Evaluation:

Sur la base des observations visuelles du Soputan après l’éruption du 6 Février 2016 , les conditions visuelles ont permis d’observer des fumées blanches , fines , moyennement élevées (allant de 50 à 200 m). La nuit , aucune incandescence n’a été observée.
La sismicité du Soputan montre une diminution des tremblements de terre d’avalanches et du tremor volcanique . Le 20 Avril 2016 , les sismographes ont enregistré 13 événements de tremblement de terre d’avalanches , 4 séismes et 1 essaim de séisme tectoniques lointains (TJ). Le graphique RSAM est encore haut en énergie volatile visible, mais sur une tendance à la baisse.
Les mesures des spectres d’amplitude sismique (SSAM) dans les stations sismiques SOP, WNR et SLN ont montré la tendance à la baisse de l’activité volcanique, ce qui indique une diminution de la pression dans le système magmatique du Soputan

Conclusion.

Sur la base de l’analyse et de l’évaluation de la surveillance sismique et visuelle, à compter du 21 Avril 2016 à 12h00, les niveaux d’activité du Soputan passent du niveau III (SIAGA) au niveau II (WASPADA).

La surveillance intensive en continu menée afin d’évaluer l’activité du G. Soputan ainsi que la fourniture d’informations sur le danger de l’éruption du mont Soputan se poursuit afin de faire comprendre aux personnes autour du Soputan les dangers du phénomène.

S’il y a une diminution / augmentation de l’activité volcanique du Soputan de manière significative, le niveau d’activité peut être abaissé / relevé en conformité avec le niveau d’activité et de menaces.

22/04/2016. Soputan , Indonésie :

Source : VSI

Photo : Photovolcanica

Évaluation :
Sur la base des observations visuelles , le volcan Soputan, était généralement clairement visible . Le cratère principal a été observé avec des émissions de fumée , blanche , mince , modérée , s’élevant d’ environ 20 à 100 mètres en s’inclinant vers l’Est. Vent calme à modéré vers le Nord-Ouest. Températures de 20,5 à 36 ° C.
Les données sismiques du 4 Avril au 11 Avril 2016 ont été dominées par des tremblement de terre d’ avalanches et des essaims . Des tremblement de terre volcaniques (VA) et volcanique peu profonds (VB) ont été enregistrés sur les 6, 9 et 10 Avril 2016 avec un nombre pas trop élevé (maximum 1 par jour). Les tremblements de terre tectoniques lointains ont été de nombreuses fois enregistrés . L’intensité des tremblement de terre d’ avalanches par rapport à la semaine précédente ont commencé à décliner , cela montre que la fourniture de magma de l’intérieur vers la surface a commencé à diminuer. Tous les jours les données de tremor et RSAM n’ont montré aucune diminution de l’activité sismique du 4 Avril au 11 Avril 2016.

Conclusion :

Sur la base des observations visuelles et de la sismicité, ainsi que la menace potentielle d ‘éruption du Soputan , en date du 11 Avril 2016 à 18h00, le niveau d’activité du Soputan est au NIVEAU III (SIAGA). La surveillance intensive est toujours en cours afin d’évaluer l’activité du G. Soputan ainsi que de fournir des informations sur le danger de l’éruption du mont Soputan . Si des changements diminution / augmentation significatifs de l’activité volcanique du Soputan , les niveaux d’activité peuvent être abaissés /relevés conformément au niveau d’activité et de menaces.

13/04/2016. Soputan , Indonésie :

Source : VSI.

Photo : Photovolcanica

En date du 27 Mars 2016, il a été enregistré deux tremblements de terre tectonique lointains (TJ) avec une amplitude maximale de 6 à 15 mm et d’une longueur de 22 secondes , deux (2) essaims de seismes (HB) avec une amplitude maximale de 15 à 31 mm et une longueur de 17 à 22 secondes, 15 tremblements d’avalanches avec une amplitude maximale de 4 à 33 mm .
En date du 28 Mars 2016 et jusqu’à 18h00, il a été enregistré 1 séismes tectoniques local (TL) avec une amplitude maximale de 10 mm et une durée de 9 secondes , 9 secondes de tremor , 6 tremblements d’avalanches avec une amplitude maximale de 4 à 12 mm et une longueur de 10 à 32 secondes.

Sur la base des observations visuelles du volcan Soputan , celui ci apparait généralement visible et brumeux . Le cratère principal a été observé , émettant de la fumée blanche , mince à modérée , s’élevant d’environ 20-100 mètres en se déplaçant vers l’Est. La température était de 20 à 40 ° C
Si les données sismiques du 21 Mars au 28 Mars 2016 ont été dominées par des tremblement de terre d’ avalanches et des essaims de séisme. Les tremblement de terre volcaniques (VA) ont été enregistrés la première fois le 21 Mars 2016. Les tremblements de terre tectoniques locaux et éloignés ont été à plusieurs reprises souvent enregistrés. Les tremblement de terre d’ avalanches encore élevés indiquent la fourniture de magma de l’intérieur vers la surface. Tous les jours , les données de tremblement de terre et les données RSAM n’ont montré aucune diminution de l’activité sismique du 21 Mars jusqu’au 28 Mars 2016.

Sur la base des observations visuelles et de la sismicité, ainsi que la menace potentielle d ‘éruption du Soputan , en date du 28 Mars 2016 18:00, le niveau d’activité du Soputan est au NIVEAU III (SIAGA).
La surveillance intensive est toujours en cours afin d’évaluer l’activité du Soputan ainsi que de fournir des informations sur le danger de l’éruption du mont Soputan en continu pour que les gens qui vivent autour du Soputan comprennent.
Si des changements , diminution / augmentation , significatifs de l’ activité volcanique du Soputan , les niveaux d’activité peuvent être abaissés / relevés conformément au niveau d’activité et de menaces.

30/03/2016. Soputan, Indonesie :

Source : VSI.

Photo : AFP , Photovolcanica.

Sur la base des observations visuelles du Soputan, celui ci a généralement été difficile à observer à cause du brouillard . Du cratère s’élevait une mince fumée blanche avec une hauteur de 20-200 m. Le 6 Février 2016 à 13h00 , l’éruption émettait une colonne d’une hauteur d’environ 3000 m, cette éruption éjecta des coulées de lave, des nuages ??chauds, et présentait des éclatement de corps incandescents et de cendres, cet événement a duré jusqu’au 7 février 2016 . Ensuite, cette mince fumée blanche du cratère au sommet a été observée , haute de 20 à 200 m.
La sismicité du Soputan , dans la période du 6 au 15 Février 2016 à 18h00, est dominée par des avalanches et des rafales de séismes . Des tremblement de terre volcaniques (VA) ont été enregistrés dans un nombre compris entre 1 à 3 épisodes par jour. Il a été enregistré beaucoup de seismes d’émissions et d’avalanches . Des tremblement de terre de basse fréquence et des tremblements de terre volcaniques peu profonds (VB) ont été enregistrés. Les tremblement de terre d’avalanches toujours élevés ont montré que l’apport de magma à la surface est toujours d’actualité, ainsi que l’enregistrement fluctuant des données SSAM.

Conclusions :

Suivant les résultats de l’analyse et l’évaluation visuelle et instrumentale des données , le 15 Février 2016 à 18h00 , le niveau d ‘activité volcanique du Soputan est encore au niveau III (Siaga).
Une surveillance intensive est menée afin d’évaluer l’activité du Soputan, ainsi que la fourniture d’informations sur le danger de l’éruption du mont Soputan , qui sont communiquées périodiquement à l’administration locale, au BNPB, et d’autres organismes connexes. L’information sera coordonnée avec les communautés autour du mont Soputan afin que les gens puissent comprendre l’ activité et les risques potentiels qui peuvent être causés par les éruptions.
En cas de changements diminution / augmentation de l’activité volcanique significative du Soputan , le niveau d’activité peut être abaissé / relevé et ajusté pour le niveau d’activité et de menaces.

15/02/2016. Soputan, Indonesie :

Source : VSI.

Photo : Photovolcanica

l’ Agence régionale de gestion des catastrophes (BPBD) du Sud-Est Minahasa Regency admet qu’ils ont du mal à nettoyer la cendre volcanique du mont Soputan, après l’éruption de samedi (6/2), parce que la zone touchée est si vaste.
« Nous sommes en train de retirer la cendre volcanique en particulier dans les zones résidentielles, ce qui affecte les résidents dans sept districts, » a déclaré le chef du BPBD, Minahasa du Sud-Est , Erick Manaroinsong.
Les sept sous-districts touchés : Tombatu, district de North Tombatu, District Est Tombatu, District Pasan, District Ratahan, District Belang et Ratatotok. « Les cendres se propagent plus largement que lors de l’éruption qui a eu lieu au début de cette année  » a t-il dit.

Pendant ce temps, un certain nombre de citoyens touchés par la cendre volcanique a commencé à effectuer un nettoyage de l’environnement de leurs foyers. «Depuis le matin, nous avons enlevé et nettoyé la cendre qui est tombée à la maison, notre région est devenue plus « épaisse » depuis la nuit dernière », a déclaré Rommy Mewengkang, un habitant d’ Est Tombatu.

Les chutes de cendres sont en cours. Parce que l’activité du volcan est toujours en cours , émettant des nuages chauds, lançant dans le ciel des cendres volcaniques, » a t-il dit.
Erick à ajouté que , lié à l’éruption, le BPBD a établit également l’état d’alerte d’urgence pour l’éruption du Mont Soputan. « C’ est toujours dans un état d’urgence depuis l’éruption du Mont Soputan qui eu lieu le 4 Janvier dernier, » il a dit. Le BPBD à distribué des masques anti poussière aux habitants.
Sur la base des données obtenues, l’activité du mont Soputan eu lieu depuis samedi (6/2) à 16h00, et a été marquée par la sismicité et les sons de grondement provenant du cratère de la montagne. La première éruption a eu lieu à 14h37 h, avec des nuages chauds. A 20h00 une éruption de lave s’est produite , à la fois au Nord et à l’Est du sommet de la montagne, tandis qu’une violente émission de cendres volcaniques s’est étalée vers le Sud-Est de la montagne.

Sources : Skala news , NASIONAL REPUBLIKA.

Photos : Skala , Reuters .

Une grande éruption explosive a été signalée pour avoir eu lieu il y a environ deux heures (10:15 UTC le 06/02/2016.). À 11h45 UTC, le Darwin VAAC a émis une alerte aviation au sujet du panache de cendres qui avait atteint une altitude estimée à 23.000 pieds (7 km) et qui a été à la dérive vers le Nord-Ouest. Le code couleur aviation a été immédiatement portée à ROUGE.

Selon un article d’un journal local, il y a eu deux éruptions aujourd’hui: une sans doute plus petite (qui n’a pas engendré d’alertes) le matin à 10h00, et une éruption « terrible » à 18h15 heure locale (ou 10h15 GMT), qui a envoyé un grand panache de cendres dans le ciel. Des chute de cendres ont été signalées dans les zones aux pieds du volcan, mais il ne semble pas y avoir eu de dommages signalés.

TRIBUNMANADO.CO.ID, Manado : Le Soputan émet des matières volcaniques, ce samedi (06/02/2016).
Le volcan situé sur la frontière entre le district Sud et Nord Minahasa a enregistré deux éruptions de nuages chauds et de cendres volcaniques.

Les informations obtenues grâce à un habitant , Robby Liando, du village Molompar, dans le District oriental de Tombatu , Minahasa du Sud-Est, notent que se sont produit deux éruptions , une à 10.00 h et des rafales terribles à 18:15 pm.
« Nous sommes au pied du mont Soputan. Des cendres sont entrées dans la maison. » à déclaré Robby .
En outre Robby, prévoit d’évacuer. « Certainement, je vais devoir évacuer si l’éruption augmente. Il va falloir anticiper. »

07/02/2016. Soputan , Indonesie :

Sources : Volcanodiscovery , Tribunmanado .

L’intensité de l’éruption du Mont Soputan dans la région de Minahasa du Sud-Est, du Sud et de Minahasa s’est encore intensifiée jusqu’au mardi (01/05/2016) après-midi.
Mais les colonnes d’éruption ne sont pas visibles à partir du poste de surveillance en raison du ciel couvert.
Selon un observateur, Asep, les conditions sont semblable à celle de l’éruption de 2011. Ces derniers événements , en raison des vents forts, ont entrainé des chutes de cendres sur l’aéroport Sam Ratulangi .

Les exploitant de l’aéroport appartenant à l’Etat ont fermé l’aéroport international Sam Ratulangi à Manado, Sulawesi du Nord à partir de 19h30 heure locale mardi jusqu’à environ 6 h, mercredi à cause des cendres volcaniques de l’éruption du mont Soputan , qui sont dangereuses pour les avions.
Le directeur général de l’Office PAI de l’ aéroport Sam Ratulangi , Halendara Waworuntu, a déclaré que la fermeture a été faite pour la sécurité des passagers, car les cendres volcaniques étaient retombées sur l’aéroport et ses environs, perturbant les vols.

«Nous avions besoin de fermer l’aéroport en raison de l’activité du volcan, qui a affecté les vols », a déclaré Waworuntu. Il a dit qu’il était possible pour le bureau de prolonger la fermeture si le Mt. Soputan continuait à émettre des cendres volcaniques sur l’aéroport.
Waworuntu déclaré que les autorités AP sont toujours en état d’alerte 24 heures / 24 ,afin d’anticiper les impacts de l’éruption volcanique sur les activités de l’aéroport alors qu’ils continuent à recevoir des rapports sur la situation dans la région.

06/01/2016.Soputan, Indonesie :

Sources : Manadonews , Jakartapost.

Photo : B Pramono.

Sur la base de l’observation visuelle du cratère principal du Soputan , il a été observé des émissions de fumée blanche , faible à moyenne , à environ 20-100 m au-dessus du pic du G. Soputan. Les photos prises dans les 2 derniers jours ont montré une augmentation de l’épaisseur de la fumée qui est passée de blanc à gris clair avec une hauteur de 300 m au-dessus du Soputan. L’acquisition d’image par la caméra thermique a montré une incandescence , donnant de fortes indications d’une augmentation de l’ arrivée de magma liquide à la surface.

La sismicité indique une augmentation d’essaims de séisme (HB) et des tremblements de terre d’ avalanches dans les derniers mois. Le 4 Janvier 2016, le nombre des avalanches et des essaims de sismicité a augmenté significativement, indiquant une augmentation de l’ arrivée de magma à la surface. Pendant ce temps, durant la dernière semaine, le nombre de tremblements de terre volcanique enregistrés oscillait entre 2-3 événements par jour.

Le calcul de l’amplitude sismique (RSAM) a montré une augmentation significative, en particulier dans la période des 12 heures passées. Les données de fréquence dominante de la sismicité du Soputan indique une augmentation de la sismicité à haute fréquence qui peut refléter le processus de fracture de roches volcaniques sous le volcan. Les données de mesure d’inclinaison (pente), ne montrent aucun changement significatif et indiquent la présence de bulles sous le volcan Soputan.

CONCLUSION

Selon les résultats de l’analyse de données d’observation visuelle, sismiques et de la déformation (inclinomètre) tout indique une augmentation de l’activité volcanique assez importante, de sorte que, à partir du 4 Janvier 2016 à 18h00, le niveaux d’activité du Soputan est relevé de Waspada (niveau II) à Siaga ( Niveau III).
Si il y a un changement (augmentation / diminution) de manière significative de l’ activité volcanique du Soputan , le niveau d’activité sera évalué à nouveau être ajusté au niveau de la menace.

05/01/2016 :

Les cendres volcaniques émises par le Soputan dans la région Minahasa du Sud-Est et du Sud Minahasa inquiétent les résidents qui commencent à ressentir leurs effets.

« Depuis le matin, les résidents dans le village Raringis et Noongan sont préoccupés par le nettoyage des toits de tôle de leurs maisons . Les récoltes ont été affectées par les cendres du Soputan », ont déclaré les habitants .

Les deux villages sont situés dans le district de West Langowan, Minahasa. Les chutes de cendres auraient également atteint Kanonang.
Le Soputan a de nouveau connu une éruption mardi matin vers 18h38 avec une haute colonne d’ éruption qui a atteint environ 6,5 kilomètres . La direction du vent lors de l’éruption était au Sud-Ouest.
L’éruption a été accompagnée par des nuages de coulées pyroclastiques sur une distance d’environ 2,5 km de glissement vers le Sud.

 

05/01/2016. Soputan , Indonesie :

Source : VSI

Photos : Vsi , Kompas

Sur la base de l’analyse et de l’évaluation des données des observations visuelles et instrumentales du G. Soputan, Nord Sulawesi , le niveau d ‘alerte (niveau III) de l’activité a été abaissé au niveau d ‘alerte (Niveau II) , ceci à partir du 3 Juillet 2015 16h30. La distance de la zone de danger est le rayon de 1,5 km vers le sud-ouest et 2,5 km vers l’ ouest , nord-ouest , et nord du pic du G. Soputan.

Le petit volcan Soputan sur la rive sud de la caldeira Tondano ( Quaternaire) sur le bras nord de l’île de Sulawesi est l’un des volcans les plus actifs de Sulawesi. Le jeune volcan, en grande partie sans végétation s’élève à 1784 m et se trouve au Sud-Ouest du volcan Sempu . Il a été construit à l’extrémité sud d’une ligne d’évents d ‘orientation SSW-NNE . Pendant le temps historique le lieu des éruptions a inclus à la fois le cratère sommital et l’ Aeseput, un évent sur le flanc NE, au premier plan , qui a été formé en 1906 et a été la source de grandes coulées de lave intermittentes jusqu’en 1924.

04/07/2015. Soputan, Indonesie :

Source : Pvmbg. Gvp.
Photo : G Vitton.

05/06/2015. Karangetang , Concepcion, Kilauea , Soputan.
05/06/2015.

Karangetang (Api Siau) ile de Siau ,Indonésie:

2,78 ° N, 125,4 ° E
Altitude 1784 m

Basé sur des observations effectuées au poste d’observation du Karangetang ,dans le village de Salili, le PVMBG rapporte que des panaches blancs ont atteint jusqu’à 400 m au-dessus du cratère principal du Karangetang et 25 m au-dessus du Cratère II pendant la période du 20 au 27 mai. L’incandescence du dôme de lave a été observée à la nuit.

Gunung api Karangetang memuntahkan lava pijar di Siau kepuluan Sitaro, Sulawesi Utara, Senin (11/5) dini hari.

Les coulées de lave qui ont commencé à apparaître le 22 Avril, avec des avalanches incandescentes provenants des fronts de coulées de lave de 300 m de long ont parcouru jusqu’à 2 km en direction de Batuawang et des ravines de Kahetang (E). La sismicité a été dominée par des signaux caractéristiques des avalanches. Un tremor harmonique a été détecté en continu. Le niveau d’alerte est resté à 3 (sur une échelle de 1-4); les visiteurs et les habitants ont été avertis de ne pas approcher le Karangetang dans un rayon de 4 km.

Source: Pusat Vulkanologi dan Mitigasi Bencana Geologi , GVP.
Photo : Suara.com

Concepcion, Nicaragua :

4 juin 2015. Le volcan Concepcion présente un tremor sismique (un type de tremblement de terre caractéristique , causé par le mouvement du magma) qui a vibré jusqu’à quatre heures en continu, a déclaré l’Institut nicaraguayen des études territoriales (INET).«Des microséismes, aucune secousse volcanique avec une vibration du sol qui dure jusqu’à quatre heures, il est très actif », a déclaré le vulcanologue de l’INET, Armando Saballos, lors d’une conférence de presse. Le Concepcion, qui, en mai , a maintenu une moyenne de 50 explosions chaque jour, selon l’INET.

concepcion

Malgré cette activité, les habitants de l’île de Ometepe où le volcan se dresse, ne sont pas affectés, selon les autorités nicaraguayennes. Les explosions ont été essentiellement dues au gaz, et ont diminué selon l’INETER . La présence de tremors sismiques rend experts circonspects et ils considèrent qu’une explosion majeure pourrait survenir à tout moment.«Nous recommandons aux gens de ne pas monter au cratère du volcan, les touristes, qui aiment monter, doivent être conscients qu’il y a des explosions », a déclaré Saballos. Le Concepcion, qui émerge des eaux du Grand lac du Nicaragua, a une hauteur de 1610 mètres, et attire pour sa beauté et pour ses écosystèmes luxuriants .

Source : El Salvador .com.
Photo : Jono Hey

Kilauea , Hawai :

19 ° 25’16 « N 155 ° 17’13 » W,
Altitude Sommet : 4091 pi (1 247 m)
Volcan : actuel niveau d’alerte: Surveillance
Aviation : actuel Code couleur: ORANGE

Résumé de l’activité:
Le volcan Kilauea continue à éclater à son sommet et sur la Rift Zone Est. Les taux de sismicité sont actuellement normaux sous le sommet du Kilauea. Sur le site de l’éruption de la Rift Zone Est, les flux de surface continuent d’être actif à environ 8 km (5 miles) de Pu’u’O’o . Au sommet, le lac de lave est toujours actif.

 

kilauea

Image Webcam du sommet de l’évent du volcan Kilauea le 29 mai 2015, montrant la lave du lac à 36 m (118 pi) sous le rebord du cratère.

Observations du Sommet :
Les taux de sismicité sous le sommet du Kilauea étaient à des niveaux de fond au cours de la dernière journée. L’inclinomètre du sommet a commencé à enregistrer une inclinaison inflationniste sur le 1er Juin et montre désormais peu de changement. La secousse sismique se poursuit avec des rafales épisodiques associées aux éclaboussures au sein de l’évent Overlook. Ce matin, la profondeur de la surface de la lave à l’intérieur de l’évent est à environ 49 m (161 pi) sous le plancher actuel de l’ Halema’uma’u. Les taux d’émission de dioxyde de soufre ont varié entre 1,650 et 2,200 tonnes / jour pour la semaine se terminant le 3 Juin.

Kilauea

L’activité continue tout au long du champ d’écoulement. Ici, une branche active se déverse dans le canal perché juste au nord de Pu’u Kahauale’a. Le Pu’u ‘O’o se trouve dans l’arrière-plan à l’horizon.

Observations sur Pu’u’O’o:
L’inclinomètre sur le flanc nord de Pu’u’O’o continue de ne montrer aucune inclinaison significative, et les taux de sismicité sont à des niveaux de fond. La variation récente de l’inclinaison est due à la pluie. Le taux d’émission de dioxyde de soufre de tous les évents de la Rift Zone Est était d’environ 630 tonnes / jour lors des dernières mesures, le 2 Juin 2015.Observations de la coulée du 27 Juin:
Les images Webcam et images de satellite continuent de montrer l’activité des flux de surface de plusieurs évasions dans un secteur au nord de Pu’u’O’o. Tous les flux de surface se produisent à environ 8 km (5 miles) de Pu’u’O’o.

Source : HVO .
Photo : HVO, Bruce Omori.

Soputan, Sulawesi :

1.108 ° N, 124.73 ° E
Altitude 1784 m

Le PVMBG a signalé qu’au cours de la période du 20 au 27 mai , des plumes blanches ont été observées s’élevant de 100 m au-dessus du Soputan même si les intempéries ont parfois obscurci la vues du cratère. La sismicité variable a été dominée par les tremblements de terre et des signaux indiquant les émissions volcaniques et les avalanches.

Soputan

Des tremors harmoniques de basse fréquence ont parfois été détectés. Le niveau d’alerte est resté à 3 (sur une échelle de 1-4). Les résidents et les touristes ont été avisés de ne pas approcher les cratères dans un rayon de 4 km et de 6,5 km sur le flanc OSO.

Source: Pusat Vulkanologi dan Mitigasi Bencana Geologi , GVP.
Photo : Photovolcanica