23/04/2015. Calbuco, Sakurajima .

23/04/2015. Calbuco, Sakurajima .
23/04/2015.

Calbuco, Chili :

NIVEAU D’ALERTE ROUGE AU CHILI A CAUSE DE L’ÉRUPTION DU CALBUCO.

Le volcan Calbuco, situé dans la région de Los Lagos (Chili), est entré éruption vers 17,50 heures (heure locale), l’explosion a entraîné la formation d’une colonne d’éruption dense – subplinienne – qui s’est élèvée à environ 20 km. La chute naturelle des cendres à proximité de l’édifice volcanique a forcé à l’évacuation des habitants touchés.

calbuco

Communiqué du Sernageomin :

Le Service national de géologie et des mines (SERNAGEOMIN) et son Réseau national de surveillance volcanique, à travers son Observatoire volcanologique des Andes du Sud (OVDAS), a annoncé aujourd’hui le 22 Avril 17h50 HL, qu’un événement éruptif a été généré .
La région immédiate de l’impact correspond à la partie supérieure du volcan et depuis ce moment , l’évolution de l’impulsion éruptive est évaluée afin de mettre à jour les scénarios de dangers.
Le niveau technique de niveau d’alerte volcanique est passé au ROUGE.

Calbuco

Commentaire de B Behncke :
Comme beaucoup d’autres volcans chiliens, le Calbuco a été bien surveillé au cours des dernières années; parfois il y a eu des signes de troubles mais aucun n’a conduit à une activité éruptive. Sur l’après-midi du 22 Avril 2015, il y a eu un essaim sismique intense (de nombreux petits tremblements de terre en séquence rapide) et 15 minutes (!!!) plus tard, le volcan est entré en une éruption puissante et explosive. Il y a beaucoup de photographies impressionnantes partout sur Internet, et à partir de celles-ci il est clair que l’apparition de l’éruption a été très soudaine et instantanément puissamment explosive . La colonne s’est élevée très haut, différentes sources disent 10-20 km, ce qui en ferait une éruption sous-plinienne à plinienne. Pourtant, la phase explosive a duré seulement quelques heures, puis se calma rapidement, et la lave a commencé à déborder du sommet. C’ est un comportement éruptif assez typique pour ce volcan, et l’ émission de lave peut durer des mois, bien qu’une activité explosive renouvelée ne peut être exclue (lors de sa dernière éruption majeure en 1961, une activité explosive forte s’est produite à la fin de l’ émission de lave).

Calbuco

Le temps très court de mise en garde est un peu déconcertant. Dans le cas du Calbuco il semble qu’il n’y a pas eu de victimes (mais il y a des rapports d’un randonneur manquante sur le volcan). Mis à part une chute de cendres lourdes et une petite coulée pyroclastique confinée aux pentes supérieures inhabitées du volcan il semble n’y avoir aucun phénomènes dangereux majeurs, heureusement l’éruption s’ est produite à la fin d’un été assez chaud et il n’y avait pas beaucoup de neige sur le sommet . Mais nous ne voudrions pas voir une éruption similaire dans une zone beaucoup plus densément peuplée. Cela nous montre que, bien que la volcanologie ait fait beaucoup de progrès, les volcans peuvent encore nous surprendre – parce que dans certains cas, les processus conduisant aux grandes éruptions sont étonnamment rapide.

Calbuco

Et la volcanologie dépend des signes d’avertissement que donne un volcan – si il ne donne de tels signes que quinze minutes avant une éruption explosive majeure, il n’ y a aucun moyen pour les volcanologues pour donner l’alerte plus tôt . Je crains que ce soient des limites que lavolcanologie devra accepter et admettre parce que faire croire que nous connaissons et comprenons tous , pour donner l’ avertissement adéquat longtemps à l’avance pourrait se révéler une erreur fatale.

Source ; Geovol, Sernageomin , B Behncke
Photos : RSOE , FB

Sakurajima , Kyushu, Japon :

Le volcan a été très actif récemment. Les explosions vulcaniennes ont été fréquents (2 à 8 par jour) et souvent relativement importantes.

sakurajima

Le 15 Avril, au moins huit explosions se sont produites, dont la plus grande a produit des panaches de cendres qui s’ élevaient à 15 000 pieds (4,5 km d’altitude), soit 3,5 km au-dessus du sommet du volcan.

Source : Volcanodiscovery
Photo : M Rietze / FB