Cela fait aujourd’hui un mois que l’éruption dans l’Holuhraun a commencé, et rien n’indique pour l’instant qu’elle va bientôt s’arrêter. Les environs restent toujours fermés au public, principalement en raison de l’émission de gaz toxiques et du risque toujours présent d’une éventuelle inondation. Il n’est nullement question pour l’instant d’ouvrir l’accès aux touristes ou autres visiteurs.

A l’heure qu’il est, l’Holuhraun a crée un impressionnant champ de lave de 44 km2, représentant un demi kilomètre cube en volume. L’éruption la plus récente qui se rapproche le plus de l’Holuhraun en terme de volume est celle de l’Hekla, en 1947, dont le champ de lave a atteint 0,8 km3. Cependant, cette éruption a duré 13 mois, ce qui rend le débit de l’Holuhraun nettement plus élevé.

On est loin toutefois de l’éruption du Laki en 1783, qui a produit un volume de 14 km3 de lave. L’éruption du Laki a duré 8 mois et on peut penser qu’elle a changé le cours de l’histoire. Pas seulement parce qu’elle a crée une famine en Islande qui a causé la mort d’un quart de la population, mais aussi parce que cette éruption a eu des conséquences dans tout l’hémisphère nord. Le Laki a modifé le climat de façon significative en Europe pendant plusieurs années. Certains pensent qu’il est en partie responsable de la famine qui a contribué à a révolution française !

L’éruption de l’Holuhraun modifie le paysage et nul ne sait quand elle va s’arrêter !

Découvrez l’Islande avec 80 Jours Voyages

Accueil 80 Jours Voyages
Retour aux actualités