Le voyage « spécial éruption » du Fogo (Cap Vert) accompagné par le volcanologue Jacques-Marie Bardintzeff et par Sylvain Chermette (8O JOURS VOYAGES) au début de l’année 2015 nous donne l’occasion de rapporter des images de la plus active des îles de l’archipel du Cap-Vert et de revenir sur l’éruption qui a marqué la fin de l’année 2014 et le début 2015.

Lors de notre séjour  du 11 au 18 Janvier 2015, les valeurs des émissions de gaz étaient estimées à 1000-1500 T/j. L’éruption était encore bien active et le volcan était entré dans une phase plus explosive. Il projetait par intermittence de lourds nuages de cendres jusqu’à 2 km de hauteur. Des bombes incandescentes étaient visibles, en particulier les 13 et 16 janvier.

Et une petite vidéo :

Le voyage d’observation des aurores boréales que nous réalisons chaque année au milieu du désert islandais de Kjölur a fait cette année l’objet d’un reportage par le journaliste Marc-Antoine Haffreingue.  Le site de Hveravellir a été choisi pour sa situation idéale pour observer les aurores boréales. En effet, sa position isolée en plein cœur du désert donne une visibilité à 360° sans pollution lumineuse avec les glaciers en arrière plan !

Hveravellir est également une importante zone géothermique. A proximité du refuge, un champ de solfatares et de sources chaudes de couleurs très variées offre un paysage surnaturel.

Reportage de 11 min :

 

Bande-annonce de 2 min :

Il semble que l’activité volcanique en cours depuis maintenant 3 mois dans le secteur de l’Holuhraun, en Islande, perde en intensité. Les scientifiques ont en effet déclaré qu’il n’y avait pas eu de changement significatif depuis plusieurs semaines et que tout porte désormais à croire que la lave s’écoule à l’intérieur de canaux fermés.

Claude Grandpey partagera sa passion des volcans avec les auditeurs de la radio locale RCF Email Limousin le jeudi 6 novembre de 20 heures à 22 heures (rediffusion le dimanche 9 novembre de 16 heure à 18 heure) au cours de l’émission « Vies d’envies » animée par Chris Dussuchaud.

La radio peut être écoutée sur internet ICI ou localement à Limoges : 99.6 ; Guéret : 95.8 ;  Aubusson : 88.00 ; Bellac : 107.4 et St Yrieix : 100.2.

Claude Grandpey est un passionné de volcanologie qui parcourt le monde pour observer les volcans actifs. Il est l’auteur de nombreux ouvrages sur les volcans (Killer Volcanoes, L’île de Vulcano, Volcanecdotes, Mémoires volcaniques, etc.) et tient à jour un blog très riche sur l’actualité des volcans : ICI

Il est aussi Président d’Honneur de L’ Association de Volcanologie Européenne (LAVE) qui regroupe un grand nombre de passionnés et d’amoureux des volcans. Le site de l’association est disponible ICI

Cela fait aujourd’hui un mois que l’éruption dans l’Holuhraun a commencé, et rien n’indique pour l’instant qu’elle va bientôt s’arrêter. Les environs restent toujours fermés au public, principalement en raison de l’émission de gaz toxiques et du risque toujours présent d’une éventuelle inondation. Il n’est nullement question pour l’instant d’ouvrir l’accès aux touristes ou autres visiteurs.

L’éruption continue ces derniers jours dans l’Holuhraun, et son intensité varie au fil du temps. Ainsi le 1er septembre, on annonçait une baisse de l’intensité par rapport à la veille, tout en reconnaissant une activité encore puissante. Les fontaines de lave ont atteint des hauteurs de 30 à 50m. Le 2 septembre, l’activité sismique semblait avoir encore diminué mais cette nuit, aux alentours de 3h du matin le 3 septembre, un séisme de magnitude 5,5 a heurté le Bárðabunga, l’un des plus forts depuis le début de l’éruption. Trois autre séismes d’une magnitude supérieure à 4 ont eu lieu hier ; en tout, ce sont environ 500 tremblements de terre qui ont secoué le secteur hier, indiquant une nouvelle hausse de l’activité.

Il est donc toujours aussi difficile de prévoir la suite des événements. A ce jour le secteur reste toujours fermé et il n’est pas possible d’accéder au lieu de l’éruption pour en admirer le spectacle. Mais une nouvelle vidéo, visible ICI, permet de se faire une idée de la situation.

Accueil 80 Jours Voyages
Retour aux actualités