04/05/2015. Etna, Kilauea , Hakoneyama.

04/05/2015. Etna, Kilauea , Hakoneyama.
04/05/2015.

Etna, Sicile :

Etna, il y a des signes de réveil.
L’Institut national de géophysique et de volcanologie, Osservatorio Etneo, a annoncé que les réseaux de surveillance ont enregistré hier , vers 6h50 ,un changement soudain des paramètres surveillés.

etna

Pendant la nuit, il y avait une augmentation de la secousse volcanique qui a passé le premier seuil d’alerte .
Boris Behncke signale des émissions pulsantes de la part de la Voragine, accompagnées d’une augmentation du trémor.

Source : Turi Caggegi , Parc de l’Etna.

Kilauea , Hawai :

19 ° 25’16 « N 155 ° 17’13 » W,
Altitude Sommet : 4091 pi (1 247 m)
Volcan : actuel niveau d’alerte: Surveillance
Aviation : actuel Code couleur: ORANGE

Résumé de l’activité:
Aucune inflation ou la déflation significative n’a eu lieu au sommet du volcan Kilauea au cours de la dernière journée. Le lac de lave du sommet reste proche du bord du cratère Overlook et s’est déversé sur le plancher du cratère Halema’uma’u une fois au cours de la dernière journée. La sismicité sous le sommet et les zones Upper East et Ouest du Rift est élevée. Sur le site de l’éruption de la Rift Zone Est, des poussées généralisées sont acties à environ 8 km (5 miles) de Pu’u’O’o.

kilauea

Une partie de la paroi du cratère Halema’uma’u s’est effondrée à 13h20 hier, avec un impact sur le lac de lave qui a déclenché une petite explosion avec des projections et un robuste panache de particules chargées . Des fragments de la taille du poing ont été déposés autour du point de vue visiteurs de l’Halema’uma’u , qui est fermé.

Observations Sommet:
Il n’y a pas eu d’inflation significative ou d’inclinaison déflationniste au sommet du Kilauea au cours de la dernière journée. Le niveau du lac de lave a été tout près du bord du cratère Overlook . Le lac a débordé sur le plancher du cratère Halema’uma’u une fois au cours de la dernière journée, à environ 17h30 hier. Hier après-midi le niveau du lac de lave a été mesuré à environ 5 mètres (yards) au-dessus de « l’étage original » (pré-débordement) de l’Halema’uma’u Crater. Les débordements récents ont accumulé et construit un rebord du cratère Overlook jusqu’à plusieurs mètres (yards) au-dessus du sol d’origine du cratère Halema’uma’u. Ce matin, le niveau de lave semble être à quelques mètres (yards) en dessous du bord du cratère Overlook. La sismicité est élevée sous le sommet du Kilauea et les zones Upper East Rift et Sud-Ouest. Les taux d’émission de dioxyde de soufre, ont comme moyenne 4400-5400 tonnes / jour pour la semaine se terminant le 28 Avril.

kilauea

Après plusieurs épisodes de lave débordant sur le plancher du cratère Halema’uma’u, le niveau du lac de lave reste élevé, et à proximité du bord du cratère Overlook. Cette photographie a été prise à partir de la rive sud de l’ Halema’uma’u Crater, où une caméra time-lapse monte la garde sur le lac de lave et sur l’activité de débordement. Les débordements récents sont visibles dans le centre de la photographie. Le HVO et Musée Jaggar sont sur le point haut sur l’horizon près de la partie centrale supérieure de la photographie. Le Mauna Loa est dans la partie supérieure gauche de la photographie.

Observations sur Pu’u’O’o :
L’inclinomètre sur le flanc nord du Pu’u’O’o a enregistré une inclinaison inflationniste au cours de la dernière journée. Sinon, il n’y avait pas de changements notables sur Pu’u’O’o. Le taux d’émission de dioxyde de soufre de tous les évents de la Rift Zone Est était d’environ 700 tonnes / jour lors des dernières mesures, le 28 Avril 2015.

Ce film Quicktime montre le petit événement explosif qui a eu lieu à 13h20 hier, au bord du lac de lave du sommet.

Observations de la coulée du 27 Juin :
Les vue Webcam ont montré une incandescence de nuit et dans la journée la fumée indiquent que les flux de surface restent actifs au nord de Pu’u’O’o. L’activité la plus lointaine brûlait la forêt à environ 8 km (5 miles) au nord du cratère .

Source : HVO

Hakoneyama, Japon :

Sur le Mt. Hakone on observe une augmentation des séismes volcaniques et un gonflement du cône volcanique

Le 3 mai2015, la Japan Meteorological Agency a annoncé que les séismes superficiels augmentent depuis la fin du mois dernier et que la vapeur jaillit de plus en plus des sources chaudes.
Il est confirmé que ce sont des séismes volcaniques. Ils augmentent depuis le 26 avril 2015 à 14:00 et leurs épicentres sont superficiels. Il y en a eu 146 le 28 avril 2015 et ensuite 69 jusqu’au 5 mai 17:00.
En même temps que les séismes volcaniques se multiplient, on relève aussi le gonflement du cône volcanique.
La Japan Meteorological Agency va envoyer une équipe d’observation mobile le 4 mai 2015 pour analyser l’état du volcan.

hakone
Le lac Ashi et au fond, le Mont Fuji

Le volcan Hakoneyama est tronquée par deux caldeiras qui se chevauchent, dont la plus grande mesure 10 x 11 km de large. Les caldeiras ont été formées à la suite de deux grandes éruptions explosives il y a environ 180.000 ans et 49,000 / 60,000 ans. Le pittoresque lac Ashi se situe entre le bord SW de la caldeira et une demi-douzaine de dômes de lave post-caldeira qui ont été construits le long d’une fracture SW-NE qui coupe par le centre les caldeiras. La croissance des dômes est survenue progressivement vers le sud, et le plus grand et le plus jeune d’entre eux, Kamiyama, constitue le point le plus élevé de Hakoneyama . Une explosion phréatique il y a 3000 ans a été suivie par l’effondrement de la partie nord-ouest de Kamiyama, barrant la vallée Hayakawa et provoquant la création du lac Ashi. La dernière activité éruptive magmatique il y a environ 2900 années a produit une coulée pyroclastique et un dôme de lave dans le cratère d’explosion, bien des éruptions phréatiques ont eu lieu aussi récemment autour des 12-13 siècles CE. Des essaims sismiques ont eu lieu au cours du 20e siècle. Le lac Ashi, avec des zones thermiques majeures dans la caldeira, forme une zone de villégiature populaire au SW de Tokyo.

Source : Fukushima-diary.com/ Sherine France, GVP
Photo : japantravel