Fin mars, le site Iceland Review a annoncé que la source la plus importante de revenus en Islande était désormais le tourisme, pour la première fois devant la pêche. Environ 750 000 touristes se sont rendus en Islande en 2013, un nouveau record pour le pays d’Europe qui a la plus forte augmentation touristique, en nombre de touristes par habitants. Le site explique également que plus d’un million de touristes sont attendus en 2015. Pour 2014, l’estimation est de 900 000 visiteurs. Précision de taille : sont comptées comme touristes toutes les personnes posant un pied hors de l’aéroport de Keflavik, dont les touristes à destination d’autres pays, faisant escale en Islande et profitant des quelques heures entre deux vols pour se rendre au Blue Lagoon.

Chez 80 Jours Voyages, on aime particulièrement l’Islande. Et on ne peut que se réjouir de ne pas être les seuls, et de savoir que le pays se relève petit à petit de la crise financière de 2008. Mais cette très forte augmentation du tourisme n’est pas sans conséquences.

La nouvelle est tombée jeudi 13 Mars au soir : à partir du lendemain, le vendredi 14 Mars 2014 à 13h, l’entrée à Geysir serait payante. De nombreux débats ont perduré avant la décision et son exécution. Bien que la plupart des islandais pense que le site naturel de Geysir est désormais saturé, l’installation d’un droit d’entrée payant en choque plus d’un. La loi islandaise autorise quiconque à traverser une terre, même si celle-ci est une propriété privée. Payer pour voir un site naturel, ça n’a aucun sens. La crainte désormais est que la plupart des autres sites touristiques fassent la même chose et qu’il faille donc payer pour admirer la beauté naturelle de ces lieux.

Accueil 80 Jours Voyages
Retour aux actualités

Rien n’est encore joué avec cette idée de rendre l’accès au site de Geysir, en Islande, payant. En effet, après les critiques de la ministre de l’industrie et du commerce, le débat continue. D’après la loi de 1935, le site de Geysir appartient à l’état, et le site qui l’entoure appartient conjointement à l’état et à l’association des propriétaires de Geysir. D’après le cabinet d’avocats Landslög, les propriétaires ne peuvent demander que l’entrée soit payante sans l’accord de l’état islandais.

C’est un petit pays dont on entend de plus en plus parler et où de plus en plus de français se rendent : c’est officiel, l’ Islande fait désormais partie des destinations phares des touristes hexagonaux, avec une augmentation de 16% depuis le début de l’année. Eté comme hiver, le pays attire toujours plus de visiteurs : mais comment donc expliquer un tel engouement ?

A 80 jours voyages, nous ne sommes pas vraiment étonnés. Amoureux de cette terre volcanique, nous savons parfaitement l’effet qu’elle procure à quiconque y met les pieds. On peut essayer d’expliquer ce qu’on ressent dans la nature islandaise, mais les mots sont impuissants à traduire les sentiments de chacun. L’ Islande, c’est avant tout une nature intacte et profondément respectée par ses habitants. Ici, on sait que c’est elle qui décide : la terre tremble, le pays s’écarte, les volcans explosent et le vent souffle violemment. L’homme y est humble, conscient de sa petite taille face à la force de la nature, mais capable de profiter de tous les bienfaits qu’elle procure : la géothermie y est largement exploitée, les piscines d’eau chaude, naturelles ou pas, font partie intégrante du décor et de la culture du pays, les sentiers de randonnées sont balisés et les refuges confortables. L’été, le visiteur peut profiter des journées sans fin et l’hiver, admirer les aurores boréales.

A une époque où tout va toujours plus vite, où l’on parle de plus en plus de la difficulté de chacun de se déconnecter de ses appareils électroniques, alors que l’on est habitué à être joignable en toute circonstance, l’ Islande appartient à ces detsinations nature qui ont le vent en poupe, car elles permettent à chacun de se retrouver avec soi-même, et de renouer le lien avec une nature oubliée.

Découvrez nos voyages en Islande, été comme hiver.

Une petite note de nostalgie échappée des archives…
Nous partageons avec vous ce prospectus de l’été 1967 proposant un séjour au Groenland depuis l’Islande.
Pour les curieux il fallait alors payer 185 $ US pour un séjour accompagné de 4 jours à Narssarssuaq depuis Reykjavik… D’autres apprécieront sans doute l’avis important au voyageur : « Il va sans dire que des chaussures à haut talons seraient tout à fait inadéquates pour voyager au Groënland ».

Pour voyager au Groenland : Contactez-nous

De plus en plus de touristes français choisissent de partir en vacances en Islande. C’est pourquoi, afin de bénéficier des meilleures conditions d’hébergement et des meilleurs tarifs aériens, nous vous invitons à réserver au plus tôt votre séjour…

En effet, 30 141 Français se sont rendus en Islande entre janvier et août 2011, contre 24 750 sur la même période en 2010, soit une augmentation de la fréquentation de 21,8%. A lui seul, le mois d’août a attiré 10 376 visiteurs venus de l’Hexagone, soit une augmentation de 14% par rapport à août 2010.

Découvrez nos autotours et séjours accompagnés en Islande

Pour toute demande de devis : contactez-nous

LIRE TOUTES NOS NEWSLETTERS

L’éruption sous marine au sud de La Restinga se poursuit . Après avoir connu des valeurs particulièrement basses ces derniers jours, le tremor semble reprendre de la vigueur ce soir et les bouillonnements se sont intensifiés à la surface de l’océan avec des remontées de lave qui émettent de spectaculaires panaches de vapeur.  Les scientifiques de l’INGV ont indiqué que la température des gaz à l’intérieur des fragments recueillis dans la Mar de Las Calmas le 21 janvier dernier atteignait 426°C. La température de l’eau au niveau de l’émission était de 19.7°C contre 19°C ailleurs dans la mer. Cette très faible différence montre que la partie supérieure du site éruptif est encore loin de la surface.
(Source: Canaries News/C.Grandpey, http://volcans.blogs-de-voyage.fr/)

En fonction de l’évolution de l’éruption en cours, nous envisagerons d’organiser un départ « spécial éruption » pour assister au spectacle de « la naissance d’une île » si l’éruption passait du stade de sous-marine à surtseyenne. Contactez-nous pour être informé d’un éventuel prochain départ.

Pour mémoire, vous pouvez retrouver ici quelques photos lorsque le phénomène s’est produit aux îles Tonga en mars 2009

VOIR TOUTES NOS NEWSLETTERS