Pas souvent qu’on a des nouvelles et des photos d’un des volcan les plus au Sud du globe.

Une journée embuée pour le Mont Erebus, Antarctique, comme pour les ingénieurs de l’ UNAVCO , qui , sur le terrain , effectuent la maintenance des stations GPS permanentes pour le Volcano Observatory du mont Erebus.

Le Mont Erebus, historiquement le plus méridional des volcans actifs du monde, surplombe la station de recherche McMurdo sur l’île de Ross. L’Erebus , 3794 m de haut , est le plus grand des trois grands volcans qui forment l’ île ,grossièrement triangulaire, de Ross. Le sommet du volcan à dominante phonolitique a été modifié par une ou deux générations de formation de caldeira. Un plateau , au sommet , à environ 3200 m d’altitude ,marque le bord de la caldeira la plus jeune, qui a été formée au cours de la fin du Pléistocène et dans laquel le cône moderne a été construit. Un cratère elliptique de 500 x 600 m de large , 110 m de profondeur , tronque le sommet et contient un lac de lave actif au sein d’un large cratère intérieur de 100 m de profondeur , 250 m de large . Le volcan ,recouvert d’un glacier , était entré en éruption lors de la première fois ou il a été repéré par le capitaine James Ross en 1841. L’activité continue du lac de lave , avec des explosions mineures, ponctuées par d’ occasionnelles grandes explosions stromboliennes qui éjectent des bombes sur le bord du cratère, a été documentée depuis 1972, mais est probablement survenue pendant une grande partie de l’histoire récente du volcan.

14/01/2016. Erebus, Antartique :

Sources : Unavco , Gvp

Photo : Joseph Pettit, UNAVCO