Il semblerait que la comète ISON n’ait pas survécu à son passage près du soleil. Elle a en effet disparu des écrans du satelitte SOHO au moment où elle s »approchait du soleil hier jeudi 28 novembre, ce qui pousse fortement à croire qu’elle s’est désagrégée. C’est en tout cas la conclusion tirée par la majorité de la communauté scientifique.

C’est un documentaire qui fait parler de lui aux Etats-Unis, et bien que sa diffusion soit prévue sur Arte en 2014 et pas sur les écrans de cinéma, espérons qu’il ait son effet ici aussi. Réalisé par l’américaine Gabriela Cowperthwaite, le film, sorti sur les écrans américains en juillet 2013, revient sur un fait divers tragique qui avait, à l’époque, beaucoup ému l’Amérique : la mort, en 2010, de la dresseuse d’orques Dawn Brancheau, attaquée par un des animaux du parc Seaworld.

En cette fin d’année, la comète Ison, découverte en 2012 par des astronomes amateurs russes, passionne la communauté scientifique : à l’heure qu’il est, elle est visible depuis la Terre avec une simple paire de jumelles. D’après les astronomes, la comète devrait être la plus proche du soleil le 28 novembre, soit en plein milieu de notre séjour d’observation des aurores boréales dans le désert de Kjölur, en Islande. Ison passera en effet à seulement 1,2 million de km du soleil ( le diamètre du soleil étant de 1,4 million de km et la distance entre la Terre et l’étoile de 150 millions de km ! ). Si elle survit à un passage aussi proche du soleil, elle devrait ensuite frôler la Terre le 26 décembre, à une distance de 64 millions de kilomètres.

Astronomes amateurs, amoureux des cieux nocturnes, nos voyages d’observation des aurores boréales sont faits pour vous !

Photo 80 Jours Voyages, comète Panstarrs observée en Islande

Pour connaître toutes nos nouveautés en avant première et les offres, inscrivez vous à la newsletter, vous en recevrez quelques unes par an avec les nouveaux voyages proposés.


Newsletter 80 Jours Voyages