Volcan Telica:
Le volcan Telica continue de montrer une haute micro-sismicité et de faibles émissions de gaz volcaniques. Aujourd’hui ( le 16/05) , à 08h37 , a été enregistré un tremblement de terre entre le Telica et le Cerro Negro , d’une magnitude de M 1,6 degrés .
L’amplitude sismique en temps réel est à des valeurs modérées , près de 80 unités.

Volcan Momotombo:
Samedi et Dimanche, le volcan Momotombo a présenté des périodes de micro-sismicité un peu élevées. À ce stade, elle reste à un faible niveau avec une faible émission de gaz volcaniques.
L’amplitude sismique en temps réel (RSAM) est à des valeurs faibles , moins de 70 unités.

Volcan Masaya :
A 23h17 hier et 3:21 am aujourd’hui ( le 16/05 ) des tremblements de terre de magnitude M2,1 et M1,0 degrés ont été enregistrés.
Le premier a eu lieu dans la caldeira du volcan Masaya et le second au Nord-Ouest de la caldeira.

Ces tremblements de terre ont des caractéristiques qui ont été induites par des mouvements de magma sous la caldeira du Masaya.
Un tremor volcanique de basse valeur est enregistré et l’ amplitude sismique en temps réel reste autour de 300 unités.
Le lac de lave continue sa forte circulation, et l’émission de gaz volcaniques est modérée.

Volcan San Cristobal :
À 23h48, le samedi un tremblement de terre sous le volcan San Cristobal, qui par sa faible ampleur ne pouvait pas être situé, a été enregistré. Ce tremblement de terre est liée aux mouvements de magma se produisant sous le volcan.
L’ émission de gaz volcanique est faible et l’amplitude sismique en temps réel est à des valeurs faibles, inférieure à 40 unités.

19/05/2016. Telica , Momotombo , Masaya , San Cristobal , Nicaragua :

Source : Ineter

Photo : Martin Rietze .

Volcan Momotombo.
Pendant le week-end, aucune explosion n’a été enregistrée sur le volcan. Une micro-sismicité de fond persiste , suggérant que de petites explosions de gaz et de cendres peuvent se produire à tout moment .
Quant à son activité sismique, un séisme de magnitude M 1,7 a été enregistré au Nord-Ouest du Momotombo.
L’ amplitude sismique en temps réel (RSAM) est à un niveau faible, inférieure à 90 unités.

A partir de ce matin, les spécialistes de l’INETER et des experts de l’Université du Sud de Floride , vont continuer l’étude de ce volcan,
mener sur le terrain un travail d’observation , de mesure des gaz et d’analyse des matières volcaniques déposées sur les pentes du Momotombo.
Ils travaillent également à faire un modèle en trois dimensions de ce volcan , qui sera essentiel pour évaluer les différents risques volcaniques du Momotombo avec une grande précision.

Volcan Masaya .

Le lac de lave du cratère Santiago maintient son fort brassage avec de faibles émissions. Il continue à enregistrer un tremor volcanique élevé.
L’amplitude sismique en temps réel montre des valeurs modérées à fortes , entre 300 et 1100 unités.
Quant à son activité sismique, un séisme de magnitude M 2,4 a été enregistré au Sud-Est de la caldeira du Masaya.

Volcan Telica.
Le volcan Telica reste avec une micro-sismicité élevée et un faible dégazage
De la lave est continuellement observée dans le fond du cratère.

L’amplitude sismique en temps réel présente des valeurs faibles, inférieures à 80 unités.
A 13h41 hier, un séisme de magnitude M 1,8 a été enregistré , au nord du volcan Telica sans engendrer de changements dans l’activité volcanique.

13/04/2016. Momotombo , Masaya , Telica , Nicaragua :

Source : Ineter .

Photos : Ineter , Juan David Granda , Red sismologique Nicaragua

Le volcan maintient une haute activité micro-sismique , la lave est observée au fond du cratère.
L’émission de gaz est faible et l’amplitude sismique en temps réel est à de faibles valeurs, inférieures à 80 unités.

Le 9 avril 2016, les techniciens de l’Institut nicaraguayen des études territoriales (INETER) ont installé des panneaux de signalisation pour avertir les visiteurs nationaux et étrangers des zones inadaptées pour des excursions sur le volcan.
Ce volcan a été très actif au cours des derniers mois, et il a été jugé nécessaires de placer des panneaux en anglais et en espagnol. Au total, il y a neuf signes installés, a déclaré Armando Saballos un spécialiste volcanologie de l’INETER.

«En 2015 , le volcan Telica était le plus actif du Nicaragua, et lors de l’explosion qui a été enregistrée le 22 Novembre, il a expulsé beaucoup de rochers de différentes tailles, atteignant 1 km du cratère », a noté Saballos . Le Telica est un volcan sur lequel il peut y avoir des explosions à tout moment, donc ils ont demandé aux touristes de ne pas se tenir trop près du cratère.
«Il y a toujours une activité volcanique; Il y a une incandescence sur le plancher du cratère , à tout moment, il peut être enregistré une plus grande explosion », a déclaré le spécialiste.

10/04/2016. Telica , Nicaragua :

Sources : Ineter , Elnuevodiaro.

Volcan Momotombo.
A 06h37 aujourd’hui, une petite explosion de gaz et de cendres a été enregistré, qui s’est élevée d’environ 200 mètres au-dessus du cratère
et s’est dispersée vers le Sud-Ouest.
Depuis le début de cette activité éruptive il a été enregistré sur le volcan Momotombo , 407 explosions avec éjection de cendres volcaniques.
Depuis 1h35 ce matin, le volcan Momotombo présente un tremor volcanique un peu élevé qui a faibli pendant quelques minutes, puis a augmenté à nouveau.
L’ amplitude sismique en temps réel (RSAM) est faible à modérée , avec des valeurs comprises entre 40 à 650 unités.

Volcan Masaya .
Entre 20h13 hier et 00h26 aujourd’hui ont été enregistrés 6 séismes de magnitude comprise entre M 1,0 et M 2,2 , qui ont été localisés à l’intérieur de la caldeira et près du volcan Masaya , qui ont les caractéristiques d’avoir été induits par l’activité du volcan.
Le tremor volcanique reste élevé, montrant une amplitude sismique en temps réel modérée à élevée, entre 400 et 1,100 unités.
Le lac de lave dans le cratère Santiago maintient son mouvement normal de magma, avec une faible émission de gaz volcaniques.

Volcan Telica.
L’activité micro-sismique du Telica reste élevée, avec de faibles à modérées émissions de gaz.
L’amplitude sismique en temps réel est à des valeurs faibles, inférieure à 70 unités.
Les touristes et le grand public ne doivent pas approcher le cratère du volcan, puisque les possibilités de nouvelles explosions produisant du gaz et des cendres volcaniques, sans avertissement persiste.

07/04/2016. Momotombo, Masaya , Telica , Nicaragua :

Source : Ineter

Photo : Norman Angus Godfrey

De nouvelles explosions sur le volcan Telica; recommandation de ne pas approcher .

2 avril 2016. De nouvelles explosions se sont produites le 2 Avril sur le volcan Telica, au Nord-Ouest du Nicaragua, et les experts du pays ont recommandé au public de ne pas approcher le cratère. Les explosions se sont produites dans la matinée du samedi, quand le volcan a éjecté des gaz, ont déclaré les géologues du Réseau sismologique du Nicaragua.

« La microsismicité présente sur le volcan est élevée, une incandescence est également observée dans le fond du cratère, nous recommandons à la population et aux touristes de ne pas approcher le cratère, ».

Le volcan Telica culmine à 1.061 mètres de haut et est situé à 112 kilomètres au Nord-Ouest de Managua, et est l’un des volcans les plus actifs au Nicaragua. Il maintient son activité en cours depuis mai dernier. Son processus éruptif n’a pas causé de dommages à ce jour, bien qu’il soit en mesure de mettre en difficulté des dizaines de communautés autour du volcan.
Ce volcan est l’un des trois qui gardent une activité éruptive actuellement au Nicaragua.

03/04/2016. Telica , Nicaragua :

Source : La Prensa

Photo : mashipura.com

Bulletin d’activité volcanique .
28 mars 2016

Volcan Momotombo .
Pendant le week-end, le volcan Momotombo a été très actif , 38 explosions de basse magnitude avec des émissions de cendres de corps incandescents ont été enregistrés.
Les cendres volcaniques se sont élevées à une hauteur maximale de 300 mètres au-dessus cratère et les matériaux incandescents ont été dispersés vers l’Ouest et le Sud-Ouest.
L’explosion la plus forte a eu lieu à 23h40 , avec une colonne de cendres qui a atteint une hauteur d’environ 1.000 mètres au-dessus du cratère .
Au total, on a enregistré 405 explosions qui ont eu lieu depuis que le volcan a commencé sa récente activité le 01 Décembre .
Un fond de micro-sismicité, suggérant que de nouvelles explosions continuent de se produire se maintient.
L ‘amplitude sismique en temps réel (RSAM) est à des valeurs faibles , entre 40 et 150 unités.

Volcan Masaya .
Pendant le week-end deux tremblements de terre ont été enregistrés dans la caldeira du Masaya avec des magnitudes comprises entre M1,8 et M 2,2 , qui ont les caractéristiques d’être induite par l’activité volcanique du Masaya.
Un fort brassage est maintenu dans le lac de lave situé dans le cratère Santiago, qui continue d’ élargir la taille de la bouche du cratère.
A ce moment, il y a peu d’émission de gaz et les valeurs d’amplitude sismique en temps réel sont faibles à modérées, entre 280 et 850 unités.

Volcan Telica .
Une haute micro-sismicité et de faibles émissions se maintiennent.
Dans la soirée, une lueur a été vue dans le fond du cratère.
L’amplitude sismique en temps réel est à des valeurs faibles, inférieure à 80 unités.
Il est recommandé aux touristes et au grand public de ne pas approcher le cratère de ce volcan car la possibilité de nouvelles explosions produisant du gaz et des cendres volcaniques persiste .

31/03/2016. Momotombo , Masaya , Telica , Nicaragua :

Source : Ineter.

Photos : elhorizonte.mx, Cesar Perez .

Une explosion sur le volcan Telica a été enregistré samedi soir.
Selon les caméras de surveillance et de contrôle de l’INETER, l’expulsion des gaz et des cendres du volcan a commencé à environ 19h52.

Le volcan Telica est l’un des volcans les plus actifs dans le pays et a récemment été sujet à une grande accumulation de micro sismicité et de la pression, il était prévu que, à tout moment ,une explosion ait lieu.

20/03/2016. Telica , Nicaragua :

Source : El19digital.

Photo : Ineter ( archive)

Danger dans les cratères des volcans Momotombo et Telica .

13 mars 2016. Ce week-end , 23 petites explosions ont été enregistrées avec des émissions de cendres sur le volcan Momotombo, sur lequel les institutions gouvernementales en poste gardent une vigilance constante.
« Les cendres expulsées sont montées à une hauteur de 300 mètres au-dessus du cratère. La dernière explosion a eu lieu à 22h22 hier, c’est une préoccupation importante, non seulement parce qu’il a montré de nombreuses émissions, mais il représente le plus grand danger pour la population », a déclaré Rosario Murillo, coordinatrice de la Communication et du Conseil de la Citoyenneté.

Dans le cas du volcan Telica , Murillo a conseillé aux touristes et au grand public d’éviter l’approche du cratère, car il peut y avoir des explosions éjectant des fragments de cendres et de roches incandescentes.

Pendant ce temps, il a été signalé samedi que deux tremblements de terre ont été enregistrés dans la caldeira du volcan Masaya, causé par l’activité volcanique.
L’un d’eux a été enregistré le vendredi à 12h20 avec une magnitude de M 1.1, tandis que l’autre était de magnitude M2.4.
Les autorités ont déclaré que bien qu’il n’y ait pas de changement dans l’activité du volcan, il y a la possibilité d’autres explosions dans le cratère et l’expulsion de gaz, de cendres et de roches incandescentes.

« Le reste de nos volcans est dans son état habituel de calme relatif », a déclaré Murillo.

En ce qui concerne les trois tremblements de terre dans le territoire, deux ont été enregistrés au sud de Ticuantepe , l’autres séisme était situé au Sud-Ouest de Jiquilillo, tous de faible intensité.

13/03/2016. Momotombo , Masaya , Telica , Nicaragua :

Source : EL NUEVO DIARIO.

Photos :  Otto Mejia.

Bulletin d’activité , 3 mars 2016.

Volcan Momotombo.
Au cours des dernières 24 heures, il y a eu 53 petites explosions , avec des colonnes de gaz de faible énergie montant à environ 300 mètres au-dessus du cratère.
L’émission de cendres volcaniques provenant des explosions ont duré jusqu’à 6 heures en continu, qui s’est dispersée vers l’ouest et le Sud-Ouest.

Il est recommandé à la population en général , de protéger l’approvisionnement en eau pour la consommation humaine et pour les animaux , ainsi que d’effectuer le nettoyage des toits des maisons qui pourraient être abimés par le poids des cendres.
L’activité micro-sismique du volcan suggère la poursuite des explosions de gaz et de cendres, il y a même la possibilité d’ explosions un peu plus fortes qui peuvent expulser des corps incandescents sur les flancs du volcan.
L’amplitude sismique en temps réel (RSAM) est à des valeurs faibles à modérées, entre 30 et 250 unités.

Volcan Telica.
La fréquence des explosions sur le volcan Telica a également augmenté , il a été enregistré 15 explosions de faible énergie au cours des dernières 24 heures, pour un total de 39 explosions cette année.

L’explosion la plus forte a été enregistrée à 09h14 aujourd’hui , qui a lancé une colonne de gaz et de cendres à environ 1.000 mètres au-dessus du cratère. Les cendres se sont dispersées vers l’Ouest et le Sud-Ouest.
L’amplitude sismique en temps réel (RSAM) varie à des valeurs faibles à modérées , comprises entre 30 et 160 unités.

Volcan Masaya .
L’activité du lac de lave dans le cratère Santiago se maintient, avec une forte coulée de lave dans la bouche située dans la partie Sud-Ouest du cratère.

Le tremor volcanique reste élevé, et l’amplitude sismique en temps réel (RSAM) varie à des valeurs modérée à très élevée, entre 500 et 1200 unités.
La possibilité que des explosions se produisent dans le cratère Santiago avec des expulsions de gaz, de cendres et de roches incandescentes persiste .

07/03/2016. Momotombo , Masaya , Telica, Nicaragua.

Source : Ineter.

Photos :   JM Photographic (José María Salmerón.)

 L’INETER rapporte une fracture dans le fond du cratère du volcan Telica .

29 février 2016. L’Institut Nicaraguayen des Études Territoriales (INETER) a rapporté lundi qu’il y a une fracture dans le fond du cratère du volcan Telica, situé dans le département de León.
Rosario Murillo, coordinateur du Conseil Communication et de la citoyenneté, a présenté le rapport et a expliqué que, suite à cette fracture «la lave a été observée ». Cependant, il a ajouté que «cela se produit fréquemment sur ce volcan, et que le conduit volcanique est ouvert, de sorte que le magma monte facilement sans provoquer d’ explosions ».

Sur le Telica , l’activité est encore élevée, montrant des valeurs d’amplitude sismiques en temps réel faible à modérée », a t-il dit.
Murillo a recommandé aux touristes et aux résidents de la région de ne pas approcher le cratère de ce volcan d’environ 1.060 mètres.

Communique INETER du 01/03 pour le Volcan Telica :
Au cours des dernières 24 heures, cinq explosions de gaz et de cendres ont été enregistrées, qui ont atteint une hauteur maximale de 300 mètres au-dessus du cratère et ont été dispersées dans la direction Ouest et Sud-Ouest. La plus forte a été enregistrée enregistré à 08h19 aujourd’hui, qui a maintenu l’expulsion de cendres et de gaz jusqu’à 08:33 (14 minutes).
La micro-sismicité reste élevée, montrant une amplitude sismique en temps réel (RSAM) de valeurs faibles à modérées , comprises entre 20 et 180 unités.
De nouvelles explosions peuvent encore se produire, même avec un peu plus d‘énergie, ainsi que l’expulsion de fragments de roches chaudes.
Les touristes et la population sont invités à ne pas approcher le cratère de ce volcan.

02/03/2016. Telica , Nicaragua .

Source : EL NUEVO DIARIO , Ineter.

Photo : tourdumonde2012