, entre deux plages d’enseignement, notamment en Islande et au Yellowstone qu’elle connaît très bien et sur d’autres territoires au gré des éruptions.

Sandrine accompagne des séjours chez 80 Jours Voyages, retrouvez le prochain départ confirmé : Islande – Côte Sud et Aurores boréales – Spécial Géologie.

En préparation :

  • Yellowstone – Hiver 2015-2016 et Eté 2016.
  • Cap Vert – Printemps 2016
  • Açores Eté 2016
  • Islande

Pour plus de renseignements, veuillez nous contacter.

Scott Kelly, astronaute de la NASA et en mission dans l’ISS (Station Spatiale Internationale) a réalisé dans la nuit du 22 au 23 Juin 2015 des clichés d’aurores boréales  depuis son poste de travail.
Un phénomène comme celui-ci  observé depuis l’espace est rare, et c’est grâce aux réseaux sociaux que Scott Kelly a partagé ses clichés avec le reste du monde.
On peut voir que l’aurore boréale rouge et très visible sur les photos. Ce qui la rend incroyable réside dans le fait que la couleur rouge existe qu’en haute altitude.
Plus bas sur Terre,  des aurores boréales  ont été observées dans le Calvados dans la nuit du 23 Juin 2015. Ce début d’année a été riche en observation d’aurores boréales dans le ciel français, ce qui reste tout de même un phénomène rare car les dernières observées datent de 2004.

80 Jours Voyages vous propose de découvrir des aurores boréales en Islande : Découvrez nos séjours aurores boréales.

Le site Iceland Review a mis en ligne une nouvelle vidéo de la fissure éruptive de l’Holuhraun. La lave continue à s’écouler et les scientifiques continuent à observer le phénomène, dont l’activité semble relativement stable ces dernières semaines. Le champ de lave a atteint une superficie de 70 km2, et l’activité sismique sous le volcan Barðarbunga se maintient à un degré élevé.

Partez à la découverte des volcans islandais ! Tous nos séjours à voir ICI.

Accueil 80 Jours Voyages
Retour aux actualités

Cela fait aujourd’hui un mois que l’éruption dans l’Holuhraun a commencé, et rien n’indique pour l’instant qu’elle va bientôt s’arrêter. Les environs restent toujours fermés au public, principalement en raison de l’émission de gaz toxiques et du risque toujours présent d’une éventuelle inondation. Il n’est nullement question pour l’instant d’ouvrir l’accès aux touristes ou autres visiteurs.