Les récents essaim de tremblement de terre du Mount Hood sont typiques pour les volcans de l’Oregon .
16 mai 2016

Sur le mont Hood, un essaim de petits tremblements de terre a été détecté les 15 et 16 mai 2016. Les essaims ne sont pas rares dans la région du Mount Hood, qui subit généralement un ou deux essaims par an qui durent plusieurs jours à quelques semaines.

Les tremblements de terre dans cet essaim se trouvent à 2-3 miles au sud du sommet du mont Hood à des profondeurs de 2-3 miles en dessous du niveau de la mer. Le plus grand événement était d’une magnitude de M 1,8. Les taux de tremblement de terre ont atteint jusqu’à 20 tremblements de terre par heure, avec un pic entre 6 et 7 heures du matin le 16 mai, avant de diminuer plus tard dans la journée. Le Réseau sismique Nord-Ouest du Pacifique a situé près de 40 tremblements de terre; beaucoup plus d’événements se sont produits qui étaient trop petits pour être situés.

Cet essaim est très typique pour le Mount Hood, car il est situé à quelques miles de l’évent du sommet. Il est rare de voir des essaims se produisant directement sous le sommet. L’essaim le plus énergique enregistrée à ce jour a eu lieu en Juin-Juillet 2002, qui comprenait une magnitude M4,5 qui avait été largement ressenti dans la région de Government Camp. L’essaim actuel est beaucoup, beaucoup plus petit que l’essaim de 2002, tant en termes de taille de tremblement de terre , qu’ en nombre.

Des études sur les essaims passés dans la région du Mount Hood ont conclu qu’ils se produisent probablement sur les failles régionales préexistantes et sont plutôt des tremblements de terre en tant que « tectoniques régionales « , que des tremblements de terre directement liés aux processus magmatiques. Ceci est en contraste avec la récente hausse de la sismicité au mont St. Helens, qui , nous croyons , est causée par des processus magmatiques (spécifiquement une recharge de magma ).

18/05/2016. Mont Hood , Etats-Unis :

Source : CVO