Le Salvador est le plus petit pays d’Amérique Centrale. Il se situe au sud du Guatemala et du Honduras. Une chaîne volcanique longe la côte parallèle à la fosse océanique, la fameuse ceinture de feu du Pacifique à 200km. La production magmatique volcanique est importante, de 3,1km3 par km de côte pour les 100 000 dernières années. Le Salvador connaît de nombreux séismes souvent meurtriers. Le 13 janvier 2001, le séisme d’une magnitude de 7,9 fit plusieurs milliers de morts.

Des volcans actifs

Sur 200km de long se trouve une vingtaine de volcans actifs.

Le groupe ouest comprend le Santa Ana, l’Izalco ainsi que la caldeira Coatepeque. Le Santa Ana aussi appelé Llamatepec est un strato-volcan andésitique de 2381m de hauteur. Sa dernière éruption date de 2005. Son large cratère sommital renferme un joli lac vert jade. L’Izalco est né en 1770 sur le flanc sud du Santa Ana. Son cône haut de 650m, culmine à 1950m. Quelques fumerolles sortent de son sommet. Sa dernière éruption date de 1966. Il fut surnommé « le Phare du Pacific ».

Dans le groupe central, se trouve le volcan San Salvador, San Vincente et la caldeira Llopango.

Le San Salvador, est d’une hauteur de 1893m d’altitude et présente une structure complexe. Son édifice primitif s’est effondré en une caldeira de 6km de diamètre. Il ne reste que deux sommets (Picacho et Jabali). Sur le flanc Nord-Ouest, se trouve l’important champ lavique de El Payon datant du XVIIème siècle. Dans la région se trouve le « Pompéi d’Amérique Centrale ». Le site archéologique Joya de Cenen révèle des habitats recouverts de téphras vers l’an 600. Ce site est classé à l’UNESCO depuis 1993. Le San Vicente, aussi appelé Chinchontepec a un sommet double (Cerro de las dos tetas). Il mesure 2182 mètres d’altitude, c’est un strato-volcan andésitique. Aux alentours se trouve de nombreuses fumerolles et sources chaudes.

A l’est se trouve le Tecapa, le San Miguel et le Cochague.

Le Tecapa d’une hauteur de 1593m s’est effondrée en une caldeira dans laquelle se trouve aujourd’hui de nombreux cônes. L’un d’eux renferme la « Laguna de Alegria », un lac peu profond d’un vert céladon qui libère quelques fumerolles sur ses rives.

Le San Miguel aussi nommé Chaparrastique d’une altitude de 2130m est le strato-volcan le plus actif avec sa dernière éruption en 2018. Le 22 février 2020, un petit panache qui s’est élevé à 400 m au-dessus du cratère pouvait être observé.

Le Cochague culmine à 1225m et n’a pas d’éruption historique connue. En revanche, il a été le siège de multiples glissements de terrain.

 

Caldeiras et éruptions majeures.

La caldeira Coatepeque mesure 10km de long pour 6 de large et est occupé pour une grande partie par un lac.

La caldeira Llopango mesure 11km de long pour 8 de large. Elle est également occupée par un grand lac.

 

Inspiré d’un article de Jacques-Marie Bardintzeff et Sylvain Chermette paru à Géochronique.

Chaparrastique, El Salvador, 80 Jours Voyages
Izalco, El Salvador, 80 Jours Voyages