A l’occasion du voyage en Ethiopie spécial passionnés et photographes, les voyageurs accompagnés par Sylvain Chermette ont eu la chance unique de voir le lac de lave déborder pendant ces trois nuits sur place. Ce voyage a permis aux passionnés mais aussi à des novices de comprendre la passion des volcans et de vivre une aventure exceptionnelle !

Nouvelle date pour voir ce spectacle : http://80joursvoyages.com/tours/ethiopie-special-passionnes-et-photographes/

Erta Ale 2016 - 80 Jours Voyages

Erta Ale 2016 - 80 Jours Voyages

Erta Ale 2016 - 80 Jours Voyages

Erta Ale 2016 - 80 Jours Voyages

Erta Ale 2016 - 80 Jours Voyages

Erta Ale 2016 - 80 Jours Voyages

Les voyageurs ainsi que les accompagnateurs Sylvain Chermette (directeur de l’agence 80 Jours Voyages) et Jacques-Marie Bardintzeff (volcanologue) sont bien rentrés de leur séjour ” spécial éruption ” au Sinabung en Indonésie. Le volcan émettait une à cinq nuées ardentes par jours en plus de nombreuses avalanche du dôme de lave. Ils sont revenus en France avec le sourire suite à ces observations sur place.

Pour être alerté(e) par les prochains départ éruptions, inscrivez vous à notre liste spécial éruption : Liste “spécial éruption.”

Sinabung1 Sinabung2 Sinabung3 Sinabung5

Sinabung7 Sinabung8 Sinabung9 Sinabung10 

Le magazine Sciences et Avenir parle de nous dans un article dédié à la découverte des volcans actifs dans le monde écrit par Robert KASSOUS et publié en Avril 2015 dans le numéro 818 du magazine et dans le supplément internet de leur site internet.

Jacques-Marie Bardintzeff qui accompagne certains de nos séjours et que certains de nos voyageurs connaissent, nous explique sa vision du tourisme lié aux volcans et parle également de l’expérience unique qu’est la découverte de ces géants grâce à 80 Jours Voyages. Découvrez l’article en suivant le lien ci dessous.

Gravir un volcan en éruption ? C’est possible! A certaines conditions..

Le voyage « spécial éruption » du Fogo (Cap Vert) accompagné par le volcanologue Jacques-Marie Bardintzeff et par Sylvain Chermette (8O JOURS VOYAGES) au début de l’année 2015 nous donne l’occasion de rapporter des images de la plus active des îles de l’archipel du Cap-Vert et de revenir sur l’éruption qui a marqué la fin de l’année 2014 et le début 2015.

Lors de notre séjour  du 11 au 18 Janvier 2015, les valeurs des émissions de gaz étaient estimées à 1000-1500 T/j. L’éruption était encore bien active et le volcan était entré dans une phase plus explosive. Il projetait par intermittence de lourds nuages de cendres jusqu’à 2 km de hauteur. Des bombes incandescentes étaient visibles, en particulier les 13 et 16 janvier.

Et une petite vidéo :

Notre confrère et concurrent Guy de Saint-Cyr (Aventure & Volcans) fait état d’une possible éruption au Dallol en Éthiopie. Il écrit :

” Vendredi 02 janvier 2015 vers midi, un épais panache de fumée très sombre s’est élevé brutalement au dessus du Dallol. Celui-ci à été observé par tous les habitants du petit village de Ahmed Ila. […] Durant une grande partie de la nuit, des lueurs rouges irrégulières d’intensité variable se sont semble t-il reflétées sous le panache !”

J’étais avec un groupe sur le site à peine quelques jours avant et rien ne laissait présager d’une activité anormale, d’autant que je fais partie de ceux qui considèrent le Dallol plus comme un champs géothermique (vraisemblablement lié à une intrusion magmatique profonde) que comme un volcan actif.

Bien que les échos que nous avons eu des chauffeurs et guides remontés ces derniers jours ne plaident pas en faveur d’un évènement majeur (certains parlent vaguement de fumeroles !), je reste très attentif aux informations (et photos) que nous aurons à propos de cette possible éruption du 2 janvier et des traces qu’elle aurait laissée !? En fonction des prochaines informations, il me faudra peut être revoir ma position et considérer le Dallol comme un volcan actif !

La littérature fait état d’une autre éruption qui aurait eu lieu en 1926 dans la région de “Black Mountain” (Nord-Est du site du Dallol) mais les dernières études et forages n’ayant pas fait apparaître de traces de roches volcaniques, nous sommes plusieurs à penser qu’il s’agissait d’une éruption uniquement phréatique peut-être liée à un dégazage violent provenant de la dissolution de carbonates au sein de la formation évaporitique ! C’est d’ailleurs ce phénomène qui se passe au “petit Dallol” parfois appelé “lac aux geysers” où l’on peut observer un dégazage continu de CO2.

J’invite d’ailleurs ceux que le sujet intéresse à lire (ou relire) l’excellent article de Michel DETAY dans le bulletin LAVE de juillet 2011.

En attendant d’avoir des nouvelles fraîches, vous pouvez profiter de la petite vidéo de notre dernier séjour sur place lors duquel le lac de lave de l’Erta Alé était haut et très agité !

Sylvain CHERMETTE

On trouve peu d’informations sur la suite de l’éruption du Mont Fogo, dans l’archipel du Cap Vert, qui ne s’est pourtant pas encore terminée. La lave continue de couler et s’approche de plus en plus du village de Cha de Caldeiras. D’après le blog de Claude Granpey, une quinzaine de maisons auraient déjà été détruites, et la coulée de lave serait à seulement 30 mètres de l’hôtel Pedra Brava.