Le Taal est un volcan de l’archipel des Philippines situé à 60 km de la capitale Manille. Il entre en éruption le 12 janvier 2020 après une période d’inactivité de 47 ans. Ses panaches de cendres montent jusqu’à 15km d’altitude. Le PHIVOLCS indique qu’une activité explosive est possible dans les heures ou les jours à venir. 150 000 habitants sont évacués. En effet, le Taal a un passé meurtrier avec notamment 1335 morts lors de son éruption de 1911. Ce volcan explosif a des retombées de cendres mais ce qui inquiète le plus les scientifiques sont notamment les possibilités qu’une série d’explosions violentes puissent engendrer un tsunami sur le lac Taal. Deux jours après la réduction de la zone d’exclusion à 7km, 80 Jours Voyages était dans le pays.

Mardi 28 janvier

L’hôtel est situé en bordure de la caldera. Tout le long de la route, des ouvriers retirent la cendre de la toiture des entreprises. Il faut faire vite car en cas de pluies, la cendre devient dure comme du béton avec le risque d’un effondrement des toits. Les champs sont grisâtres, les palmiers ploient sous le poids.

Mercredi 29 janvier

En direction de la ville de Talisay. Cette ville se trouve sur les bords du lac à sept kilomètres du volcan. Au port, c’est le premier jour de pêche depuis le retour des pêcheurs. Ils ont pris leurs bateaux pour constater les dégâts sur leurs fermes piscicoles : elles n’ont pas souffert. Laurel se situe à l’ouest du lac. Deux kilomètres plus loin, changement de décor : tout est gris, la couche de cendres est épaisse, les cultures et arbres ravagés. A 4 km de l’île, il est impossible de s’approcher plus près. Sylvain sort son drone qui s’enfuit à toute vitesse vers le volcan. Le lac situé à l’intérieur du volcan a totalement disparu, des fumerolles sont présentes un peu partout, l’île jadis verdoyante est totalement recouverte de cendres.

Inspiré d’un article de Sylvain Chermette et Alexandre Paul

Taal, Philippines 2020
Tall Philippines 2019