Mise à jour de l’activité enregistrée dans la zone des volcans Chiles – Cerro Negro, Province de Carchi

Le réseau de surveillance instrumentale des volcans Chiles et Cerro Negro par l’Institut de géophysique de l’Ecole Polytechnique National (IG-EPN) , l’Observatoire volcanologique et sismologique de Pasto et le Service géologique colombien (OVSP-CGT) a maintenu la surveillance des événements dans la zone d’influence des deux volcans, comme le montre la sismicité de Mars et Avril de cette année .
Au cours de ces premiers jours d’Avril, elle montre que la sismicité a connu une légère diminution par rapport aux semaines précédentes avec une moyenne de 20 événements par jour.

Les tremblements de terre sont situés au Sud du volcan Chiles entre 1 et 11 km de profondeur, les énergies sont de petite taille, inférieures à M 1,8 degrés.
Les tremblements de terre liés à la fracturation des roches restent dominants, comme les mois précédents.
Bien qu’une diminution progressive du nombre d’événements sismiques soit enregistrée sur le volcan , le système volcanique n’a pas retrouvé un état d’équilibre.
Il ne peut pas être exclus que se produisent dans les quelques semaines à venir des séismes qui peuvent être ressentis par la population. Par conséquent, il est recommandé aux autorités et aux communautés de rester attentifs aux informations et recommandations données par les entités officielles.

L’IG-EPN et OVSP-SGC continuent de travailler ensemble pour le suivi permanent et l’analyse de cette activité, sur les risques volcaniques correspondant et pour la socialisation de cette information de façon permanente vers les autorités et les communautés dans la région.

15/04/2016. Chiles – Cerro Negro , Equateur :
Source : IGEPN.

Mise à jour de l’activité enregistrée dans la zone des volcans Chiles – Cerro Negro, Province de Carchi

Avec le réseau de surveillance instrumentale des volcans Chiles et Cerro Negro de l’Institut de géophysique de l’Ecole Polytechnique National (IG-EPN) et de l’Observatoire volcanologique et sismologique de Pasto , le Service Géologique Colombien (OVSP-CGT) a maintenu la surveillance des événements dans la zone d’influence des deux volcans. La sismicité de Mars 2016 montre un pic d’activité observée le 19 avec un total de 103 événements. Les tremblements de terre ont diminué pour atteindre une moyenne de 13 événements par jour. Le 4 Mars , un événement de type hybride lié à la fracturation des roches et à un mouvement de fluides a été enregistré.

Les tremblements de terre sont situés au Sud du volcan Chiles , entre 9 et 12 km de profondeur, les magnitudes sont de petite taille, inférieures à M1,7 degrés.
Les tremblements de terre liés à la fracturation des roches restent dominants, comme les mois précédents.
Bien qu’une diminution progressive du nombre d’événements sismiques soit enregistrée sur le volcan , le système volcanique n’est pas retourné à un état d’équilibre.

Il n’est pas à exclure que se produisent dans les quelques semaines à venir des séismes qui peuvent être ressentis par la population. Par conséquent, il est recommandé aux autorités et aux communautés restent attentifs aux informations et recommandations données par les entités officielles.
L’IG-EPN et OVSP-SGC continuent de travailler ensemble dans le suivi permanent et sur l’analyse de cette activité, les risques volcaniques correspondant et la socialisation cette information de façon permanente , vers les autorités et les communautés dans la région.

02/04/2016. Chiles/ Cerro Negro , Equateur :

Source : IGEPN

Photo : Ingeominas.