Le 21 mai 2011

Il semble que l’Islande va encore faire parler d’elle ce printemps ! Les scientifiques Islandais ont notés une forte augmentation de la sismicité sous la calotte glaciaire du Vatnajökull à Grímsvötn aujourd’hui dans l’après midi. Notre base en Islande viens de nous confirmer le début de l’éruption avec un panache de cendres ou de la vapeur atteignant la hauteur de 1,8 km au dessus  du volcan, mais nous attendons plus de détails. L’éruption  semble être localisée au cratère Grímsfjall. Très vite, la sécurité civile devrait s’organiser pour faire face à de possible jokulklaups (crue de la rivière glaciaire liée à la fonte rapide du glacier qui recouvre le volcan) qui risquent d’endommager la route N°1.

La dernière éruption du Grímsvötn date de 2004 mais l’éruption la plus marquante date de 1996. Les jokulklaups avaient alors emportés la route N°1 et plusieurs ponts. En effet, le volcan est situé sous la calotte glaciaire Vatnajökull.

Amis passionnés d’éruptions, contactez nous pour partir dès que possible…. Renseignement voyage “spécial éruption” ici


L’Association Volcanologique Européenne ( L.A.V.E.) et la Maison de la Métallurgie vous accueillent dans leur nouvelle exposition : « le monde des volcans ». L’univers fascinant de ces géants cracheurs de lave n’aura bientôt plus de secrets pour vous : leur localisation, les différents types de volcans, les phénomènes volcaniques et les métiers scientifiques et techniques de ceux qui les étudient.

Avec le stand « Dessine-moi un volcan »  et des espaces d’expérimentation scientifique, l’exposition proposera des animations pour tous les âges et pour tous les goûts.

Du samedi 14 mai au dimanche 30 octobre 2011

MAISON DE LA METALLURGIE ET DE L’INDUSTRIE DE LIEGE asbl
Boulevard Raymond Poincaré , 17
4020 LIEGE
Tel : 00 32 (0)4 342 65 63

S’inscrire à la newsletter

Nom:
Email:


Nulle part sur Terre, dans la nature, il ne fait aussi chaud qu’au cœur d’un volcan en éruption, à proximité de la lave en fusion. C’est pourtant là que les volcanologues s’aventurent pour faire progresser les connaissances ! Comment résistent-ils à ces températures extrêmes ?

L’émission E=M6 Situations extrêmes : comment notre corps y résiste-t-il ? nous propose de nous pencher sur la question avec le volcanologue J.M. Bardintzeff.

Vous pouvez voir l’émission sur M6 replay ici

S’inscrire à la newsletter

Nom:
Email:

L’activité éruptive du Cratère SE de l’Etna s’est poursuivie de manière soutenue pendant plusieurs heures au cours de la nuit. En effet, vers 03 h du matin le 12 mai (heure locale = GMT +2), une fontaine de lave a illuminée le ciel nocturne .

l’Etna a eu une activité strombolienne vigoureuse et une coulée de lave s’est déversée dans la Valle del Bove. La fontaine de lave n’aura duré que deux heures et s’est terminée à l’aube. Ce matin, le tremor est en chute libre, ce qui signifie que l’on se dirige sans doute vers un retour à la normale.

Une photo de notre collègue de l’Institut de Volcanologie de Catane est disponible ICI.

Retrouvez nos voyages d’observations volcaniques sur l’Etna (Photo d’une coulée dans la Valle del Bove – 2005)

S’inscrire à la newsletter

Nom:
Email:

Un mois après le dernier épisode paroxystique, il subsiste une légère activité strombolienne discontinue sur le flanc Est du cône Sud-Est du cratère. Cette activité a débuté le matin du 8 mai 2011, générant de fortes détonations audibles à plusieurs kilomètres. Après le coucher du soleil, des explosions stromboliennes ont été observées à intervalles de 3-10 minutes, éjectant des bombes incandescentes à une hauteur estimée à quelques dizaines de mètres au-dessus du cratère. Pendant la nuit, des explosions ont projeté des bombes bien au-delà du bord du cratère, jusqu’à la base du cône.
Le 9 mai, les explosions stromboliennes continuaient sans variation significative. L’activité sismique et le tremor éruptif ne montrent pas de changements majeurs.
(sources INGV – Sezione  di Catania)

Retrouvez nos voyages sur l’Etna (photo lors de l’éruption en décembre 2002)

 

Au large des côtes de Kailua-Kona (Big Island), le photographe Joshua Lambus a réalisé de magnifiques clichés des créatures des grandes profondeurs du pacifique. En plongée nocturne à plus de 2000 mètres de profondeurs, le jeune photographe a photographiés quelques créatures aussi étranges qu’impressionnantes !

La plupart des animaux photographiés appartiennent à des espèces connues telles que calamars, méduses ou crevettes, certains n’ont pas encore été identifiés. Les créatures surprennent par leurs couleurs ou leur transparence.Les couleurs qu’ils produisent sont les couleurs naturellement réfléchies de leur pigmentation“, a expliqué au Guardian Joshua Lambus.

Cliquez ici pour voir les photos des Joshua Lambus

Lors de nos séjour à Hawaii, nous profitons des eaux de Kailua-Kona pour faire de la plongée (sous-marine ou avec masque et tuba). Les plongées nocturnes nous permettent de profiter du spectacle fascinant des raies Mantas. En fonction de l’expérience de chacun, les plongées se font avec bouteilles ou en surface avec masque et tuba. Sans aller dans les eaux sombres des grandes profondeurs tel que Joshua Lambus, ce petit coin de paradis, riche en poissons, multicolores, en tortues et en raies mantas ne peut laisser personne indifférent !

Découvrez nos voyages à Hawaii, mariant plongées dans le pacifique et découverte du volcan actif du Kilauea et ses coulées de lave…

S’inscrire à la newsletter


Nom:
Email:

 

Les dorsales océaniques représentent 70 à 80 % de l’activité volcanique terrestre. Ainsi, une immense partie de l’activité volcanique est sous-marine et il est indiscutable que les volcans sous marins sont nettement mois connus des scientifiques que les volcans « sur la terre ferme » !
La plupart des volcans sous marins sont effusifs (produisent des coulées de lave) plutôt qu’explosifs, mais au cours des dernières années, après la découverte de cendres volcaniques à certains endroits, les volcanologues ont émis l’hypothèse que des volcans sous marins puissent avoir une activité explosive !
Les recherches de Christoph Helo (Département des sciences de la terre et des planètes de l’Université McGill) sur des gouttelettes de magma emprisonnées dans des cristaux recouverts de dépôts de cendre volcanique émises par le volcan Axial (au large de l’Oregon) sont parvenues à prouver que les volcans sous-marins peuvent produire des éruptions explosives.
À l’aide d’une microsonde ionique l’équipe de l’Université McGill a aussi relevé que la libération de dioxyde de carbone dans l’atmosphère terrestre provenant du manteau inférieur est beaucoup plus importante qu’on ne l’avait d’abord cru, à tout le moins, dans certaines parties des dorsales océaniques. Cette découverte pourrait avoir des retombées importantes sur le cycle mondial du carbone qui reste encore largement à étudier.
Les recherches du scientifique Christoph Helo sont publiées dans la revue Nature dont un résumé est disponible ici (en anglais)

Retrouvez nos voyages d’observation des volcans en Islande et à Hawaï

S’inscrire à la newsletter

Nom:
Email:


L’Europe vient de réaliser que l’Islande abrite une force colossale, avec laquelle ses habitants ont appris à vivre depuis des siècles. Les fumées émises par l’Eyjafjöll, entré en éruption le 20 mars 2010, ont semé la panique dans le trafic aérien mondial du 14 au 20 avril. Mais d’autres volcans beaucoup plus puissants sont prêts aujourd’hui à se réveiller en Islande. Les volcanologues, sismologues et géologues qui surveillent minutieusement cette terre à haut risque ont resserré le dispositif d’alerte autour de quatre cratères dont le réveil pourrait être imminent.
Malgré les commentaires anxiogènes du reportage, ce documentaire suit quelques-uns des plus grands spécialistes des volcans d’Islande sur leurs terrains de recherches, à travers les paysages spectaculaires forgés par la lave et les cendres.

Vous pouvez voir ce documentaire de 52 min sur Arte+7 ici

Nos voyages en Islande

S’inscrire à la newsletter

Nom:
Email:

Un autre siècle, un autre volcan ! Histoire géologique et humaine du Laki

Le 8 juin 1783, le volcan Laki entre en éruption.  Les huit mois d’émission de gaz sulfurique provoquent l’une des plus importantes perturbations climatiques et sociales du dernier millénaire.
Poussé par les vents, le nuage atteint la Norvège, l’Allemagne, la France et l’Angleterre. Plusieurs années de suite, des hivers longs et rigoureux ruinent les récoltes. L’Islande est ravagée par la famine la plus grave de son histoire. Ailleurs, la faim et le froid font aussi monter la mortalité en flèche. L’éruption du Laki pourrait même avoir hâté la Révolution française et causé des disettes jusqu’en Chine et au Japon !
Des études géologique, climatologique et médicale menées pour ce documentaire permettent d’avoir une vision très précise de cette catastrophe. Des témoignages sous forme de coupures de presse, lettres et journaux intimes, ainsi que des scènes reconstituées retracent le quotidien bouleversé des populations. Et des images de synthèse permettent de comprendre la nature du phénomène et la manière dont il s’est manifesté. Le tableau précis d’une “année de cendres” et de ses conséquences, éclairé par les explications des chercheurs.

Voir ce documentaire de 48min sur arte+7 ici

Nos voyages en Islande

S’inscrire à la newsletter

Nom:
Email: