Les fausses orques, sont bien des dauphins (famille des delphinidés), mais c’est leur ressemblance avec l’orque qui leur a donné leur nom de “fausses orques”. Habituellement en eau profonde, l’archipel hawaïen abrite la seule population connue à vivre si près des côtes. Mais il semble que leur nombre diminue au cours des dernières décennies, probablement en raison de pêches accidentelles ou d’accidents.

L’administration Obama débat en ce moment pour classer l’espèce en tant “qu’espèce menacée” et tenter de préserver cette population d’environ 150 individus.
S’inscrire à la newsletter

Nom:
Email:

 

Sous la pression de l’association de défense de l’environnement SeaShapherd qui depuis plusieurs années poursuit les baleiniers nippons dans les eaux antarctiques pour empêcher la capture des cétacés, le Japon a décidé d’interrompre prématurément sa campagne de pêche.

En effet, sous couvert d’une « pêche scientifique » largement contesté par les associations, les bateaux japonais pêchent plusieurs centaines de cétacés chaque hiver dans les eaux antarctique… dont la viande se retrouve sur les étals !

En savoir plus ici

Retrouvez nos voyages d’observation des baleines (vivantes)