Rencontre avec l’ours de Kermode

C’est en Colombie britannique, au Canada, que vit cet ours dont certains individus présentent un pelage blanc. Appelé « spirit bear » ou « ours de Kermode », du nom du premier scientifique à l’avoir étudié, il se distingue de l’ours polaire ; la blancheur de son pelage vient en fait de la présence d’un gène récessif dans le génotype de certains individus. L’ours de Kermode est une sous-espèce de l’ours américain (ursus americanus, quand l’ours polaire est ursus maritimus). Le nom de « spirit bear », quant à lui, a été donné par les Indiens, chez qui il occupe une place importante dans le folklore.

Adulte, un individu mâle peut atteindre 225 kg et dressé, il peut mesurer jusqu’à 1m80. La femelle est sensiblement plus petite, pouvant peser jusqu’à 135kg. Ayant peu cohabité avec l’homme, l’animal est peu farouche et il est donc possible de l’observer d’assez près tout en restant bien sûr prudent face à la carrure de l’animal. Comme l’ours noir américain, l’ours de Kermode se nourrit d’herbes et de poisson, profitant des saumons qui remontent les rivières.

C’est au cœur de la « Rainforest », sur une île isolée de la côte pacifique de Colombie Britannique, que nous vous proposons un séjour d’observation de cet animal superbe et majestueux. L’endroit permet également de voir des grizzlis ou des baleines à bosses, dans une nature grandiose.

Découvrez notre séjour au Canada sur les traces de l’ours de Kermode !

Accueil 80 Jours Voyages
Retour aux actualités