YELLOWSTONE : Les geysers rejettent de grandes quantités d’hélium

Les scientifiques de l’US Geological Survey révèlent dans la revue Nature l’origine de l’hélium que les geysers du parc du Yellowstone, aux Etats-Unis, rejettent en grande quantité.D’après « Sciences et Avenir », « une grande partie de l’hélium émis est un isotope (4He) produit par la désintégration radioactive d’autres éléments dans la croûte terrestre. Les scientifiques ont mesuré le taux d »émission de l’hélium 4 et démontrent qu’il est produit en trop grande quantité pour n’être généré que par l’activité immédiate de la croûte terrestre. Leurs résultats suggèrent que cet hélium a été stocké pendant des centaines de millions d’années, et les auteurs estiment que les émissions récentes sont induites par l’activité volcanique de Yellowstone. »

Le parc national du Yellowstone est connu pour son super volcan mais aussi pour ses activités géothermiques et notamment ses nombreux geysers. Il contient en effet près des 2/3 des geysers dans le monde, et de nombreuses sources chaudes. C’est le premier parc national crée dans le monde, en 1872, et il abrite aussi une faune variée : bisons, wapitis, cerfs,…

Découvrez le programme de notre voyage au Yellowstone avec le volcanologue Jacques-Marie Bardintzeff

Photo : Denis Bécaud