20/05/2015. Piton de la Fournaise, Chaiten , Kilauea.

20/05/2015. Piton de la Fournaise, Chaiten , Kilauea.
20/05/2015.

Piton de la Fournaise, La Réunion :

BULLETIN DE L OBSERVATOIRE VOLCANOLOGIQUE DU 19 MAI 2015 A 17H00

Faits marquants depuis le début de l’éruption :

Activite sismique

L’intensité du trémor éruptif sur la station de Château Fort (à proximité des fissures) est constant depuis 24 heures (Il est divisé par 5 par rapport au début de l’éruption).
A noter que 51 séismes Volcano-tectoniques sommitaux ont été enregistrés depuis le début de l’éruption. L’OVPF surveille toujours avec une très grande attention ce phénomène.

rsam_for.hhz_.pf_.00_20150518_1430

Suivi du tremor à la station FOR 19 mai 2015 17h00 HL(©OVPF/IPGP)

Bilan des gaz volcaniques émis

Pas de changements notables depuis hier
REMARQUE :
L’ensemble du sud de l’Enclos, la Plaine des Cafres et le Tampon se sont réveillés dans un panache de dioxyde de soufre ce matin (panache bleu). Par ailleurs nous avons constaté que les grandes rivières (Langevin et Rivière des Remparts) drainent le panache vers la cote.

photo6_600

Mesures de déformation

Depuis le début de l’éruption, nous n’observons pas de phénomène de subsidence significatif au sommet du volcan. La zone sommitale est toujours sous contrainte.

Concernant les observations sur le terrain.

Grace au soutient logistique de la SAG trois interventions sur le terrain ont été possibles ce jour:

une reconnaissance ce matin à 7H30. Elle a permit de définir l’avancée du front (actuellement à 1000 m d’altitude et 3.5 km de la route). Il a parcouru 750 m en 24H. Elle a également permit de voir le dynamisme éruptif. Une seule fontaine fonctionne. Elle est haute de 20 à 30 m. Une coulée s’étire vers les grandes pentes. Elle est bien chenalisée et a une large surface libre (rouge) au début de la coulée puis s’étale et refroidie en surface. Dans les Grandes Pentes son dynamisme est très faible et elle n’avance que doucement,
une désinstallation d’un matériel scientifique menacé (station Grandes Pentes Sud),
Une analyse des gaz et une prise de vue à la caméra thermique

carte_coulees_20150519_1300

(©OVPF/IPGP)
Figure : schéma de la coulée. Jaune points GPS. Noir : la coulée en cours de refroidissement. Rouge : coulée active

Source : OVPF.
Photo : Loic Herode

Chaiten, Chili :

Rapport d’activité volcanique spécial (REAV), Region de Los Lagos19/05/2015 (19h00 HL)

Basé sur l’analyse des informations obtenues par les stations de surveillance installées dans les environs du volcan Chaiten, le Service national de géologie et des mines (SERNAGEOMIN) par l’Observatoire volcanologique des Andes du Sud (OVDAS), publie le communiqué suivant :

– L’activité sismique associée avec le volcan Chaitén a présenté une légère augmentation au cours des derniers mois, principalement exprimée dans :
La fréquence accrue et l’énergie associée à des événements de longue période (liés à la dynamique des fluides dans les conduits volcaniques ) , la sismicité volcano tectonique (événements associés à la fracturation des roches) et les événements de type hybride (liés à la dynamique des fluides dans des conduits volcaniques).

11214273_10206590714957720_3699828672954512889_n

– En ce qui concerne le type d’événements hybride , la survenance de 7 événements enregistrés le 17 mai à 09h10 HL (GMT-3), a été rapporté dans le rapport  » REAV Los Lagos 2015_05_17″ . Le tremblement de terre le plus élevé en énergie a présenté une magnitude locale (ML) égal à M 3,6 et une valeur de décalage réduit égale à 1500 cm2 , valeur considérée comme élevée.- Quand il est possible d’avoir une visibilité, une activité de surface enregistrée par la caméra IP , installé à proximité du volcan, les images montrent une incandescence du complexe en forme de dôme. Le site Mirova (www.mirovaweb.it), qui affiche des informations liées aux anomalies thermiques, enregistre des alertes permanentes indiquant cette caractéristique .- Les autres sites Web qui renseignent sur les anomalies volcaniques, n’ont aucune autres données enregistrée du volcan.- Il n’y a pas de rapports des autorités communautaires et locales ayant déclaré des anomalies associées avec le volcan.

Chaitén

Le volcan Chaiten en éruption , Octobre 2008

Bien que les niveaux d’activité soient relativement faibles ces derniers mois , au vu des changements dans la dynamique du volcan, avec la présence d’un complexe de dômes encore instable, ceci suggère un état de déséquilibre naissant et donc incite à modifier le niveau d’alerte technique à Amarillo. Qui, selon notre protocole signifie des variations des paramètres issus de surveillance , indiquant que le volcan est au-dessus de sa base de seuil et que le processus est instable et peut évoluer en augmentant ou en diminuant ces niveaux. Ces phénomènes peuvent être enregistrés comme des essaims sismiques (certains perceptibles) , des émission de cendres, lahars, changements morphologiques, des bruits, des odeurs de gaz volcaniques, entre autres; qui peuvent altérer la qualité de vie des populations sous l’influence volcanique.Le SERNAGEOMIN – OVDAS continue a être attentif et rapporte en temps opportun les changements en matière d’activité qui peuvent se produire.

Source : Sernageomin.
Photo : Wikipedia , Gerard Prins.

Kilauea , Hawai :

19 ° 25’16 « N 155 ° 17’13 » W,
Altitude Sommet : 4091 pi (1 247 m)
Volcan : actuel niveau d’alerte: Surveillance
Aviation : actuel Code couleur: ORANGE

Sommaire de l’activité:
Les taux de sismicité sont actuellement normaux sous le sommet du Kilauea et une légère diminution de l’inclinaison a été observée sur les inclinomètres du sommet. Sur le site de l’éruption de la Rift Zone Est, les flux de surface continuent d’être actifs à environ 8 km (5 miles) de Pu’u’O’o.

kilauea

Observation du sommet :

Les taux de sismicité sous le sommet du Kilauea et de la Rift Zone Sud-Ouest étaient à des niveaux de fond normaux au cours de la dernière journée, et les inclinomètres ont enregistré une légère diminution de l’inclinaison dans une direction associée à l’accumulation de magma dans la Rift Zone Sud-Ouest. Le niveau du lac de lave du sommet a légèrement augmenté à environ 40 mètres (130 pieds) en dessous du plancher d’origine du cratère. Ce niveau est à 48 mètres (155 pieds) sous le nouveau bord du cratère Overlook . Les taux d’émission de dioxyde de soufre ont été calculés à 3,400-6,900 tonnes / jour pour la semaine se terminant le 12 mai.

Observations sur Pu’u’O’o :
L’inclinomètre sur le flanc nord de Pu’u’O’o continue de ne montrer aucune inclinaison significative, et les taux de sismicité étaient normaux. Le taux d’émission de dioxyde de soufre de tous les évents de la Rift Zone Est était d’environ 550 tonnes / jour lors des dernières mesures, le 11 mai 2015.

Observations de la coulée du 27 Juin:
Les images Webcam et images de satellite continuent de montrer l’activité des flux de surface et de plusieurs évasions dans un secteur au nord de Pu’u’O’o. Tous les flux de surface se produisent à moins de 8 km (5 miles) de Pu’u’O’o.

Source : HVO
Photo : Bruce Omori