Artistes et sagas d’Islande

Le saviez-vous ? Une saga n’est que très rarement une légende ou un conte. « On appelle saga un récit en prose rapportant la vie et les faits et gestes d’un personnage digne de mémoire pour diverses raisons, depuis sa naissance jusqu’à sa mort, en n’omettant ni ses ancêtres ni ses descendants s’ils ont quelque importance », écrit Régis Boyer, spécialiste de l’Islande médiévale.
Du milieu du XIIe au début du XIVe siècle, les auteurs islandais – souvent anonymes – coucheront sur des parchemins en peau de veau près d’une quarantaine de récits épiques. Les mythes nés de ces écrits continuent d’irriguer le paysage culturel islandais comme en témoignent les travaux des écrivains Gudbergur Bergsson et Hallgrímur Helgason, de la plasticienne Gabriela Fridriksdóttir, de la traductrice Ursula Giger, du scénographe Halldór Halldórsson, du compositeur Hilmar Örn Hilmarsson, du chanteur-conteur Steindór Andersen et de la chorégraphe Erna Ómarsdóttir.

Retrouvez le documentaire sur Arte+7 (52min) ICI

Découvrez nos séjour en Islande

Lire toutes nos newsletters en ligne

Comments

Laisser un commentaire