Basé sur les images des satellites d’ observations, le VAAC de Tokyo a indiqué qu’ une éruption possible sur le Chirinkotan le 21 Juillet peut avoir produit un panache de cendres qui s’est élevé à une altitude de 3,7 km (12 000 pi) d’altitude et a dérivé vers le Sud-Est . Un avis subséquent a déclaré que la cendre a été observée sur les images et s’est ensuite dissipée. Le SVERT rapporte que le 22 Juillet une anomalie thermique sur le Chirinkotan a été détectée sur les images satellitaires ainsi que des émissions de vapeur et de gaz. Le code couleur de l’aviation a été porté à jaune.

Ce petit volcan, souvent dépourvu de végétation , de 3 km de large sur l’île de Chirinkotan, occupe l’extrémité d’une chaîne volcanique axée Est – Ouest qui se prolonge sur près de 50 km à l’ouest de la partie centrale de l’arc principal des îles Kouriles. Le Chirinkotan est le sommet émergé d’un volcan qui s’ élève de 3000 m depuis le sol du bassin des Kouriles. Une petite caldeira de 1 km de large et d’environ 300-400 m de profondeur est ouverte vers le Sud – Est. Les coulées de lave d’un cône dans le cratère ébréché a atteint la rive nord de l’île. Les éruptions historiques ont été enregistrés au Chirinkotan depuis le 18ème siècle. Les flux de lave fraîche ont aussi descendu le flanc Sud -Est du Chirinkotan lors d’une éruption dans les années 1880 qui a été observée par le commerçant de fourrures anglais , le capitaine Snow.

24/07/2015. Chirinkotan , îles Kouriles , Russie:

48.98 ° N, 153,48 ° E
Altitude 724 m

Source : GVP