Chaque année en mars, c’est un voyage en Patagonie à couper le souffle que nous vous proposons de vivre au pays des orques de la péninsule de Valdès, un lieu, mondialement connu, où des cinéastes internationaux et des photographes ont attendu patiemment LA photo ou LA scène parfaite de chasse des Orques de la Péninsule de Valdès.
Le voyage se déroule en pleine saison d’attaques. Période qui fait coïncider certaines marées avec l’apprentissage de la nage des jeunes lions de mer. Dans ces premières semaines les jeunes sont plus vulnérables et sont une cible plus facile pour les orques. Voici quelques photos du séjour de 2013 que nous partageons avec vous !

[cincopa A4AAjKblucmC]


En étroite collaboration avec des scientifiques de la station de Recherche de Punta Norte Orca (PNOR) et avec les conseils d’un membre de l’équipe de la scientifique néo-zélandaise le Dr. Ingrid Visser, cette expédition vous donne chaque année l’occasion, entre autre, d’observer le comportement de chasse unique et exceptionnel des orques de la région. Chaque année au mois de mars, plus de 13 orques résidents de la baie font état de techniques de chasse sophistiquées pour se nourrir de jeunes lions de mer jouant sur les plages.

Prochain départ : 22/03/14 au 05/04/2014

Contactez-nous pour un devis détaillé : Places limités, réservez dès aujourd’hui !

 

 

Le quotidien « Le Monde » a publié un article indiquant comment l’industrie japonaise de chasse à la baleine finance en partie sa campagne 2011 de pêche en Antarctique grâce à l’argent consacré à la reconstruction des zones touchées par le tsunami du 11 mars et la crise nucléaire qui a suivi.


De façon pour le moins inattendue, l’agence des pêches a obtenu une enveloppe de 2,3 milliards de yens (21,2 millions d’euros), non pas pour participer à la reconstruction d’installations, à l’achat de nouveaux bateaux, ni même au soutien des victimes, mais pour assurer la bonne exécution de la campagne 2011 !

L’enveloppe financera le déploiement de navires d’escorte des baleiniers car les campagnes annuelles dans l’Antarctique sont soumises à rudes perturbations liées à l’activité le l’organisation « Sea Shepherd » qui mobilise chaque année plusieurs bateaux pour tenter de stopper la chasse.
L’article conclut par le constat effrayant qui montre, d’après les chiffres officiels, que cette pêche inutile coûte chaque année environ 3 milliards de yens et se termine sur un déficit de 1,9 milliard de yens.

Lire l’article ici

Passionné par la nature et l’observation des cétacés, 80 JOURS VOYAGES est favorable au maintien du moratoire international interdisant la chasse à la baleine et à l’arrêt de l’hypocrisie de l’industrie japonaise prétendant faire une « pêche scientifique » pour contourner le moratoire.

Découvrez nos voyages d’observation des cétacés.

Les Açores :

L’Afrique du Sud :

L’Islande :

La Patagonie (Argentine) :

 

C’est dans la région de Melbourne que des chercheurs étudiants l’ADN et la morphologie crânienne de dauphins ont mis en évidence l’existence d’une nouvelle espèce jusqu’alors confondue avec des espèces plus communes.

Le dauphin Burrunan est « une découverte absolument fascinante, puisque trois nouvelles espèces de dauphins, seulement, ont été décrites depuis la fin des années 1800. Ce qui est encore plus passionnant, c’est que cette espèce de dauphin vivait juste sous notre nez…» s’enthousiasme Kate Charlton-Robb.

Nagez avec les dauphins aux Açores ICI

Photo : Dauphins de Commerson lors de nos voyages en Patagonie

LIRE TOUTES NOS NEWSLETTERS EN LIGNE

Une étude réalisée par des chercheurs de la Chicago Zoological Society basée à Brookfield vient de montrer que les manchots utilisent leur odorat très développé pour identifier leurs proches.
Ces oiseaux marins, forment des couples monogames et partagent la responsabilité d’élever leurs jeunes en se relayant tour à tour pour quitter le nid et chercher de la nourriture. Au terme de leur périple pouvant duré plusieurs jours, le manchot rentre nourrir sa famille qu’il retrouve parmi une immense colonie.
Cette reconnaissance des membres de la même famille au sein d’une colonie, empêche également l’éventuelle possibilité de reproduction entre frères et sœurs entraînant une descendance consanguine.

Photo : manchot en Patagonie (lors de nos voyages)

 

Découvrez les manchots lors de nos voyages :
En Patagonie
En Antarctique
En Afrique du Sud

Lire nos newsletters en ligne