06/06/2015. Fuego, Bagana , Shishaldin.
06/06/2015.

Fuego, Guatemala :

Volcan Fuego (1402-1409)Activité: Vulcanienne
Morphologie : stratovolcan composite
Localisation géographique: 14°28’54? Latitude N; 90°52’54? Longitude W
Hauteur: 3,763m.

fuego

Aujourd’hui à partir de 04h25, OVFGO , la station sismique FG3, rapporte et enregistre le début de l’éruption effusive du volcan Fuego, qui maintient une source incandescente qui alimente deux coulées de lave vers le sud, vers le Canyon Trinidad , de 1200 mètres de long et la seconde au nord-ouest vers le canyon de Santa Teresa avec 700 m de longueur.
Cette éruption a éjecté des gaz et des cendres volcaniques à 5000 mètres au dessus du niveau de la mer, formant une colonne se déplaçant vers l’ouest et le sud-ouest sur une distance de 12 kilomètres.Pour le moment , cette éruption est effusive , mais cependant, peut augmenter en énergie dans les prochaines minutes ou heures, susceptible de générer des flux pyroclastiques qui descendent par les canyons.

fuego

Par conséquent, l’ INSIVUMEH recommande:Au CONRED: de maintenir l’état de phase d’alerte jaune II du Fuego et continuer en attendant l’évolution de l’éruption.Au ministère de L’AVIATION CIVILE, de prendre des précautions sur la circulation dans l’air de la colonne de cendres qui va peut être augmenter dans les prochaines heures et parcourir une plus grande distance à l’ouest, au sud,et au sud-ouest.

Source : Conred
Photo : Insivumeh, Andrew Shepard.

Bagana , île de Bougainville, Papouasie-Nouvelle-Guinée :

(5 Juin) Basé sur des observations satellites, le volcan a produit un certain nombre de panaches de cendres s’élevant d’environ 8000 pi (2,4 km) d’altitude, qui ont dérivé de 40 km à l’ouest. (VAAC de Darwin)
Une forte source de chaleur a été visible dans le cratère depuis le 21 mai. Cela suggère qu’ une nouvelle phase éruptive est en cours, probablement sous la forme de l’ extrusion d’un dôme de lave et / ou d’ une activité strombolienne douce.

bagana

Le volcan Bagana , occupant une partie éloignée du centre de l’île de Bougainville, est l’un des volcans les plus jeunes et les plus actifs de la Mélanésie. Ce cône massif et symétrique, d’ environ 1850 m de haut , a été en grande partie construit par une accumulation de coulées de lave andésitique visqueuses . L’ensemble de l’édifice aurait été construit sur environ 300 ans au rythme actuel de la production de lave. L’activité éruptive est fréquente et caractérisée par un épanchement non-explosif de lave visqueuse qui maintient un petit dôme de lave dans le cratère sommital, bien que l’activité explosive produise occasionnellement des coulées pyroclastiques . Les coulées de lave forment des lobes en forme de languettes , jusqu’à 50 m d’épaisseur avec des digues de premier plan qui descendent les flancs du volcan de tous les côtés. Des mesures thermiques par satellite indiquent une éruption qui continue d’avant Février 2000 .

Source : Volcanodiscovery, GVP .
Photo : George Steinmetz

Shishaldin, Alaska :

54 ° 45’19 « N 163 ° 58’16 » W,
Altitude sommet : 9373 pi (2857 m)
Volcan : actuel niveau d’alerte: Surveillance
Aviation : actuel Code couleur: ORANGE

Une activité éruptive de bas niveau continue sur le Shishaldin . Les températures de surface élevées étaient évidentes dans les données satellitaires à quelques reprises tout au long de la semaine, et parfois des vues claires de la caméra web du volcan ont montré un panache de vapeur persistant émanant du sommet.

shishaldin
Le Shishaldin ( au 2eme plan) est un superbe exemple de jeune stratovolcan symétrique, l’Isanotski ( au 1er plan) , beaucoup plus âgé est irrégulier et profondément érodé.

Un tremor sismique continu est détecté par le réseau sismique local et ce type de sismicité est généralement indicatif de l’activité éruptive de bas niveau. Le manque de nouveaux dépôts d’émissions de cendres volcaniques sur la partie supérieure , détectés par satellites ou par la caméra web indique que les produits éruptifs générées sont confinés dans le cratère sommital.

Source : AVO
Photo : Swisseduc