Évaluation:

Les observations visuelles n’ont montré aucun changement dans les fortes rafales de gaz et de fumée qui s’élèvent au-delà des murs du cratère. Les émissions de gaz sont confinées sur le plancher du cratère sous forme de « fosses à solfatares » avec une forte intensité de fumée .
Les enregistrements sismiques ont montré que les tremblements de terre volcaniques (VA, LF et Tremor) enregistrés depuis le début de Janvier 2016 ont vu leur nombre augmenter jusqu’au début Mars 2016.
La durée maximale de l’amplitude de vibration du Tremor a augmenté au début de Mars 2016, ce qui indique un écoulement de fluide qui se rapproche de la surface. La présence d’événements sismiques LF depuis Janvier 2016 indique également que la pression / impulsion de fluide provenant de l’intérieur du corps du volcans est plus importante.

Au cours de la période du 1 Janvier au 6 Mars 2016 l’activité sismique est dominé par des tremblements de terre tectoniques lointains et locaux. En effet, l’emplacement du KieBesi , est situé sur le côté Est de la crête de la crête du Mayu, où la sismicité est très élevée. Le tremblement de terre ressenti en Novembre 2015 aurait joué un rôle dans l’activité sismique accrue du KieBesi , indiqué par l’augmentation de la profondeur des séismes volcaniques (VA) et leur basse fréquence (LF) en Janvier 2016. Par conséquent, il est nécessaire de faire attention aux tremblements de terre tectoniques locaux qui peuvent causer une montée rapide de l’activité.

Sur la base des observations visuelles et instrumentales et des danger potentiel d’éruption, le niveau d’activité du Kiebesi est passé du niveau NORMAL (niveau I) au niveau Waspada (niveau II) à compter de la date du 7 Mars 2016 10h00 .

08/04/2016. Kiebesi , Indonesie :

Source : VSI

Photo : Ruska Hadian, 1985 (Volcanological Survey of Indonesia).

Sur la base des observations instrumentales et visuelles ainsi que des dangers potentiels d’éruptions, le niveau d’activité du Gunung. Kie Besi, Moluques du Nord à été relevé du niveau I (normal) au niveau II (Waspada) à partir du 7 Mars 2016 à 10h00 . La recommandation du PVMBG est de déclarer une zone potentiellement dangereuse d’un rayon de 1.5 km autour du cratère. Les gens en dehors de cette zone doivent rester calme, et de toujours suivre les recommandations du PVMBG ainsi que les conseils du gouvernement local / BPBD.

Le volcan Makian forme une ile de 10 km de large, près de l’extrémité sud d’une chaîne d’îles volcaniques au large de la côte Ouest d’ Halmahera et a été la source de rares, mais violentes éruptions qui ont dévasté les villages de l’île. Le grand cratère au sommet , de 1,5 km de large, contenant un petit lac sur le côté Nord, donne au pic un profil de sommet plat. Deux vallées importantes s’étendent jusqu’à la côte , depuis le cratère du sommet , sur les côtés Nord et Est. Quatre cônes parasites se trouvent sur les flancs Ouest. Des éruption ont été enregistrées depuis 1550. Des éruptions majeures en 1646, 1760-1761, 1861-1862, 1890, et 1988 ont causé d’importants dégâts et de nombreuses victimes.

08/03/2016. Kiebesi ( Makian ) , Indonesie :

Sources : GVP, VSI.