Le dernier rapport ( partiel, VSI) :

L’observation visuelle a montré que l’éruption du Barujari produit principalement des cendres, des chutes pyroclastiques qui tombent sur le cône et des coulées de lave qui se jettent au Nord-Ouest et Nord-Est du cratère Barujari dans le lac de la caldeira du Rinjani . La coulée de lave qui coule vers le Nord-Est est entrée dans le lac et a atteint la paroi interne de la caldeira couvrant la zone Batu Pagar . Le contact entre la lave et l’eau a produit des nuages d’ épaisse fumée blanche qui sont principalement de la vapeur d’eau. La menace d’une éruption qui pourrait mettre en danger la vie humaine directement, sous la forme de retombées de lapilli pyroclastique (2-64 mm) et /ou de bombes (> 64mm) et de coulées de lave, est toujours présent dans la caldeira du Rinjani , et dans un rayon de 3 km du centre de l’éruption . Les nuages d’ éruptions de cendres (de taille 2 fois plus élevés que dans des conditions normales, soit de l’ordre de 0,4 m3 / s à environ 0,9 m3 / sec. Bien que le lac Segara Anak déborde , jusqu’à présent , il n’a été signalé aucune inondation.

18/11/2015. Rinjani, Indonésie :

Source : VSI,

Photo :  Aris Yanto

Le PVMBG rapporte qu’après l’éruption survenue sur le Rinjani le 25 Octobre , l’amplitude du tremor a augmenté, et a été continue depuis 1 1h09, le 2 Novembre jusqu’à 06h00 le 5 Novembre. Pendant la période du 25 au 31 Octobre, des émissions blanches , denses , se sont élevées de 900 m au-dessus du cône du Barujari . Pendant la période du 1 au 5 Novembre de dense « plumes » de cendres grises à brunes ont atteint jusqu’à 1,6 km au-dessus du cratère. La webcam a montré des corps incandescent être éjectés du cratère le 4 Novembre. Le niveau d’alerte est resté à 2 (sur une échelle de 1-4).

Les visiteurs et les résidents ont été avertis de ne pas approcher le cratère dans un rayon de 3 km. Basé sur un préavis du PVMBG daté du 9 Novembre , le BNPB signale qu’une coulée de lave avait parcouru 1 km vers l’Est du cratère, vers la rivière Koko Putih. Des matériaux incandescents ont été éjectés de 750 m au-dessus du cratère et des nuages de cendres se sont élevés de 2,5 km. Basé sur des observations satellitaires et des observations de pilotes, le VAAC de Darwin a rapporté que pendant la période du 4 au 10 novembre , les panaches de cendres se sont élevés à des altitudes de 4,3 à 6,1 km (14,000-20,000 pieds) d’altitude et ont dérivé jusqu’à 740 km vers le Nord-Ouest, l’Ouest, le Sud-Ouest, et le Sud.

Selon des articles de presse, l’aéroport international Ngurah Rai de Bali a réouvert le 9 Novembre, mais quelques vols internationaux était restés annulés; l’aéroport avait fermé la veille. La fermeture de l’aéroport international de Lombok avait été prolongée jusqu’au 10 Novembre.

12/11/2015. Rinjani, île de Lombok, Indonésie:

8,42 ° S, 116,47 ° E
Altitude 3726 m

Sources: Pusat Vulkanologi dan Mitigasi Bencana Geologi (PVMBG, aussi connu comme CVGHM), Darwin Centre consultatif sur les cendres volcaniques (VAAC), le Jakarta Post, le Jakarta Post, GVP.

Photos : PVMBG , 2121studio.com.

Le niveau de sismicité du G. Rinjani , après la première éruption datée du 25 Octobre 2015 a montré une augmentation principalement dans l’amplitude du trémor. Celui ci a été enregistré en continu du 2 Novembre 2015 à 23h00 jusqu’au 5 Novembre 2015 à 18:00. Les observations directes de terrain effectuées du 3 au 4 Novembre 2015 indiquent que les tremblements sont corrélés avec les éruptions se produisant constamment sur le cône du G. Barujari .

Visuellement, l’activité de surface du G. Rinjani après l’éruption du 25 Octobre, 2015, montre une hausse observée. Une émission de fumée a été observée , sortant du cratère en continu avec une hauteur maximale de 2000 m au-dessus du G. Barujari.
Le G. Barujari produits des émissions de cendres , des retombées pyroclastiques sur le cône du G. Barujari et des coulées de lave qui descendent vers le nord du cratère . La menace d’un danger immédiat sous forme d’émission de coulées pyroclastiques et de lave sont toujours présentes dans la caldeira du Rinjani .

Jusqu’à aujourd’hui, l’éruption a encore le potentiel de continuer comme indiqué par le tremor, enregistré en continu.

Conclusion
Sur la base de l’analyse visuelle et instrumentale ainsi que considérant la menace potentielle de danger, le 5 Novembre 2015 à 18:00, le Mont Rinjani est encore inscrit au niveau d’activité de niveau II (Alerte / Waspada ).
Une surveillance intensive est menée afin d’évaluer le niveau d’activité du G. Rinjani.

Les communautés autour du mont Rinjani et les visiteurs / touristes ne sont pas autorisés à se déplacer ou camper dans la caldeira du G. Rinjani et dans un rayon de 3 km du cratère du G. Barujari , dans la caldeira du G. Rinjani .
En cas d’émission de cendres, les personnes doivent rester dans les maisons, et si elles sont en dehors des maisons , sont invitées à porter un masque, pour couvrir le nez et la bouche et des lunettes de protection pour éviter les infections respiratoires (IRA) et les irritation des yeux.

09/11/2015. Rinjani, Indonesie :

Source : PVMBG CVGHM

Photo : Ade Adrian

Basé sur des observations satellitaires et des informations provenant du PVMBG, le VAAC de Darwin a rapporté que le 31 Octobre un panache de cendres du Rinjani s’est élevé à une altitude de 3 km (10.000 pieds) d’altitude et dérivé vers l’Ouest avant de se dissiper. Pendant la période du 1 au 3 novembre , des panaches de cendres se sont élevés à des altitudes de 2,7 à 4,3 km (9,000-14,000 pieds) d’altitude et ont dérivé jusqu’à 350 km vers le Nord-Ouest, l’Ouest, l’Ouest-Sud-Ouest .

Le BNPB rapporte que le 3 novembre , un panache de cendres s’est élevéde 1 km au-dessus du cratère Barujari et a dérivé vers l’Ouest. Des chutes de cendres ont été signalées dans sept villages dans le nord de Lombok. Trois aéroports ont été fermés les 3 et 4 Novembre: Ngurah Rai (à 150 km ) sur Bali, l’aéroport de Selaparang (à 40 km ) sur Lombok, et l’aéroport de Blimbingsari (à 230 km ) sur Banyuwangi, East Java. Le 4 Novembre le BNPB rapporte que des panaches de cendres ont atteint une altitude de 4,3 km (14.000 ft) d’altitude et ont dérivé vers l’Ouest et le Sud-Ouest .

 » L’éruption s’est beaucoup intensifiée dans les derniers jours. L’activité a lieu dans la bouche latérale , à l’intérieur du cône du Barujari , dans la caldeira. Elle produit en continu des émissions de cendres et nourrit un nouveau flux de lave visqueuse. Ce flux a progressé de plus de 500 m vers le Nord-Est et s’est divisée en deux lobes « .

Cette phase la plus intense de l’éruption en cours semble avoir commencé l’après-midi du 2 novembre, lorsque les émissions de cendres sont devenues assez grandes pour produire un nuage de cendres volcaniques qui a été traîné vers l’ouest en atteignant Bali. Le nuage de cendres avait ce matin 400 km de long et la fermeture de l’aéroport génère une altération significative du trafic aérien.

Sur l’île de Lombok, les bruits des explosions s’entendent sur de nombreux sites. L’accès au sommet du Mont Rinjani est fermé et il a été mis en place une zone d’exclusion de 3 km autour du bord de la caldeira.

05/11/2015.  Rinjani, Indonesie :

8,42 ° S, 116,47 ° E
Altitude 3726 m

Sources: Volcanic Ash Advisory Centre Darwin (VAAC), Badan Nacional Penanggulangan Bencana (BNPB), the Jakarta Post , Volcanodiscovery

Photo : L.K.Adam / Twitter

Des vols vers et de Bali ont été annulés mardi suite à l’éruption du Mont Rinjani sur l’île voisine de Lombok, Nusa Tenggara oriental.
L’aéroport international Ngurah Rai a été temporairement fermé de 19 h 30 à 23 h 30, affectant 11 vols internationaux et 14 vols intérieurs, à déclaré un responsable de l’aéroport .

« Des vols vers l’Australie, Singapour et Hong Kong ont été annulés », a déclaré le directeur des opérations de l’aéroport Ngurah Ardita à thejakartapost.com mardi soir.

Les compagnies touchées sont Virgin Australia, Jetstar, Cathay Pacific et KLM, selon Ardita. « Nous allons réévaluer la situation ce soir », a t-il ajouté.
Pendant ce temps, sept villages dans le nord de Lombok auraient été couverts de cendres, tandis que l’ Agence d’atténuation des catastrophes de l’Ouest Nusa Tenggara (BPBD) avait préparé quelque 4.000 masques pour les villageois touchés .

Le directeur de l’Agence H. Azhar dit que le volcan était en état d’alerte depuis l’éruption de la semaine dernière. « Le BPBD a également préparé des scénarios d’évacuation pour les zones touchées», a t-il dit.

La dernière fermeture au trafic intervient trois mois après une éruption majeure du mont Raung sur Java qui avait conduit au chaos généralisé à l’aéroport de Bali, laissant les passagers bloqués pendant des jours.

04/11/2015. Rinjani, Indonésie :

Source : The Jakartapost
Photos : Adiwidjaksono, PVMBG.

L’activité du Mont Barujari , situé dans le parc national du Mont Rinjani, Lombok, West Nusa Tenggara (NTB) augmente.

Le 1 Novembre 2015 à 17h52 , une éruption du Mont Rinjani (Barujari) s’est élevée à 1500m au-dessus du cratère du Barujari ou à 3900m au dessus du niveau de la mer. Le vent soufflait vers l’Ouest-Nord-Ouest.

L’historique de l’activité éruptive est caractérisé par des éruptions explosives et effusives dont le centre d ‘activité est le Barujari situé dans la caldeira du G. Rinjani .
Dans l’histoire de son activité, l’éruption du mont Rinjani indiquent un danger potentiel sous la forme de flux pyroclastiques et de lave, et de retombées de cendres . Les zones potentiellement menacées par des coulées pyroclastiques et les retombées de cendres sont situées à l’intérieur de la caldeira , les retombées de cendres peuvent aussi se propager autour du Mont Rinjani en fonction de la direction du vent.

Le statut d’alerte du Rinjani est au Niveau II (Waspada) depuis le 25 Octobre 2015. Aucune des activités communautaires / visiteur n’est autorisée dans la caldeira du Rinjani et dans un rayon de 3000m autour du sommet du Barujari.

02/11/2015. Rinjani, Indonésie :

Source : PVMBG , VSI, Tribunews.

Les autorités de Nusa Tenggara Ouest ont fermé au public le parc national du Rinjani suite à une éruption du Mont Barujari à 10h45 (heure locale) ce dimanche matin, avec des projections de matériaux jusqu’à environ 200 mètres de hauteur. Des centaines de randonneurs et de fidèles hindous venus participer à une cérémonie religieuse au bord du lac ont dû être évacués.
Le Barujari fait partie du même système volcanique que le Rinjani dont la caldeira contient un lac de 230 mètres de profondeur. Sa forme de croissant est le résultat de la croissance du Barujari dans la partie orientale de la caldeira. En 1994, une éruption a fait grandir encore davantage le volcan qui culmine maintenant à une altitude de 2300 mètres au dessus du niveau de la mer.

Aucune activité sismique importante ne semble avoir accompagné l’explosion. L’émission de cendres était trop faible pour être détectée sur les données par satellite. Le niveau d’alerte aviation du volcan a été porté à Orange (VAAC de Darwin).

 » Le Mont Rinjani a produit une petite éruption ce matin à 10h45, le 25 Octobre 2015 – Tout les sentiers de trekking fermés

Soyez avisé qu’il y a eu une petite éruption du volcan Rinjani à 10h45 ce matin , le 25 Octobre 2015.
Les personnes qui étaient au bord du lac et sur les sentiers de randonnée sont évacués par mesure de précaution.
Le Rinjani a été fermé pour toutes les randonnées jusqu’à nouvel ordre. Cela comprend également tous les sentiers de randonnée à travers le parc national du Rinjani – soit par Sembulan et Timbanuh, East Lombok, soit par Senaru et le nord de Lombok – tout les accès essentiels autour du volcan sont actuellement fermés par mesure de précaution. »

Le volcan Rinjani , sur l’île de Lombok , s’élève à 3726 m, c’est le deuxième en altitude parmi les volcans indonésiens , devancé seulement par le volcan Kerinci , sur Sumatra. Le Rinjani a un profil conique, encaissé vu de l’est, mais le côté ouest du volcan composite est tronqué par la caldeira Segara Anak (Samalas) de forme ovale mesurant 6 x 8,5 km, . La caldeira a été formée pendant l’une des plus grandes éruptions de l’Holocène , globalement en 1257 CE, et est tronqués par le stratovolcan Samalas . La moitié ouest de la caldeira contient un lac de 230 m de profondeur, dont la forme en croissant est le résultats de la croissance du cône post-caldeira Barujari à l’extrémité Est de la caldeira. Les éruptions historiques remontent à 1847 , et ont été limitées au cône Barujari . Elles se composent d’activité explosive modérées et de coulées de lave occasionnelless qui sont entrées dans le lac Segara Anak.

26/10/2015. Rinjani, île de Lombok , Indonésie :

Source : C Grandpey ( infolave) , The Gilis, Gili air , GVP.

Photo : The Gilis – Gili Air, Gili Meno and Gili Trawangan