Rapport spécial d’activité volcanique (REAV)
Région Maule. 28 JUIN 2016 22:02 h (heure locale).

Le Service de géologie national et des mines (SERNAGEOMIN) décrit les informations suivantes obtenues par l’équipement de surveillance traitées et analysées à l’Observatoire Volcanologique des Andes du Sud, sur l’interprétation de données centrale du Réseau national de surveillance du volcan Planchón -Peteroa :
Aujourd’hui, mardi 28 Juin 2016 à 22:02 heure locale (02h02 GMT), les stations de surveillance installées à proximité du complexe volcanique Planchón -Peteroa, ont enregistré un (1) tremblement de terre associé à la fracturation des roches (volcano – tectonique), situé à 4,3 km au Nord-Nord-Est (NNE) du cratère principal.

La localisation obtenue était la suivante:
TEMPS D’ORIGINE: 22:02 hl (GMT -4)
LATITUDE: 35 ° 12’10.20 « Sud
LONGUEUR: 70 ° 33’21.60 « Ouest
PROFONDEUR: 4,8 km
MAGNITUDE LOCALE: 3.4 (ML)

Observations:
1. Aucune activité de surface n’est enregistrée sur le volcan par les caméras IP.
2. Aucun autre événement du même type ou signe précurseur d’une activité accrue après le séisme enregistré.
Le SERNAGEOMIN continue la surveillance en ligne et rapportera en temps opportun sur les changements de l’activité volcanique dans la région.

02/07/2016. Le Service de géologie national et des mines (SERNAGEOMIN), en charge du Réseau national de surveillance volcanique du Chili (RNVV) et l’ Observatoire Volcanologique des Andes du Sud (OVDAS) ont déclaré le niveau d’alerte technique jaune pour le complexe volcanique Planchón -Peteroa, situé dans la municipalité de Romeral , province de Curicó, Région de Maule au Chili. Les villes les plus proches sont Los Queñes et Paso Vergara.
L’institution technique a déclaré que la cause de cette décision est l’activité sismique accrue observée pendant quelques jours, concentrée dans une zone immédiatement au-dessous du cratère principal. Cela impliquerait, un processus d’activation de système de fracture qui pourrait alors faciliter la remontée du magma et donc déclencher un épisode éruptif en semaines / mois.

« Bien que les événements enregistrés aient des niveaux d’énergie faibles et ne soient détectés qu’en utilisant le réseau de surveillance sensible installé sur ce volcan, l’augmentation de la sismicité et l’emplacement de ces événements suggère des variations dans le niveau de base d’activité du volcan et il en a résulté la modification du niveau d’alerte au niveau jaune « , a déclaré le directeur national du SERNAGEOMIN, Rodrigo Alvarez Seguel.
Pour sa part, le maire de la région de Maule, Pablo Meza Donoso, a déclaré: «nous sommes en coordination constante avec le SERNAGEOMIN, l’Onemi et les organismes compétents pour surveiller l’activité du volcan. »
En outre, Ricardo Toro, directeur national de l’ONEMI a déclaré que «la déclaration ensemble du système de protection civile d’alerte jaune est activée, tant au niveau communautaire, provincial que régional. En outre, tous ont des plans d’urgence préparés , et la surveillance nécessaire du complexe volcanique est augmentée , à la fois au niveau local, et instrumentalement « .

La surveillance du Peteroa Planchón se fait par 6 stations sismologiques, des capteur infrasons , 3 caméras IP , 2 inclinomètres.

 

Contactez-nous pour organiser votre voyage sur les volcans.

Inscrivez vous sur notre mailling list pour connaitre nos prochains départs « Spécial Eruption Express »

 

03/07/2016. Planchón -Peteroa , Chili :

Source : Sernageomin

Photo : minutoya.com , T13 cl.

L’éruption explosive et l’épanchement de lave du volcan se poursuit. Des explosions de cendres jusqu’à 19,700-26,240 pieds (6-8 km) a.s.l. pourraient survenir à tout moment. L’ activité en cours pourrait affecter les avions internationaux volant à basse altitude.

La coulée de lave continue à s’épancher sur le flanc Sud-Est du volcan (le long de la goulotte Apakhonchich ). Les données satellitaires du KVERT ont montré une anomalie thermique sur le volcan.

Selon les données satellite , le panaches de cendres dérive vers l’Ouest.
Hauteur des nuages volcaniques : 13120 pieds (4000 m)
Distance du panache de cendres / nuage du volcan: 16 mi (25 km)
Direction de la dérive du panache de cendres / nuage du volcan: Ouest – Sud – Ouest / azimut 256 degrés.

 

Contactez-nous pour organiser votre voyage sur les volcans.

Inscrivez vous sur notre mailling list pour connaitre nos prochains départs « Spécial Eruption Express »

 

02/07/2016. Klyuchevskoy , Kamchatka :

56.06 N, 160,64 E;
Altitude 15580 ft (4750 m)
Code couleur Aviation : ORANGE

Source : Kvert

Photo : Volkstat ru / I. Buchanan

Surveillance volcano tectonique :
Les séismes volcano-tectoniques, (VT) , liés à la rupture des roches, à proximité du Ticsani (moins de 6 km du cratère) continuent à observer une diminution, présentant dans les deux dernières semaines de Juin une moyenne de 42 VT / jour (rapport n ° 06-2016; 45 VT / jour).
La survenue de séismes volcano-tectoniques Distals (EDV) ont un taux moyen de 51 EDV / jour, inférieur au taux de la période précédente (rapport n ° 06-2016; 343 VT / jour). Ce type de sismicité est peut-être lié à la tectonique locale.
D’autre part, il y a eu cinq tremblements de terre de type Hybride , de faible énergie (moins de 0,5 MJ), cette sismicité est associée à un mouvement de magma à l’intérieur d’une chambre magmatique.

Localisation des événements :
Pendant cette période, un total de 192 tremblements de terre liés à la fracturation des roches été localisés, atteignant un maximum de 3,8 ML (magnitude locale). La distribution épicentrale et la profondeur des séismes montre deux groupes: le premier groupe est proche du volcan (VTS près du dôme ) et se prolonge vers l’Est , à des profondeurs comprises entre 4 km et 7 km sous le Ticsani. Le deuxième groupe est à une distance de 11 km au Sud-Est du volcan (VTDs), répartis entre 3 km et 12 km de profondeur sous la surface.
L’événement de plus grande magnitude , 3,8 ML, a été enregistré le 25 Juin à 09h26 HL (Heure locale). Ce séisme a été localisé à 12 km au Sud-Est du volcan Ticsani , dans le deuxième groupe décrit ci-dessus.

Surveillance par satellite:
Anomalies de SO2: Le système satellitaire « EOS Aura » GSDM-NASA (http://so2.gsfc.nasa.gov/) a enregistré de faibles valeurs de densité de gaz de SO2 dans cette période.
Anomalies thermiques: Le système Mirova (de www.mirovaweb.it) n’a pas détecté d’anomalies thermiques sur le volcan Ticsani (VPR = 0 Mega Watts).

 

Contactez-nous pour organiser votre voyage sur les volcans.

Inscrivez vous sur notre mailling list pour connaitre nos prochains départs « Spécial Eruption Express »

 

02/07/2016. Ticsani , Perou :

Source : IGP

Au cours des derniers jours, ont été générées une série de fortes explosions sur le complexe volcanique du Santiaguito. Aujourd’hui à 09h20 une forte explosion a été enregistrée avec des écoulements pyroclastiques qui sont descendus vers les ravins situés au sud du complexe volcanique.

La colonne de cendres a atteint une hauteur d’environ 5,000 mètres (16,404 pieds), se déplaçant dans une direction Sud-Ouest.
Il existe la possibilité de chute de projectiles balistiques avec des diamètres de 1 m à plus de 3 kilomètres autour du périmètre du dôme. Les cendres du panache se déplacent dans une direction Sud-Ouest , il est estimé que des chutes de cendres se produiront dans San Marcos Palajunoj, Loma Linda et San Martin, Chile Verde, Quetzaltenango, pouvant même se déplacer plus loin.

En raison de la grande quantité de matériel qui a été accumulé dans les canyons et la pluie possible dans la zone volcanique, il y a une possibilité de descente de lahars modérés à forts, principalement dans l’après-midi.

Par conséquent, l’INSIVUMEH recommande:
A la CONRED, de prendre les précautions nécessaires et définir l’état d’alerte qu’il juge nécessaire, en tenant compte que les communautés ‘
touchées sont situées au Sud-Ouest du volcan .
A la DIRECTION GENERALE DE L’AVIATION CIVILE: de prendre des précautions avec le trafic aérien car la colonne de cendres atteint une hauteur de 5000 m (16.404 pieds) se déplaçant dans une direction Sud-Ouest.

 

Contactez-nous pour organiser votre voyage sur les volcans.

Inscrivez vous sur notre mailling list pour connaitre nos prochains départs « Spécial Eruption Express »

 

02/07/2016. Santiaguito , Guatemala :

Source : Insivumeh

Résumé de l’activité volcanique :

La sismicité du volcan Pavlof a augmenté au cours des dernières 24 heures, et des émissions de vapeur mineures ont été observées dans les images des webcams ce matin. Cette agitation incite l’AVO à relever le Code couleur Aviation à JAUNE et le niveau d’alerte volcan à CONSULTATIF.
Des pauses dans l’ activité éruptive durables pendant des semaines ou des mois se sont produites au cours des épisodes éruptifs passés du volcan Pavlof , et un retour à une activité éruptive robuste reste une possibilité qui pourrait se produire avec peu ou pas d’avertissement. L’AVO continuera à suivre de près le volcan.

Remarques:

Le volcan Pavlof est un stratovolcan enneigé et couvert de glace, situé à l’extrémité Sud-Ouest de la péninsule de l’Alaska à environ 953 km (592 mi) au Sud-Ouest d’Anchorage. Le volcan mesure environ 7 km (4,4 mi) de diamètre et a des évents actifs sur les côtés Nord et Est , à proximité du sommet. Avec plus de 40 éruptions historiques, il est l’un des volcans les plus actifs de manière cohérente dans l’arc des Aléoutiennes. L’activité éruptive est généralement caractérisée par de sporadiques fontaines de lave stromboliennes continues pendant une période de plusieurs mois. Des panaches de cendres s’élevant de 49.000 pi ASL ont été générés par des éruptions passées du Pavlof, . Au cours de l’éruption de Mars 2016 , des panaches de cendres s’élevant de 40.000 pieds au-dessus du niveau de la mer ont été générés et les cendres ont été suivies sur les données satellitaires jusqu’à l’Est du Canada. La communauté la plus proche, Cold Bay, est situé à 60 km (37 miles) au Sud-Ouest du Pavlof.

 

Contactez-nous pour organiser votre voyage sur les volcans.

Inscrivez vous sur notre mailling list pour connaitre nos prochains départs « Spécial Eruption Express »

02/07/2016. Pavlof , Alaska :

AVO / USGS Avis d’activité volcanique

Volcan : actuel Niveau d’alerte: CONSULTATIF
Volcan : Précédent Niveau d’alerte: NORMAL

Code couleur de l’aviation actuel : JAUNE
Précédent Code couleur Aviation : GREEN

Publié: Vendredi, 1 Juillet, 2016, 11h44 AKDT
Source: Alaska Volcano Observatory
Lieu: N 55 ° 25 min W 161 deg 53 min
Altitude: 8261 pieds (2518 m)

Source : AVO , Michelle Coombs, Scientifique en charge, USGS

Photo : Brandon Wilson. ( 2013)

Sur la base des analyses de l’imagerie par satellite et des données de vent, le Darwin VAAC a rapporté que pendant la période du 27 au 29 juin les cendres des panaches du Dukono se sont élevées à une altitude de 2,1 km (7000 ft) a.s.l. et ont dérivé vers l’Est.

En date du 19 Juin 2016 à 6:22 du PPGA Dukono . Observation d’une fumée blanche / grise à 600m de haut à partir du sommet, qui s’incline vers l’Occident. Amplitude du Tremor. 0,5-8mm, avec une dominante à 3mm .

Les rapports sur ce volcan éloigné à l’extrême nord d’Halmahera sont rares, mais le Dukono a été l’un des volcans les plus actifs de l’Indonésie. Des éruptions explosives plus ou moins continues, parfois accompagnées de coulées de lave, se sont produites à partir de 1933 au moins jusqu’au milieu des années 1990, lorsque les observations de routine ont été réduites. Au cours d’une éruption majeure en 1550, une coulée de lave a rempli le détroit entre Halmahera et le flanc Nord du cône du Gunung Mamuya. Ce volcan complexe présente un large profil bas avec de multiples pics de sommet et des cratères qui se chevauchent. Le Malupang Wariang, à 1 km au Sud – Ouest du complexe de cratères sommitaux, contient un cratère de 700 x 570 m qui a également été actif pendant le temps historique.

 

Contactez-nous pour organiser votre voyage sur les volcans.

Inscrivez vous sur notre mailling list pour connaitre nos prochains départs « Spécial Eruption Express »

 

01/07/2016. Dukono , Indonesie :

1.693 ° N, 127,894 ° E
Altitude : 1229 m

Source: GVP , Centre d’avis de cendres volcaniques Darwin (VAAC), PVMBG.

 

29 juin 2016
A 05h23 , le volcan Turrialba est dans des conditions météorologiques qui ont empêché une observation claire du massif.

Comme on peut le voir sur le sismogramme de la station sismique VTCG situé à la station de garde du parc, la secousse qui a repris hier soir à 21h25, a duré environ une heure et demie, pour recommencer ensuite avec un processus de calme.

Des chutes de cendres chute en petite quantité ont été signalées à Coronado.

L’OVSICORI reste vigilant sur toute nouvelle activité du volcan Turrialba.

Définitions:
Tremors volcaniques: signal sismique d’amplitude variable en continu et basse fréquence (0,5-5 Hertz) d’une durée de quelques minutes à plusieurs jours, voire plus, généré par les vibrations produites par le passage des fluides (gaz, eau, ou magma) dans les fissures et les conduits à l’intérieur du volcan.

 

Contactez-nous pour organiser votre voyage sur les volcans.

Inscrivez vous sur notre mailling list pour connaitre nos prochains départs « Spécial Eruption Express »

 

01/07/2016. Turrialba , Costa Rica :

Source : Ovsicori

Résumé de l’activité:
L’éruption continue au sommet du volcan Kilauea et sur la Rift Zone Est. La coulée de lave au Sud-Est de Pu’u’O’o continue à avancer et ne constitue pas une menace pour les communautés avoisinantes. Le lac de lave dans le cratère Halema’uma’u continue de circuler et de faire des projections. Le niveau du lac a baissé de plusieurs mètres (yards) au cours de la dernière journée. De faibles taux de sismicité sont observés à travers le volcan.

Observations du Sommet :
Les inclinomètres au sommet ont continué à enregistrer une tendance déflationniste au cours des dernières 24 heures, et le niveau du lac de lave dans le cratère Halema’uma’u a baissé d’environ 6 m (20 pi). Le niveau de la lave est à environ 40 m (131 pi) sous le plancher du cratère Halema’uma’u ce matin, une baisse d’au moins 15 m (49 pi) depuis le 28 Juin . Les faibles taux de sismicité dans la région du sommet de la caldeira sont notés, avec des fluctuations mineures du tremor sismique liées aux variations de la circulation de la lave sur le lac et des éclaboussures. Les émissions de dioxyde de soufre provenant des évents du sommet au cours de la semaine écoulée variaient de 3.400 à 6.000 tonnes métriques / jour.

Observations sur Pu’u’O’o :
Les webcams du HVO montrent plusieurs évents incandescents sur le plancher du cratère Pu’u’O’o , comme d’habitude. Il n’y a aucun changement significatif dans l’activité sismique sur Pu’u’O’o . Un inclinomètre sur le flanc nord de Pu’u’O’o a enregistré très peu de changements au cours des derniers jours, et suggère que le Pu’u’O’o n’a pas encore répondu à la tendance déflationniste du sommet. Les taux d’émission de dioxyde de soufre à partir de tous les évents de la Rift Zone Est lors de la dernière mesure le 27 Juin étaient d’environ 320 tonnes métriques / jour.

Observations des coulées de lave :
La coulée de lave active au Sud-Est de Pu’u’O’o a continué de progresser au cours de la dernière journée. Les géologues ont rapporté hier après-midi que le flux a atteint la base du Pali , le long de la limite ouest de la subdivision abandonnée des Royal Gardens . La coulée a progressé d’environ 0,6 km (0,4 miles) entre le mardi et le mercredi après-midi. La coulée mesure environ 7,5 km (4,7 miles) de long et se trouve à environ 3,5 km (2,2 miles) de l’océan. Une incandescence est visible dans les vues de la webcam durant la nuit sur le champ d’écoulement de lave actif, marquant les puits de lumière du tube de lave et l’activité à proximité du front d’écoulement.

La fumée des arbres en feu et les canaux ouverts de lave pouvaient facilement être vus mardi de Kalapana , car la coulée de lave de l’évent du Pu’u ‘O’o est descendue vers le bas de Pulama pali.
L’utilisation d’une image satellite prise lundi par l’ Observatoire du volcan hawaïen a déclaré que le flux avait plus de 3,9 miles de long et avançait vers le bas de la limite Ouest de la subdivision abandonnée des Royal Gardens d’ environ 0,2 miles par jour.

 

Contactez-nous pour organiser votre voyage sur les volcans.

Inscrivez vous sur notre mailling list pour connaitre nos prochains départs « Spécial Eruption Express »

 

01/07/2016. Kilauea , Hawai :

19 ° 25’16 « N 155 ° 17’13 » W,
Altitude Sommet : 4091 ft (1247 m)
Volcan : actuel Niveau d’alerte: WATCH
Aviation : actuel Code couleur: ORANGE

Source : HVO , WEST HAWAII TODAY .

Photo : HVO , Bruce Omori.

Le 23 Juin, l’Office météorologique islandais (OMI) a déclaré que le niveau de la rivière Skaftá à Sveinstindur (la station de jaugeage la plus proche à 28 km en aval de la marge de glace) ainsi que la conductivité électrique de l’eau ont augmenté ces derniers jours, ce qui indique le début d’une inondation glaciaire éruptive ( jökulhlaup), originaire du chaudron de glace Skaftá Ouest du Grímsvötn.

Le chaudron de glace Ouest s’était « vidangé »dernièrement en Juin 2015. Le taux de décharge de la Skaftá à Sveinstindur était de 112 m³ / s. L’OMI a averti que le sulfure d’hydrogène libéré par les eaux de crue , est particulièrement puissant au point de sortie de la rivière de la marge de glace, où les concentrations peuvent atteindre des niveaux toxiques.

 

 

Contactez-nous pour organiser votre voyage sur les volcans.

Inscrivez vous sur notre mailling list pour connaitre nos prochains départs « Spécial Eruption Express »

30/06/2016. Grímsvötn , Islande :

64,416 ° N, 17,316 ° W
Altitude 1719 m

Source : GVP

Photo : Freysteinn Sigmundsson, 2004

La pluie constante dans la zone volcanique, génère actuellement un lahar modéré dans le lit de la rivière Nima I , avec le potentiel d’augmenter à fort dans les prochaines minutes, ce qui a été enregistré par la station sismique Stg3 et rapporté par l’OVSAN.
Les caractéristiques de ce lahar sont : émanation d’une forte odeur de soufre, chaud, transport de blocs allant de 50 cm à un mètre, abondance de troncs et de branches d’arbres et de matériaux volcaniques pâteux.
En raison de l’activité éruptive intense de cette année , l’accumulation de matériel volcanique abondant dans la zone reste la cause de ces lahars , dans la rivière Cabello de Ángel, un affluent de la rivière Nima I.

Ces événements continuent d’être générés au cours de la journée et surtout pendant la saison des pluies, il faut donc prendre les précautions nécessaires, en particulier à la hauteur du pont Castillo Armas sur la rivière Samalá.
Par conséquent, l’ INSIVUMEH recommande:
A la CONRED:
Prendre les précautions nécessaires, car la pluie continue et peut générer d’autres lahars dans les rivières du volcan Santiaguito et Fuego.
A la DIRECTION DES ROUTES :
Prendre les précautions qu’ils jugent nécessaires , car les pluies de saison, au sommet des volcans , génèrent des lahars principalement l’après-midi et le soir, avec la possibilité d’inondation et de dommages aux infrastructures routières principalement sur le pont Castillo Armas.

 

Contactez-nous pour organiser votre voyage sur les volcans.

Inscrivez vous sur notre mailling list pour connaitre nos prochains départs « Spécial Eruption Express »

 

30/06/2016. Santiaguito , Guatemala :

Source : Insivumeh