Le lac de cratère qui est apparu au début de Mars dans le volcan le plus actif du Pérou, l’ Ubinas , dans la région de Moquegua, a commencé à sécher.
Un observateur de la municipalité d’ Ubinas, Melquiades Alvarez Condori, a déclaré jeudi matin le 28 Avril , qu’il a atteint le sommet du volcan et a vu avec surprise que la taille du lac avait diminué.
Il a en outre noté que l’activité du volcan est calme pour le moment, avec des exhalaisons de vapeur et de gaz magmatiques.

Le 11 Mars, le lac avait été détecté. L’Observatoire volcanologique des Andes du Sud a expliqué que cela était dû à la pluie et la neige tombant en permanence .
Au début d’Avril , la dimension du lac a commencé à diminuer. Maintenant, il reste à sec.
Il est à noter que les pluies et les chutes de neige ont cessé dans le district Ubinas, province de Sanchez Cerro.

30/04/2016. Ubinas , Perou :

Source : diariocorreo.pe

Photo : Melquiades Álvarez

La sismicité de type LP (Longue période ) associée à un mouvement de fluides, continue de se produire à de faibles niveaux de sismicité. Dans le précédent rapport (Rapport Nº10-2016) elle avait été enregistrée en moyenne à 167 LP / jour et dans cette période elle montre une légère baisse à 112 LP / jour .
Les événements d’activité hybride , associés à l’élévation du magma, dans cette période ont présentés un faible niveau , à la fois en nombre et en énergie, enregistrant en moyenne seulement 5 hybride / jour .
Les événements qui déterminent la rupture de matériaux rigides (VT) durant cette période ont légèrement augmenté , passant de 93 VT / jour (Rapport Nº10-2016) à 103 VT / jour en moyenne. D’autre part, le 12 Mars , un pic à 188 événements a été enregistré .

Anomalies thermiques: Le système Mirova (surveillance des points chauds sur la surface du cratère – www.mirovaweb.it) n’a détecté aucune anomalie thermique .
Anomalies de SO2: Le système satellite (surveillance de la densité de gaz SO2- http://so2.gsfc.nasa.gov/) « EOS Aura » GSDM-NASA n’a pas détecté de grandes anomalies dans les valeurs de densité de gaz de SO2 durant cette période.

Durant cette période d’analyse (08 au 14 Mars), il a été distingué des émissions sporadiques de vapeur d’eau dans le volcan Ubinas, qui ont atteint une altitude de 200 mètres au-dessus de la base du cratère.
Les nuages ??présents dans la zone au cours des semaines précédentes, sont restés, ce qui a empêché une image complète du volcan. Il n’y a eu aucune explosion et / ou exhalation de cendres.
Le 02/10/2016, le personnel de la municipalité d’ Ubinas qui est monté au sommet a signalé la présence d’un lac dans le fond du cratère. Il est très probable que sa formation est le résultat de la fonte des glaces et des précipitations qui ont eu lieu dans la région du volcan. Par la suite, le personnel de l’OVS a corroboré cette information.

20/03/2016. Ubinas, Perou :

Source : IGP

Melquiades Alvarez, un observateur de la municipalité du district d’ Ubinas, a identifié durant sa récente visite sur le massif , la présence d’un petit lac à la base du cratère Ubinas, qui a été formé à la suite de pluies récentes dans toute la zone autour de ce volcan .

Ce phénomène a été publié sur le compte personnel Facebook de M. Alvarez, qui est un collaborateur régulier de l’OVS dans divers travaux sur le terrain que l observatoire réalise sur le volcan.

« C’ est la première fois depuis le début du processus éruptif actuel de l’Ubinas en Septembre 2013, que l’accumulation d’eau en grande quantité est observée à la base du cratère. Ce petit lagon est le résultat des pluies constantes et de la neige qui sont tombées dans cette zone au cours des dernières semaines « , a déclaré le Dr Orlando Macedo, directeur de l’OVS.

Il convient de noter que le volcan Ubinas maintient des niveaux modérés d ‘activité sismique associés à une légère accumulation de pression à l’intérieur de ce massif, une situation qui , pour l’OVS n’ exclus pas l’apparition d’exhalaisons et / ou d’ explosions futures de faible à moyenne grandeur.

12/03/2016. Ubinas, Perou :

Source : IGP

Le taux de sismicité LP (longue période) associée aux mouvements de fluides, a connu une légère diminution du nombre d’événements observés durant cette période, montrant une moyenne de 112 LP / jour (la semaine dernière: 193 LPs / jour). En outre, les niveaux d’énergie sont maintenus vers 1,4 MJ / jour, considéré comme faible.
En ce qui concerne les événements hybrides ( activité associée à la remontée du magma), ils sont rares et à de faibles niveaux , à la fois dans leur nombre et dans l’énergie sismique qu’ils génèrent.

Les événements de type fracture (VT) ont les mêmes valeurs observées que la semaine précédente. Pendant cette période, 91 VT / jour ont été observés et les niveaux d’énergie sont restés faible . Cependant, on peut déduire que la pression interne sous le volcan persiste.
Durant les deux dernières semaines, il a été enregistré de petites défaillances du tremor spasmodique , également associé à des fluides. Tout en restant à des niveaux faibles, cette sismicité indique des perturbations du système hydrothermal. Par conséquent, il est nécessaire de poursuivre l’analyse de ces événements .

Sur un total de 67 événements de fractures, principalement distribués autour de la caldeira du volcan Ubinas , l‘activité de ces tremblements de terre a été concentrée à partir de 1 à 3 km de profondeur sous la surface du cratère De plus, ces tremblements de terre ont un axe d’alignement Nord-Ouest / Sud-Est. L’ampleur maximale atteinte par cette sismicité correspond à une magnitude de M 2,9 ML qui a été généré par l’événement VT du 17 Janvier à 5:17:01 heures UTC.

Anomalies thermiques: Le système Mirova ( surveillance de points chauds sur la surface du cratère – www.mirovaweb.it) n’a pas détecté d’anomalie thermique .
Anomalies de SO2: Le système satellite ( surveillance de la densité du gaz SO2– http://so2.gsfc.nasa.gov/) « EOS Aura » GSDM–NASA n’a pas détecté de grandes anomalies dans les valeurs de densité du gaz SO2 durant cette période.

La couverture nuageuse a empêché la vue sur le volcan Ubinas afin d’évaluer l’émission de fumerolles et / ou de gaz. Cependant, au cours de certains épisodes avec un panorama clair, de faibles émissions de vapeur , qui ont culminé à 200 mètres au-dessus de la base du cratère , ont été notées.
Les précipitations dans la zone à proximité du volcan ont été continues, la pluie et la neige sont tombés sur Ubinas et ses environs.

24/02/2016. Ubinas , Perou :

Source : IGP

Photos : IGP , Latintimes .

La sismicité enregistrée sous le volcan Ubinas , au cours de l’analyse de cette semaine , a montré de faibles niveaux d’activité, mais les événements avec de grandes caractéristiques sismiques confirment que le processus de l’éruption actuelle continue .

Les événements longue période (LP), associés à un mouvement de fluide, indiquent une augmentation de l’activité dans les deux derniers jours de l’analyse (07 et 08 Février). Ces évènements LPs continuent à être générés dans des zones très peu profondes et concerneraient principalement les infiltrations de précipitations (eau).
En ce qui concerne les tremblements de terre de type de fracture (VT), au cours de cette période, il y a eu deux pics significatifs de l’activité. Ceux-ci ont eu lieu le 02 et 05 février, générant 35 et 98 mégajoules respectivement. L’énergie VT observée pour ce type d’événement est considérée comme élevée.

Anomalies thermiques: Le système Mirova ( surveillance des points chauds à la surface du cratère – www.mirovaweb.it) pour cette période, à détecté une petite anomalie thermique le 05 Février, de 1,0 MW.
Anomalies de SO2: Le système de surveillance par satellite ( surveillance de la densité du gaz SO2 – http://so2.gsfc.nasa.gov/) « EOS Aura » GSDM-NASA n’a pas enregistré de grandes anomalies dans les valeurs de densité de gaz SO2 durant cette période.

Les nébulosités dans la zone du volcan , présentes au cours de la période précédente , ont continué et se sont même intensifiées la semaine dernière. Malgré cela, le contrôle des images obtenues par la caméra Campbell Scientific de l’ IGP, a distingués des émission de fumerolles de vapeur et de gaz bleuâtre, qui ont atteint une hauteur maximale de 1100 mètres au-dessus de la base du cratère .
Cette semaine, il n’a pas été enregistré d’expulsion de cendres, ni d’ exhalaisons et / ou d’explosion.

12/02/2016. Ubinas , Perou :

Source : IGP

Photos : Diarionoticias. Ovi .

Les tremblements de terre de type LP, associés à un mouvement de fluides , ont augmenté en nombre et en énergie au cours de la semaine écoulée. En moyenne, 357 LP / jour ont été observés.
De même, l’énergie de ce type d’activité sismique a légèrement augmenté. Une énergie de 7 MJ / jour a été observée.
L’activité sismique hybride, liée à la remontée du magma, a présenté en moyenne sept Hybrides par jour, soit moins que le nombre détaillé dans le rapport précédent (18 Hybrid / jour-rapport n ° 02-2016). En outre, l’énergie de ce type d’événement est à un faible niveau .

La sismicité de type VT (tremblements de terre associé à la fracturation de roches ) , dans cette période, a présenté une diminution en nombre de tremblements de terre observés, avec en moyenne 143 VT / jour (le Rapport n ° 02-2016 indiquait 212 VT/ jour). De même, les valeurs d ‘énergie VT en moyenne sont faibles. Cependant, un pic a été observé , de 32 MJ , le 17/01/2016 .

Toujours dans cette période une explosion avec une énergie de 11 MJ a été enregistrée. Elle a eu lieu à 12h53 heure locale le 15/01/2016.
Cependant, quelques heures avant (06:40 heure locale) une exhalaison de 19 MJ d’énergie a également été enregistrée .

Durant la dernière semaine, il y a eu une nouvelle explosion du volcan Ubinas, un événement qui n’avait plus eu lieu depuis le 5 Novembre 2015, quand, à 12h15 heure locale une colonne de cendres de 2 km de haut a été générée.

Cette fois, le 15 Janvier, les quatre stations télémétriques sismiques de l’OVS , situées sur le volcan, l’ont enregistré à 12h53 heure locale, ce qui a été confirmé immédiatement avec des images obtenues en temps réel par la Caméra Campbell Scientific. Le panache de cendres s’est élevé à une hauteur de 3 km au-dessus de la base du cratère, étant dispersée vers le Sud et Sud-Ouest du massif. L’OVS, en tant que membre du Comité scientifique de la surveillance permanente, a publié l’alerte de cendres respective pour les villages de Querapi, Ubiñas, Tonohaya, San Miguel, Anascapa, Huatagua, Sacohaya. Il convient de noter que sur le même jour , quelques heures de la journée plus tôt, à 6h40, heure locale, une exhalaison, qui a atteint une hauteur maximale de 500 mètres a été enregistrée.

Anomalies thermiques:
Le système Mirova (suivi des points chauds sur la surface du cratère -www.mirovaweb.it) a détecté dans cette période deux anomalie thermique sur le volcan Ubinas, enregistrées le 13 et le 15 Janvier avec des valeurs de 1 et 4 mégawatts, respectivement.

Anomalies de SO2:
Le système GSDM satellite « EOS Aura » – NASA (suivi des densité de gaz SO2: //so2.gsfc.nasa.gov/) n’a pas noté de grandes anomalies dans les valeurs de densité de gaz SO2 durant cette période.

26/01/2016. Ubinas , Perou :

Source : IGP Perou.

Photos : Ingemment /AFP  .

Après un bref silence, le volcan Ubinas , situé dans la région de Moquegua , a enregistré une nouvelle explosion cet après-midi, selon le Comité scientifique de surveillance permanente.
L’explosion a été enregistrée à 12h53 et à envoyé une colonne de cendres de 3000 mètres au-dessus du cratère, selon le comité, composé de spécialistes de l’Observatoire volcanologique du Sud de l’Institut de géophysique du Pérou (IGP) et de l’Observatoire volcanologique de l’INGEMMET.
Le comité a informé que la colonne de cendres s’est dispersée vers le Sud et Sud-Ouest, pour atteindre un rayon de 10 kilomètres.

ALERTE dispersion de cendres du volcan Ubiñas (16.01.15 – 24:53)

Nous émettons une « alerte explosion et émission de cendres » , enregistrée à 12h53 sur le volcan Ubinas. Le Comité permanent de surveillance scientifique, composé de l’Observatoire volcanologique du Sud et de l’Observatoire volcanologique INGEMMET, informe sur l’activité de ce massif.

************************************
* Alerte Ashfall *
************************************

TYPE DE CAS: importante EXPLOSION avec émission de CENDRES ET GAZ
DATE: 15 Janvier 2016
HEURE LOCALE: 00 heures 53m
Direction de dispersion des cendres : SUD ET SUD-OUEST
HAUTEUR de la colonne : 3000 mètres
Zone de dispersion des cendres: 10 km
VILLES et zones touchées: Querapi, Ubinas, Tonohaya, San Miguel, Anascapa, Huatagua, Sacohaya
OBSERVATIONS: Émission de cendres et de gaz sous la forme d’une colonne verticale. Les émissions de cendres pourraient continuer toute la journée.

Pour plus de détails sur cet événement, visitez le site Web de l’Observatoire volcanologique du Sud (OVS) et l’Observatoire volcanologique INGEMMET (OVI).

Les villes touchées par l’émission de cendres et de gaz comprennent Querapi, Ubinas, Tonohaya, San Miguel, Anascapa, Huatagua, Sacohaya et les communautés situées dans la région de Moquegua.
Environ 600 familles vivent près du volcan Ubinas, dans un rayon de 12 kilomètres , informent les autorités de la défense civile. Ils recommandent que les populations locales prennent les précautions nécessaires en portant des lunettes et de protéger les sources d’eau.

16/01/2016. Ubinas , Perou :

Source : Peruthisweek , IGP .

Photo : Diariocorréo, Ingemmet.

Les tremblements de terre de type LP ,associés avec un mouvement fluide, se maintiennent des niveaux faibles, et ont légèrement diminué par rapport à la semaine précédente. Ils ont été observés sur la moyenne de 65 LP / jour. De même, l’énergie de ce type de sismicité basse est maintenue.
En ce qui concerne l’activité des tremblements de terre de type hybrides , liés à la remontée du magma, ils ont légèrement augmenté, montrant dans cette période d’analyse deux pics de forte activité sismique (30 hybrides en un jour) . Il a été , en moyenne, enregistré 17 hybrides par jour. Les valeurs d’énergie hybride sont faible
Le type de sismicité VT (tremblements de terre de type fracture) montrent à nouveau une augmentation du nombre de tremblements de terre observés, présentant en moyenne 117 VT / jour.Les valeurs d’énergie sont faibles et montrent en moyenne 1 MJ / jour.

Au cours de cette période (29 Décembre , 4 Janvier ), et en observant les images capturées par la caméra Campbell Scientific IGP, il a été possible de continuer d’apprécier les émissions de gaz bleuâtre (gaz magmatiques) sporadiquement, avec une faible densité.
La hauteur maximale atteinte par ces émissions était de 1800 mètres au-dessus de la base du cratère. Dans cette période, il y a eu l’expulsion de cendres.
Anomalies de température: Le système Mirova ( surveillance des points chauds sur la surface du cratère – www.mirovaweb.it) continue de détecter des anomalies de température, pour cette période, avec un maximum de 4 MW. Notons que, entre Novembre et Décembre le nombre de détections thermiques a augmenté, y compris deux pics de 10 mégawatts, indiquant la présence d’un corps chaud à la surface du cratère.
Anomalies de SO2: Le système de satellite « EOS Aura » GSDM-NASA (surveillance de la densité de gaz SO2 – http://so2.gsfc.nasa.gov/) n’a pas noté de grandes anomalies dans les valeurs de densité de gaz SO2 durant cette période.

06/01/2016. Ubinas , Perou :

Source : IGP.

Photo : Andina

La sismicité de type LP et de type hybride associés au mouvement fluide et à l’ascension du magma, respectivement, conservent un faible niveau d’activité, ainsi que dans les niveaux de valeurs d ‘énergie que ce type d’événements présentent.
Les tremblements de terre de type VT ou de fracture continuent à indiquer la pression du système pendant cette période . 152 VT / jour ont été observés; en comparant cette valeur avec les 6 dernières semaines, l’activité VT a tendance à diminuer. De même, les valeurs d ‘énergie VT restent faibles.

Le système Mirova a détecté deux anomalies thermiques dans cette période, la plupart d’entre elles ont atteint les 4 mégawatts.
Au cours de la visite d’inspection dans la zone du volcan Ubinas, la présence d’un corps magmatique à la base du cratère a été identifié. Avec l’utilisation d’un thermomètre à infrarouge à partir du bord du cratère, une température maximale de 454 ° C a été mesurée.

30/12/2015. Ubinas , Perou :

Source : IGP

Photo : Fredy Apaza.

Les enregistrement des tremblements de terre de type LP, associés à un mouvement fluide, ont diminué en activité et en énergie par rapport à la quantité et à l’énergie observée dans la période précédente. Pour cette semaine, le taux de fréquence moyenne enregistrée était de 204 LP / jour (contre 472 LP / jour Rapport n ° 47 ). Les niveaux d’énergie reste faible, autour de 6MJ / jour .
En ce qui concerne l’activité sismique hybride liée à la remontée du magma, elle continue à être enregistrée, tout en maintenant une tendance à la baisse depuis le 5 Novembre. Cette semaine, 11 hybrides / jour ont été observés. En ce qui concerne les niveaux d’énergie hybrides, ceux-ci avaient de faibles valeurs .

La sismicité de type VT (tremblements de terre de type fracturation des roches), a augmenté durant cette période, montrant un taux journalier de 87 VT / jour. Cela semble indiquer une pression accrue sous le volcan. Les niveaux d’énergie étaient faibles .
Les événements de type Tremor relatifs aux émission de cendres ont cumulés durant cette période 33 heures de présence , 30% de plus que dans la période précédente .

L’activité du volcan Ubinas au cours de la dernière semaine, a été enregistrée par la caméra scientifique Campbell , installée par l’IGP dans les environs du volcan. Tout au long de cette période, des nuages constants ont couvert la région du volcan, alternant avec de petits moments de ciel légèrement nuageux.
Ainsi, il a pu être observé entre les 10 et 15 Novembre des émission de vapeur et de cendres sporadiques. La plus importante a eu lieu le 13, dispersant les cendres en direction du Sud et Sud-Ouest du volcan. Cette émission a atteint une hauteur de 1500 m au-dessus de la base du cratère. De même, le 14 Novembre , des impulsions intermittentes de cendres ont été observées, avec une hauteur maximale de 600 mètres.
L’activité de fumerolles du 16 Novembre a été marquée par l’expulsion de gaz de coloration bleutée , avec une faible teneur en cendres

18/11/2015. Ubinas, Perou :

Source : IGP

Photo : Fredy Apaza / Ingemmet.