Bulletin d’ activité hebdomadaire du volcan Nevado del Ruiz, du 28 Juin au 4 Juillet 2016

Le niveau d’activité se poursuit au niveau:
Niveau d’activité Jaune ou (III): changements dans le comportement de l’activité volcanique.

En ce qui concerne le suivi de l’activité du volcan Nevado del Ruiz, le Service Géologique Colombien rapporte que:

Au cours de la dernière semaine, le Nevado del Ruiz a présenté , par rapport à la semaine précédente , une légère diminution à la fois de l’activité sismique associée à la dynamique des fluides dans les conduits volcaniques et de la sismicité liée à la fracturation de la roche à l’intérieur du volcan.

Les tremblements de terre associés à la fracturation de la roche à l’intérieur du volcan, se trouvaient principalement dans les sources sismogènes du Nord proximal et distal, du Nor-Est et dans une moindre mesure, dans le Sud-Sud-Ouest, l’Ouest et près du cratère Arenas , à des profondeurs allant de 0,8 et 8.3 km. Le tremblement de terre de plus grande énergie a été enregistré le 2 Juillet à 04h23 (heure locale) avec une amplitude maximale de 1,2 ML (Magnitude locale), à une profondeur de 5,2 km, et situé dans le secteur Est-Sud-Est du volcan.

L’activité sismique liée à la dynamique des fluides dans les conduits volcaniques, a été caractérisée par l’apparition de tremblements de terre longue période (LP) et à très longue période (VLP), des impulsions de tremor et de multiples tremblements de terre de fluide avec des niveaux d’énergie différents . Certains de ces signaux sismiques ont été associés avec les processus d’ émissions de cendres dans l’atmosphère. Une légère augmentation de l’enregistrement des impulsions de tremor avec des niveaux d’énergie significatifs et une diminution de l’enregistrement des épisodes de tremors volcaniques continus, ces dernier ayant continué à avoir des niveaux d’énergie faibles , est mise en évidence. Quant à l’emplacement de ce type de sismicité, il a été principalement enregistré dans le cratère , à côté de ce secteur et dans le secteur Sud et Sud-Est du volcan. L’enregistrement de nouveaux signaux sismiques de ce type avec des niveaux plus élevés d ‘énergie et des émissions de cendres dans l’atmosphère, qui peuvent être dispersées en fonction des conditions de vent en vigueur dans la région n’est pas exclu .
La déformation volcanique, mesurée à partir d’inclinomètres électroniques, de systèmes mondiaux de navigation par satellite (GNSS) et d’ images satellites pour suivre les changements dans l’inclinaison, la position et la forme du volcan, respectivement, continue d’enregistrer des changements.

Le volcan continue à émettre dans l’atmosphère des quantités importantes de vapeur d ‘eau et de gaz , y compris du dioxyde de soufre (SO2) qui se distingue, comme il a été estimé par les stations permanentes SCANDOAS installées dans la région du volcan et sur l’imagerie par satellite. Dans le suivi des images satellite fournies par le site Mirova, aucune anomalie thermique n’a été identifiée.
La colonne de gaz, de vapeur et de cendres , de temps en temps, a atteint une hauteur maximale de 850 mètres au-dessus du sommet du volcan, le 28 Juin. La direction de la dispersion de la colonne était en ligne avec le régime des vents dominants dans la région, qui, au cours de la semaine ont montré une direction prédominante vers le Nord-Ouest du volcan.

 

Contactez-nous pour organiser votre voyage sur les volcans.

Inscrivez vous sur notre mailling list pour connaitre nos prochains départs « Spécial Eruption Express »

06/07/2016. Nevado Del Ruiz , Colombie :

Source : SGC

Photos : Archives SGC

Bulletin d’activité hebdomadaire du volcan Nevado del Ruiz, du 21 Juin au 27 Juin, 2016
Le niveau d’activité se poursuit au niveau :
Niveau d’activité Jaune ou (III): changements dans le comportement de l’activité volcanique.

En ce qui concerne le suivi de l’activité du Nevado del Ruiz, le SERVICIO GEOLÓGICO COLOMBIANO rapporte que:

Au cours de la dernière semaine, le système volcanique a continué de montrer un comportement instable. Une augmentation significative de l’activité de fracture principalement au sein de la structure volcanique par rapport à la semaine précédente est mise en évidence. Les tremblements de terre sont situés principalement dans les sources sismogènes du Sud Ouest , distale du Nord, proximale du Nord et dans une moindre mesure, au Nord-Est, à l’Est et dans le cratère Arenas , à des profondeurs variant entre 0,5 et 8,0 km. L’apparition de deux importantes augmentations les 22 et 26 Juin, situées au Sud-Ouest du cratère Arenas , à des profondeurs variant entre 2,0 et 4,0 km sont mises en surbrillance. Le tremblement de terre d’énergie la plus élevée a été présenté le 22 à 12h13 (heure locale) avec une amplitude maximale de 3,0 ML ( Magnitude locale), qui a été signalé comme ressenti par les résidents à proximité du volcan.

L’activité sismique liée à la dynamique des fluides dans les conduits volcaniques a également enregistré une légère augmentation, caractérisé par la survenue de tremblements de terre longue période (LP) et à très longue période (VLP), des impulsions de tremors et de multiples tremblements de terre dus à des mouvements de fluides, avec des niveaux d’énergie variables. Également au cours de cette semaine un tremor volcanique continu a été enregistré avec différents niveaux d’énergie. Quant à l’emplacement de ce type de sismicité, il est principalement situé dans le secteur du cratère Arenas, ainsi que dans le sud et le Sud – Est du secteur du volcan.

Plusieurs de ces signaux sismiques ont été associés à des processus d’émission de cendres dans l’atmosphère, tel que rapporté hier et ce matin, qui ont été visualisées à partir de la ville de Manizales et certaines municipalités dans le département de Tolima, ainsi que des représentants du Parc national de Los Nevados (PNNN) et des responsables du SERVICIO GEOLÓGICO COLOMBIANO qui se trouvaient dans le travail de terrain dans la région du volcan.

De manière significative, étant donné les conditions climatiques favorables des jours d’hier et d’aujourd’hui, il est possible d’observer de différents points les émissions de cendres, ce qui corrobore l’instabilité du système volcanique et alors que ces émissions ont été signalées précédemment, il n’a pas exclu d’enregistrer de nouveaux signaux sismiques de ce type avec des niveaux plus élevés d ‘énergie et des émissions de cendres dans l’atmosphère, qui peuvent être dispersées en fonction des conditions de vent qui prévalent dans la région.

La déformation volcanique, mesurée à partir d’ inclinomètres électroniques, de systèmes mondiaux de navigation par satellite (GNSS) et d’ images satellites pour suivre les changements dans l’inclinaison, la position et la forme du volcan (respectivement), continue d’enregistrer des changements.

Le volcan continue à émettre dans l’atmosphère des quantités importantes de vapeur d’eau et de gaz , y compris du dioxyde de soufre (SO2) , comme il a été estimé par les stations permanentes SCANDOAS installées dans la région du volcan et sur l’imagerie par satellite. Dans le suivi des images satellite fournies par le site Mirova, aucune anomalie thermique n’a été identifiée.
La colonne de gaz, de vapeur et de cendres ,de temps en temps , a atteint une hauteur maximale de 1.800 mètres au-dessus du sommet du volcan, le 27 Juin. La direction de la dispersion de la colonne était en ligne avec le régime des vents dominants dans la région, qui, au cours de la semaine ont montré une direction prédominante vers le Nord-Ouest du volcan.

De l’analyse technico-scientifique et instrumentale, il est considéré que le volcan Nevado del Ruiz continue à évoluer et il est possible que de nouveaux événements pouvant indiquer une accélération du processus, impliquant une plus grande instabilité de celui-ci oblige à modifier en conséquence son niveau d’activité.

 

Contactez-nous pour organiser votre voyage sur les volcans.

Inscrivez vous sur notre mailling list pour connaitre nos prochains départs « Spécial Eruption Express »

 

29/06/2016. Nevado Del Ruiz , Colombie :

Source : SGC

Photos : La Patria , SGC.

Bulletin d’activité hebdomadaire du volcan Nevado del Ruiz, du 14 Juin au 20 Juin, 2016

Le niveau d’activité se poursuit au niveau :
Niveau d’activité Jaune ou (III): changements dans le comportement de l’activité volcanique.

En ce qui concerne le suivi de l’activité du volcan Nevado del Ruiz, le Service Géologique Colombien rapporte que:

Au cours de la dernière semaine , le volcan Nevado del Ruiz a présenté une activité sismique associée à la dynamique des fluides dans les conduits volcaniques, qui a montré une augmentation par rapport à la semaine précédente, et une sismicité liée à la fracturation des roches à l’intérieur du volcan, qui a montré une légère diminution du nombre de tremblements de terre et d ‘énergie sismique libérée.

Les tremblements de terre de type fracturation de roche à l’intérieur du volcan, se trouvaient principalement dans les zones sismogènes du Nord , proximales et distales , à 7,1 km et 4,3 km en moyenne du cratère Arenas , respectivement, et à des profondeurs variant entre 5,3 et 8,1 km. De manière dispersée, ce type d’activité sismique a également été enregistrée dans les secteurs du Nord-Est et du Sud- Sud- Est du volcan à des profondeurs comprises entre 1,0 et 5,3 km. La magnitude maximale enregistrée au cours de la semaine a été de 1,6 ML (Magnitude locale), correspondant à un tremblement de terre enregistré le 19 Juin à 11h44 (heure locale) dans le secteur Sud, à 3.3 km du cratère Arenas, à une profondeur de 2.6 km.

L’activité sismique liée à la dynamique des fluides dans les conduits volcaniques, a été caractérisée par l’apparition de tremblements de terre longue période (LP) et à très longue période (VLP), des impulsions de tremor et de multiples tremblements de terre de mouvements de fluides avec des niveaux d’énergie différents. Certains d’entre eux avec plus d’énergie que la semaine précédente. Plusieurs de ces signaux sismiques ont été associés avec des processus d’ émissions de cendres dans l’atmosphère. Également au cours de cette semaine , un tremor volcanique continu a été enregistré , à des niveaux d’énergie très faible. Quant à l’emplacement de ce type de sismicité, il a été principalement situé dans le cratère , à côté de ce secteur et dans le secteur Sud et Sud-Est du volcan .

La déformation volcanique, mesurée à partir d’inclinomètres électroniques, de systèmes mondiaux de navigation par satellite (GNSS) et d’ images satellites pour suivre les changements dans l’inclinaison, la position et la forme du volcan (respectivement), continue de montrer des changements .
Le volcan continue à émettre dans l’atmosphère des quantités importantes de vapeur d’eau et de gaz  , y compris du dioxyde de soufre (SO2) , comme il a été estimé par les stations permanentes SCANDOAS installées dans la région du volcan et par l’imagerie satellite. Dans le suivi des images satellite fournies par le site Mirova, aucune anomalie thermique n’a été identifiée.
La colonne de gaz, de vapeur et de cendres , de temps en temps , a atteint une hauteur maximale de 650 mètres au-dessus du sommet du volcan, le 14 Juin. La direction de la dispersion de la colonne était en ligne avec le régime des vents dominants dans la région, qui, au cours de la semaine ont montré une direction prédominante vers l’Ouest du volcan.

Le 22 Juin 2016 à 12h13 (heure locale), un séisme volcano-tectonique, associé à la fracturation de la roche à l’intérieur du volcan, d’une magnitude de 3,0 ML ( Magnitude locale), situé à 3,5 km au Sud – Est du cratère Arenas a été enregistré , à une profondeur de 3,5 km.

L’emplacement obtenu:
Latitude: 52.30 4? ‘N
Longueur: 75? 20.61 ‘W
Profondeur: 3,5 km
Magnitude: 3,0 ML

 

Contactez-nous pour organiser votre voyage sur les volcans.

Inscrivez vous sur notre mailling list pour connaitre nos prochains départs « Spécial Eruption Express »

23/06/2016. Nevado Del Ruiz , Colombie :

Source : SGC

Objet: Bulletin d’activité du volcan Nevado del Ruiz.
Le niveau d’activité se poursuit au niveau :

Niveau d’activité Jaune ou (III): changements dans le comportement de l’activité volcanique.

En ce qui concerne le suivi de l’activité du volcan Nevado del Ruiz, le SERVICIO GEOLÓGICO COLOMBIANO rapporte que:

Au cours de la dernière semaine , l’activité sismique du volcan Nevado del Ruiz a présenté des évènements liés principalement à la fracturation de la roche à l’intérieur du volcan. Les tremblements de terre sont situés principalement dans les sources sismogènes distales du Nord, Sud-Ouest, du Sud et du Nord et dans une moindre mesure, dans la partie proximale de l’Ouest, du Nord et du Sud-Est par rapport au cratère Arenas et dans le cratère lui-même. Les profondeurs des tremblements de terre se situaient entre 1,0 et 9,4 kilomètres. Le plus grand événement sismique de la semaine a été de 2,5 ML (Magnitude locale) enregistré le 3 Juin à 00h49 (heure locale), situé à 2,4 km au Nord-Est du cratère Arenas, à une profondeur de 3,52 km.

L’activité sismique associée à la dynamique des fluides dans les conduits volcaniques , caractérisée par l’apparition de tremblements de terre longue période (LP) et à long terme (VLP), ainsi que des épisodes de tremor volcanique continus , de faible niveau d’énergie , ont également été enregistrés , avec des impulsions de tremor présentant des niveaux d’énergie variables. Certains de ces signaux sont associés à des émissions de gaz et de cendres. Ces événements ont été localisés principalement dans le secteur sud-est du volcan et près du cratère Arenas. L’enregistrement de nouveaux signaux sismiques de ce type avec des niveaux élevés d ‘énergie et des émissions de cendres dans l’atmosphère ne sont pas exclus, qui peuvent être dispersés selon les conditions de vent en vigueur dans la région.

La déformation volcanique, mesurée à partir d’ inclinomètres électroniques, de systèmes mondiaux de navigation par satellite (GNSS) et d’ images satellites pour suivre les changements dans l’inclinaison, la position et la forme du volcan, respectivement, continue d’enregistrer des changements.

Le volcan continue à émettre dans l’atmosphère des quantités importantes de vapeur et de gaz de l’eau, y compris du dioxyde de soufre (SO2) qui se distingue, comme il a été estimé par les stations permanentes SCANDOAS installées dans la région du volcan et sur l’imagerie par satellite.
Dans le suivi des images satellite fournies par le portail Mirova il a été identifié un niveau d’anomalie thermique de faible énergie près du cratère Arenas, le 5 Juin , ceci pendant la semaine. La persistance de ces anomalies confirme l’instabilité du volcan Nevado del Ruiz et a confirmé que le processus volcanique continue d’évoluer.
La colonne de gaz, de vapeur et de cendres a atteint une hauteur maximale de 1800 m , mesurée à partir du sommet du volcan, le 31 mai. La direction de la dispersion de la colonne était en ligne avec le régime des vents dominants dans la région, qui, au cours de la semaine ont montré une direction prédominante vers le Sud-Ouest du volcan.

 

Contactez-nous pour organiser votre voyage sur les volcans.

Inscrivez vous sur notre mailling list pour connaitre nos prochains départs « Spécial Eruption Express »

 

 

09/06/2016. Nevado Del Ruiz , Colombie :

Source : SGC

Objet: Bulletin d’activité du volcan Nevado del Ruiz.

Le niveau d’activité se poursuit au niveau :
Niveau d’activité Jaune ou (III): changements dans le comportement de l’activité volcanique.

En ce qui concerne le suivi de l’activité du volcan Nevado del Ruiz, le Service Geologique Colombien rapporte que:

Au cours de la dernière semaine , le volcan Nevado del Ruiz a présenté une activité sismique principalement liée à la dynamique des fluides dans les conduits volcaniques , caractérisée par l’apparition de tremblements de terre longue période (LP) et à très longue période (VLP), ainsi que des épisodes de tremors volcaniques continus , de faible niveau d’énergie , ainsi que des pulses de tremor , avec des niveaux d’énergie différents. Certains de ces signaux sont associés à des émissions de gaz et de cendres. Ces événements ont été localisés principalement dans le secteur Sud-Est du volcan et près du cratère Arenas. l’enregistrement de nouveaux signaux sismiques de ce type avec des niveaux élevés d’énergie et des émissions de cendres dans l’atmosphère n’est pas exclu.

En outre l’activité sismique associée à la fracturation des roches à l’intérieur du volcan, qui montre une augmentation en nombre et en énergie libérée par rapport aux semaines précédentes a été enregistré. Les tremblements de terre sont situés principalement dans le secteur Sud-Ouest et dans une moindre mesure dans les secteurs Nord distal, au Nord-Est, Sud-Est,Est par rapport au cratère Arenas et dans le cratère lui-même. La magnitude maximale enregistrée au cours de la semaine correspond au séisme enregistré le 23 mai à 18h57 (heure locale) avec une magnitude de 2,5 ML (de Magnitude locale) à une profondeur de 3,52 km, situé à 1,3 km au Nord-Est du cratère Arenas .

La déformation volcanique, mesurée à partir d’ inclinomètres électroniques, de systèmes mondiaux de navigation par satellite (GNSS) et d’images satellites pour suivre les changements dans l’inclinaison, la position et la forme du volcan (respectivement), continue de montrer des changements .

Le volcan continue à émettre dans l’atmosphère des quantités importantes de vapeur et de gaz de l’eau, y compris du dioxyde de soufre (SO2) , comme il a été estimé par les stations permanentes SCANDOAS installées dans la région du volcan et sur l’imagerie par satellite.
Dans le suivi des images satellite fournies par le site Mirova, aucune anomalie thermique n’a été signalée au cours de la période considérée.

La colonne de gaz, de vapeur et de cendres a atteint une hauteur maximale de 2500 m mesurée à partir du sommet du volcan, le 22 mai. La direction de la dispersion de la colonne était en ligne avec le régime des vents dominants dans la région, qui, au cours de la semaine ont montré la direction prédominante vers l’Ouest et le Nord-Ouest du volcan.

Contactez-nous pour organiser votre voyage sur les volcans.

Inscrivez vous sur notre mailling list pour connaitre nos prochains départs « Spécial Eruption Express »

26/05/2016 , Nevado Del Ruiz, Colombie :

Source : SGC

Une éruption de l’imposant volcan Nevado del Ruiz a forcé à la fermeture d’un aéroport régional dans l’ouest de la Colombie. Le Service Geologique de Colombie à déclaré que les particules de cendres se sont élevés de près d’un mile et demi (2.300 mètres) au-dessus du sommet du volcan à environ 05h50 (22 MAI 2016 – 06h50 HAE, 10h50 GMT).
Une éruption un peu plus petite trois heures plus tôt avait incité la fermeture de l’aéroport de La Nubie à Manizales, capitale de l’Etat Caldas. Le volcan de 17457 pieds (5321 mètres) est sous surveillance étroite depuis une éruption en 1985 qui avait tué quelque 25.000 personnes et rasé la ville d’Armero. Les sismologues disent que les tremblements de terre indiquent un mouvement de magma au sein du système du volcan.

Les rapports du Service Géologique Colombien notent une nouvelle secousse d’impulsion , aujourd’hui, qui a eu lieu à 05h51 (heure locale), et est associée à une émission de cendres qui a été vue à travers les caméras Web installées dans la région du volcan, avec une hauteur maximum de 2300 mètres au-dessus du sommet du volcan.
Fait important, l’appréciation visuelle des émissions de cendres est favorisée par les conditions atmosphériques. Bien que ce type de signaux sismiques se produisent plusieurs fois au cours de la journée, les émissions de cendres associées ne peuvent pas toujours être vérifiées visuellement.

Sources : Salon.com , SGC .

Bulletin d’activité hebdomadaire du volcan Nevado del Ruiz, du 10 mai au 16 mai 2016

Le niveau d’activité se poursuit au niveau:
Niveau d’activité Jaune ou (III): changements dans le comportement de l’activité volcanique.

En ce qui concerne le suivi de l’activité du Nevado del Ruiz, le SERVICIO GEOLÓGICO COLOMBIANO rapporte que:

Au cours de la dernière semaine l’ activité sismique du volcan Nevado del Ruiz s’est présentée principalement associée à la fracturation des roches au sein de l’édifice volcanique, montrant une légère diminution en nombre et en énergie libérée par rapport à la semaine précédente . Les tremblements de terre sont situés principalement dans les zones sismogènes Nord proximale , Nord distales et du Nord-Est par rapport au cratère Arenas , dans son voisinage , et dans le cratère lui même. A une moindre mesure, il a été enregistré une activité dans les secteurs du Sud, du Sud-Est et de l’ouest de la structure volcanique.

La magnitude maximale enregistrée au cours de la semaine correspondait au tremblement de terre enregistré le 13 mai à 16h21 (heure locale) avec une magnitude de 1,0 ML (de magnitude locale) à une profondeur de 4,14 km. Il était situé à 2,1 km au Nord-Est du cratère Arenas. Au cours de la semaine , un épisode sismicité de type « Drumbeat », de basse énergie et de courte durée, le 13 mai , de 11:47 à 11:54 (heure locale) a été enregistré.L’activité sismique liée à la dynamique des fluides dans les conduits volcaniques caractérisés par l’apparition de tremblements de terre longue période (LP) et à très longue période (VLP), ainsi que des épisodes de tremor volcanique continu de faible niveau d’énergie , ont également été enregistrés . Des impulsions de tremor avec des niveaux d’énergie différents ont été notés , certains de ces signes ont été associés à des émissions de gaz et de cendres. Ces événements ont été localisés principalement dans secteur Sud-Est du volcan et près du cratère Arenas. L’enregistrement de nouveaux signaux sismiques de ce type avec des niveaux élevés d ‘énergie et des émissions de cendres dans l’atmosphère ne sont pas exclus.

La déformation volcanique, mesurée à partir d’inclinomètres électroniques, des systèmes mondiaux de navigation par satellite (GNSS) et des images satellites pour suivre les changements dans l’inclinaison, la position et la forme du volcan (respectivement), continue à enregistrer des changements .
Le volcan continue à émettre dans l’atmosphère des quantités importantes de vapeur d’eau et de gaz , y compris du dioxyde de soufre (SO2) , comme cela a été estimé par les stations permanentes SCANDOAS installées dans la région du volcan et par l’imagerie par satellite.

Sur le suivi des images satellite fournies par le site Mirova, des anomalies thermiques ont été identifiées au cours de la semaine, dans les environs du cratère Arenas , le 11 et le 12 mai, avec une valeur maximale de 5 MW. La persistance de ces anomalies confirme l’instabilité du volcan Nevado del Ruiz et a confirmé que le processus volcanique continue d’évoluer.
La colonne de gaz, de vapeur et de cendres a atteint une hauteur maximale de 1700 m , mesurée à partir du sommet du volcan, le 12 mai. La direction de la dispersion de la colonne était en ligne avec le régime des vents dominants dans la région, qui, au cours de la semaine ont montré la direction prédominante vers l’Ouest , le Nord-Ouest et, occasionnellement, vers le Sud-Ouest du volcan.

Source : SGC.

Objet: Bulletin d’activité du volcan Nevado del Ruiz.
Le niveau d’activité se poursuit au niveau :
Niveau d’activité Jaune ou (III): changements dans le comportement de l’activité volcanique.

En ce qui concerne le suivi de l’activité du Nevado del Ruiz, le SERVICIO GEOLÓGICO COLOMBIANO rapporte que:

Au cours de la dernière semaine l’ activité sismique du volcan Nevado del Ruiz était principalement associée à la fracturation des roches au sein de l’édifice volcanique, montrant une diminution à la fois du nombre d’événements et de l’énergie libérée par eux. Les tremblements de terre ont été principalement situés dans la source distale du Nord , à 7,0 km environ par rapport au cratère Arenas , à des profondeurs comprises entre environ 6,0 et 8,0 km. Ainsi que dans la zone nord du cratère , à 4.0 km, avec des profondeurs comprises entre 4,0 et 6,0 km et dans une moindre mesure dans le cratère Arenas et au Sud de celui-ci. L’énergie maximale de la semaine correspond à un événement de magnitude 1,2 ML (de magnitude locale), enregistré le 19 Avril à 18h09 (heure locale), situé dans la source distale du Nord à une profondeur de 7,05 km . L’activité sismique liée à la dynamique des fluides dans les conduits volcaniques, caractérisée par la survenue de tremblements de terre longue période (LP) et à très longue période (VLP), ainsi que des épisodes de tremor volcanique continu , faible , est également enregistrée , avec un niveau d’énergie et un mode d’impulsion ayant des niveaux d’énergie différents, certains associés à des processus d’émission de gaz et de cendres. Ces événements étaient situés dans le cratère Arenas , près du secteur Sud-Est et Nord-Ouest.

La déformation volcanique, mesurée à partir d’ inclinomètres électroniques, de systèmes mondiaux de navigation par satellite (GNSS) et d’images satellites pour suivre les changements dans l’inclinaison, la position et la forme du volcan (respectivement), continue d’enregistrer des changements .
Le volcan continue à émettre dans l’atmosphère des quantités importantes de vapeur d’eau et de gaz , y compris du dioxyde de soufre (SO2) , comme il a été estimé par les stations permanentes SCANDOAS installées dans la région du volcan et par l’imagerie par satellite.
Dans les images satellites de surveillance fournies par le portail Mirova il a identifié une anomalie thermique dans les environs du cratère Arenas , rapportée le 20 Avril, avec une valeur de 6 MW au cours de la semaine. La persistance de ces anomalies confirme l’instabilité du volcan Nevado del Ruiz et a confirmé que le processus volcanique continue d’évoluer.

La colonne de gaz, de vapeur et de cendres a atteint une hauteur maximale de 1700 mètres au-dessus du sommet du volcan. Cette hauteur correspond à la colonne de vapeur du 21 Avril. La direction de la dispersion de la colonne était en ligne avec le régime des vents dominants dans la région, qui, au cours de la semaine ont montré une direction prédominante vers le Nord-Ouest et dans une moindre mesure vers le Sud-Ouest du volcan .

28/04/2016. Nevado Del Ruiz , Colombie :

Source : SGC.

Objet: Bulletin d’activité du volcan Nevado del Ruiz.
Le niveau d’activité se poursuit au niveau :
Niveau d’activité Jaune ou (III): changements dans le comportement de l’activité volcanique.

En ce qui concerne le suivi de l’activité du Nevado del Ruiz, le SERVICIO GEOLÓGICO COLOMBIANO rapporte que:

Au cours de la dernière semaine , l’ activité sismique du volcan Nevado del Ruiz a été principalement associée à la fracturation des roches au sein de l’édifice volcanique, montrant une augmentation à la fois en nombre d’événements et en énergie libérée , en maintenant la tendance signalée la semaine précédente. Les tremblements de terre ont été principalement situés dans la zone distale du Nord , à environ 7,0 km du cratère Arenas , à des profondeurs comprises entre 6,0 et 8,0 kilomètres.

Ainsi que dans la zone du Nord , à 4,0 km en moyenne du cratère Arenas , avec des profondeurs comprises entre 4,0 et 6,0 km , et dans une zone à 3,5 km à l’Est du cratère , à des profondeurs comprises entre 4,0 et 6,0 km. L’amplitude maximale de la semaine correspond au tremblement de terre enregistré le 13 Avril à 22h48 (heure locale), d’une magnitude de 3,0 ML (de Magnitude locale), situé dans la zone distale du Nord, à une profondeur de 7,4 km . L’activité sismique liée à la dynamique des fluides dans les conduits volcaniques, a été caractérisée par la survenue de tremblements de terre longue période (LP) et à très longue période (VLP). Des épisodes de tremor volcanique continu ont également été enregistrés , de faible niveau d’énergie et de mode d’impulsion ayant des niveaux d’énergie différents, certains associés à des processus d’émission et de cendres. Ces événements ont été localisés dans le cratère Arenas et dans le secteur Sud-Est du volcan .

La déformation volcanique, mesurée à partir d’ inclinomètres électroniques, de systèmes mondiaux de navigation par satellite (GNSS) et d’ images satellites pour suivre les changements dans l’inclinaison, la position et la forme du volcan (respectivement), continue de montrer des changements qui sont enregistrés.

Le volcan continue à émettre dans l’atmosphère des quantités importantes de vapeur et de gaz de l’eau, y compris de dioxyde de soufre (SO2) , comme il a été estimé par les stations permanentes SCANDOAS installées dans la région du volcan et sur l’imagerie par satellite.

Dans le suivi des images satellite fournies par le site Mirova, certaines anomalies thermiques près du cratère Arenas ont été identifiées au cours de la semaine. La plus grande anomalie a été signalée le 16 Avril, avec une valeur de 21 Mw. La persistance de ces anomalies confirme l’instabilité du volcan Nevado del Ruiz et a confirmé que le processus volcanique continue d’évoluer.

La colonne de gaz, de vapeur et de cendres a atteint une hauteur maximale de 1500 mètres au-dessus du sommet du volcan. Cette hauteur correspond à la colonne de vapeur du 12 Avril. La direction de la dispersion de la colonne était en ligne avec le régime des vents dominants dans la région, qui, au cours de la semaine ont montré une direction prédominante vers le Nord-Ouest et le Nord-Est du volcan.

24/04/2016. Nevado Del Ruiz , Colombie :

Source : SGC

Photos : Telemundo , SGC.

Bulletin d’activité hebdomadaire du volcan Nevado del Ruiz, du 05 Avril au 11 Avril 2016

Le niveau d’activité se poursuit au niveau: Niveau d’activité Jaune ou (III): changements dans le comportement de l’activité volcanique.

En ce qui concerne le suivi de l’activité du Nevado del Ruiz, le Service Geologique Colombien rapporte que:

Au cours de la dernière semaine l’activité sismique du volcan Nevado del Ruiz a présenté principalement une activité sismique associée à la fracturation des roches au sein de l’édifice volcanique. Cette activité a montré des niveaux d’énergie qui augmentent de façon significative montrant des nombres et une puissance similaires à ceux rapportés la semaine précédant . Les tremblements de terre sont situés principalement dans le Nord-Ouest (Nord distale, à 6 km environ du cratère) et Sud-Ouest du cratère Arenas et dans une moindre mesure , au Nord et l’Ouest de celui-ci, à des profondeurs variant entre 0,83 et 9,60 km.

La sismicité située à environ 6 km au Nord-Ouest du cratère Arenas , à des profondeurs comprises entre 5 et 8 km, correspond à une augmentation de l’activité durant les 4 et 5 Avril et qui continue jusqu’à l’émission de cette déclaration. L’amplitude maximale de la semaine, est , pour le tremblement de terre enregistré le 8 Avril à 05h33 (heure locale), d’une magnitude de 3,0 ML (de Magnitude locale), situé dans le secteur Nord distal de l’édifice volcanique , à une profondeur de 7,20 km. Plusieurs des événements de cette augmentation ont été signalés comme ressenti par les responsables du Parc National Naturel de Los Nevados (PNNN) et dans le secteur de Brisas . De même, l’activité sismique liée à la dynamique des fluides à l’intérieur des conduits volcaniques, ainsi que des processus d’émission de gaz et de cendres ont été enregistrée. Cette activité de fluides a été caractérisée par l’apparition de tremblements de terre longue période (LP) et de courtes impulsions de tremor volcanique avec différents niveaux d’énergie. Des épisodes de Tremor se sont également poursuivis avec des niveaux d’énergie différents . Ces événements ont été localisés dans le cratère Arenas et dans le secteur Sud-Est du volcan.

La déformation volcanique, mesurée à partir d’inclinomètres électroniques, de systèmes mondiaux de navigation par satellite (GNSS) et d’ images satellites pour suivre les changements dans l’inclinaison, la position et la forme du volcan (respectivement), continue de montrer des changements qui sont enregistrés.
Le volcan continue à émettre dans l’atmosphère des quantités importantes de vapeur et de gaz de l’eau, y compris du dioxyde de soufre (SO2) , comme il a été estimé par les stations permanentes SCANDOAS installées dans la région du volcan et par l’imagerie par satellite.
La colonne de gaz, de vapeur et de cendres a atteint une hauteur maximale de 1800 mètres au-dessus du sommet du volcan. Cette hauteur correspond à l’émission de cendres qui a eu lieu le 05 Avril à 06h50 (heure locale) observée à partir de plusieurs municipalités dans les départements de Caldas et Tolima. La direction de la dispersion de la colonne était en ligne avec le régime des vents dominants dans la région, qui, au cours de la semaine ont montré une direction prédominante vers le Nord-Ouest du volcan.
De l’analyse technico-scientifique et instrumentale, il est considéré que le volcan Nevado del Ruiz continue à évoluer et il est possible que de nouveaux événements pouvant indiquer une accélération du processus, impliquant une plus grande instabilité de celui-ci oblige à modifier en conséquence son niveau d’activité. Alors que l’instabilité du volcan couvre plus de cinq ans, il est essentiel de ne pas s’habituer à son comportement et être attentif à l’information officielle qui sera publiée par le Service Géologique Colombien.
La Commission Géologique Colombienne suit de près l’évolution du phénomène volcanique et continuera de faire rapport en temps opportun sur les changements qui peuvent survenir.

15/04/2016. Nevado Del Ruiz , Colombie :

Source : SGC

Photos : SGC ( archives)