Copahue , Chili : 241 évènements sismique ont été enregistrés .

Le niveau d’activité du volcan est au niveau : JAUNE : Changements dans le comportement de l’activité volcanique , temps probable pour une eruption : -Heure/ semaines / mois.
Le Service National de géologie et des mines (SERNAGEOMIN) et le réseau national de suivi du volcan (RNVV), à travers l’Observatoire volcanologique des Andes du Sud (OVDAS), sur la base de l’analyse des informations obtenues par l’équipement de suivi et la surveillance du complexe volcanique, communique:

Durant cette période 241 évènements sismique (241) dont trente-quatre (34) ont été classés comme volcano – tectoniques (VT) associés à des processus de fracturation de matériau rigide ont été enregistrés . De même, deux cent sept (207) événements associés à la dynamique des fluides à l’intérieur du volcan et identifiés comme des tremblements de terre volcaniques longue période (LP) et très longue période (VLP) ont été enregistrés .

En ce qui concerne l’activité sismique VT, les magnitudes locales (ML) sont inférieures ou égales à M2,0. L’événement le plus important en énergie a été situé sur le flanc Est-Nord-Est , à 11,3km du cratère El Agrio avec une profondeur d’environ 6,8 km.

En ce qui concerne les événements liés à la dynamique des fluides,( LP), ces événements avait une magnitude locale (ML) inférieure à M1,5 et un déplacements réduit (RDC) de moins de 4,7 cm2, tandis que les événements VLP présentaient des grandeurs locales (ML ) de moins de M 1,6 et un déplacements réduit (RDC) en-dessous de 21,5cm2, ces événements ont été situés autour du cratère actif.
-Pendant le cours du mois, il y a eu un signal de tremor constant, principalement associé à la sortie de matière particulaire (gaz et cendres) du cratère EL Agrio, qui a enregistré des valeurs de DRC oscillantes, généralement inférieures à 2cm2, valeurs considérées comme faible pour ce volcan. Les fréquences dominantes sont concentrées dans une bande passante entre 0,5 et 1,5 Hz.

A partir des données obtenues depuis les quatre (4) stations GNSS, cherchant à mesurer la déformation de surface du volcan, il a été observé que les composantes horizontales et verticales ont montré des variations de faible ampleur.
L’émission de dioxyde de soufre (SO2) enregistrée sur le volcan Copahue par l’équipe DOAS (Spectrométrie différentielle Absorption optique) Station Triplets, installée à 5 km à l’Est-Nord-Est (ENE) du cratère actif, a présenté une valeur moyenne de 640 ± 268 t /jour et une valeur maximale de 1775 t / jour enregistrée le 3 mai. Le débit moyen est considéré à des niveaux modérés pour ce volcan.
Les caméras IP installées près du volcan ont enregistré l’émission constante de matériel provenant du cratère actif (El Agrio)
Principalement un dégazage blanchâtre accompagné d’incandescence. Ces émissions ont été caractérisées par la plupart du temps,par une couleur grise, montrant la présence de matériau particulaires.

25/05/2016. Copahue , Chili :

Source : Sernageomin