Le 28 Juin l’Observatoire Géorisques du Vanuatu a déclaré que le niveau d’alerte pour le Yasur est resté à 2 (sur une échelle de 0-4) et que les explosions ont continué d’être intense. Le VGO a rappelé aux résidents et aux touristes que les zones dangereuses se trouvaient à proximité et autour du cratère volcanique, et que les cendres volcaniques et les gaz pouvaient atteindre les zones touchées par les alizés.

Le niveau d’alerte pour le volcan de Tanna reste au niveau 2.

Cela signifie que les explosions volcaniques reste intenses, des bombes volcaniques peuvent tomber dans et / ou autour du cratère , des gaz volcaniques et des cendres peuvent également affecter certains villages. La zone de risque reste autour du cratère volcanique et dans les zones exposées aux alizés.
Ceci est un autre rappel à tous les visiteurs d’observer ce volcan loin de la bordure du cratère afin d’éviter l’activité du volcan avec ses impacts connexes.
Toutes les communautés, les villages, les visiteurs et les agences de voyages doivent envisager sérieusement cette information.

Le Département de météorologie et Géorisques continuera à suivre de près cette activité du volcan. Plus d’informations seront fournies si nécessaire.

 

Contactez-nous pour organiser votre voyage sur les volcans.

Inscrivez vous sur notre mailling list pour connaitre nos prochains départs « Spécial Eruption Express »

 

30/06/2016. Yasur , Vanuatu :

19.53 ° S, 169,442 ° E
Altitude 361 m

Source : GVP , Geohazard.

Le niveau d’alerte pour le volcan de Gaua reste au niveau 1.

Cela signifie que l’activité volcanique reste à l’agitation. La zone de risque est autour du cratère volcanique.
Ceci est un rappel à tous les visiteurs de ne pas approcher du cratère volcanique pour éviter les gaz volcaniques et d’autres impacts de l’activité du volcan.
Toutes les communautés, les villages, les visiteurs et les agences de voyages doivent envisager sérieusement cette information.
Le Ministère météorologie et de géo-risques du Vanuatu continuera à suivre de près cette activité du volcan. Plus d’informations seront fournies si nécessaire.

Les quelque 20 km de diamètre de l’ile de Gaua , également connue sous le nom de Santa Maria, se compose d’un stratovolcan de tendance basaltique à andésitique avec une large caldeira sommitale de 6 x 9 km . Les petits évents parasites près du bord de la caldeira ont alimenté au Pléistocène des coulées de lave qui ont atteint la côte sur plusieurs côtés de l’île. Plusieurs cônes littoraux ont été formés lorsque ces coulées de lave ont atteint la mer. L’ effondrement calme qui a formé la caldeira d’environ 700 m de profondeur a été suivi par de nombreuses éruptions de cendres. La construction du cône historiquement actif du Mont Garet (Gharat) et d’autres cônes de scories plus petits dans la partie Sud-Ouest de la caldeira a laissé un lac de caldeira en forme de croissant. Le symétrique cône du Mont Garet , au sommet plat , est surmonté de trois puits de cratères. Le début de l’activité éruptive d’un évent du sommet sur le flanc Sud en 1962 , a mis fin à une longue période de dormance.

 

Contactez-nous pour organiser votre voyage sur les volcans.

Inscrivez vous sur notre mailling list pour connaitre nos prochains départs « Spécial Eruption Express »

 

 

08/06/2016. Gaua Island , Archipel du Vanuatu :

14 ° 16’0 « S 167 ° 30’0 » E
Sommet : 2615ft (797 m)
Actuel Niveau d’alerte volcan : Niveau 1

Source : Geohazard , GVP.

Photo : Eric Chahi

Le niveau d’alerte pour les volcans d’ Ambrym restent au niveau 2.

Cela signifie que l’activité volcanique n’est toujours pas stable. A ce niveau d’alerte, l’activité volcanique est susceptible de reste au même niveau pendant un certain temps ou diminuer à tout moment mais cette activité volcanique pourrait également augmenter depuis l’un des cratères actifs , Benbow et Marum (y compris Maben-Mbwelesu, Niri-Mbwelesu et Mbwelesu). La zone de risque reste dans la caldeira.

Ceci est un autre rappel à tous les visiteurs , afin d’observer ce volcan loin de la zone de danger, à environ 1 km de rayon du Benbow, 2,7 km de rayon pour le Marum , et jusqu’à 5,5 km de rayon dans la région du Sud-Est (voir pointillés des zone sur la carte ) pour éviter les projectiles volcaniques , les gaz, cendres et autres incidents liés à l’activité du volcan. Les gaz et les cendres volcaniques peuvent également affecter les villages exposés aux alizés.
Toutes les communautés, les villages, les visiteurs et les agences de voyages doivent envisager sérieusement cette information.

 

Contactez-nous pour organiser votre voyage sur les volcans.

Inscrivez vous sur notre mailling list pour connaitre nos prochains départs « Spécial Eruption Express »

 

 

31/05/2016. Marum , Ile d’Ambrym , Vanuatu :

16°15’00?S , 168°07’00?E,

Altitude Sommet : 4377ft (1334m)
Actuel niveau d’ alerte : Niveau: 2

Source : Geohazard

Photo : Georges Vitton

Le niveau d’alerte pour le volcan de Vanua Lava est relevé du niveau 0 au niveau 1.

Cela signifie que l’activité volcanique a été modifiée et devient instable. Le risque de gaz volcanique est important dans la zone autour de la rivière de soufre et de la zone volcanique.
Tous les visiteurs sont invités à se protéger pour éviter les impacts de gaz volcaniques et autres incidents liés à l’activité volcanique .

Toutes les communautés, les villages, les visiteurs et les agences de voyages doivent envisager sérieusement cette information.
Le Département météorologie et Geo-Risques du Vanuatu suivra de près cette activité du volcan. Plus d’informations seront fournies en conséquence si nécessaire.

Le volcan Suretamatai forme la plus grande partie de Vanua Lava Island , une des plus grandes des îles Banks du Vanuatu . Les jeunes laves du Suretamatai (921 m de haut , également connu sous le nom Soritimeat) recouvrent un certain nombre de petits stratovolcans âgés qui forment l’île. Contrairement à d’autres grands volcans du Vanuatu, le Suretamatai , à dominante basaltique à andésitique , ne contient pas un sommet jeune dans une caldeira . Une chaîne de petits stratovolcans, orientée selon une ligne NNE-SSW, donne au volcan à faible inclinaison un profil irrégulier. Le plus jeune cône, près de l’extrémité nord de la chaîne, est le plus grand et contient un lac de profondeur variable dans son cratère de 900 m de large, au sommet , avec 100 m de profondeur. L’ activité historique, commençant au cours du 19ème siècle, a été limitée à de modérées éruptions explosives.

 

Contactez-nous pour organiser votre voyage sur les volcans.

Inscrivez vous sur notre mailling list pour connaitre nos prochains départs « Spécial Eruption Express »

 

29/05/2016. Vanua Lava ( Suretamatai) , Vanuatu :

13 ° 80’S 167 ° 47’E
Sommet : 921m
Actuel Niveau d’alerte Volcan : Niveau 1

Source : Geohazard , GVP.

Le niveau d’alerte pour le volcan de Tanna reste au niveau 2.
Cela signifie que l’activité du Yasur a changé. Les explosions deviennent intenses, des bombes volcaniques peuvent tomber dans et / ou autour du cratère et des gaz volcaniques ainsi que des cendres peuvent également affecter certains villages. La zone de risque reste autour du cratère du volcan et dans les zones exposées aux alizés.

Ceci est un rappel à tous les visiteurs afin d’observer ce volcan loin de la bordure du cratère afin d’éviter les impacts suite à l’activité du volcan .
Toutes les communautés, les villages, les visiteurs et les agences de voyages doivent envisager sérieusement cette information.
Le Département de Météorologie et Géorisques continuera de suivre de près cette activité du volcan. Plus d’informations seront fournies en conséquence si nécessaire.

16/03/2016. Yasur , Ile de Tanna , Vanuatu :

19 ° 32’0 « S 169 ° 26’30 » E
Sommet : 1184 ft (361m)
Actuel niveau d’ alerte volcan : Niveau: 2

Source : Geohazard.

Photo : Photovolcanica.

Vanuatu : actuel   Niveau d’alerte volcan : Niveau 2

Le niveau d’alerte pour le volcan de Tanna est relevé au niveau 2.
Cela signifie que l’activité du Yasur a changé. Les explosions deviennent intenses, les bombes volcaniques peuvent tomber dans et / ou autour du cratère , les gaz volcaniques et les cendres peuvent également affecter certains villages. La zone de risque demeure autour du cratère et dans les zones exposées aux alizés.

Ceci est un rappel à tous les visiteurs , afin d’observer ce volcan loin du bord du cratère pour éviter l’activité du volcan et ses impacts connexes.
Toutes les communautés, les villages, les visiteurs et les agences de voyages doivent envisager sérieusement cette information.

Le Département de météorologie et des aléas géologiques continuera à suivre de près cette activité du volcan. Plus d’informations seront fournies en conséquence si nécessaire.

15/11/2015. Yasur, Ile de Tanna, Vanuatu:

19 ° 32’0 « S 169 ° 26’30 » E
Sommet 1184ft (361m)

Source : Geohazard.

Le niveau d’alerte pour le volcan Yasur est toujours maintenu au niveau 1.
Cela signifie que l’activité du Yasur montre que des signes de troubles et de fortes explosions peuvent se produire à la fois. Le danger reste sur les zones autour du cratère volcanique. Les gaz et les cendres volcaniques peuvent également affecter les villages exposés aux alizés.

Ceci est un rappel à tous les visiteurs afin d’observer ce volcan loin du bord du cratère pour éviter les projectiles volcaniques, le gaz, les cendres et éviter tout incidents liés à l’ activité du volcan .
Toutes les communautés, les villages, les visiteurs et les agences de voyages doivent envisager sérieusement cette information.

Le Département de météorologie et des aléas géologiques continuera à suivre de près cette activité du volcan. Plus d’informations seront fournies en conséquence si nécessaire.

24/10/2015. Yasur, Ile de Tanna, Vanuatu:

19 ° 32’0 « S 169 ° 26’30 » E
Sommet 1184ft (361m)
Actuel niveau d’alerte volcan : Niveau 1

Source : Geohazard

19/05/2015. Piton de la Fournaise, Ambrym, Turrialba, Merapi .
19/05/2015.

Piton de la Fournaise, La Réunion :

BULLETIN DE L OBSERVATOIRE VOLCANOLOGIQUE DU 18 MAI 18H30

Faits marquants depuis le début de l’éruption :

L’éruption qui a débutée le 17 mai sur le flanc sud-est du Piton de la Fournaise se poursuit.

Activité sismique :

L’intensité du trémor éruptif sur la station de Château Fort (à proximité des fissures) a été divisée par 5 depuis le début de l’éruption.

rsam_for.hhz_.pf_.00_20150518_1430
Figure 1 : Mesure du tremor eruptif à la station Château-fort depuis le 17 mai à 0h00 TU (4h00 heure locale)

A noter que 18 séismes Volcano-tectoniques sommitaux ont été enregistrés depuis le début de l’éruption dont 6 entre 15H30 et 16H30. Cette information est importante car elle nous apprend que le système est toujours contraint. L’OVPF surveille avec une très grande attention ce phénomène.

Piton

Bilan sur les gaz volcaniques émis

Le flux de SO2 a atteint un pic le 17 mai avec une dispersion principale du panache dans le secteur nord (Partage) et ouest (Enclos). Le 18 mai, le flux de SO2 décroit et le panache semble plutôt s’orienter vers le sud-sud-ouest.
Le H2S : On continue à observer des concentrations importantes comme celles enregistréées avant le début de l’éruption
Le CO2 est en augmentation
Le flux de CO2 par le sol dans le rift Notd-120, reste élevé.

REMARQUES:

Les débits de lave estimés à partir des émissions de SO2 pourraient avoir diminué de environ 47 m3/s le 17 mai à moins de 11 m3/s le 18 ce qui est cohérent avec les mesures par satellites.
Pour information, le Support to Aviation Control Service a émis un bulletin d’alerte suite à une détection automatique (par satellite) de SO2 atmosphérique.

Piton

Concernant les observations effectuées sur le terrain :

Deux équipes de l’Observatoire Volcanologique se sont rendues sur le terrain : une à Piton de Bert et la seconde sur le site éruptif. Par ailleurs de nombreux témoignages nous sont revenus.

La fissure la plus à l’ouest a arrêté d’émettre des fontaines avant minuit.
Les fontaines de la seconde fissure, plus à l’Est, se focalisent depuis minuit sur une seule bouche éruptive. La hauteur de ces fontaines a été estimée à 40-50 mètres
La coulée la plus à l’ouest était largement ralentie ce matin vers 8 heures lors d’une reconnaissance de la Section Aérienne de la Gendarmerie (SAG).
Toujours vers 8H, la coulée à l’Est s’étendait sur près de 4km. Elle atteignait l’altitude de 1100 m.
Le débit de lave observé sur cette coulée Est, semblait rester constant tout le long de l’après midi.

Source : OVPF.
Photos : S. Conejero, Dan BQN.

Ambrym, Vanuatu :

BULLETIN N ° 5- ALERTE ACTIVITÉ AMBRYM Lundi 18 mai 2015

16°15’00″S 168°07’00″E
Summit Elevation 4377ft (1334m)Volcans Vanuatu : actuel Niveau d’Alerte : Niveau 2

Ambrym

Ceci est un rappel sur l’activité du volcan d’Ambrym qui reste trouble . Son niveau d’alerte volcanique est toujours maintenu au niveau 2.
Le danger reste dans la zone de la caldeira autour des cratères volcaniques du Benbow et du Marum (y compris Maben-Mbwelesu, Niri-Mbwelesu et Mbwelesu) et à cause des cendres volcaniques et des gaz dans des zone exposées aux alizés.Ainsi , approcher le volcan ne se fait pas en sécurité; il serait plus sûr de voir le volcan loin de la zone de danger (voir pointillés de la Zone sur la carte ci-dessous) pour éviter tout incident .
Par conséquent, il est recommandé que toutes les communautés, les villages, les visiteurs et les agents de voyage envisagent sérieusement cette information.

safetymap

Le Vanuatu Meteorology and Geo-Hazards Department continuera de surveiller cette activité du volcan jusqu’à ce qu’il devienne stable et fournira des informations en conséquence si nécessaire.

Source : Geohazard.

Turrialba, Costa Rica :

Restriction d’accès à cinq kilomètres sur le volcan Turrialba
Étant donné les fréquentes éruptions du volcan Turrialba, la Commission nationale de la prévention des risques et d’intervention d’urgence (CNE) a décidé aujourd’hui d’augmenter la restriction d’accès à un cercle cinq kilomètres autour du cratère, tel que défini précédemment.
Cette mesure, qui restera, au moins pour une semaine, cherche à ouvrir une fenêtre de temps pour les autorités scientifiques et techniques de l’Observatoire volcanologique et sismologique de l’Université nationale et pour le Réseau sismologique national de l’Université du Costa Rica de faire le suivi et les observations scientifiques sur le comportement du volcan, pour évaluer son évolution.

Turrialba

Le président de la CNE, le Dr Ivan Brenes Reyes, a expliqué que cette mesure vise à montrer les scénarios d’impact possibles, en raison de l’activité volcanique fréquente de ces derniers jours dans la région et le niveau de l’impact qu’elle peut avoir sur la zone.
Il a dit que les institutions du Système national de gestion des risques ont mené diverses activités qui ont porté sur quatre actions clés: l’organisation de la population, la réhabilitation des voies d’évacuation, l’attention à l’impact sur l’élevage et l’agriculture, et la supervision et la surveillance l’activité volcanique.
Le CNE maintient une alerte jaune pour les cantons de Turrialba et Alvarado et une restriction de l’accès à un premier cercle de deux kilomètres, où le parc national du volcan Turrialba est situé.

Source : cne.go.cr

Merapi, Indonésie :

La position de l’étudiant qui est tombé dans volcan Merapi détectée .
18 mai 2015. L’agence nationale de recherche et de sauvetage (Basarnas) de l’Indonésie a détecté l’emplacement d’un étudiant qui a été signalé pour être tombé dans le cratère du mont Merapi, samedi dernier. Selon les rapports de presse de télévision locales, le matériel utilisé par Basarnas a détecté un objet, qu’on croit être celui du corps d’Ari Yunanto, 21ans , à une profondeur de plus de 100 mètres .

merapi

Cependant, l’équipe de recherche et de sauvetage était encore incapable d’entrer dans le cratère en raison de la présence de fumées et de gaz toxique, et seulement d’attendre à être en mesure de le faire plus tard aujourd’hui, si il a plu. L’étudiant de l’Université d’Atma Jaya, Yogyakarta, a été signalé pour avoir chuté dans le cratère du mont Merapi, dit-on, de 100 à 200 mètres de profondeur, en prenant des photos au sommet de la montagne.
Il a dit avoir gravi la montagne avec cinq amis, qui ont alors déposé un rapport sur l’incident. Le Mont Merapi, avec son pic à 2968 mètres au dessus du niveau de la mer , situé dans la province centrale de Java, est le plus actif en Indonésie.

Source : Malaysiakini

Photo : Jogjaku

27/04/2015. Calbuco, Yasur , Sabancaya.
27/04/2015.

Calbuco, Chili :

Au cours des dernières 24 heures , le volcan a continué à enregistrer une activité sismique associée au mouvement des fluides , avec des séquences de signal de tremor à des fréquences dominantes entre 0,7 à 1 Hz, et des valeurs compensées DR [ paramètre indiquant la taille du signal sismique à la source] de moins de 10 cm2, valeurs considérées comme faibles . Neuf événements de type longue période ont été signalés, avec des grandeurs locales ( mesure de la taille des tremblements de terre
sur la base des caractéristiques de l’amplitude du signal sismique] de longueur d’onde égale à 1,6 et de déplacements réduits (DR) de moins de 12 cm2, valeurs qui sont modérés.

calbuco

En ce qui concerne la sismicité de type VT [associée avec la fracturation des roches] 283 tremblements de terre ont été enregistrés, avec un événement de plus haute énergie , de magnitude
Local [ML] égale à M 2,3 situé à 5,2 km au NW du cratère , et à une profondeur de 8,1 km.

Les conditions météo dans le secteur ont permis seulement de visualiser la dynamique de la colonne de gaz durant de courts intervalles hier. Il a été observé une fumerolle de faible intensité et grisaille, en raison de la teneur en matière particulaire, confirmant que l’émission de cendres continue, quoiqu’ un peu plus faible.

calbuco

Ceci suggère que l’activité soutenue du système volcanique continue , ce qui peut être un précurseur de processus magmatiques associés à l’émission de coulées de lave et / ou la présence d’un dôme de surface sur le site. Le système volcanique a commencé un nouveau cycle éruptif caractérisé jusqu’à présent par deux principales impulsions explosives avec pour conséquence l’instabilité du système, ce qui pourrait conduire à de nouvelles impulsions éruptives similaires.
Les processus qui se produisent dans la phase la plus intense de l’éruption, et l’instabilité actuelle du système, créent des conditions favorables pour le renouvellement de l’activité éruptive et donc suggèrent de garder la restriction dans une zone définie par un rayon de 20 km autour du volcan. En outre, les matériaux pyroclastiques instable accumulés au sommet du volcan et sur ses pentes, ainsi que sur les secteurs environnants , pourraient être remobilisés par la pluie donnant lieu à des lahars le long des rivières qui drainent le volcan et dans les bassins voisins .

Source : Sernageomin.
Photos : Volcan Lanin, Jorge Nauto Fotografía.

Yasur , Ile de Tanna , Archipel du Vanuatu :

19 ° 32’0 « S 169 ° 26’30 » E
Sommet 1184ft (361m)
Actuel niveau d’alerte: Niveau 1

Ceci est un rappel que l’activité du Yasur montre des signes de troubles, de fortes explosions peuvent se produire . Son niveau d’alerte volcanique est maintenu au niveau 1.
Le danger reste sur les zones à proximité et autour du cratère volcanique et sur les zones exposées aux alizés, sujettes aux émissions de cendres volcaniques et de gaz .

yasur

Ainsi approcher le cratère n’est pas sûr; il serait plus sûr de voir le volcan loin du bord du cratère pour éviter tout incident .
Par conséquent, il est recommandé à toutes les communautés, les villages, les visiteurs et les agents de voyage d’ envisager sérieusement cette information.

Le ministère météorologique du Vanuatu et le geohazards continuera à surveiller.

Source : geohazards

Photo : airtaxivanuatu.com

Sabancaya, Perou :

L’activité sismovolcanique du Sabancaya est surveillée par l’ OVS-IGP à travers 18 stations sismiques en temps réel (15 + 03 stations temporaires). Trois sont des stations télémétriques (temps réel) qui sont situées très près du cratère.Durant cette période, la sismicité de type VT (associée avec la fracture des roches), a diminué pour la quatrième semaine consécutive, enregistrant 35 VT / jour. La sismicité VT est distribuée de manière dispersée, avec un léger regroupement au NNE , situé à 13 km du cratère. D’autre part l’ampleur des VT reste modérée, avec un maximum de 3,6 ML.

Les événements de type hybride (désignant la montée de matériel magmatique), maintient une très faible moyenne de 1 hybride / jour, semblable à la période précédente.
La sismicité LP, indiquant le passage des fluides, dans cette période , a considérablement diminué, enregistrant une moyenne de 66 LP / jour. L’énergie enregistrée pendant cette période est resté dans les faibles niveaux normalement observés.

sabancaya
Aucun événement type Tornillo (associés à la pression du fluide dans les chambres magmatiques) n’ont eu lieu.
Les événements de type Tremor dans cette période, ont connu une légère augmentation, résultant en une moyenne de 4 Tremors / jour; Cependant, l’énergie est restée à un niveau très bas.
La hauteur des fumerolles expulsées par le Sabancaya dans cette période a diminué par rapport au rapport précédent, atteignant 800 mètres au-dessus de la base du cratère, avec une faible densité moyenne.
Le système de surveillance par satellite Mirova et le système de surveillance thermique par satellite OMI pour le SO2 n’a détecté aucune anomalie importante pour cette période.

Source : IGP
Photo : Summitpost