Le Bulusan a été à la source de deux émanations de vapeur à 20 minutes d’intervalle en son sommet ainsi que d’un panache de cendres sur 1 km de hauteur. Les habitants de la région ont entendu un bruit sourd et la seconde manifestation du volcan a duré moins longtemps que la première selon les sismomètres.

Le niveau d’alerte 1 a été conservé pour le volcan. Reynato Solidum, directeur de l’institut philippin de volcanologie et sismologie a bien confirmé qu’il s’agissant de vapeur venant de l’eau de pluie stockée et chauffée dans le cratère et non les prémices d’une éruption dangereuse.