L’activité éruptive du Cratère SE de l’Etna s’est poursuivie de manière soutenue pendant plusieurs heures au cours de la nuit. En effet, vers 03 h du matin le 12 mai (heure locale = GMT +2), une fontaine de lave a illuminée le ciel nocturne .

l’Etna a eu une activité strombolienne vigoureuse et une coulée de lave s’est déversée dans la Valle del Bove. La fontaine de lave n’aura duré que deux heures et s’est terminée à l’aube. Ce matin, le tremor est en chute libre, ce qui signifie que l’on se dirige sans doute vers un retour à la normale.

Une photo de notre collègue de l’Institut de Volcanologie de Catane est disponible ICI.

Retrouvez nos voyages d’observations volcaniques sur l’Etna (Photo d’une coulée dans la Valle del Bove – 2005)

S’inscrire à la newsletter

Nom:
Email:

Au large des côtes de Kailua-Kona (Big Island), le photographe Joshua Lambus a réalisé de magnifiques clichés des créatures des grandes profondeurs du pacifique. En plongée nocturne à plus de 2000 mètres de profondeurs, le jeune photographe a photographiés quelques créatures aussi étranges qu’impressionnantes !

La plupart des animaux photographiés appartiennent à des espèces connues telles que calamars, méduses ou crevettes, certains n’ont pas encore été identifiés. Les créatures surprennent par leurs couleurs ou leur transparence.Les couleurs qu’ils produisent sont les couleurs naturellement réfléchies de leur pigmentation“, a expliqué au Guardian Joshua Lambus.

Cliquez ici pour voir les photos des Joshua Lambus

Lors de nos séjour à Hawaii, nous profitons des eaux de Kailua-Kona pour faire de la plongée (sous-marine ou avec masque et tuba). Les plongées nocturnes nous permettent de profiter du spectacle fascinant des raies Mantas. En fonction de l’expérience de chacun, les plongées se font avec bouteilles ou en surface avec masque et tuba. Sans aller dans les eaux sombres des grandes profondeurs tel que Joshua Lambus, ce petit coin de paradis, riche en poissons, multicolores, en tortues et en raies mantas ne peut laisser personne indifférent !

Découvrez nos voyages à Hawaii, mariant plongées dans le pacifique et découverte du volcan actif du Kilauea et ses coulées de lave…

S’inscrire à la newsletter


Nom:
Email:

 

La deuxième éclipse solaire de l’année est prévue pour le 1 juin. Elle sera visible dans le grand nord et en particulier au Groenland. Alors que la prochaine éclipse totale de Soleil visible depuis la France continentale n’aura lieu que le 3 septembre 2081…
Pour mieux comprendre les éclipses solaires, vous pouvez regarder cette petite vidéo pédagogique.

Pour organiser votre voyage au Groenland et observer l’éclipse dans un décor inoubliable, contactez-nous

S’inscrire à la newsletter

Nom:
Email:


Le début de saison d’observation des baleines à Husavik (Islande) commence avec succès. Une trentaine d’orques sont venues dans le fjord d’Husavik pour le plus grand bonheur des 13 passagers présents sur le bateau d’observation qui avaient déjà profité de la présence de dauphins à bec blanc. Une belle météo et un bon début de saison pour notre partenaire d’Husavik !
Les photos de la sortie en mer : photo 1, photo 2, photo3

Retrouvez nos voyages en Islande

S’inscrire à la newsletter

Nom:
Email:

 

Il y a un an, la photographe Barbara Fryer a photographié un macareux moine blanc qui se trouvait à proximité des îles Scilly. L’oiseau a été photographié alors qu’il nageait aux côtés d’un macareux moine au plumage typique de l’espèce, c’est-à-dire de couleur noire.

Ce macareux est atteint d’une particularité génétique appelée leucistisme. Celle-ci est due à un gène dit récessif, qui donne aux plumes  une couleur blanche. Celui-ci se distingue de l’albinisme du fait que le bec et les yeux ont gardés leurs couleurs “normales”.

L’ornithologue Peter Robinson, qui a travaillé pour la BBC et la RSPB (Société royale pour la protection des oiseaux) a qualifié l’oiseau “d’extrêmement rare”.

Photo de Barbara Fryer ici

Photos de macareux moines (noirs) lors de nos voyages en Islande.

S’inscrire à la newsletter

Nom:
Email:


L’émission L a tête au carré (France Inter) présenté par Mathieu Vidard , mercredi 30 mars (14h-15h) a mis sous les projecteurs les aurores Boréales.
Deux spécialistes nous ont permis de mieux connaître ce phénomène, comprendre la formation de ces lumières polaires et partager leurs expériences  :

Invités pour cette émission :
Olivier Grünewald, photographe
Il a réalisé un grand nombre de photo reportages sur les aurores boréales

Jean Lilensten, de l’Institut de Planétologie et d’Astrophysique de Grenoble
Directeur de recherches au CNRS, planétologue à l’Institut de Planétologie et d’Astrophysique de Grenoble. Il travaille sur l’impact de l’activité solaire sur les atmosphères des planètes, dont les aurores sont la manifestation la plus connue et la plus spectaculaire.

Écoutez ou ré-écoutez l’émission ici

Retrouver nos voyages “aurores boréales”

S’inscrire à la newsletter

Nom:
Email:

Nous avons accompagné du 6 au 13 mars un petit groupe en quête d’observation d’aurores boréales en Islande. Après de nombreuses nuits passées à admirer ce spectacle de lumières polaires féeriques, nous avons pensés qu’il pouvait être opportun de donner quelques petites explications sur ces aurores boréales et d’illustrer tout cela avec certaines des nombreuses photos prises pendant notre séjour en terre Islandaise… Ainsi, vous pourrez partager un peu l’émotion du groupe, improvisé pour l’occasion en “chasseurs d’aurores”…

Qu’est ce que sont les aurores boréales ?
Comment se forment ces aurores ?
Pourquoi la lumière est-elle verte ?
Quels sont les “prédateurs” de ces “lumières polaires” ?

Pourquoi en mars ?

La réponse à ces questions et de nombreuses photos ici…



Nous vous parlions la semaine dernière de l’éruption solaire du jeudi 24 février et des liens entre ces éruptions solaires et les aurores boréales.

Cette éruption solaire à durée environ 90 min, et la Nasa nous permet aujourd’hui de voir un film de l’éruption reconstitué grâce aux images de SDO.

Lors de ces éruptions solaires, en plus des rayonnements, le soleil éjecte également dans l’espace des quantités massives de particules chargées. Ce sont ces particules projetées à près de 900 kilomètres par seconde qui en atteignant l’orbite terrestre  permettent l’observation d’aurores boréales.

La vidéo de la Nasa ici

Retrouvez nos voyages d’observation des aurores boréales en Groenland

S’inscrire à la newsletter

Nom:
Email:

 

 

Le photographe Allemand Olaf Otto Becker rend une fois encore hommage au Groenland et ses glaces… Dans la lignée de son premier ouvrage photographique “Under the nordic light” son ouvrage  “Above zero” nous présente la fonte des glaces et des icebergs au Groenland et en Islande.
A 51 ans, Olaf Otto Becker a déjà été exposé à de nombreuses occasions en Allemagne et à l’étranger. Ses précédentes photographies de la côte du Groenland (“Broken Line”) ont connu un large succès.
En octobre dernier, ses photos des glaciers pour “Above Zero” ont été présentées au Breda Photo Festival aux Pays-Bas.

Voir ses photos ici

Visiter notre page Groenland

S’inscrire à la newsletter

 


Nom:
Email: