L’île volcanique légendaire se trouve à Sumatra Sud en Indonésie. Resté assoupi pendant des siècles, le Krakatau fût à l’origine d’un gigantesque cataclysme en 1883 : l’éruption d’une violence inouïe pulvérisa le massif initial et expulsa des tonnes de matière pour former une caldeira sous-marine de 40 km². En s’y engouffrant, la mer provoqua des tsunamis dont les vagues de plus de 30 m de hauteur dévastèrent les côtes et firent plus de 35 000 victimes.

L’éruption fut entendue jusqu’au Sri Lanka et à Sydney. L’énorme panache de cendres volcaniques projetées dans l’atmosphère engendra des couchers de soleil rougeoyant tout autour de la planète, et ce durant 3 ans.

Entre 1893 et 1910, l’artiste norvégien Edward Munch créa en quatre versions différentes « Le Cri », l’une des peintures les plus célèbres au monde. La peinture représente le visage d’un homme qui se tient la tête, horrifié, avec à l’arrière-plan un ciel où dominent les couleurs jaune et orange.

Le ciel aux teintes orangées sont interprétés comme une métaphore de l’angoisse mentale. En 2004, les astronomes américains émirent l’hypothèse selon laquelle Munch avait peint un ciel fortement coloré par les particules émises par l’éruption volcanique du Krakatoa en 1883.

Mais suite à l’observation de nuages nacrés dans le sud-est de la Norvège, des scientifiques émirent une seconde hypothèse en 2017, selon laquelle Edward Munch s’était inspiré des nuages qui se forment parfois dans des zones froides de haute altitude. Le tableau représenterait des nuages « de nacre » que l’on observe parfois au-dessus de la ville d’Oslo. Selon les chercheurs, une éruption volcanique ne produit pas des nuages en forme de «vague» comme ceux de l’œuvre de Munch. De plus, les couchers de soleil colorés produits par une éruption volcanique sont en général présents pendant plusieurs années après un tel événement, alors que le visage horrifié du tableau de Munch traduit une expérience ponctuelle.

Sources :

Indonésie, Bibliothèque du voyageur Gallimard, 2019

claudegrandpeyvolcansetglaciers.com