Un effondrement sur le volcan Concepción a affecté 276 kilomètres carrés. Selon l’Unité de Risques du maire de Altagracia, les précipitations ont généré des lahars dans les communautés de La Chirca (nord du volcan), La Union et Los Ramos (au sud-est de l’édifice), sans affecter de logement et de personnes dans ces communautés.
Une couche de sable et de boue a été déposée sur la rue à La Union et Los Ramos, et mélangée avec de la boue et du sable à La Chirca, qui sont déjà en cours de nettoyage. Avec la continuité de fortes pluies dans la région , il est plus que probable que d’autres événements similaires ou plus forts se produisent . Les gens sont encouragés à être vigilant et attentif aux directives du gouvernement, et du Nicaraguan Institute of Territorial Estuidos (INETER).

Le signal associé au lahar a été observé dans les stations de sismogrammes du volcan Concepción de 12h10 à 1h05 mercredi (heure locale).

D’autre part, à partir de 12h00 le mardi 13 Octobre et jusqu’à 12h00 le mercredi 14 , huit séismes ont été enregistrés dans le pays, dont sept survenus dans la faille locale et un dans la zone de subduction.

Le volcan Concepción est l’un des volcans les plus élevés et les plus actifs du Nicaragua. Le stratovolcan symétrique , basaltique à dacitique, forme la moitié nord-ouest de l’île en forme d’haltère d’Ometepe sur le lac Nicaragua et est relié à Madera , le volcan voisin par un isthme étroit. Son cratère sommital aux parois abruptes a 250 m de profondeur . Une ligne de fractures sur les flancs du volcan , axée NS a produit des chaînes de cônes de projections, des cônes de scories, des dômes de lave, et des maars , situés sur le NO, NE, SE, et sur les côtés sud, s’étendant dans certains cas jusqu’au lac Nicaragua. Le Concepción a été construit au-dessus d’un sous-sol de sédiments lacustres, et le cône moderne a grandi au dessus d’une caldeira largement enterrée, dont il y a petit reste qui constitue une rupture de pente à mi-hauteur du flanc nord. Des éruptions explosives fréquentes au cours du demi-siècle passé ont augmenté la hauteur du sommet nettement supérieur à celui indiqué sur les cartes topographiques actuelles et ont gardé la partie supérieure du volcan sans végétation.

16/10/2015. Concepción , Nicaragua :

Source : Notimerica , GVP.

Photo : lakesideretreatcenter.com

11/06/2015. Sinabung , Concepcion, San Cristóbal.
11/06/2015.

Sinabung, Indonesie :

Visuellement , l’activité dominante se présente sous la forme d’émission de fumées et l’accumulation d’un dôme de lave au sommet qui est souvent suivi par des avalanches de lave du sommet et des nuages ??chauds d’avalanches .
Dans cette période, le nombre de tremblements de terre d’avalanches a augmente par rapport à la semaine précédente. Ce nombre croissant de séismes d’avalanches a également été accompagné par une augmentation de la tendance RSAM montrant une augmentation de l’énergie contenue dans ceux ci .

sinabung

Le nombre quotidien de tremblements de terre volcaniques (en particulier de tremblement de terre VA), Hybrides et basse fréquence (LF) avait montré une augmentation, bien que ce nombre fluctue quotidiennement, indiquant la pression permanente ou la fourniture de nouveau magma.
Les mesures de déformation avec la station EDM Sukanalu montre un modèle de déflation. Les mesures avec l’inclinomètre de la station Sukanalu dans la période du 7 Juin 2015 jusqu’au 10 Juin, 2015 sur la composante de l’axe X (tangentiel ) et de l’axe Y (radial) ont également montré un schéma de déflation (après quelques jours d’inflation plus tôt).
Les flux de SO2 , la semaine dernière ont montré une augmentation de 237 tonnes / jour (le 4 Juin 2015) à 529 tonnes / jour (le 9 juin 2015). La température et la composition chimique des eaux chaudes (CO2) ne présentaient aucun changement par rapport à la période précédente.

sinabung 1

Potentiellement , les éruptions explosives se produisent encore, et menacent dans un rayon de 3 km, mais la menace d’éruptions de cendres peuvent atteindre plus que 3 km en raison de la direction et la force du vent.
La croissance du dôme de lave au sommet avec le volume cumulé de l’excroissance continue de croître (près de 2 fois la précédente) et est instable, provoquant les écroulements de lave incandescente et les nuages ??chauds d’avalanches pyroclastiques. Après les dernières avalanches ( 28 Avril 2015 17:02 GMT) la croissance du dôme de lave continue à induire l’alimentation potentielle de la lave incandescente du dôme , des coulées de lave et des nuages ??chauds pyroclastiques qui menacent au sud-sud-est (route Batukejan / croisement Sibintun- pont Lau Benuken, Tigapancur-Ojolali-Tigapancur , intersection Beganding à Perjumaan Tigabogor).

Les nuages ??incandescents provenant du côté Ouest de la pointe de la langue de lave menacent les village de Sukameriah , Gurukinayan, village Pintumbesi, village Tigabogor, hameau Sibintun jusqu’à Tingapancur-pejumaan. Alors que la menace du côté Est de la coulée de lave menace d’entraîner les village de Simacem , Bekerah-Village (secteur à l’Est-Sud-Est).

 Sinabung

Compte tenu que ces modifications sont assez fortes , elles pourraient affaiblir la stabilité de la pente nord avec le potentiel de provoquer des glissements de terrain et des inondations lors de la saison des pluies, se limitant à la zone autour des vallées et des ruisseaux.
Le potentiel est encore élevé de lahars provenant des boues de cendres / éruption de matière, étant donné la relativement forte pluviométrie. Lahars qui pourraient se produire dans les vallées des rivières qui déversent du G. Sinabung.

Basé sur des données d’observation visuelles et instrumentales ainsi que le danger potentiel du niveau d’activité du Sinabung , en date du 10 Juin 2015 à 6h00 , le niveau d’alerte du Sinabung reste à IV (Awas).

Source : VSI
Photos : Endrolew , CNN, Match.

Concepcion, Nicaragua :

Bulletin de surveillance de l’activité volcanique du volcan Concepcion des 24 dernières heures:

51 explosions de gaz ont été enregistrées, pour un total de 1 726 explosions, depuis que le volcan a commencé son activité récente.
La dernière explosion à eu lieu à 08h41 aujourd’hui.

Concepcion

La forte activité continue sur le Conception, exprimée avec des microséismes et des tremors
volcaniques de durées allant jusqu’à 1 heure.
Les niveaux d’émission de gaz volcaniques à l’heure actuelle ne représentent pas un danger pour la population.

Source : Ineter
Photo : Radionicaragua

San Cristobal , Nicaragua :

12,702 ° N, 87,004 ° W
Altitude 1745 m

Selon L’INETER , environ 41 explosions de gaz ont eu lieu sur le San Cristóbal entre 13h54 et 16h25, le 6 Juin. La plus forte a eu lieu à 13h55, et généré un panache de cendres qui s’est élevé de 200 m au-dessus du cratère et a dérivé vers le SE. Après la courte période d’activité accrue, le San Cristóbal retourné à un état de calme.

San Cristóbal

Le San Cristobal en éruption , 8 sept 2012.

Source: Instituto de Estudios Nicaraguense Territoriales (INETER), GVP

05/06/2015. Karangetang , Concepcion, Kilauea , Soputan.
05/06/2015.

Karangetang (Api Siau) ile de Siau ,Indonésie:

2,78 ° N, 125,4 ° E
Altitude 1784 m

Basé sur des observations effectuées au poste d’observation du Karangetang ,dans le village de Salili, le PVMBG rapporte que des panaches blancs ont atteint jusqu’à 400 m au-dessus du cratère principal du Karangetang et 25 m au-dessus du Cratère II pendant la période du 20 au 27 mai. L’incandescence du dôme de lave a été observée à la nuit.

Gunung api Karangetang memuntahkan lava pijar di Siau kepuluan Sitaro, Sulawesi Utara, Senin (11/5) dini hari.

Les coulées de lave qui ont commencé à apparaître le 22 Avril, avec des avalanches incandescentes provenants des fronts de coulées de lave de 300 m de long ont parcouru jusqu’à 2 km en direction de Batuawang et des ravines de Kahetang (E). La sismicité a été dominée par des signaux caractéristiques des avalanches. Un tremor harmonique a été détecté en continu. Le niveau d’alerte est resté à 3 (sur une échelle de 1-4); les visiteurs et les habitants ont été avertis de ne pas approcher le Karangetang dans un rayon de 4 km.

Source: Pusat Vulkanologi dan Mitigasi Bencana Geologi , GVP.
Photo : Suara.com

Concepcion, Nicaragua :

4 juin 2015. Le volcan Concepcion présente un tremor sismique (un type de tremblement de terre caractéristique , causé par le mouvement du magma) qui a vibré jusqu’à quatre heures en continu, a déclaré l’Institut nicaraguayen des études territoriales (INET).«Des microséismes, aucune secousse volcanique avec une vibration du sol qui dure jusqu’à quatre heures, il est très actif », a déclaré le vulcanologue de l’INET, Armando Saballos, lors d’une conférence de presse. Le Concepcion, qui, en mai , a maintenu une moyenne de 50 explosions chaque jour, selon l’INET.

concepcion

Malgré cette activité, les habitants de l’île de Ometepe où le volcan se dresse, ne sont pas affectés, selon les autorités nicaraguayennes. Les explosions ont été essentiellement dues au gaz, et ont diminué selon l’INETER . La présence de tremors sismiques rend experts circonspects et ils considèrent qu’une explosion majeure pourrait survenir à tout moment.«Nous recommandons aux gens de ne pas monter au cratère du volcan, les touristes, qui aiment monter, doivent être conscients qu’il y a des explosions », a déclaré Saballos. Le Concepcion, qui émerge des eaux du Grand lac du Nicaragua, a une hauteur de 1610 mètres, et attire pour sa beauté et pour ses écosystèmes luxuriants .

Source : El Salvador .com.
Photo : Jono Hey

Kilauea , Hawai :

19 ° 25’16 « N 155 ° 17’13 » W,
Altitude Sommet : 4091 pi (1 247 m)
Volcan : actuel niveau d’alerte: Surveillance
Aviation : actuel Code couleur: ORANGE

Résumé de l’activité:
Le volcan Kilauea continue à éclater à son sommet et sur la Rift Zone Est. Les taux de sismicité sont actuellement normaux sous le sommet du Kilauea. Sur le site de l’éruption de la Rift Zone Est, les flux de surface continuent d’être actif à environ 8 km (5 miles) de Pu’u’O’o . Au sommet, le lac de lave est toujours actif.

 

kilauea

Image Webcam du sommet de l’évent du volcan Kilauea le 29 mai 2015, montrant la lave du lac à 36 m (118 pi) sous le rebord du cratère.

Observations du Sommet :
Les taux de sismicité sous le sommet du Kilauea étaient à des niveaux de fond au cours de la dernière journée. L’inclinomètre du sommet a commencé à enregistrer une inclinaison inflationniste sur le 1er Juin et montre désormais peu de changement. La secousse sismique se poursuit avec des rafales épisodiques associées aux éclaboussures au sein de l’évent Overlook. Ce matin, la profondeur de la surface de la lave à l’intérieur de l’évent est à environ 49 m (161 pi) sous le plancher actuel de l’ Halema’uma’u. Les taux d’émission de dioxyde de soufre ont varié entre 1,650 et 2,200 tonnes / jour pour la semaine se terminant le 3 Juin.

Kilauea

L’activité continue tout au long du champ d’écoulement. Ici, une branche active se déverse dans le canal perché juste au nord de Pu’u Kahauale’a. Le Pu’u ‘O’o se trouve dans l’arrière-plan à l’horizon.

Observations sur Pu’u’O’o:
L’inclinomètre sur le flanc nord de Pu’u’O’o continue de ne montrer aucune inclinaison significative, et les taux de sismicité sont à des niveaux de fond. La variation récente de l’inclinaison est due à la pluie. Le taux d’émission de dioxyde de soufre de tous les évents de la Rift Zone Est était d’environ 630 tonnes / jour lors des dernières mesures, le 2 Juin 2015.Observations de la coulée du 27 Juin:
Les images Webcam et images de satellite continuent de montrer l’activité des flux de surface de plusieurs évasions dans un secteur au nord de Pu’u’O’o. Tous les flux de surface se produisent à environ 8 km (5 miles) de Pu’u’O’o.

Source : HVO .
Photo : HVO, Bruce Omori.

Soputan, Sulawesi :

1.108 ° N, 124.73 ° E
Altitude 1784 m

Le PVMBG a signalé qu’au cours de la période du 20 au 27 mai , des plumes blanches ont été observées s’élevant de 100 m au-dessus du Soputan même si les intempéries ont parfois obscurci la vues du cratère. La sismicité variable a été dominée par les tremblements de terre et des signaux indiquant les émissions volcaniques et les avalanches.

Soputan

Des tremors harmoniques de basse fréquence ont parfois été détectés. Le niveau d’alerte est resté à 3 (sur une échelle de 1-4). Les résidents et les touristes ont été avisés de ne pas approcher les cratères dans un rayon de 4 km et de 6,5 km sur le flanc OSO.

Source: Pusat Vulkanologi dan Mitigasi Bencana Geologi , GVP.
Photo : Photovolcanica

28/05/2015. Piton de la Fournaise, Sabancaya, Conception, Télica.
28/05/2015.

Piton de la Fournaise, La Réunion :

Les indicateurs de la Plaine des Cafres confirment une nette baisse d’activité du Piton de la Fournaise. Le trémor diminue en intensité depuis ce lundi 25 mai. La lave circule en tunnel et le cône éruptif désormais bien bâti concentre la seule activité visible. « Le débit d’émission gazeuse a diminué.

piton
Le début du dégonflement du cône vient lui aussi témoigner de l’entrée dans une nouvelle phase de l’éruption. Il y a différentes évolutions internes durant une éruption. Aujourd’hui, nous sommes dans une nouvelle phase dont il est impossible de prédire la durée » expliquent les sismologues. Toutefois, un regain d’activité n’est pas exclu si une deuxième fissure apparaît. Tout est donc possible…

Source : Fournaise info.

Sabancaya, Perou :

L’activité sismovolcanique du Sabancaya est surveillée par l’OVS-IGP à travers 18 stations sismiques en temps réel (15 + 03 stations temporaires). Trois sont des stations télémétriques (en temps réel) qui sont situées très près du cratère.
Durant cette période, la sismicité de type VT (associée à la fracturation des roches), est restée la même que la semaine dernière, avec une moyenne de 27 VT / jour. La sismicité VT est située dans le Nord et l’Est du cratère. 11 VT très proche du cratère du volcan, dont 2 d’entre eux ont atteint la magnitude ML 2,9 ont été observés. D’autre part, l’ampleur distale des VT a légèrement augmenté, atteignant un maximum de 3,0 ml.
Les événements de type hybride (dénotant la montée de matériel magmatique), se maintiennent à un taux et une énergie très faible (1 hybride / jour), cette moyenne est maintenue depuis le début Avril.
La sismicité LP, indiquant le passage des fluides, durant cette période a augmenté, enregistrant une moyenne de 51 LP / jour. L’énergie enregistrée au cours de cette période est resté dans les faibles niveaux normalement observés.

sabancaya

Il n’y a eu aucun événement de type  » tornillos » (associée à la pression du fluide dans les cavités) dans cette période.
Les événements de type Tremor dans cette période ont diminué, enregistrant une moyenne de 3 Tremors / jour; alors que l’énergie est restée à un niveau très faible.
La hauteur des fumerolles éjectées des évents du Sabancaya durant cette période, a augmenté par rapport au rapport précédent, pour atteindre 1200 mètres au-dessus du fond du cratère, la densité moyenne des émissions avaient une faible présence de vapeur d’eau et de gaz magmatique (gaz bleuâtre).
Le système de surveillance thermique du satellite Mirova n’a détecté aucune anomalie importante; tandis que le système de surveillance par satellite du SO2 de l’OMI a continué à montrer de très faibles niveaux de densité de SO2, similaires à la période précédente.

Source : IGP Perou
Photo : photo.sh

Conception, Nicaragua :

11,538 ° N, 85,622 ° W
Altitude 1700 m

Selon un article de nouvelles du 6 mai , l’activité du Concepción avait augmenté environ trois semaines avant et a été caractérisée par la fluctuation des niveaux de sismicité et des explosions de gaz . Dans une déclaration du 8 mai l’ INETER a noté que l’activité sismique et les explosions de gaz du Concepción avaient diminué depuis la veille; 15 explosions de gaz avaient été détectées dans une période de 24 heures. Le 24 mai il y avait eu un total de 987 explosions de gaz détectées par le réseau depuis la date non précisée de l’activité accrue.

conception

Le communiqué :

VOLCAN CONCEPTION:
De 12h00 hier jusqu’à 12h00 aujourd’hui, 04 explosions de gaz enregistrées, pour un total de 991 explosions de ce volcan qui a commencé son activité récemment.
La dernière explosion à eu lieu à 09h58 aujourd’hui.
Par la baisse des niveaux des émissions de cendres et des gaz volcaniques déclarée, l’activité
volcanique ne pose jusqu’à présent aucun danger pour la population.
Il n’y a pas eu d’événements sismiques sur le Concepción dans les dernières 24 heures.
L’INETER continue de suivre de près ces phénomènes et informe la population des changements qui se produisent

Source : GVP, Ineter.
Photo : misssmithdriftssouth.com

Telica, Nicaragua :

Les autorités du système de prévention, de soins et d’atténuation des catastrophes (SINAPRED) ont présenté un rapport sur l’activité du volcan Telica et ont déclaré que les explosions de ces derniers temps n’apportent aucune indication que quelque chose de pire va arriver, mais évaluent l’activité du volcan comme normale.

telica

Dr. Guillermo Gonzalez, Co directeur du SINAPRED , a expliqué que, entre les 7 et 26 mai , sur le volcan, ont été enregistrées 647 explosions de différentes tailles et 21 tremblements de terre.Il a dit que , entre 11 heures et 14h43 le 26 mai, il y a eu 55 explosions de petites dimensions et 4 explosions avec émissions de gaz de cendres atteignant des hauteurs de 700 mètres.Il a expliqué que cette fois les cendres ont été dispersées sur les municipalités environnantes et des chute de cendres sur les communautés de Posoltega ont été rapportées.

telica

Pendant ce temps , le volcanologue Armando Saballos, de l’INETER, a déclaré que , de11h34 à 12h25 , il y avait une émission de cendres régulière , accompagnée par des tremors sismiques, qui sont les vibration du sol produites par la haute pression de la sortie de matières volcaniques.Par la suite, deux explosions de gaz ont été enregistrées, mais le spécialiste dit que les niveaux de gaz ne sont pas alarmante.

telica

Toutefois, il a mentionné que l’activité du volcan est normale et a été observée sur des cycles de deux ans.
« Il n’est pas extraordinaire que cela se produise. Les volcans ont ce comportement. Ils ont leur propre dynamique, nous surveillons en permanence et quand nous observons quelque chose qui nous donne une indication qui va se passer , les hautes autorités décideront de prendre des mesures pertinentes », a ajouté le spécialiste. »La population doit-elle être calme, attentive à l’information, il importe de mettre en œuvre des mesures et de rester loin (1 500 mètres du cratère du volcan), parce que l’émission de matières solides issues du cratère peut être fatal, » a t-il dit.

Source : Sinapred
Photo : Ineter , Sinapred .

10/05/2015. Telica, Concepcion.
10/05/2015.

Telica, Nicaragua :

Dans l’après-midi du 7 mai, le volcan Telica a eu une augmentation de son activité volcanique, avec l’enregistrement d’explosions et des tremblements de terre de faible intensité .Ces explosions ont été accompagnés d’ émission de gaz et de cendres volcaniques, qui sont dispersées en direction du nord-ouest . Ils ont pas causé d’affectations dans les communautés voisines.
À proximité des pentes du volcan Telica, sept communautés sont situées dans un rayon de sept kilomètres, la plus proche étant El Boqueron, Cristo Rey et Los Angeles. Cependant, les cendres et les gaz n’ont pas atteint ces sites.

 

Cependant, il est recommandé à la population de protéger les réserves d’eau des cendres volcaniques et de rester attentif aux directives du gouvernement.
«Couvrez les conteneurs qui contiennent de l’eau et de la nourriture, rester informé, prenez soin du bétail et de la volaille. Peut-être qu’avec un peu de pluie plus tard, qui, une fois mélangée avec les cendres, deviendra de la pluie acide. Alors les gens devront éviter tout contact avec elle pour prévenir les maladie « , a informé le Dr Guillermo Gonzalez, directeur général du SINAPRED.

Telica

Une équipe de scientifiques de l’Ineter , qui étudie le volcan , ont découvert qu’ à la fin Avril , un glissement de terrain dans le cratère du volcan, en a causé l’obstruction .Gonzalez a expliqué que la théorie sur l’activité actuelle du Telica est basée sur cette ‘obstruction qui cause une pression dans le centre de la structure volcanique jusqu’à ce que le gaz se libère.
Si oui, il est peu probable que l’activité augmente , mais « il n’est pas à exclure que, à tout moment , il puisse y avoir une crise de plus grande ampleur », a déclaré Gonzalez.
Le volcan Telica, 1061 mètres de haut, est l’un des volcans les plus actifs au Nicaragua et a connu au moins trois scénarios d’éruption des trois dernières années.

Source : Ineter

Concepcion, Nicaragua :

Activité volcanique du volcan CONCEPCION:

Les explosions de gaz et l’activité sismique du volcan Concepción ont diminué depuis hier après-midi, avec l’enregistrement d’environ 15 petites émissions de gaz dans les dernières 24 heures, la dernière à 16h30 hier .
Les spécialistes en volcanologie de l’INETER rapportent qu’en ce moment, l’activité sismique du volcan est dans un niveau de calme relatif.

Concepcion

Le volcan Concepción est l’un des volcans les plus élevés et les plus actifs du Nicaragua. Le stratovolcan symétrique basaltique à dacitique forme la moitié nord-ouest de l’île d’Ometepe sur le lac Nicaragua et est relié au volcan Madera voisin par un isthme étroit. Le cratère sommital a 250 m de profondeur avec des parois abruptes. Des fractures N/S sur les flancs du volcan ont produit des chaînes de cônes de projections, des cônes de scories, des dômes de lave, et des maars situés sur le NO, NE, SE, et sur les côtés sud , s ‘ étendant dans certains cas jusqu’au lac Nicaragua. Le Concepción a été construit au-dessus d’un sous-sol de sédiments lacustres, et le cône moderne a grandi dessus d’une caldeira largement enterrée, un petit reste de ce qui forme une rupture de pente à mi-hauteur du flanc nord. Des éruptions explosives fréquentes au cours du demi-siècle passé ont augmenté la hauteur du sommet nettement supérieur à celui indiqué sur les cartes topographiques actuelles et ont gardé la partie supérieure du volcan sans végétation.

Source : Ineter , GVP
Photo : GVP