Ce voyage géologique est accompagné par le volcanologue Jacques-Marie Bardintzeff et le spécialiste de l’accompagnement sur les volcans Sylvain Chermette. 

Les points forts du séjour :

  • Découverte du volcan du Khorgo et du volcan Uran Uul
  • Désert de Gobi
  • Découverte des mines D’oyun Tolgoi, l’un des plus grands gisements de cuivre et d’or connus au monde et de la plus grande mine à ciel ouverte au monde à Erdenet
  • La vallée de l’Orkhon, classé au patrimoine de l’UNESCO
  • Les formations granitiques de Baga Gazriin Chuluu
  • Rencontre avec les éleveurs nomades
  • Accompagné par le volcanologue et géologue Jacques-Marie Bardintzeff
  • Accompagné par le spécialiste des voyages accompagnés Sylvain Chermette

Jour 1 et 2 : France – Oulan-Bator – Monastère d’Amarbayasgalant

Arrivée à Oulan-Bator puis direction le monastère d’Amarbayasgalant.
Nuit dans un camp de yourtes.

Jour 3 : Mine d’Erdenet

Visite du monastère d’Amarbayasgalant.

Ce monastère, le plus important de Mongolie, fut construit au XVIIIème siècle en mémoire du premier Bogd Gegeen Zanabazar qui était alors à la tête de la religion mongole. Aujourd’hui, vous pouvez admirez 28 constructions dont un temple de deux étages d’une superficie de 32 m². Il est actuellement ouvert au culte.

Direction Erdenet. Cette ville est l’un des centres économiques majeurs du pays et possède l’une des plus grandes mines à ciel ouvert au monde (mine de cuivre) que nous visitons. Route pour le parc naturel des volcans Uran Togoo. Uran Uul est le plus beau et le plus connu des volcans de Mongolie. Il était en activité il y a 20 à 25 millions d’années. On y trouve une faune et d’une flore abondante et d’exception. En effet, la lave ayant coulé ici il y a plusieurs milliers d’années, a laissé place à un environnement très fertile.

Nuit dans une yourte d’hôte chez l’habitant.

Jour 4 : Découverte du parc naturel des volcans éteints

Randonnée sur les hauteurs d’Uran Uul afin de profiter du panorama offert sur cette région volcanique. Vous marcherez le long d’un chemin dans les sous-bois, parmi les mélèzes de Sibérie, avant d’atteindre le cratère. Vous pourrez observer une surprenante variété de végétaux, mais aussi de nombreux oiseaux et insectes. Dans le fond du cratère vous trouverez un étonnant petit lac et une belle et dense végétation.

Jour 5 : Région de lacs et volcans

Nous nous enfonçons dans l’Arkhangai et découvrons ses vastes steppes peuplées d’éleveurs nomades et où pâturent les yaks et autres animaux. Nous atteignons le parc naturel de Khorgo – Terkhiin Tsagaan Nuur qui se situe à une altitude de 2060 mètres au dessus du niveau de la mer.

Ce lac, surnommé “le grand lac blanc”, ainsi que la région volcanique qui l’entoure, sont le lieu emblématique de la province de l’Arkhangai.

Guesthouse familiale sous la yourte, sur les berges du lac de Terkhiin Tsagaan.

Jour 6 : Randonnée sur le volcan de Khorgo

Randonnée le long des berges du lac. Nous prenons la direction du Sud–Est où le volcan de Khorgo culmine à 2240 mètres. Nous faisons l’ascension (facile) du volcan. Depuis son sommet, nous avons une vue splendide sur le lac et les collines environnante. A proximité du volcan, d’impressionnantes coulées de lave forment un paysage original et encore différent de ceux traversés jusque là.

Séjour chez une famille d’éleveurs nomades.

Jour 7 : Relaxation aux sources chaudes de Tsenkher

Direction les vastes de l’Arkhangai. Nous nous arrêtons à Tsetserleg, petite bourgade charmante lovée dans les montagnes de mélèzes. Réapprovisionnement au marché local et
visite du musée de Zayan Gegeen. Arrivée aux sources chaudes de Tsenkher, où vous pourrez vous prélasser dans les bains d’eau chaude du camp.

Nuit dans un camp de yourte.

Jour 8 : Vie nomade dans la vallée de l’Orkhon

Route pour la vallée de l’Orkhon. Classée au patrimoine mondial de l’UNESCO, la vallée est une terre de nomadisme et de nombreux éleveurs y installent chaque année leur campement d’été. En chemin, nous partons en excursion au monastère de Tovkhon. Au sommet de la colline d’Öndör Ulaan, que nous ne pourrons atteindre qu’à pied, nous découvrons l’ermitage de Tovkhon où Zanabazar, le premier chef religieux de Mongolie, composa l’alphabet Soyombo. Depuis ce monastère situé à 2312 mètres d’altitude, nous aurons un magnifique panorama sur toute la chaîne du Khangaï. Nous piqueniquons dans un cadre d’exception, la vallée de l’Orkhon à nos pieds.

Nuit chez une famille d’éleveurs nomades.

Jour 9 : A cheval jusqu’aux chutes de l’Orkhon

Ceux qui le souhaitent pourront partir pour une randonnée à cheval le long de la vallée de l’Orkhon, depuis le campement jusqu’aux chutes de l’Orkhon.

Visite des chutes d’Ulan Tsutgalaan, un flot blanc, ruisselant sur la pierre noire, qu’un rayon de soleil transforme en arc-en-ciel éphémère. Ces chutes de 16 mètres
sont tout simplement magiques ! Elles se sont formées il y a 20.000 ans à la suite d’une combinaison unique de tremblements de terre et d’éruptions volcaniques.
En fin de journée, vous assistez à la préparation d’un barbecue mongol dont vous vous délecterez en compagnie de vos hôtes.

Yourte d’hôte chez l’habitant.

Jour 10 : En route pour le désert de Gobi

Journée de transition entre deux écosystèmes. Nous quittons les vertes montagnes du Khangai pour nous diriger vers le Gobi. Nous conduisons à travers la verdoyante steppe et arrivons à Arvaikheer, la capitale de la province, où nous nous arrêtons pour nous réapprovisionner au marché local. Arrivée dans le sum de Saikhan Ovoo. Ces montagnes de moyenne
altitude, situées le long de la rivière d’Ongii à l’ouest de Saikhan Ovoo, constituent un endroit idéal pour se reposer entre le Nord-Ouest de la Mongolie et le désert de Gobi. Les coudes de la rivière marquent les restes des ruines de deux monastères, le monastère de Barlim sur la berge Nord, celui de Khutagt sur la berge Sud.
Découverte du site, connu sous le nom de lamasserie d’Ong, et du petit musée associé. Les habitations et les monastères, qui ont accueilli jusqu’à un millier de moines,
ont été presque complètement détruits par les Soviétiques en 1937. Des moines sont revenus en 2002 et ont entrepris la reconstruction des temples avec peu de moyens mais beaucoup de ferveur.

Camp de yourtes.

Jour 11 : Falaises enflammées et dinosaures

Dernière journée de piste avant d’atteindre le Grand Gobi, et ses “Trois belles”, les trois sommets les plus élevés de cette partie de la chaîne du Gobi-Altai: Baruun Saihan, “la Belle Occidentale” ; Dund Saihan, “la Belle Centrale”; Züün Saihan, “la Belle Orientale”, la plus haute des trois (2846 mètres d’altitude). Visite des falaises de Bayanzag, mieux connues aujourd’hui sous le nom de “falaises enflammées”, en raison de leur couleur teintée d’ocre et de rouge, où se trouve le “cimetière des dragons ». Ces falaises, ainsi que les forêts de saxaouls qui les entourent, ont été les témoins d’une époque où la terre était encore peuplée de gigantesques créatures : les dinosaures. Le paléontologue Roy Andrews Chapman fut le premier à y découvrir en 1922 des os et des œufs de dinosaures que nous pouvons observer aujourd’hui au musée d’histoire naturelled’Oulan Bator et dans de nombreux autres musées dans le monde.

Jour 12 : Arrivée dans les dunes de Khongor

Levé matinal pour nous rendre à la Montagne Khavtsgait. Après un court transfert en jeep, nous débutons notre randonnée. L’ascension de la Montagne de Khavtsgait
Bagh est sportive, mais la vue sur le désert au sommet splendide. Ici vous pourrez observer à loisir de très nombreuses peintures rupestres de mouflons, chevaux, chameaux et autres hommes anciens en pleine chasse. Nous nous dirigeons ensuite en jeep vers l’ouest du parc pour atteindre les dunes de sable de Khongor, “sable bai clair”, qui s’étendent en ceinture aux pieds des “Trois Belles”. Visite des dunes de Khongor. Ces dunes sont les plus spectaculaires de Mongolie, elles s’étirent sur plus de 180 km de long et sur 20 km de large, et mesurent en moyenne 80 mètres de hauteur, la plus haute faisant 120 mètres. La vue sur le désert depuis leur sommet est tout à fait saisissante. De là, on peut entendre le son
produit par les masses de sable en déplacement, d’où le nom de “dunes chantantes”. Au delà des dunes, s’étend la steppe à perte de vue.

Nous séjournons chez un éleveur de chameaux de Bactriane, qui nous accueille pour deux nuits. Une chance unique de découvrir leur mode de vie authentique et leur hospitalité légendaire.

Jour 13 : A chameau dans les dunes

Randonnée à dos de chameau. Errer dans le désert du Gobi à dos de chameau est une expérience inoubliable. Cet animal nonchalant nous mènera à son allure sereine le long des dunes et de la rivière Khongor, “Bai Clair”, qui coule en alternance en surface et sous-terre. Nous irons ainsi jusqu’à une petite oasis au pied des dunes où poussent quelques arbustes dont le saxaoul, très apprécié par les chameaux et considéré comme l’un des bois les plus précieux par les Mongols. A pied, nous faisons l’ascension de l’une des dunes, d’où nous aurons un magnifique panorama sur le désert. Nous pourrons distinguer au loin les sommets des Trois Belles et, en tendant l’oreille, peutêtre entendrons-nous le chant des dunes.

Jour 14 : Randonnée dans les canyons

Nous prenons la piste pour l’Est des « Trois belles » et la région des canyons. Arrêt au canyon de Dungenee où nous quittons notre véhicule et partons pour une première randonnée magique le long de la rivière qui chemine entre d’immenses gorges. Randonnée dans le canyon de Yol, le canyon aux gypaètes barbus. Nous marcherons dans le fond du canyon, recouvert d’un manteau de glace éternelle. Ce dernier est tellement encaissé que les rayons du soleil ne parviennent qu’à partir du mois d’août à faire fondre la glace qui, le
reste de l’année, envahit le canyon.

Jour 15 : Visite de la mine d’Oyu Tolgoi

Matinée de route à travers les paysages arides du sud de Gobi, à destination de la mine d’Oyu Tolgoi, l’un des plus grands gisements de cuivre et d’or connus au monde. C’est également l’une des exploitations les plus modernes, sûres et durables au monde.
Visite de la SARL Ecomineral.

Visite de la mine sous réserve d’avoir les autorisations.

Jour 16 : Le grand stupa blanc du désert

Nous parcourons une des régions les plus vides de la Mongolie. Entre désert de rocailles et steppes semi-arides, nous atteignons le stupa blanc, Tsagaan suvarga. Ce mont abrupt de 30 mètres de haut, en forme de stupa, est vénéré depuis des siècles par les mongols. Le voyageur sera surpris par ces somptueux paysages lunaires, aux allures de fin du monde, et par
les nombreux fossiles que l’on trouve dans cette région où la mer recouvrait tout il y a quelques millions d’années.

Jour 17 : Les formations granitiques de Baga Gazriin Chuluu

Matinée à Tsagaan Suvarga où nous continuons notre visite des lieux. Après le déjeuner, nous reprenons notre route à travers les zone désertique du sud
de la Mongolie, et arrivons aux monts Baga Gazriin Chuluu où nous observerons d’impressionnantes formations rocheuses de granite érodées par les éléments souvent violents de cette région. Au 19° siècle, deux moines vénérés vécurent ici, et leurs inscriptions dans la roche peuvent être vues. Selon la légende, Gengis Khan serait resté dans cette région splendide où il fait bon se promener.

Jour 18 : Retour dans la capitale mongole

Matinée à Baga Gazriin Chuluu avant de retourner, après le déjeuner, à OulanBator. Derniers troupeaux de chevaux sauvages traversant la route devant nos yeux ébahis, dernières yourtes fumant au loin, la steppe nous accompagnera jusqu’au dernier moment, à l’entrée de la ville. Arrivée au centre-ville et installation à votre hôtel où vous pourrez vous reposer quelques instants.

Jour 19 : Retour France

Aéroport Oulan Bator et retour en France.

Dates:

13 au 31 juillet 2022

Prix :

Nous consulter

5 à 15 participants

Le prix comprend

Les vols internationaux

Les taxes aériennes            

L’’accompagnement de Sylvain Chermette

L’accompagnement de Jacques-Marie Bardintzeff

La pension complète sauf dans les aéroports et dans la capitale

Le transport en Mongolie

L’hébergement principalement en yourte

Les taxes et droits d’entrées sur les sites mentionnés

Le prix ne comprend pas

Les assurances, rapatriement, et annulation

Les boissons

Frais de passeport et visa (demander en avance !)

Les dépenses personnelles Les entrées dans les sites et musées et les activités optionnelles non mentionnées dans « le prix comprend »

Les repas à Oulan Bator

Les pourboires (guides, porteurs de bagages dans les hôtels, chauffeurs, serveurs, etc.)

Les frais réels de séjour supplémentaires en cas de modification de vols

Les frais inhérent à la quarantaine et/ou aux tests PCR lorsque nécessaire 

Pour une prise de contact en vue d’une question ou d’une demande de devis, contactez-nous par téléphone ou directement par email. Nous recevons les voyageurs sur rendez-vous à nos bureaux de Lyon.

Bureau de Lyon - 15 Rue Ferrachat - 69005 Lyon - France

Géologue /Volcanologue : Jacques-Marie BARDINTZEFF
Auteur de nombreux ouvrages, régulièrement invité dans les médias, il est le spécialiste incontournable pour connaître les volcans et la géologie aujourd’hui. Professeur à l’Université Paris-Saclay, docteur d’État, c’est un spécialiste des dynamismes éruptifs et des risques naturels. Il a expertisé un très grand nombre de volcans actifs tout autour du globe et on lui doit
déjà plus de quatre cents publications et communications dans le domaine de la recherche. Comme il l’a fait pour Nicolas Hulot et Ushuaia Nature, il vous accompagnera lors de ce séjour pour vous expliquer, sur le terrain, le fonctionnement de ces régions, les curiosités géologiques et les phénomènes volcaniques.


Accompagnateur sur les volcans du monde : Sylvain Chermette

Initiateur des différents séjours proposés par l’agence 80 Jours Voyages, Sylvain accompagne régulièrement les voyageurs aux quatre coins du Monde pour leur permettre d’assouvir leur passion des volcans en toute sécurité. De part son expérience sur les volcans en éruption mais également dans des zones du monde peu visitées par les touristes, il prépare et accompagne plusieurs séjours par an en apportant son expertise du terrain et son expérience de l’encadrement de voyageurs. C’est également en tant que passionné de volcans et de géologie qu’il partage son intérêt avec les adeptes des volcans mais également les novices.

Tour Reviews

There are no reviews yet.

Leave a Review

Rating