Après un peu plus de deux heures de crise sismique, le trémor est apparu à 3h30 heure locale, signe de l’arrivée du magma en surface. Il a augmenté pendant une heure, accompagnant l’ouverture de la fissure éruptive qui s’étend sur 800 mètres de long, divisée en quatre échelons distincts, à la base sud du cône

Il semble qu’il y ait du mouvement du côté de l’île de la Réunion, où l’Observatoire Volcanologique vient de placer le Piton de la Fournaise en vigilance volcanique, après l’avoir déclassé le 1er décembre dernier…