Le Mont Karangetang , Sulawesi du Nord, qui est entré en éruption mercredi, a continué à émettre des cendres dans le ciel ce jeudi.

Le volcan, situé sur l’ile de Siau , Tagulandang Biaro régence (Sitaro), North Sulawesi, a émis des laves chaudes jusqu’à 2 kilomètres de son cratère quand il est entré en éruption autour de 17 heures, heure locale, le mercredi.
« Le Mt. Karangetang est entré en éruption à nouveau. Il n’y a eu aucune activité volcanique au cours des derniers jours avant qu’il entre en éruption mercredi après-midi « , a déclaré Abed Anthoni, un résident du subdistrict de Bebali , district Est Siau.
Il dit que les habitants de East Siau ne considéraient pas l’éruption d’hier comme hors de l’ordinaire, mais restent en alerte dans l’exercice de leurs activités quotidiennes.
«J’ai dis à ma femme et nos enfants que nous devions anticiper le potentiel d’une plus grandes éruptions», a déclaré Abed.

Le responsable de l’ Agence d’atténuation des catastrophes (BPBD) de Sitaro , Bob Chalton Wuaten , a déclaré que la lave du mont Karangetang a commencé à couler à environ 17 heures le mercredi. « Elle se dirigea vers la rivière Kahetang, à environ 2.000 mètres du cratère. Le nouveau dôme de lave s’est effondré lors de l’éruption, provoquant l’écoulement d’un flux de lave chaude « , a t-il dit.
Bob a ajouté que l’ état d’alerte volcanique du Karangetang est resté au niveau 2, ce qui indique la nécessité d’être prudent, malgré l’éruption de mercredi.

« Nous appelons à tous les résidents de Boro, Tararone subdistrict, district East Siau, de rester vigilant parce que le potentiel pour que le volcan émette des nuages ??pyroclastiques est encore énorme. Le sommet du mont Karangetang ne peut pas être contrôlé visuellement car il est encore enveloppé avec des panaches de cendres épaisses », a déclaré Bob.

29/04/2016. Karangetang , Indonesie :

Source : The Jakarta Post.

ÉVALUATION

Durant la période de Février au 13 Mars 2016 ,le G. Karangetang a montré visuellement l’incandescence de son dôme de lave , à une hauteur entre 10 et 25 mètres. Du cratère principal , une fumée blanche / bleuâtre, mince , s’est modérément élevée d’environ 25-150 m . Il ne s’est pas produit de flux d’avalanches .

La sismicité est dominée par les tremblements de terre volcaniques peu profonds (VB), des évènements tectoniques sismiques éloignés (TJ), des tremblement de terre volcanique. Beaucoup ont tendance à diminuer, par rapport à la période de Décembre 2015 à Janvier 2016 . La croissance du dôme de lave est toujours en cours, qui se caractérise encore par des enregistrement de tremblement de terre et des phases de tremor , avec une amplitude maximale de 0,5 mm. Par conséquent,des éruptions de lave peuvent se produire dans les jours à venir.

D’après le graphique d ‘énergie des tremblements de terre volcaniques et des spectres d’amplitude sismique depuis le début de Février jusqu’au 13 Mars 2016 ce modèle semble stable, mais était encore à une valeur supérieure à la normale.

Le Satellite MODIS, n’a pas observé de point chaud depuis le 8 Mars 2016 indiquant que l’arrivée de magma à la surface n’est pas trop importante.

CONCLUSION

Les résultats de l’analyse et l’évaluation des données visuelles et instrumentales jusqu’au 13 Mars 2016 montrent une diminution du niveau d’activité. Donc le niveau d’activité volcanique du mont Karangetang est ramené du NIVEAU III (Siaga) au NIVEAU II (Waspada) , ceci le 14 Mars 2016 à 15:00 pm.
La surveillance intensive est maintenue afin d’évaluer l’ activité du G. Karangetang et est coordonnée avec le gouvernement local (régions BPBD) .
Le niveau d’activité sera réévalué s’il y a un changement dans l’activité volcanique et adapté au niveau de la menace.

15/03/2016. Karangetang , Indonesie :

Source : VSI

Photo : Iyan Mulyana, 2007

ÉVALUATION

Durant la période du 10 au 17 Février 2016 le Karangetang apparaît visuellement encore en éruption avec une incandescence du dôme la nuit . Le cratère principal émet une mince fumée de couleur blanc / bleuâtre , d’ une hauteur d’environ 25-100 m. L’accumulation de lave dans les ravins de la Batuawang et Kahetang n’est pas stable, de sorte qu’en cas de fortes pluies , il est susceptible de se produire des lahars. Le flux dominant de lave qui est arrivé dans Batuawang se concentre sur des distances de 2000 à 2500 m du sommet, il est nécessaire de surveiller l’accumulation de débris de lave qui ne sont pas stabilisés, et peuvent glisser dans la gorge de Batuawang et éventuellement recouvrir les chemin. Durant la saison des pluies, les gens qui vivent le long des rives de la Batuawang doivent être attentifs à l’apparition de lahars, car il y a encore beaucoup de matière instable.

La sismicité pendant la période du 10 au 17 Février 2016 a montré des tremblements de terre d’avalanches caractéristique de l’éruption du Karangetang , des tremblements de terre volcaniques peu profonds (VB) et des phases de tremor . Beaucoup ont montré une augmentation, le nombre de tremblements de terre volcaniques peu profonds (VB) est compris entre 6 et 26 épisodes par jour. Les tremblements de terre qui indiquent la fissuration des roche (dôme de lave) ont augmenté. Si l’on regarde de l’énergie des tremblements de terre volcaniques au cours de la période du 10 au 17 Février 2016 , il n’y a pas eu d’ amélioration significative .Les épisodes de Tremor et de Tremor spasmodique sont encore souvent enregistrés avec des portées maximales d’amplitude de 0,25 à 1 mm . L’énergie des données RSAM avait augmenté le 8 Septembre 2015, puis avait diminué progressivement jusqu’au 6 Novembre 2015 , remontant le 18 Décembre 2015 et le 27 Décembre 2015 . Au cours de Janvier 2016, elle avait augmenté 2 fois , également en Février 2016 ou l’ énergie RSAM a augmenté , influencée par une augmentation des tremblements de terre volcaniques peu profonds (VB) jusqu’au 16 Février 2016.

Actuellement, l’éruption G. Karangetang est potentiellement effusive ( coulées de lave) et présente des avalanches pyroclastiques (de la lave incandescente). Il faut regarder les éruptions explosives comme celle qui est arrivée en Septembre 2013, durant laquelle au sommet a été formé un dôme de lave instable, le rendant facilement destructible. Les avalanches pyroclastiques peuvent se produire lorsque le flux de lave qui s’accumule devient instable.

CONCLUSION

Les résultats de l’analyse des données et l’évaluation visuelle et instrumentale jusqu’au 17 Février 2016 à 18:00 n’a pas montré une importante augmentation / diminution de l’activité volcanique , donc il est conclu que le Karangetang reste au niveau d’activité de niveau III (SIAGA).
Le niveau d’activité sera réduit / augmenté de nouveau s’il y a une diminution / augmentation de l’activité volcanique et sera adapté au niveau de la menace.

20/02/2016. Karangetang , Indonesie :

Source : VSI ( traduction de l’indonésien : Google).

Photos :   Iyan Mulyana (2007) .

La sismicité du Karangetang , au cours de la période allant du 27 Janvier au 3 Février 2016 a montré des séismes volcaniques peu profonds (VB) et des phases de tremor . Le nombre de tremblements de terre volcanique peu profonds (VB) a montré une augmentation, et est compris entre 2 à 13 épisodes par jour . Beaucoup de tremblements de terre indiquant la fissuration des roche (dôme de lave) ont augmenté. Si l’on regarde l’énergie des tremblements de terre volcaniques au cours de la période allant du 27 Janvier au 3 Février 2016 , elle n’a pas montré d’amélioration significative .

L’ activité volcanique autour de l’éruption du dôme de lave n’a pas faibli. Les tremblement de terre de type tremor et tremor spasmodique ont encore souvent été enregistrés avec une amplitude maximale variant autour de 0,5 mm, de sorte qu’une activité éruptive effusive aura probablement lieu. Les données RSAM ont augmenté le 8 Septembre 2015, puis ont diminué progressivement jusqu’au 6 Novembre 2015 et ont a vu une augmentation de retour le 18 Décembre 2015 . Au cours de Janvier 2016, l’augmentation de 2 fois de l’énergie RSAM a été influencée par une augmentation des tremblements de terre volcaniques peu profonds (VB) jusqu’au 26 Janvier 2016.

Actuellement, l’éruption du Karangetang est potentiellement effusive ( coulées de lave) et des avalanches pyroclastiques (de la lave incandescente). Il faut se remémorer les éruptions explosives comme cela est arrivé en Septembre 2013 durant laquelle au sommet a été formé un dôme de lave instable, le rendant facilement destructible. Des avalanches pyroclastiques pourraient se produire lorsque le dôme de lave qui s’accumule devient instable. Des précipitations plus élevées pourraient déclencher des avalanches, en particulier dans Kali Batuawang , Kali Keting et Kali Kahetang .

CONCLUSION

Les résultats de l’analyse des données et des évaluations visuelles et instrumentales jusqu’au 3 Février 2016 à 18h00 n’ont pas montré une augmentation / diminution de l’activité volcanique importante, donc il est conclu que le niveau d’activité du Karangetang reste au niveau III (SIAGA).
Le niveau d’activité sera réduit / augmenté de nouveau s’il y a une diminution / augmentation de l’activité volcanique et sera adapté au niveau de la menace.

04/02/2016. Karangetang , Indonesie :

Source : VSI

Photos : theatlantic.com , VSI .

Sur la base des observations menées par le poste d’observation du volcan Karangetang dans le village de Salili, le PVMBG rapporte que lors de la période du 6 au 20 Janvier , le dôme de lave était incandescent la nuit. Des émissions de gaz en quantités variables , blanches et bleues ( gaz magmatiques ) se sont élevées aussi haut que 100 m au-dessus cratère principal. Les valeurs RSAM ont été stables depuis le 27 Décembre 2015.

Le niveau d’alerte est resté à 3 (sur une échelle de 1-4); les visiteurs et les résidents ont été avertis de ne pas approcher du Karangetang dans un rayon de 4 km. Sur la base de l’analyse des données de l’imagerie par satellite et de vent, le VAAC de Darwin a rapporté que le 14 Janvier un panache de vapeur et de cendres s’est élevé à une altitude de 5,2 km (17.000 ft) et a dérivé sur 35 km vers L’Ouest. Le lendemain, un panache de cendres et vapeur est passé à une altitude de 2,7 km (9000 pi) et a dérivé près de 20 km vers le Sud Ouest.

21/01/2016. Karangetang , Indonésie :

2,78 ° N, 125,4 ° E
Altitude 1784 m

Sources: PVMBG, , Centre d’avis de cendres volcaniques Darwin (VAAC) , GVP.

Photo : Euronews.

Basé sur des observations menées sur le volcan Karangetang depuis le poste d’observation du village de Salili, le PVMBG a signalé que pendant la période du 4 au 11 Novembre , l’activité est restée stable. Le dôme de lave était incandescent la nuit. Des avalanches incandescentes provenant des fronts de coulée de lave sont descendus jusqu’à 1,5 km vers l’Est , en bas des ravines de drainages de Batuawang et Kahetang.

La sismicité a diminué, mais a continué à être dominée par des signaux d’avalanche. Le niveau d’alerte est resté à 3 (sur une échelle de 1-4); les visiteurs et les résidents ont été avertis de ne pas approcher du Karangetang dans un rayon de 4 km.

19/11/2015. Karangetang, île de Siau, Indonésie:

2,78 ° N, 125,4 ° E
Altitude 1784 m

Source: Pusat Vulkanologi dan Mitigasi Bencana Geologi , GVP.

Photo : Aris Yanto / Exploredesa.com

Basé sur des observations menées sur le volcan Karangetang , par le poste d’observation du village de Salili, le PVMBG a signalé qu’au cours de la période du 30 Septembre au 7 Octobre , des coulées de lave sont descendues de 200 m vers le Sud . Des avalanches incandescentes venant des fronts de coulées de lave ont roulé jusqu’ à 2 km vers l’Est , en bas des ravines de drainages Batuawang et Kahetang, et 1 km en bas du ravin Batang (Sud ) .

La sismicité a diminué, mais a continué à être dominée par les signaux caractéristiques des avalanches. Un tremor harmonique a également été détecté. Le niveau d’alerte est resté à 3 (sur une échelle de 1-4); les visiteurs et les résidents ont été avertis de ne pas approcher le Karangetang dans un rayon de 4 km. Sur la base de l’analyse des données de l’imagerie par satellite et des cartes de vent, le VAAC de Darwin a rapporté que le 8 Octobre un panache de cendres s’est élevé à une altitude de 2,7 km (7000 ft) d’altitude et a dérivé de 65 km vers l’Est.

15/10/2015. Karangetang, île de Siau, Indonésie:

2,78 ° N, 125,4 ° E
Altitude 1784 m

Source: Pusat Vulkanologi dan Mitigasi Bencana Geologi , GVP .

Photo : VSI

Les signaux thermiques du volcan se sont intensifiés au cours des derniers jours, ce qui suggère que la sortie de lave du cratère sommital a augmenté. Cela pourrait produire à nouveau des coulées pyroclastiques dangereuses, si le dôme de lave ou les flux de lave deviennent instables sur les flancs supérieurs abruptes du volcan. Ces flux peuvent facilement atteindre des zones habitées.

Au cours des derniers mois (au moins depuis mai), le volcan a été constamment actif avec une coulée de lave faiblement alimentée sur le flanc sud supérieur , ce qui a généré des chutes fréquentes de roche incandescente . L’activité a diminué au cours du mois de Juillet, mais une nouvelle phase d’activité plus violente pourrait être d’ actualité maintenant et pourrait nécessiter de nouvelles évacuations . Le niveau d’alerte du volcan demeure à 3 (sur 4).

19/08/2015. Karangetang , île de Siau, Indonésie :

Source : T Pfeiffer.

Photo : 28.04.2015  VSI Badan Geologi

12/06/2015. Asama, Karangetang .
12/06/2015.

Asama, Japon :

Niveau d’alerte volcanique relevé pour le Mt. Asama

Cette photo aérienne prise le 11 Juin 2015, montre le Mt. Asama situé à environ 140 kilomètres au nord-ouest de Tokyo. L’Agence météorologique du Japon a déclenché la montée du niveau d’alerte volcanique de la montagne du niveau 1, ( « être conscient que le volcan est potentiellement actif, ») au niveau 2, ( « ne vous approchez pas du cratère ») .

EN-357867-thumbx300

L’Asamayama, volcan le plus actif de Honshu, surplombe la station balnéaire de Karuizawa, à 140 km au NO de Tokyo. Le volcan est situé à la jonction des arcs volcaniques Izu-Mariannes et au NE du Japon. Le moderne cône Maekake forme le sommet et se situe à l’Est du reste en forme de fer à cheval d’un volcan âgé andesitique, le Kurofuyama, qui a été détruit par un glissement de terrain à la fin du Pléistocène il y a environ 20.000 ans .

asama

La croissance d’un volcan bouclier dacitique a été accompagné par des coulées pyroclastiques ponceuses, la plus grande survenue vers 14,000-11,000 BP, et par la croissance du dôme de lave Ko-Asama-yama sur le flanc Est. Le Maekake, coiffé par le cône pyroclastique Kamayama qui forme le présent sommet, a probablement seulement quelques milliers d’années et a un record historique datant au moins du 11ème siècle de notre ère. Le Maekake a eu plusieurs éruptions pliniennes majeures , les deux dernieres ont eu lieu en 1108 (plus grande éruption de l’Holocène de l’Asamayama) et en 1783 CE.

Source : kyodonews.jp , GVP
Photos : Kyodonews, Oregonstate.

Karangetang , îles Sangihe, Indonésie :

L’activité continue sur le volcan avec l’effusion d’une coulée de lave de l’évent du sommet et les avalanches incandescentes associées.
Les écoulements pyroclastiques au début de mai ont détruits quelques maisons et provoqué l’évacuation de plus de 100 familles dans les villages voisins.

karangetang

Le volcan Karangetang (Api Siau) se situe à l’extrémité nord de l’île de Siau, au nord de Sulawesi. Le stratovolcan de 1784 m de haut contient cinq cratères sommitaux le long d’une ligne NS. Le Karangetang est l’un des volcans les plus actifs de l’Indonésie, avec plus de 40 éruptions enregistrées depuis 1675 et de nombreuses petites éruptions supplémentaires qui ne sont pas documentées dans le dossier historique (Catalogue des volcans actifs du monde: Neumann van Padang, 1951). Les éruptions du XXe siècle ont inclus une activité explosive fréquente parfois accompagnée de coulées pyroclastiques et de lahars. La croissance de dôme de lave a eu lieu dans les cratères sommitaux; les effondrement de fronts d’écoulement de lave ont également produit des coulées pyroclastiques.

Source : Volcanodiscovery , GVP
Photo : Chinanews

05/06/2015. Karangetang , Concepcion, Kilauea , Soputan.
05/06/2015.

Karangetang (Api Siau) ile de Siau ,Indonésie:

2,78 ° N, 125,4 ° E
Altitude 1784 m

Basé sur des observations effectuées au poste d’observation du Karangetang ,dans le village de Salili, le PVMBG rapporte que des panaches blancs ont atteint jusqu’à 400 m au-dessus du cratère principal du Karangetang et 25 m au-dessus du Cratère II pendant la période du 20 au 27 mai. L’incandescence du dôme de lave a été observée à la nuit.

Gunung api Karangetang memuntahkan lava pijar di Siau kepuluan Sitaro, Sulawesi Utara, Senin (11/5) dini hari.

Les coulées de lave qui ont commencé à apparaître le 22 Avril, avec des avalanches incandescentes provenants des fronts de coulées de lave de 300 m de long ont parcouru jusqu’à 2 km en direction de Batuawang et des ravines de Kahetang (E). La sismicité a été dominée par des signaux caractéristiques des avalanches. Un tremor harmonique a été détecté en continu. Le niveau d’alerte est resté à 3 (sur une échelle de 1-4); les visiteurs et les habitants ont été avertis de ne pas approcher le Karangetang dans un rayon de 4 km.

Source: Pusat Vulkanologi dan Mitigasi Bencana Geologi , GVP.
Photo : Suara.com

Concepcion, Nicaragua :

4 juin 2015. Le volcan Concepcion présente un tremor sismique (un type de tremblement de terre caractéristique , causé par le mouvement du magma) qui a vibré jusqu’à quatre heures en continu, a déclaré l’Institut nicaraguayen des études territoriales (INET).«Des microséismes, aucune secousse volcanique avec une vibration du sol qui dure jusqu’à quatre heures, il est très actif », a déclaré le vulcanologue de l’INET, Armando Saballos, lors d’une conférence de presse. Le Concepcion, qui, en mai , a maintenu une moyenne de 50 explosions chaque jour, selon l’INET.

concepcion

Malgré cette activité, les habitants de l’île de Ometepe où le volcan se dresse, ne sont pas affectés, selon les autorités nicaraguayennes. Les explosions ont été essentiellement dues au gaz, et ont diminué selon l’INETER . La présence de tremors sismiques rend experts circonspects et ils considèrent qu’une explosion majeure pourrait survenir à tout moment.«Nous recommandons aux gens de ne pas monter au cratère du volcan, les touristes, qui aiment monter, doivent être conscients qu’il y a des explosions », a déclaré Saballos. Le Concepcion, qui émerge des eaux du Grand lac du Nicaragua, a une hauteur de 1610 mètres, et attire pour sa beauté et pour ses écosystèmes luxuriants .

Source : El Salvador .com.
Photo : Jono Hey

Kilauea , Hawai :

19 ° 25’16 « N 155 ° 17’13 » W,
Altitude Sommet : 4091 pi (1 247 m)
Volcan : actuel niveau d’alerte: Surveillance
Aviation : actuel Code couleur: ORANGE

Résumé de l’activité:
Le volcan Kilauea continue à éclater à son sommet et sur la Rift Zone Est. Les taux de sismicité sont actuellement normaux sous le sommet du Kilauea. Sur le site de l’éruption de la Rift Zone Est, les flux de surface continuent d’être actif à environ 8 km (5 miles) de Pu’u’O’o . Au sommet, le lac de lave est toujours actif.

 

kilauea

Image Webcam du sommet de l’évent du volcan Kilauea le 29 mai 2015, montrant la lave du lac à 36 m (118 pi) sous le rebord du cratère.

Observations du Sommet :
Les taux de sismicité sous le sommet du Kilauea étaient à des niveaux de fond au cours de la dernière journée. L’inclinomètre du sommet a commencé à enregistrer une inclinaison inflationniste sur le 1er Juin et montre désormais peu de changement. La secousse sismique se poursuit avec des rafales épisodiques associées aux éclaboussures au sein de l’évent Overlook. Ce matin, la profondeur de la surface de la lave à l’intérieur de l’évent est à environ 49 m (161 pi) sous le plancher actuel de l’ Halema’uma’u. Les taux d’émission de dioxyde de soufre ont varié entre 1,650 et 2,200 tonnes / jour pour la semaine se terminant le 3 Juin.

Kilauea

L’activité continue tout au long du champ d’écoulement. Ici, une branche active se déverse dans le canal perché juste au nord de Pu’u Kahauale’a. Le Pu’u ‘O’o se trouve dans l’arrière-plan à l’horizon.

Observations sur Pu’u’O’o:
L’inclinomètre sur le flanc nord de Pu’u’O’o continue de ne montrer aucune inclinaison significative, et les taux de sismicité sont à des niveaux de fond. La variation récente de l’inclinaison est due à la pluie. Le taux d’émission de dioxyde de soufre de tous les évents de la Rift Zone Est était d’environ 630 tonnes / jour lors des dernières mesures, le 2 Juin 2015.Observations de la coulée du 27 Juin:
Les images Webcam et images de satellite continuent de montrer l’activité des flux de surface de plusieurs évasions dans un secteur au nord de Pu’u’O’o. Tous les flux de surface se produisent à environ 8 km (5 miles) de Pu’u’O’o.

Source : HVO .
Photo : HVO, Bruce Omori.

Soputan, Sulawesi :

1.108 ° N, 124.73 ° E
Altitude 1784 m

Le PVMBG a signalé qu’au cours de la période du 20 au 27 mai , des plumes blanches ont été observées s’élevant de 100 m au-dessus du Soputan même si les intempéries ont parfois obscurci la vues du cratère. La sismicité variable a été dominée par les tremblements de terre et des signaux indiquant les émissions volcaniques et les avalanches.

Soputan

Des tremors harmoniques de basse fréquence ont parfois été détectés. Le niveau d’alerte est resté à 3 (sur une échelle de 1-4). Les résidents et les touristes ont été avisés de ne pas approcher les cratères dans un rayon de 4 km et de 6,5 km sur le flanc OSO.

Source: Pusat Vulkanologi dan Mitigasi Bencana Geologi , GVP.
Photo : Photovolcanica