Il y a des rapports qui indiquent que des enfants ont été blessés, des maisons et des récoltes détruites, à la suite de l’ éruption volcanique dans la province de Madang en Papouasie-Nouvelle-Guinée. Après près de 11 ans, le volcan sur l’île de Manam a éclaté à nouveau vendredi.

Le Post Courier déclare selon les rapports de villageois, que deux enfants ont été blessés par des pierres qui pleuvaient du volcan.
Ils ont été emmenés au Centre de santé de Bogia et sont en convalescence.

Des dizaines de maisons, des jardins potagers et des sources d’eau ont également été détruits, tandis que deux des trois écoles, les écoles primaires de Boisa et Baliau ont été fermées indéfiniment.
C’est la première activité volcanique majeure depuis les éruptions de 2004, qui avait laissé des milliers d’insulaires déplacées et les avait forcés à être hébergés en centres de soins sur le continent dans les districts de Sumkar et de Bogia .

03/08/2015. Manam, Papouasie Nouvelle – Guinée :

Source : radionz.co.nz

Photo : GVP

Les autorités de la Papouasie-Nouvelle-Guinée avisent les personnes sur l’île de Manam de prendre des précautions et de rester vigilants après l’ éruption volcanique. Le département des risques géologiques du pays, déclare que l’éruption est survenue juste après 11 heures, heure locale, ce vendredi sur l’île dans la province de Madang, avec un panache de cendres qui a été rabattu par les vents vers le continent.

Le ministère indique que la ville de Bogia a été recouverte de cendres, et invite les résidents d’éviter de s’aventurer dans les quatre principales vallées.

Il indique également qu’il a été impossible de recevoir des données sismiques de l’éruption en raison de problèmes techiques avec les équipements de transmission, et que les détails sur les impacts de l’éruption sont pas encore clair.
Le ministère insiste sur le fait que l’éruption a ouvert le système de « plomberie » de l’évent volcanique et que de possibles éruptions de grandeurs variables sont possibles.
En Novembre 2004, une éruption majeure avait tué cinq personnes et forcé l’évacuation d’urgence de plus de 9000 habitants. Dix ans plus tard, beaucoup d’entre eux vivent encore dans des logements temporaires.

02/08/2015. Manam, Papouasie Nouvelle-Guinée :

Source : radionz.co.nz

Photo : Nasa.

Selon le VAAC Darwin, une nouvelle éruption explosive s’est produite au Manam, en Papouasie Nouvelle-Guinée, qui est passé en code rouge.

Après avoir produit au cours des dernières semaines de petits panaches de cendres, atteignant 8-10 km, l’éruption explosive aperçue par le satellite Himawari-8 est nettement plus importante, et similaire à celle qui a frappé le volcan en 2004-2005. Les premiers signes repris par Himawari sont rapportés à 01h20 UTC.

Des rapports visuels indiquent un panache montant à environ 20 km, avec des cendres dérivant vers le sud-ouest.

31/07/2015. Manam, Papouasie-Nouvelle Guinée :

Source : Blog Bernard DUICK : http://www.earth-of-fire.com/2015/07/manam-importante-eruption-explosive-code-rouge.html

Photo : GVP