Volcan Momotombo .
Le plus pertinent à noter au cours du week-end et jusqu’à aujourd’hui sur ce volcan, a été l’apparition de trois tremblements de terre près du volcan , avec des magnitudes comprises entre M 1,9 et M 2,2 , qui ont pour caractéristiques d’avoir été induits par des mouvements de magma sous le volcan.
Le Momotombo montrent encore une faible micro-sismicité , une activité avec de faibles émissions de gaz volcaniques, ainsi qu’une faible amplitude sismique en temps réel (RSAM), de moins de 60 unités.
La possibilité que de nouvelles explosions se produisent avec des émissions de gaz, de cendres et l’expulsion de matériau incandescent à tout moment persiste.

Volcan Masaya .
A 11h47, le samedi, un séisme de magnitude M 2,7 , au sud de la caldeira du volcan Masaya, qui a eu pour caractéristiques d’avoir été induit par un mouvement du magma a été enregistré sous la caldera du volcan Masaya.
Le tremor volcanique est faible à modéré avec des valeurs sur plusieurs jours, présentant une amplitude sismique en temps réel ( RSAM) comprises entre 250 et 400 unités.
Le lac de lave maintient sa forte circulation régulière, avec de faibles à modérées émissions de gaz volcaniques.

04/05/2016. Momotombo , Masaya , Nicaragua :

Source : Ineter.

Photo : Mur Reudink

Bulletin d’activité volcanique du 25 avril 2016

Volcan Momotombo :
Pendant le week-end , le volcan Momotombo a maintenu une faible micro- sismicité et de faibles émissions.
L’amplitude sismique en temps réel (RSAM) reste à des valeurs faibles, inférieures à 70 unités.
La possibilité que de nouvelles explosions se produisent avec la production de gaz, de cendres et l’expulsion de matériau incandescent à tout moment est maintenue.

Volcan Masaya :
Les oscillations du tremor volcanique entre valeurs hautes et basses sur le volcan, avec une émission de gaz volcaniques faible à modérée se sont maintenues.
Il reste un fort mouvement dans le lac de lave. L’amplitude sismique en temps réel présente des valeurs modérées à élevées, entre 250 et 700 unités RSAM.
Quant à l’ activité sismique , 03 tremblements de terre ont eu lieu dans l’après-midi d’ hier, avec des magnitudes comprises entre M 1,1 et M2,8 degrés, associés aux mouvements du magma dans la Caldera du volcan Masaya .

27/04/2016. Momotombo , Masaya , Nicaragua :

Source : Ineter

Volcan Momotombo.

Sur le Momotombo , la micro-sismicité reste faible, montrant une amplitude sismique en temps réel (RSAM) avec des valeurs faibles, inférieures à 100 unités.
La possibilité de nouvelles explosions , produisant des gaz, des cendres et l’expulsion de matériaux incandescents à tout moment est maintenue.

Volcan Masaya.
Les oscillations du tremor volcanique sont basses.L’amplitude sismique en temps réel (RSAM) se maintient à des valeurs modérées à élevées, entre 250 et 900 unités.
Le lac de lave dans le cratère Santiago continue son activité habituelle.
L’émission de gaz volcaniques a légèrement augmenté.

Quant à l’activité sismique , il a été enregistré à 14h04 hier, un tremblement de terre à l’intérieur de la caldeira du volcan Masaya d’une magnitude de M1,0 degrés.
Les bords Sud et Sud-Ouest du cratère Santiago, contre le Mirador 2, montrent maintenant plus d’instabilité sur leurs pentes, donc il y a une possibilité de glissements de terrain dans cette zone, sans affecter la population, mais il est recommandé de garder fermé le Parc du volcan Masaya par mesure de sécurité.

22/04/2016. Momotombo , Masaya , Nicaragua :

Source : Ineter.

Photo : Photovolcanica, Robin des volcans.

Volcan Momotombo.
Pendant le week-end, aucune explosion n’a été enregistrée sur le volcan. Une micro-sismicité de fond persiste , suggérant que de petites explosions de gaz et de cendres peuvent se produire à tout moment .
Quant à son activité sismique, un séisme de magnitude M 1,7 a été enregistré au Nord-Ouest du Momotombo.
L’ amplitude sismique en temps réel (RSAM) est à un niveau faible, inférieure à 90 unités.

A partir de ce matin, les spécialistes de l’INETER et des experts de l’Université du Sud de Floride , vont continuer l’étude de ce volcan,
mener sur le terrain un travail d’observation , de mesure des gaz et d’analyse des matières volcaniques déposées sur les pentes du Momotombo.
Ils travaillent également à faire un modèle en trois dimensions de ce volcan , qui sera essentiel pour évaluer les différents risques volcaniques du Momotombo avec une grande précision.

Volcan Masaya .

Le lac de lave du cratère Santiago maintient son fort brassage avec de faibles émissions. Il continue à enregistrer un tremor volcanique élevé.
L’amplitude sismique en temps réel montre des valeurs modérées à fortes , entre 300 et 1100 unités.
Quant à son activité sismique, un séisme de magnitude M 2,4 a été enregistré au Sud-Est de la caldeira du Masaya.

Volcan Telica.
Le volcan Telica reste avec une micro-sismicité élevée et un faible dégazage
De la lave est continuellement observée dans le fond du cratère.

L’amplitude sismique en temps réel présente des valeurs faibles, inférieures à 80 unités.
A 13h41 hier, un séisme de magnitude M 1,8 a été enregistré , au nord du volcan Telica sans engendrer de changements dans l’activité volcanique.

13/04/2016. Momotombo , Masaya , Telica , Nicaragua :

Source : Ineter .

Photos : Ineter , Juan David Granda , Red sismologique Nicaragua

Volcan Momotombo.
A 06h37 aujourd’hui, une petite explosion de gaz et de cendres a été enregistré, qui s’est élevée d’environ 200 mètres au-dessus du cratère
et s’est dispersée vers le Sud-Ouest.
Depuis le début de cette activité éruptive il a été enregistré sur le volcan Momotombo , 407 explosions avec éjection de cendres volcaniques.
Depuis 1h35 ce matin, le volcan Momotombo présente un tremor volcanique un peu élevé qui a faibli pendant quelques minutes, puis a augmenté à nouveau.
L’ amplitude sismique en temps réel (RSAM) est faible à modérée , avec des valeurs comprises entre 40 à 650 unités.

Volcan Masaya .
Entre 20h13 hier et 00h26 aujourd’hui ont été enregistrés 6 séismes de magnitude comprise entre M 1,0 et M 2,2 , qui ont été localisés à l’intérieur de la caldeira et près du volcan Masaya , qui ont les caractéristiques d’avoir été induits par l’activité du volcan.
Le tremor volcanique reste élevé, montrant une amplitude sismique en temps réel modérée à élevée, entre 400 et 1,100 unités.
Le lac de lave dans le cratère Santiago maintient son mouvement normal de magma, avec une faible émission de gaz volcaniques.

Volcan Telica.
L’activité micro-sismique du Telica reste élevée, avec de faibles à modérées émissions de gaz.
L’amplitude sismique en temps réel est à des valeurs faibles, inférieure à 70 unités.
Les touristes et le grand public ne doivent pas approcher le cratère du volcan, puisque les possibilités de nouvelles explosions produisant du gaz et des cendres volcaniques, sans avertissement persiste.

07/04/2016. Momotombo, Masaya , Telica , Nicaragua :

Source : Ineter

Photo : Norman Angus Godfrey

Bulletin d’activité volcanique .
28 mars 2016

Volcan Momotombo .
Pendant le week-end, le volcan Momotombo a été très actif , 38 explosions de basse magnitude avec des émissions de cendres de corps incandescents ont été enregistrés.
Les cendres volcaniques se sont élevées à une hauteur maximale de 300 mètres au-dessus cratère et les matériaux incandescents ont été dispersés vers l’Ouest et le Sud-Ouest.
L’explosion la plus forte a eu lieu à 23h40 , avec une colonne de cendres qui a atteint une hauteur d’environ 1.000 mètres au-dessus du cratère .
Au total, on a enregistré 405 explosions qui ont eu lieu depuis que le volcan a commencé sa récente activité le 01 Décembre .
Un fond de micro-sismicité, suggérant que de nouvelles explosions continuent de se produire se maintient.
L ‘amplitude sismique en temps réel (RSAM) est à des valeurs faibles , entre 40 et 150 unités.

Volcan Masaya .
Pendant le week-end deux tremblements de terre ont été enregistrés dans la caldeira du Masaya avec des magnitudes comprises entre M1,8 et M 2,2 , qui ont les caractéristiques d’être induite par l’activité volcanique du Masaya.
Un fort brassage est maintenu dans le lac de lave situé dans le cratère Santiago, qui continue d’ élargir la taille de la bouche du cratère.
A ce moment, il y a peu d’émission de gaz et les valeurs d’amplitude sismique en temps réel sont faibles à modérées, entre 280 et 850 unités.

Volcan Telica .
Une haute micro-sismicité et de faibles émissions se maintiennent.
Dans la soirée, une lueur a été vue dans le fond du cratère.
L’amplitude sismique en temps réel est à des valeurs faibles, inférieure à 80 unités.
Il est recommandé aux touristes et au grand public de ne pas approcher le cratère de ce volcan car la possibilité de nouvelles explosions produisant du gaz et des cendres volcaniques persiste .

31/03/2016. Momotombo , Masaya , Telica , Nicaragua :

Source : Ineter.

Photos : elhorizonte.mx, Cesar Perez .

L’Institut Nicaraguayen des Études Territoriales, a rapporté ce matin que dans les 24 dernières heures, le volcan Momotombo a vu une augmentation de son activité sismique et a émis une colonne de gaz et de cendres jusqu’à 2000 mètres.
«Au cours des 24 dernières heures, le tremor volcanique du volcan a augmenté, ce qui fait partie du processus éruptif que le Momotombo a présenté depuis Décembre l’année dernière», a déclaré le conseiller en volcanologie de l’INETER, Armando Saballos .

Le fonctionnaire a expliqué que «le tremor volcanique montre qu’il y a eu une légère augmentation de l’activité du volcan, » qui a produit « des explosions de cendres, de gaz et de matières incandescentes qui se sont déposés sur les flancs du volcan situé à l’extrémité Nord du lac Managua ou Xolotlán.
« Certaines explosions produisent un signal sonore que les villageois voisins ont entendu comme des grondements. C’est tout à fait normal pour le volcan « , a t-il ajouté.
Un avertissement de rester loin de ce volcan est actuellement en vigueur.

29/03/2016. Momotombo, Nicaragua :

Source : El Nuevo Diario.

Photo : El Nuevo Diario.

Grondements et explosions signalés sur le volcan Momotombo , sans incidents majeurs .

24 mars 2016 Le Momotombo Volcano a enregistré des explosions à environ 18h57, jeudi soir.

Communiquant à travers Tu Nueva Radio Ya, le camarade Armando Saballos, volcanologue de l’INETER , a déclaré que le Momotombo a émis des cendres entre 1000 et 2000 mètres de haut avec des corps incandescent, et produit un nouvel épisode de son processus éruptif qui a commencé en Décembre dernier.
Ces nouvelles explosions sont dans les paramètres normaux de l’activité du volcan, qui s’est réveillé le 1er Décembre 2015, après 110 ans de dormance.

Saballos a expliqué que le volcan Momotombo a passé environ 4 jours dans un calme relatif, sans présenter d’ explosions, mais « dans les 24 dernières heures, le volcan a augmenté son tremor volcanique, qui fait partie du processus éruptif que ce volcan a présenté depuis Décembre l’année dernière. Ce tremor volcanique montre qu’il y a eu une légère augmentation de l’activité du volcan et ce soir, à 6:57 , il a commencé à enregistrer des explosions avec sortie de cendres, de gaz et de matériaux incandescents , déposés sur les pentes du volcan « , a t-il dit.
« Certaines explosions produisent un signal sonore que les villageois voisins ont entendus comme des coups de tonnerre . Voilà quelque chose de tout à fait normal pour ce volcan, nous avions déjà connu cela depuis Décembre, mais cette année l’activité du volcan a été plus faible que ce que nous avons vécu dans la première semaine de Décembre l’ année dernière », a t-il ajouté.

L’expert a déclaré que l’activité du volcan est normale et que , par conséquent la population ne doit pas être alarmée. « Tout est dans les paramètres ci-dessus que nous avons communiqué à la population et tout notre système de surveillance est activé. Tout est sous contrôle, donc nous communiquons au public ces information , il n’y a rien hors de la normale sur ce volcan « , a t-il dit.
Saballos a rappelé que le système de secours complet qui émerge de la SINAPRED reste activé à tout incident.

«Nous suivons l’activité et rapportons tous les jours, même si nous sommes à Pâques nous travaillons toujours, notre gouvernement ne se repose jamais pour assurer la sécurité de notre peuple », a déclaré Saballos.

26/03/2016. Momotombo, Nicaragua :

Source : EL 19 DIGITAL .

Photo : La prensa

Le volcan Momotombo a vu ce matin, son tremor volcanique s’élever et passer de 100 à 1.900 unités RSAM, ce qui pourrait de nouveau etre le signe d’une augmentation de son activité , telle qu’il l’a connu au début de Décembre 2015, quand il a fait plusieurs explosions et a éjecté des matériaux incandescents pendant plusieurs jours, a déclaré le coordinateur de la communication et de la citoyenneté , Rosario Murillo.

Même si, à 09h45 aujourd’hui le tremor volcanique du volcan a diminué à entre 100 et 400 unités, cette possibilité reste latente.
« Il y a une pression accrue sous le volcan, ce qui augmente la possibilité de nouvelles explosions et expulsion de matériaux incandescents » similaires à celles enregistrées il y a quelques semaines, a t-elle ajouté.

Pendant ce temps, la secousse volcanique du volcan Masaya reste élevée, mais les émissions de gaz sont à des niveaux faibles. Le Telica, quant à lui, a enregistré son activité sismique habituelle, mais toujours avec des explosions possibles.
Sur le volcan San Cristobal , seulement un séisme de magnitude M 1,4 a été enregistré.

24/03/2016. Momotombo , Nicaragua :

Source : Elnuevodiaro

Photo : AP Photo/Esteban Felix ( 12/2015 )

Danger dans les cratères des volcans Momotombo et Telica .

13 mars 2016. Ce week-end , 23 petites explosions ont été enregistrées avec des émissions de cendres sur le volcan Momotombo, sur lequel les institutions gouvernementales en poste gardent une vigilance constante.
« Les cendres expulsées sont montées à une hauteur de 300 mètres au-dessus du cratère. La dernière explosion a eu lieu à 22h22 hier, c’est une préoccupation importante, non seulement parce qu’il a montré de nombreuses émissions, mais il représente le plus grand danger pour la population », a déclaré Rosario Murillo, coordinatrice de la Communication et du Conseil de la Citoyenneté.

Dans le cas du volcan Telica , Murillo a conseillé aux touristes et au grand public d’éviter l’approche du cratère, car il peut y avoir des explosions éjectant des fragments de cendres et de roches incandescentes.

Pendant ce temps, il a été signalé samedi que deux tremblements de terre ont été enregistrés dans la caldeira du volcan Masaya, causé par l’activité volcanique.
L’un d’eux a été enregistré le vendredi à 12h20 avec une magnitude de M 1.1, tandis que l’autre était de magnitude M2.4.
Les autorités ont déclaré que bien qu’il n’y ait pas de changement dans l’activité du volcan, il y a la possibilité d’autres explosions dans le cratère et l’expulsion de gaz, de cendres et de roches incandescentes.

« Le reste de nos volcans est dans son état habituel de calme relatif », a déclaré Murillo.

En ce qui concerne les trois tremblements de terre dans le territoire, deux ont été enregistrés au sud de Ticuantepe , l’autres séisme était situé au Sud-Ouest de Jiquilillo, tous de faible intensité.

13/03/2016. Momotombo , Masaya , Telica , Nicaragua :

Source : EL NUEVO DIARIO.

Photos :  Otto Mejia.