Les volcans de boues tiennent leur nom de leur activité occasionnellement « explosive » et de leur forme de cône miniature. On les trouve essentiellement dans les zones de compressions : Azerbaïdjan, Pakistan, Bangladesh, Myanmar, Trinité-et-Tobago et Barbade. On les trouve également en mer : mer Méditerranée, océan Atlantique, mer Noire et mer Caspienne.

Les « volcans » de Berca en Roumanie

C’est le deuxième site le plus important d’Europe après celui de Bakou en Azerbaïdjan. Cet ensemble comprend quatre groupes de volcans sur 20km de long. Il s’agit de Beciu, Paclele Mici « petit cratère » de 16.5 hectares, Paclele Mari « grand cratère » de 22 hectares et Fierbatoare. Des dizaines de petits cônes se côtoient. Ils émettent du méthane à 95%-98%, d’autres hydrocarbures à 0.1-1.2%, du gaz carbonique à 1.5-2.3%, de l’azote à 0.1-0.6% et un peu de gaz bactériens. Ils libèrent des boues riches en hydrocarbures.  Celle-ci se répand en « coulée » et du « cratère » éclate des bulles d’un diamètre atteignant 50cm.

Inspiré d’un article de J-M Bardintzeff, S. Chermette et N. Choisi pour la revue LAVE.

Il existe en Roumanie un phénomène géologique peu connu du grand public, une curiosité que les amateurs de volcans découvriront avec plaisir : les volcans de boue de Berca. Ce ne sont pas des volcans au sens scientifique du terme, mais leur forme et leur aspect visuel incitent à les appeler ainsi. 80 Jours Voyages vous emmène découvrir ce lieu étrange avec le volcanologue Jacques-Marie Bardintzeff pour un weekend géologique au mois de novembre 2014.