Les volcans de Wudalianschi sont sous forme de volcans composites et volcans-boucliers. Ils comptent 7 cycles éruptifs : vers 2Ma ; 1.30-1Ma ; 0.9-0.7Ma ;0.6-0.4Ma ;0.33-0.28Ma ; 0.19-0.17Ma et 1719-1721.

La zone de Wudalianschi compte 14 cônes de scories dont les épanchements de lave fluide ont couvert une superficie de quelques 600km².

Les volcans Laoheishan et Huoshaoshan se trouvent au centre de la zone. Ils ont fait éruption entre 1719-1721. Les laves de ces volcans ont modifié et barré le cours de la rivière Bei. Cela a donné naissance à une chaîne de 5 lacs. Aujourd’hui on trouve dans ce lieu, un musée des volcans. Les fumerolles sulfureuses et les sources thermales sont réputées et sont censées guérir les hémorragies cérébrales, les problèmes circulatoires, la calvitie et les maladies de peau. Des témoignages écrits relatent de l’éruption du XVIII ème siècle notamment par Séménoff et Guo Ke-Yi.

Inspiré d’un article de Philippe Bouysse, paru dans LAVE en 1997.

Retrouvez notre voyage sur-mesure en Chine ici https://80joursvoyages.com/tours/chine-sur-mesure-a-travers-les-parcs-nationaux/

La montagne à la blancheur éternelle c’est-à-dire le Mont Changbaishan, est un stratovolcan qui culmine à 2744m et couvre une surface d’environ 2000 km² dans le Parc National de Changbaishan à Jilin. Ce parc est classé par l’Unesco de « réserve naturelle et géologique nationale » ainsi que de « réserve de biosphère » en 1979.

Cette montagne sacrée, sujet de plusieurs mythes, est prétexte à des pèlerinages par les chinois et les sud-coréens par le versan chinois. Le volcan est frontalier avec la Corée du Nord. Côté coréen il se nomme Mont Paektu et n’en est pas moins sacré. Il serait le lieu de naissance de Kim Il Song grand père de la dinastie des Kim dont est issu l’actuel dirigeant Kim Jong Un.

Sa dernière éruption date de 1903 et depuis 1999, le volcan possède son propre observatoire volcanologique. Le volcan rentre régulièrement en éruption dont entre autres en 1668, 1702, 1898 et 1903. En 2002-2005, il a été observé une augmentation de la déformation, la sismicité ainsi que de la température des sources chaudes et de leur teneur en hydrogène et hélium. La caldeira sommitale fait 4.5km de diamètre et 850m de profondeur. Le fond du cratère du Changbaishan est occupé par le lac Céleste (Tian Chi He en chinois). Il est l’un des lacs de cratère les plus hauts au monde avec une altitude de 2 194m. Le lac Céleste est l’un des lacs les plus profonds de Chine ayant une profondeur moyenne de 204 m.

Inspiré d’un article de Jacques-Marie Bardintzeff, Philippe Bouysse et Julien Monteillet.

Retrouvez notre voyage sur-mesure en Chine ici https://80joursvoyages.com/tours/chine-sur-mesure-a-travers-les-parcs-nationaux/

Si vous allez dans le sud-ouest du Sichuan en Chine, dans le village de Pingwu, vous verrez sûrement une jeune femme avec sa grand-mère faire des vidéos méditatives sur la vie traditionnelle chinoise. C’est Li Ziqi, la nouvelle montée de Youtube. Les beaux paysages qui illustrent ses vidéos sont dans les montagnes Min Shan, une branche des montagnes Kun Lun. Cette grande chaîne de montagne sépare deux régions autonomes, le Xinjiang et le Tibet. Kun Lun fait partie d’après “Volcanoes of the world de Simkin” et “l’Atlas of People’s Republic of China” une des 6 zones volcanique de Chine. Les cinq autres zones se trouvent :
•    Dans le Xinjiang, avec la dépression de Turfan (154m sous le niveau de la mer) et la chaîne du Tian Shan (Montagnes du Ciel).
•    Dans la province Yunnan, dans la région de Baoshan, proche de la frontière birmane avec le volcan Tengchong.
•    Dans le sud de la Chine avec la péninsule de Leizhou et l’île de Hainan.
•    Le Datong, au nord de la province du Shanxi, entre deux segments de la Grande Muraille.
•    Dans les provinces de Jilin et du Heilongjiang avec le Mandchourie et la zone du nord de Heilongjiang.

Inspiré d’un article sur Li Ziqi et un article de Philippe Bouysse publié dans L.A.V.E en 1997.